29 juin 2014

Cinéma en Plein-air C'est reparti à Bruxelles!

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierAvant, il y avait les Drives-In, mais ça c'était avant! Aujourd'hui il y a comme chaque année, le Cinéma en Plein-air, organisé par Libération Film. Une douzaine de films projetés dans les différentes communes de l'agglomération bruxelloise, et ce dès la tombée de la nuit vers 22h15.

Cette année un programme de choix alliant la comédie dramatique au thriller en passant par le policier et la comédie tout court. Mais surtout, le grand lauréat de Cannes, à savoir Guillaume, et les garçons à table! à Uccle!!!!

Voyez plutôt..

mobius-47608.jpgMOBIUS avec Jean Dujardin et Cécile de France...Mercredi 9 juillet EVERE

Espace Toots 125 Rue Stuckens.

Grégory Lioubov, un officier des services secrets russes est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice, une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute.

Voir la bande annonce

libération films,evere,belgique,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policier Jeudi 10 Juillet Anderlecht, Place de la Résistance

Né Quelque part avec Jamel Debbouze de Mohamed Hamidi

Farid, jeune Français de 26 ans, doit aller en Algérie pour sauver la maison de son père. Découvrant ce pays où il n’a jamais mis les pieds, il tombe sous le charme d’une galerie de personnages étonnants dont l’humour et la simplicité vont profondément le toucher. Parmi eux, son cousin, un jeune homme vif et débrouillard qui nourrit le rêve de pouvoir rejoindre la France...

Voir la bande annonce

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierMolenbeek 11 JUillet, Cour de la Maison de la Culture et de la Conhésion Sociale, 4 rue Mommaerts.

La Marche de Nabil Ben Yadir, avec Olivier Gourmet et Djamel Debbouze

En 1983, dans une France en proie à l’intolérance et aux actes de violence raciale, trois jeunes adolescents et le curé des Minguettes lancent une grande Marche pacifique pour l’égalité et contre le racisme, de plus de 1000 km entre Marseille et Paris. Malgré les difficultés et les résistances rencontrées, leur mouvement va faire naître un véritable élan d’espoir à la manière de Gandhi et Martin Luther King. Ils uniront à leur arrivée plus de 100 000 personnes venues de tous horizons, et donneront à la France son nouveau visage.

Voir la bande annonce

Samedi 12 Juillet Scaherbeek Place Jambline de Meux

La Petite Venise d'Andrea Seigre.

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierSur une île de la lagune vénitienne, un pêcheur fait la connaissance d’une jeune chinoise récemment immigrée. Une douce amitié naît peu à peu entre ces deux êtres que tout semble séparer. Mais leurs sentiments dérangent deux communautés qui se rejettent : Italiens et Chinois voient d’un mauvais œil leur complicité naissante...

Voir la bande annonce

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierDimanche 13 Juillet Uccle Parc de Wolvendael

Guillaume et les garçons, à table. 5 prix à Cannes de Guillaume Gallienne.

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t’embrasse ma chérie" ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Voir la bande annonce

 

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierLundi 14 Juillet Berchem Sainte-Agathe, place de l'Eglise

Cheba Louisa de  Françoise Charpiat avec Isabelle Carré

 

A 30 ans, Djemila, juriste célibataire a enfin son propre appartement... à deux pas de chez ses parents. Française d’origine maghrébine, elle fait tout pour gommer ses origines. Emma, sa voisine déjantée et fauchée, rame pour élever seule ses deux enfants. Alors que tout oppose les deux femmes, une amitié profonde va naître grâce à leur amour de la musique.

Voir la bande annonce

 

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierMardi 15 Juillet Jette Place Cardinal Mercier...

Pierre Rabhi Au nom de la Terre de Marie-Dominique Dhelsing.

Pierre Rabhi est paysan, écrivain et penseur. Il est l’un des pionniers de l’agro-écologie en France. Amoureux de la Terre nourricière, engagé depuis quarante ans au service de l’Homme et de la Nature, il appelle aujourd’hui à l’éveil des consciences pour construire un nouveau modèle de société où une "sobriété heureuse" se substituerait à la surconsommation et au mal-être des civilisations contemporaines. L’itinéraire d’un "sage", du désert algérien à son expertise internationale en sécurité alimentaire...

