michael roskam

  • Vu pour vous. The Drop! Primé à San Sebastian.

    THEDROP Belgische Poster.jpgLe film "The Drop" du réalisateur belge Michaël R. Roskam a remporté le prix du meilleur scénario, samedi soir, au 62e Festival international du Film de Saint-Sébastien, en Espagne. Le long métrage raconte l'histoire de Bob, barman dans l'établissement de son cousin Marv. L'endroit sert régulièrement de dépôt temporaire pour l'argent sale de la mafia de Brooklyn. Mais un soir le bar est cambriolé et ses propriétaires, un gang de Tchétchènes, sont prêts à tout pour récupérer leur argent.

    Michaël R. Roskam: « Il est tout à fait habituel qu’un distributeur de film réalise différentes versions de l’affiche d’un film, en l’adaptant au marché. Je suis donc très content de pouvoir présenter en Belgique mon premier film américain avec une version personnalisée. C’est une très belle affiche, très forte graphiquement et qui reproduit parfaitement l’ambiance du film. Une the drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafiavéritable affiche de film. »


    THE DROP est le nouveau drame policier de Michaël R. Roskam, le réalisateur de TÊTE DE BŒUF (Rundskop) qui fut nominé pour un Academy Award. Avec Tom Hardy, James Gandolfini, Noomi Rapace et Matthias Schoenaerts.

    drop2.png


    Basé sur un scénario par Dennis Lehane (MYSTIC RIVER, GONE BABY GONE), THE DROP s’intéresse à la vie solitaire de Bob Saginowski (Tom Hardy) et aux magouilles propres aux bars du quartier de Brooklyn consistant à distribuer de l’argent aux gangsters locaux (dépôts d’argent) d'où le titre, parce que cet argent est déposé dans un tiroir basculant caché derrière le comptoir...  Sous la pression de son employeur et cousin Marv (James Gandolfini), Bob se retrouve impliqué dans un braquage raté et au cœur d’une enquête qui creusera profondément dans le passé du quartier où amis, familles et ennemis se serrent les coudes pour s’en sortir – à n’importe quel prix. Le tout sur fond de romance à peine esquissée entre la fragile  Nadia, tout juste sortie d'une relation dramatique et Bob qui essaie comme il le peut, de reprendre une vie "normale"

    the drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafiathe drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafia

    Roskam décrit à la perfection le milieu interlope de Brooklyn et le racket "silencieux", une fois la nuit venue (titre français)  Sa mise en scène est ciselée, les images nocturnes parlantes et le jeu des acteurs parfait. Surtout Mathias Schoenaerts qui délivre une prestation 5 carats et ce sans accent. Les rôles de durs et de malfrats finalement lui collent à la peau, mais lui vont très bien....Tout petit bémol, Noomi Rapace un peu trop lisse à mes yeux..

    the drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafiathe drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafiathe drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafiathe drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafia
    Bande-annonce internationale

     

     

     

    A noter que The Drop est le dernier film du regretté James Gandolfini (The Sopranos à la Télé), mais également la seconde apparition de Mathias Schoenaerts dans un film américain après le remake de The Loft...

     

    the drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafia

     

    Noomi Rapace dont la carrière a décollé avec la franchise Millenium, fait ici un grand retour au grand écran, après le succès plutôt mitigé du dernier Sherlock Holmes et de Promotheus.   photo avec Tom Hardy lors de l'avant première à Toronto il y a quelques jours.

     

    the drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafiaThe Drop pourrait signifier le départ d'une belle carrière internationale pour Mathias Schoenaerts qui, depuis sa formidable prestation dans "De Rouille et d'Os, et une apparition remarquée dans "Blood Ties avec Clive Owen (remake du film Les Liens du sang) est sollicité de toutes parts. Ainsi, non seulement, figure t'il au générique de "The Drop" mais également dans  "A Little Choas" d'Alan Rickman avec Kate Winslett,  "Suite Française" avec Michèle Williams et Kristin ScottThomas,  "Loin de la foule déchainée" avec Carey Mulligan et Martin Sheen,  "Untitled Project Lucas Gadagnino" avec Tilda Swinton, et enfin "Galveston"....sans oublier le remake Us de "The Loft" le gros blockbuster flamand..