Voir la bande annonce

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierMercredi 16 Juillet . Woluwe Saint-Lambert Wolubilis Cours Paul- Henry Spaak. Blancanieves de Pablo Berger

Sud de l’Espagne, dans les années 20. Carmen est une belle jeune fille dont l’enfance a été hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant un passé dont elle n’a plus mémoire, Carmen va faire une rencontre insolite : une troupe ambulante de nains toreros qui va l’adopter et lui donner le surnom de Blancanieves C’est le début d’une aventure qui va conduire Carmen/Blancanieves vers elle-même, vers son passé, et surtout vers un destin à nul autre semblable…

Voir la bande annonce

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierJeudi 17 Juillet Auderghem Place de l'Amitié

L'Attentat de Ziad Doueiri

Amin est un chirurgien israélien d’origine palestinienne. Il a toujours refusé de prendre parti dans le conflit qui oppose son peuple à son peuple d’adoption et s’est entièrement consacré à son métier et à sa femme Sihem. Jusqu’au jour où un attentat se produit à Tel Aviv. Son ami Naveed, policier, lui annonce alors que Sihem a été tuée et qu’elle est en plus soupçonnée d’être la kamikaze. Après une phase d’incrédulité, Amin entreprend de comprendre le geste de sa femme et part à la rencontre de ceux qui l’ont amenée à commettre ce geste. Son enquête l’obligera à regarder en face un conflit qu’il avait jusque-là réussi à ignorer.

Voir la bande annonce

libération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policierVendredi 18 Juillet Watermael-Boitsfort

When I saw You d'Anne-Marie Jacir...

Jordanie, 1967. Des milliers de gens fuient la Palestine. Séparé de son père dans le chaos de la guerre, Tarek , 11 ans, et sa mère Ghayda sont parmi cette vague de réfugiés. Placés dans des camps temporaires jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de rentrer chez eux, ils attendent, comme la génération précédente de 1948. Tarek, excentrique et sans limites, est en quête de liberté. Son esprit curieux l’amènera à une rencontre et un voyage qui changeront sa vie...

Voir la bande annonce

Samedi 19 Juillet Saint-Josse-ten-Noode Parc Saint-François (Rue Verte) Rock The Casbah de Leïla Marakchi

Clibération films,evere,belgique,guillaume et les garçons à table,guillaume galiene,olivier gourmet,djamel debbouze,homosexualite,gays,la marche,mobius,cécile de france,jean dujardin,thriller,espionnage,policier’est l’été à Tanger. Une famille se réunit sur 3 jours dans la maison familiale suite au décès du père, pour se remémorer les souvenirs et partager sa perte, comme le veut la tradition musulmane. Il faut quitter les plages, les maillots de bain pour se vêtir de djellabas, réunir tout le monde et donner à la maison des allures d’enterrement. L’agitation est à son comble d’autant plus que cet homme n’a laissé derrière lui que des femmes. Tout va basculer avec l’arrivée de Sofia, la dernière des filles, celle qui a fait sa vie ailleurs. Actrice n’interprétant que des rôles de terroristes dans des séries américaines, elle arrive de New York après plusieurs années d’absence. Son retour va être le moyen de régler ses comptes avec ses soeurs et bouleverser l’ordre établi depuis toujours par ce patriarche. Entre rire et larmes, une hystérie collective va mener chacune de ces femmes à se révéler à elle-même...

Voir la bande annonce

 

 

 

 

01 octobre 2013

Le Monde nous appartient de Stephan Streker Nominé

le monde nous appartient,stephan streker,reda kateb,vincent rottiers,olivier gourmet,rwdm,foot,albert cartier,bruxelles,tour et taxis,insolite,actualité cinéma,cinémaRaindance film Festival....

 

NOMINATED:
BEST INTERNATIONAL FEATURE

UK PREMIERE

A fancy car, absent mother figures and the desire for absolute – all these elements set up the life tracks of the two young men. They live inexplicably parallel lives without knowing each other, until destiny plays a prank and brings them together on a bridge one night.

Pouga (Vincent Rottiers) is a young crook who steals glamorous cars. Julien is an up-and-coming football player. Paths to the top of both professions are fraught with danger and difficulty, particularly when those charting the paths are in the process of discovering the man they want to be. Tracking their psychological an emotional arcs, the film gives us an intimate and compassionate look into the lives of these two insecure young men who are about to be marred by tragedy.

The outstanding cinematography expresses the story beautifully along with the original soundtrack. Ozark Henry, the creator of both the soundtrack and sound design, combines his unique style with the storytelling. Its subtle blend of electro, arty rock and classical music influences truly brings a new dimension to the film.

Lara Xu

23 février 2013

Le Monde nous Appartient.Avant-première et soirée spéciale à Bruxelles

monde streker.jpg

Le deuxième opus de Stephan Streker après Michael Blanco s'avère être l'une des belles surprises de cette année. La presse belge presque à l'unanimité accorde trois à quatres étoiles à ce long-mètrage stylisé qui, interpelle, dérange, remue mais surtout ne laisse personne indifférent.

Streker démontre un très grand savoir faire quant à la mise en scène, et même si le scénario est aussi fin que du papier à cigarette, le film en met plein la vue..Bâti au départ sur un fait divers qui avait secoué la Belgique il y a quelques années, à savoir l'affaire Van Holsbeek, du nom de l'ado sauvagement assassiné en pleine gare centrale pour un objet matériel. A partir de là, a germé dans l'esprit de Streker la trame de son film....Deux êtres que tout sépare, qui n'auraient pas du se rencontrer....Mais c'est le seul point commun....Le reste ce sont des images stylisées, une mise en place millimètrée de toutes les pièces du puzzle, des prises de vues linéaires, en parfaite symbiose avec la fuite en avant des personnages, et une magnifique carte postale de Brussels by night, le tout sublimé par la musique envoûtante d'Ozark .

 Le dossier complèt en cliquant sur le lien en dessous.

IMG_8206.JPG

Le 20 février avait lieu l'avant-première bruxelloise où face à une grande partie du casting, le public avait rempli les travées de l'UGC à ras bords.

 

IMG_8201.JPG

IMG_8203.JPG

IMG_8207.JPG

Il faut aussi savoir que Stephan Streker était et est encore un fervent supporter du RWDM, club de foot aujourd'hui disparu mais qui auprès de ses supporters est resté très vivant.  A tel point qui suite à ma première chronique ici et relayée auprès des fans sur la page FB créée pour l'occasion, parce que le film contient de nombreux clins d'oeils au RWDM, et des apparitions caméos de deux stars de l'époque.... un vaste mouvement s'est déployé! Ceci  a nécessité une programmation réservée aux nombreux fans non seulement de Streker que tous connaissent bien, mais pour les quelques flashs sur le club de Molenbeek. La soirée s'est terminée au Gotha club dont le propriétaire n'est autre que Daniel Camus....un autre ancien des Rouges-blancs-noirs...et qui avait invité tout ce beau monde...Il y avait Jacques Teugels, Patrick Thairet, David Rimbold, Marc Wuyts, Michel Dewolf, l'équipe du FC Bleid Molenbeek et plein d'autres.

Détail: Le Gotha est ce club bruxellois où la très people Paris Hilton est venue il y a quelques jours, j'ai donc pu serrer la main de celui qui a serré la main de Paris!

 

mnac.jpg

mnatr.jpg

 

actualité, actualité cinéma, RWDM, Facebookj, Daniel Camus, Marc Wuyts, Patrick Thairet, JKacques Teugels, Vincent Rottiers, OLivier Gourmet, Bruxelles, UGC, Stephan Streker, Paris Hilton,

mnaR.jpg

mnaca.jpg

mnagotha.jpg

 

Tous les billets publiés un clic ici :

http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2012...

http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/le+monde...

12 février 2013

Reda Kateb bientôt dans "Le Monde Nous Appartient"....fait le buzz

kateb 2.jpgEn pleine promotion pour "Zero Dark Thirty", Reda Kateb celui qui fut petit dealer dans "Un Prophète" et rappeur dans " Engrenages" crée la polémique "à l'insu de son plein gré". On vient d'apprendre qu'il est interdit de commentaires et même de photos aux Etats-Unis. On en a eu un aperçu lors d'une avant-première du film au Dolby Theater de Los Angeles. Motus et bouche cousue. Comment dès lors, un acteur peut-il justifier qu'il ne s'agit que d'un rôle, un de plus dans sa carrière? Tout ça parce qu'il est le personnage torturé dans la fameuse scène d'ouverture du dernier Kathryn  Bigelow "Minuit Trente" Il est vrai que cette scène là interpèlle....car envoyée en pleine gueule dès les premières minutes du film. Rien n'y est épargné au détenu, lequel est réduit à l'état de loque, lorsque le film prend son envol. Pourtant, la polémique mise à part, Zero Dark Thirty c'est du lourd, et même si pour l'instant, Bigelow se voit barrée par Argo et Lincoln dans les différents awards, elle reste une concurente sérieuse aux Oscars®. Reda Kateb, l'une des g....du cinéma français est également à l'affiche du film "Le Monde Nous Appartient" du belge Stephan Streker. Un film coup de poing, dont la presse belge depuis sa projection au festival du Film de Gand, et Canadienne, où le film a déjà été présenté,  dit le plus grand bien, et dont l'avant-première belge aura lieu le 20 février prochain,. J'espère que ce comédien atypique connaîtra une belle carrière, malgré la polémique "Zero Dark Thirty"..

lmna----------------------------.jpg

lmna 2.jpg

kateb.jpg....Kateb sera bientôt à l'affiche de "Une Histoire d'Amour" aux côtés de Laetitia Casta et Poelvvoorde...

11 février 2013

Le Monde nous appartient ...concours....

monde streker.jpg

ImageProxy.jpg

Tous les billets publiés un clic ici :

http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2012/10/05/ozark-henry-et-stephan-streker-le-monde-leur-appartient.htmln

 

06 février 2013

Le Monde nous Appartient vision-test super concluante!

test.png

Affichage dans le métro!