    Et enfin, Le titre initial du film était : "Animal Rescue"

     Le précédent billet d'avril 2013 avec le plein de photos originales avec le chien.. véritable fil-rouge de ce thriller : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2013/04/08/noomi-rapace-tourne-a-new-york.html

    the drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafiathe drop,brooklyn,nyc,usa,michael roskam,mathias schoenaerts,noomi rapace,james gandolfini,mafia 

  • Avant-première et Tapis-rouge d'exception pour The Drop à Bruxelles

    michael roskam,mathias scoenarts,noomi rapace,tom hardi,the drop,brooklyn,thriller,policier,mafia,dealers,actualité cinéma,bruxcelles,ugc,avant-première,tapis-rouge,usa,james gandolfini,hommage.

    Prestigieuse avant-première le 23 septembre à l'UGC De Brouckère, en présence du réalisateur et du casting....Les stars présentes ne me sont pas encore connues, mais je pense que Mathias Schoenaerts et Roskman, sans oublier Noomi Rapace déjà venue lors de l'avant-première de Millenium, devraient être de la partie. Tom Hardy une grosse pointure hollywoodienne serait le bienvenu (pour moi) aussi. Croisons les doigts que pour une fois, Bruxelles capitale de l'Europe aura enfin son tapis-rouge 5 carats.

    Le week-end passé a eu lieu l’avant-première mondiale de QUAND VIENT LA NUIT au Festival International du Film de Toronto, le festival du film le plus important d’Amérique du Nord.

    Les débuts américains du réalisateur belge Michaël R. Roskam, avec Tom Hardy, Noomi Rapace, James Gandolfini et Matthias Schoenaerts dans les rôles principaux, ont été particulièrement bien reçus par la presse internationale.

     

     

      

     

    michael roskam,mathias scoenarts,noomi rapace,tom hardi,the drop,brooklyn,thriller,policier,mafia,dealers,actualité cinéma,bruxcelles,ugc,avant-première,tapis-rouge,usa,james gandolfini,hommage.

    michael roskam,mathias scoenarts,noomi rapace,tom hardi,the drop,brooklyn,thriller,policier,mafia,dealers,actualité cinéma,bruxcelles,ugc,avant-première,tapis-rouge,usa,james gandolfini,hommage.

    The Telegraph

     

    michael roskam,mathias scoenarts,noomi rapace,tom hardi,the drop,brooklyn,thriller,policier,mafia,dealers,actualité cinéma,bruxcelles,ugc,avant-première,tapis-rouge,usa,james gandolfini,hommage."Tom Hardy and James Gandolfini are superb"

    "A brilliant script, Tom Hardy nuzzling a puppy, James Gandolfini giving a superb final performance - there's a lot to love in this crime drama"

    "It also has a director, the Belgian Michaël R Roskam, with perfect credentials for poking around in these unexamined male psyches."

    New York Post

    "Well directed by Michael Roskam from a screenplay Dennis Lehane adapted from one of his short stories, the darkly funny "The Drop" is a fitting coda to Gandolfini’s all-too-short career."

    The Hollywood Reporter

    "The picture belongs to Tom Hardy, whose astonishingly sensitive performance even the great James Gandolfini steps gently around."

    "[...] Roskam, here making a sure-footed jump to America after his Belgian debut Bullhead."

    "The picture should play equally well at multiplexes and with critics, paving the way for Roskam to make more personal movies on these shores."

    Twitch

    "Roskam's THE DROP Is A Top Notch Crimer And Fitting Goodbye For Gandolfini"

    "We've been waiting patiently to see what Roskam would do next, and the film gods have smiled upon us as Roskam's sophomore outing is every bit the apt follow-up that Bullhead deserves."

    "A taut crime drama in Roskam's signature slow burn style, The Drop announces Roskam to English language audiences in a big way."

     

    MichCiné  A gripping but beautiful story. Tom Hardy at his best, and even Gandolfini is at ease at his side.

     

    michael roskam,mathias scoenarts,noomi rapace,tom hardi,the drop,brooklyn,thriller,policier,mafia,dealers,actualité cinéma,bruxcelles,ugc,avant-première,tapis-rouge,usa,james gandolfini,hommage.

    drop tapis.png

    Aux Etats-Unis, on penche actuellement pour une sortie du film à plus grande échelle.