L'UGC nous communique les résultats de la projection test du film de Stephan Streker, "Le monde nous appartient".
Cette projection s'est faite avec des abonnés au réseau UGC..

test.png

Mg production, Belgique, Stephan Streker, Ozark  Hnry, Reda Kateb, Olivier gourmet, Albert cartier, football, actualité cinéma, ciné, cinéma, drame, Le monde nous appartient,

Mg production, Belgique, Stephan Streker, Ozark  Hnry, Reda Kateb, Olivier gourmet, Albert cartier, football, actualité cinéma, ciné, cinéma, drame, Le monde nous appartient,

05. Stephan Streker-Ozark Henry©Alice Pacaud.jpg

 

 Le film fera l'objet d'une sortie exceptionnelle assortie d'un tapis-Rouge à l'UGC Toison d'Or le mercredi 20 février, et partout en Belgique par la même occasion. La production espère pouvoir compter sur la présence ...croisons les doigts d 'Olivier Gourmet et  Reda Kateb, quoique ce dernier est fort sollicité à l'étranger depuis son "héroique" apparition d'homme torturé dans "Zero Dark Thirty" ! Sorry pour ce raccourci, mais j'estimais devoir le faire, afin de mettre en évidence l'excellent flair de Stephan Streker lorsqu'il a casté ce comédien à la "tronche" pas possible, mais tellement talentueux.
.
A propos du film..
Pouga et Julien sont deux jeunes d’une vingtaine d’années qui vivent dans la banlieue de Bruxelles. Très différents l’un de l’autre, ils ont tout de même une chose en commun : un avenir incertain. Alors que Julien aspire à être un joueur de football professionnel, Pouga vit, quant à lui, du trafic de vols de voitures luxueuses. Lorsque leurs chemins se croisent, c’est une toute autre tournure que leur destin va prendre….Streker signe avec "Le Monde Nous Appartient" un vrai film, ceux qui sont la base du cinéma, le vrai, la dure loi de la vie, et qui pourrait très bien le situer dans le "cinéma d'Auteur" cher aux Frères Dardenne et Leos Carax de qui il s'inspire dans sa manière de réaliser. Mais ce deuxième opus après "Michael Blanco" ce sont également des lignes fluides, du linéaires comme pour suggérer l'éternelle fuite devant ses responsabilités du principal héros, mais encore des plans crus....et un petit traît de génie avec la scène du début qui très perturbante car elle arrive en pleine face après quelques secondes à peine, n'est expliquée qu'à la fin......du grand cinéma d'un "petit" réalisateur belge promis à un bel avenir. Je ne passerai pas sous silence, la bande musicale d'Ozak Henry qui telle une onde fluide accompagne le film d'une manière sublime... Même si la plupart des comédiens nous sont inconnus, Streker à quand même réussi à attirer Olivier Goumet en père incapable de donner l'attention et l'amour paternel qu'un fils est en droit d'attendre de son géniteur.....trop occupé par son emploi de secouriste-ambulancier.....et il en payera de lourdes conséquences. Mais attention, il ne faut pas y aller que pour lui, même si comme d'habitude Gourmet est excellent, tout le casting de Redah Kateb à Dirana Drukanova en passant par Sam Louwijk, Laura Davidt la petite fiancée aussi est exceptionnel...Rottiers et son regard bleu dans laquelle se voit toute la détresse du monde, pourrait enfin connaître la consécration, quant à Imanol Perset, il ne devrait pas tarder à faire son trou. L'un et l'autre sont touchants, émouvants et sincères. Petite frappe d'un côté, footballeur prometteur mais barré pas son entraîneur de l'autre....Au fait, Albert Cartier bien connu des supporters de feu le RWDM y incarne un coach un peu bourru, rentre dedans, mais efficace quand même.....comme quand il officiait à Molenbeek. Cette séquence longue de 5 minutes et en gros plan svp.... ainsi que celle où l'on retrouve Jacques teugels et Maurice Martens, autres glorieux joueurs de cette équipe, fera certainement plaisir aux nostalgiques de cette belle équipe.....dont je fais partie....et Streker aussi..... la boucle est bouclée.

Détails.. Tout le film a été tourné à Bruxelles et alentours. Que ce soit dans le tram, l'arrière de Tour et Taxis dans la quartier Maritime de Molenbeek, et ailleurs .Sauf la longue séquence nocturne des couloirs et escalators réalisée à Amsterdam, et l'entraînement des joueurs et les vestiares du FC Tubize.

 Le Monde Nous Appartient, pour tout ce qui précède, un film à voir absolûment!  Mise en scène parfaite, images d'une grande beauté, une musique envoûtante, et des acteurs épatants...Bref, tout pour faire un bon film..et pour moi, d'ores et déjà, le film belge de 2013 Sans aucun doute!!!!!
La sortie nationale et l'avant-première sera suivie le lendemain d' une projection toute spéciale pour les fans de foot, qui sont déjà très nombreux à s'être inscrits. Et les présences de Teugels et Martens,  de Patrick Thairet (milieu au RWDM) coach et Michel Dewolf (arrière au RWDM) manager du l'équipe du FC Bleid-Molenbeek dont tous les joueurs seront présents à la place d'une séance d'entraînement, et quelques anciens du RWDM ....Kepa, Backali, Toche ont été approchés. 

02 février 2013

Les Magritte consacrent Joachim Lafosse

magritte[1].jpgA perdre la raison" est le grand gagnant des "Magritte du cinéma" 2013. Le long métrage de Joachim Lafosse, librement inspiré de l'affaire Geneviève Lhermitte, a remporté 4 "Magritte": meilleur film, meilleure réalisation, meilleur montage et de la meilleure actrice pour Emilie Dequenne.

 N'ayant pu assister à cette soirée de gala, je vais donc vous la relayer bien calée au fond de ma couette. Le résultat n'est pas celui auquel je m'attendais...et les comédiens lauréats du prix second-rôle méritaient mieux....Soit,  en tant que petit "scriboulliard" du net ne faisant pas partie des 700 "pros" (??? qui sont-ils au fait?) du métier, je n'ai pas eu droit au châpitre. Si tel avait été le cas, il est certain que je n'aurait pas choisi les mêmes films...Décerner un second-rôle à Yolande Moreau, alors qu'elle vampirise l'écran dans chacune de ses apparitions, est un non-sens. Pourquoi n'est-elle pas reprise dans la catégorie-reine? Idem pour Bouli Lanners...Je dois sans doute ne rien comprendre aux arcanes du 7ème art belge et de tout ce qui se trame en coulisses.540481_416656405078416_1749563285_n.jpg.Alors, avant de continuer avec le palmarès, j'ouvre une parenthèse....qu'en sera-t'il l'année prochaine avec les superbes productions belges qui "croupissent" à l'ombre des longs-mètrages plébiscités parce que comme à Cannes, le président et son jury ont des préférences bien marquées????? Je parle ici du film "Le Monde nous Appartient" de Stephan Streker....Fera-t'il au pire, partie des prénominés? J'en doute, car il pourrait faire de l'ombre aux Frères Dardenne, de tous temps présentés comme les fers de lance du cinéma belge, alors que Bouli Lanners, Stephan Streker et Patrick Ridremont proposent une bien plus belle approche du cinéma dit social. Mais ça, c'est mon avis..A moins qu'avec Olivier Gourmet au générique, Streker pourrait malgré tout,  remporter quelques prix annèxes à gauche et à droite! (Prix du Public à Toronto 2012)

Le palmarès ici : http://www.rtl.be/info/belgique/societe/977851/-a-perdre-...

Le Monde Nous Appartient encore 18 jours..

540481_416656405078416_1749563285_n.jpg

(affichage dans le métro bruxellois)

Plébiscité au Festival de Gand en octobre dernier et seul film francophone à l'affiche, le deuxième long-mètrage de Stephan Streker ancien critique cinéma s'est fait attendre...avant qu'une date de sortie soit enfin fixée..le 20 février prochain. Ne me demandez pas pourquoi un si long "temps" mort"... je n'en sais rien!

Problème de distribution sans doute..

24 janvier 2013

Ozark Henry et Stephan Streker "Le Monde leur Appartient" A VOIR!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

streker8.jpg

Il y a des jours comme ça où on sent verni(e)....Alors que la presse francophone commence seulement à parler du film "Le Monde Nous Appartient" du réalisateur belge Stephan Streker,  j'ai eu l'occasion de le visionner en avant-avant-première à Gand....Non seulement, le film m'a scotchée, mais la bande musicale que l'on doit au très talentueux compositeur belge Ozark Henry m'a littéralement emportée.  streker2.jpg

 

streker1.jpgstreker4.jpgstreker11.jpgstreker15.jpg

Une nuit, sur un pont… un coup de couteau. Il y a Pouga. Et il y a Julien.

Le film montre le destin parallèle de ces deux jeunes hommes qui se ressemblent sans se connaître.

Ils partagent les mêmes valeurs et un même désir d’absolu. Ils pourraient être amis.