     

  • Les Magritte du cinéma belge! Razzia de Bouli Lanners.

    magritte,magritte du cinéma belge,ciné,cinéma,actualité,actualité cinéma,les géants,la fee,rundskop,matias schoenaerts,bruxelles,bouli lanners,fiona gordon,dominique abel,michael roskam,dardenneFan de Bouli Lanners depuis ses débuts avec "Ultranova", et l'ayant rencontré à de très nombreuses reprises, je ne peux que me réjouir de voir ce talentueux réalisateur dévancer les Frères Dardenne dans son pays! Enfin, serai-je tentée d'écrire, un jury qui n'a pas de la m...dans les yeux. Excusez le côté plat de ma réflexion, mais comme je l'ai déjà souligné  auparavant, je n'ai toujours pas compris l'engouement pour le Gamin au Vélo!?!? Un film plein d'invraisemblances, une Cécile de France éffacée etc etc.... Par contre, j'ai souvent déploré que, tant Lanners et le duo derrière La Fee, Rumba et Iceberg, à savoir Fiona Gordon et Dominique Abel ne rencontraient qu'un succès mitigé, alors que leurs longs-mètrages sont un régal pour les cinéphiles... Avec les Magritte édition 2012, quelques pendules ont été remises à l'heure, et c'est tant mieux. Après avoir décroché deux prix à Cannes, deux autres (Bayards) à Namur, Bouli et ses Géants viennent d'ajouter 5 autres prix sur leurs cartes de visites. Pendant des Cesars en France, nos Magritte couronnent le cinéma belge d'une bien belle façon, en n'oubliant pas nos voisins du nord, avec Rundskop...Clap Clap.

     LES GEANTS!

    les-geants-2-c-obrother---patrick-muller.jpgles-geants-5-c-obrother---patrick-muller.jpg

    Synopsis

    C’est l’été, Zak et Seth se retrouvent seuls et sans argent dans leur maison de campagne.

    Les deux frères s’attendent encore une fois à passer des vacances de merde. Mais cette année là, ils rencontrent Danny, un autre ado du coin. Ensemble, à un âge où tout est possible, ils vont commencer la grande et périlleuse aventure de leur vie.

    Acteurs : Zacharie Chasseriaud, Martin Nissen, Paul Bartel, Karim Leklou, Didier Toupy, Gwen Berrou, Marthe Keller

    Palmarès.

    MEILLEUR FILM: "Les géants" de Bouli Lanners (Versus production)

    MEILLEUR REALISATEUR: Bouli Lanners pour le film "Les géants"

    MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE: Gwen Berrou pour son rôle dans "Les géants

    MEILLEURE IMAGE: Jean-Paul Zaetijd pour les "Géants"

    MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE: Bram Van Parys (The Bony King of Nowhere) pour le film "Les géants"

    MEILLEUR FILM FLAMAND EN COPRODUCTION: "Rundskop - Tête de boeuf" de Michaël R. Roskam (Artémis Productions -Patrick Quinet

    MEILLEURE FILM ETRANGER EN COPRODUCTION: "Les émotifs anonymes" de Jean-Pierre Améris (Climax Films - Olivier Rausin) 

    MEILLEURE ACTRICE: Lubna Azabal pour son rôle dans le film "Incendies"

    MEILLEUR ACTEUR: Matthias Schoenaerts pour son rôle dans le film "Rundskop - Tête de boeuf"

     MEILLEUR SCENARIO ORIGINAL OU ADAPTATION: Michael R. Roskam pour "Rundskop - Tête de boeuf"    

    MEILLEUR MONTAGE: Alain Dessauvage pour "Rundskop - Tête de boeuf"

    MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE: Jérémie Renier pour son rôle dans "Potiche"

    MEILLEUR ESPOIR FEMININ: Erika Sainte pour son rôle dans "Elle ne pleure pas, elle chante"

    MEILLEUR SON: Fred meert, Hélène Lamy-Au-Rousseau et Emmanuel De Boissieu pour "La fée"

    MEILLEURS DECORS: Véronique Sacrez pour "Quarter lointain" 

    MEILLEUR COURT METRAGE: "Dimanches" de Valéry Rosier

    MEILLEUR ESPOIR MASCULIN: Thomas Doret pour son rôle dans "Le gamin au vélo"

    MEILLEUR DOCUMENTAIRE: "LoveMEATender" de Manu Coeman