Pouga et Julien sont deux jeunes d’une vingtaine d’années qui vivent dans la banlieue de Bruxelles. Très différents l’un de l’autre, ils ont tout de même une chose en commun : un avenir incertain. Alors que Julien aspire à être un joueur de football professionnel, Pouga vit, quant à lui, du trafic de vols de voitures luxueuses. Lorsque leurs chemins se croisent, c’est une toute autre tournure que leur destin va prendre….Streker signe avec "Le Monde Nous Appartient" un vrai film, ceux qui sont la base du cinéma, le vrai, la dure loi de la vie, et qui pourrait très bien le situer dans le "cinéma d'Auteur" cher aux Frères Dardenne et Leos Carax de qui il s'inspire dans sa manière de réaliser. Mais ce deuxième opus après "Michael Blanco"  ce sont également des lignes fluides, du linéaires comme pour suggérer l'éternelle fuite devant ses responsabilités du principal héros, mais encore des plans crus....et un petit traît de génie avec la scène du début qui très perturbante car elle arrive en pleine face après quelques secondes à peine, n'est expliquée qu'à la fin......du grand cinéma d'un "petit" réalisateur belge promis à un bel avenir.  Je ne passerai pas sous silence, la bande musicale d'Ozak Henry qui telle une onde fluide accompagne le film d'une manière sublime... Même si la plupart des comédiens nous sont inconnus, Streker à quand même réussi à attirer Olivier Goumet en père incapable de donner l'attention et l'amour paternel qu'un fils est en droit d'attendre de son géniteur.....trop occupé par son emploi de secouriste-ambulancier.....et il en payera de lourdes conséquences. Et Reda Kateb vu dans Zero Dark Thirty.. Si Gourmet est excellent, tout le casting est exceptionnel, de Dirana Drukanova en passant par Sam Louwijk, et Laura Davidt la petite fiancée! ..Rottiers et son regard bleu dans laquelle se voit toute la détresse du monde,  pourrait enfin connaître la consécration, quant à Imanol Perset, il ne devrait pas tarder à faire son trou. L'un et l'autre sont touchants, émouvants et sincères. Petite frappe d'un côté, footballeur prometteur mais barré pas son entraîneur de l'autre....Au fait, Albert Cartier bien connu des supporters de feu le RWDM y incarne un coach un peu bourru, rentre dedans, mais efficace quand même.....comme quand il officiait à Molenbeek. Cette séquence longue de 5 minutes et en gros plan svp.... ainsi que celle où l'on retrouve Jacques teugels et Maurice Martens, autres glorieux joueurs de cette équipe, fera certainement plaisir aux nostalgiques de cette belle équipe.....dont je fais partie....et Streker aussi..... la boucle est bouclée.

Détails.. Tout le film a été tourné à Bruxelles et alentours. Que ce soit dans le tram, l'arrière de Tour et Taxis dans la quartier Maritime de Molenbeek, et ailleurs .Sauf la longue séquence nocturne des couloirs et escalators réalisée à Amsterdam, et l'entraînement des joueurs et les vestiares du FC Tubize.

 

lmna_19.jpg

lmna_02.jpg

lmna_04.jpg

lmna_13.jpg

lmna_16.jpg

lmna_08.jpg

lmna_09.jpg

lmna_20.jpg

01. Ozark Henry-Stephan Streker©Alice Pacaud.jpg

 

 

http://www.revuesequences.org/2012/08/ffm-2012-coup-de-co...

Lien vers la critique publiée dans la Revue du cinéma suite à la projection au Festival du Monde l'année dernière. C'est la première d'une très longue série.

 

Avan-première avec tout le casting le 20 février à l'UGC Toison d'Or de Bruxelles.

24/1/2013.....je republie et ajoute les  retours presse!

« Vincent Rottiers est LA révélation du Festival de Montréal. »
(The Huffington Post)

« Coup de cœur ! (…) Une mise en scène brillante, soutenue par la musique envoutante d’Ozark Henry » ***1/2 (La revue de cinéma

« Déjà un des plus beaux films de l’année. » *** (Moustique)

« Fureur de vivre à Bruxelles. Un grand film ! » **** (Le Vif/L’Express)

 

 

 

03 octobre 2012

Les sorties de la semaine....Pas le top

dis.jpgEntre deux festivals, la cavalcade des visions-presse continue. Ainsi j'ai eu droit à quelques bons films, à un super documentaire sur la génèse de la franchise James Bond , mais également à des nanars de première classe....Parfois je me demande où est l'utilité de réaliser un film qui ne casse pas une patte à un canard et qui plus est, est "c...." au possible. (remplir le blanc pas soit chiant, ou con) Déjà qu'en été, les bons films se font rares, mais si en plus, on doit se farcir des imbécilités, où va-t'on??? De Taken à Do not Disturb, le remake complètement raté de "Hump Day" version Mr  Charlotte Gainsbourg à la ville, ma semaine de reprise de la nouvelle saison à été plus qu'ennuyeuse...Quelle idée de vouloir s'intéresser de si près au derrière de Cluzet, quand ce dernier était parfait dans "Les Intouchables"........Vraiment Yvan Attal me déçoit.....Son approche de l'homosexualité est trop réductrice, et pas crédible non plus, même si, il s'agit ici de deux hétéros qui se la jouent façon pour obtenir un rôle dans un film!

taken.jpgLe premier volet de Taken m'avait emballée, la suite m'a ennuyée.....Liam Neeson a pris quelques années et  quelques rides aussi, s'est empâté, et ne colle plus vraiment au héros premier du nom, lequel était super crédible dans la recherche désespérée de sa fille mystérieusement disparue....Le deuxième volet est mou, plat, et ressemble à une suite de clichés complètement éculées...Sans parler du montage et du découpage complètement loupés eux-aussi....Soit, Olivier Megaton, le réalisateur de Transporteur 3 doit sérieusement revoir sa copie, si il veut coninuer à jouir de l'estime de ses pairs.....Quant aux cinéphiles qui iraient quand même voir ces deux films là, qu'ils soient donc prévenus qu'ils vont se faire entuber par la médiocrité du sujet....pour ne pas dire autre chose du style "enc..."  Seule consolation, la présence de Laetitia Casta dans "Do Not Disturb"....Toujours aussi belle, mais qui fait quand même un peu (trop) d'ombre....à Charlotte Gainsbourg, confinée dans un rôle absolûment imbécile de lesbienne jouant avec des sextoys.....Pfft.......

dis.jpgdist.jpgphoto.jpgrobot-frank-poster.jpgUn conseil donc, zapez ces deux films et voyez plutôt "Little Glory" du bon belge de Vincent Lannoo filmé façon Us,  mais également "Elle S'appelle Ruby" de la très talentueuse Zoe Kazan, le très surprenant  "Robot and Frank" avec un impérial Frank Langella ,ou plus tard "Le Monde Nous appartient' , primé à Toronto et encensé par la presse lors de l'avant-première à Gand....que l'on doit à Stephan Streker, autre réalisateur belge dont on entendra certainement encore parler.....

24 février 2012

L'Exercice de l'Etat! Un prix pour Michel Blanc Cesars Meilleur second rôle masculin...bravo!

etat.jpg

Le ministre des Transports, Bertrand Saint-Jean, est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix. Ainsi commence l’odyssée d’un homme d’État dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique… Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre. À quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ? Jusqu’où tiendront-ils ?... L’État dévore ceux qui le servent.

--
Prix du Meilleur Scénario, Festival de Namur 2011

L'Exercice de l'Etat, Michel Blanc, Olivier Gourmet, L'Exercice de l'Etat, Michel Blanc, Olivier Gourmet,

 

 

L'Exercice de l'Etat, Michel Blanc, Olivier Gourmet, Un des meilleurs films français de cette année, avec The Artist et Polisse.

Des comédiens épatants qui portent cette histoire à bout de bras! Une mise en scène musclée, et Pierre Schoëller  très pointu dans sa retranscription des détails . Avec à la clé, un superbe état des lieux des coulisses politiques, ou comment les hommes qui y siègent, placent leurs pions afin de bien avançer au sein d' enjeux politiques. Olivier Gourmet joue un ministre plus vrai que nature, et avec une telle puissance qu'on est pris d'une énorme empathie, lorsqu'il est obligé de prendre des décisions qui vont à l'encontre des promesses faites aux citoyens. Il est tellement convaincant qu'on est presque d'accord avec lui, lorsqu'enfin il tranche pour assurer sa conservation.. Michel Blanc qu'on  attend certainement pas dans un tel costume, est un étonnant chef de cabinet. Tout en retenue, mais au combien efficace..Les dialogues incessants, le verbe, les réunions, les annonces, les démentis, les nominations, les serments, les engueulades...Tels sont les éléments qui relient ces deux hommes du début à la fin.... Quant à Zabou Breitman, elle ne fait pas que de la figuration derrière les deux hommes forts du scénario. Loin de là..Sans oublier,  Sylvain Deblé, un anonyme, n'ayant jamais mis un pied sur un tournage et casté sur le tas pour sa bonne tronche . Avec lui, L'Exercice de l'Etat rend ainsi hommage aux sans-voix, à ces exclus de la démocratie, en posant la question de savoir, pourquoi le politique éloigne- t'il chaque jour u peu plus le peuple de la vie démocratique? N'est-ce-pas là le plus grad paradoxe, et le plus grand drame, de nos sociétés moderne..d'où le personnage décalé du chômeur (Deblé)

Donc, un mot, un seul...Foncez!

 

 

27 janvier 2012

Surprise POLISSE dévançe Intouchables aux Césars.

dce.pngLa 37ème cérémonie des Cesar se tiendra le 24 février prochain, et sera rehaussée par la présence de Kate Winslet, vue dernièrement dans le très applaudi Carnage de Roman Polansky.. qui se verra remettre un Cesar d'Honneur.Et sans suprise aucune, Polisse, The Artist et Les Intouchables figurent parmi les grands favoris, parmi 7 titres (nouveau cette année, tellement le choix était difficile) ...Entrent aussi en ligne de compte pour l'attribution du Cesar du Meilleur film: L'Exercice de l'état " de Pierre Schoeller, film qui vaut vraiment le détour, "La Guerre est déclarée" de Valérie Donzilli, "Le Havre" de Aki Kaurismaki et "Pater" d'Alain Cavalier.

artist cast.jpgHazavanicius doit cependant laisse la première place à Maiwen dont le film récolte 13 nominations contre 10 pour The Artist juste dévançé par Pierre Schoeller avec 11! Cela promet une belle empoigne de bons films, avec des déçus sans nul doute.....

Chez les acteurs, Olivier Gourmet, magistral dans "L'Exercise de l'Etat" sera opposé à Dujardin, D. Podalydes (La Conquète) , Torreton, Ph. (Présumé coupable)  Sami Bouajila (Omar m'a tué) et Cluzet (Intouchables)


DSCF4631-1 (Copier).JPGDSCF4642-1 (Copier).JPG

 

 

Notre Marie Gillain nationale nominée pour "Toutes nos envies" de Philippe Lioret devra en découdre, et ce ne sera pas une mince affaire avec Marina Foïs et Karin Viard ("Polisse").Bérénice Béjo ("The Artist"), Ariane Ascaride ("Les neiges du Kilimandjaro"), Leïla Bekhti ("La source des femmes"), Valérie Donzelli ("La guerre est déclarée")

Quant au "Ket et son vélo" des Dardenne, il devra concourir aux côtés de  "A séparation" d'Asghar Farhadi.
  "Black Swan" de Darren Aronofsky, "The King's Speech" de Tom Hooper, "Drive" de Nicolas Winding Refn, "Incendies" de Denis Villeneuve, "Melancholia" de Lars Von Trier. Si d'aventure il devait remporter le César du Meilleur film étrange rsur ce coup là, je promets que je ferme mon blog tellement que je serai dégoûtée....Je le dis, et le répète, je ne comprends pas l'intérêt pour ce film où Cécil de France est fade, et où l'histoire ne tient pas debout..Mais j'ai aimé le vélo!

24 mai 2011

J'ai rendez-vous avec Robert Mitchum aujourd'hui.

 

rob est mort.jpgBientôt sur nos écrans....Olivier Gourmet dans "Robert Mitchum est mort". Un titre bizarre pour un film qui ne l'est pas moins. Un road-movie décalé récompensé dans plusieurs festivals....Malgré un casting de débutants, hormis Gourmet, le film d'Olivier Babinet et Fred Kuhn a séduit les membre du  jury à Varsovie, Cleveland, Mar del Plata, Namur, Milan Angers et Namur l'année dernière. Séduira-t-il le public tout court,  et moi cette aprème par la même occasion? Une vision-presse est prévue, mais je pense que cette fois, je ne vais pas me planter magistralement comme ce fut le cas hier...avec Brighton Rock...où sans avoir vu le film, j'avançais que c'était un bon thriller.....

Mini synopsis: Franck est un acteur de seconde zône en pleine dépression. Arsène, son manager, croit en son potentiel de star, et l'embarque sur la route d'une Europe improbable, à la recherche d'un cinéaste mythique, direction le Cercle Polaire. Une Odyssée "mélancolique" entre vitamines et somnifère, r'n'r et femmes fatales..

 Mitchum_4_0.jpgC’est avec « Le Bidule », programme d’une rare causticité diffusé en 2000 sur Canal+,qu’Olivier Babinet, pose les jalons d’un imaginaire débordant. Réalisateur de clips pour Mathieu Boggaerts ou Rita Mitsouko, il réalise le court métrage « Chris Dangoisse », ouplus récemment « C’est plutôt genre Johnny Walker », primé à Clermont-Ferrand, Pantint Angers en 2010. Photographe de presse depuis plus de 10 ans, Fred Kihn est exposéplusieurs fois à Paris et réalise des commandes comme la série de photos quotidiennessur les principaux genres du cinéma pour le journal Libération lors du Festival de Cannes2005. En 1999, il devient directeur de la photographie de la série « Le Bidule » où ilrencontre Olivier Babinet. Fans de Jim Jarmusch, dont le « Stranger In Paradise » faitoffice de film fétiche, ils tournent leur premier road-movie, « Robert Mitchum est mort »,présenté à l’ACID à Cannes, et ensuite au Fiff de Namur, les racines de son principal interprète et président, OLivier Gourmet.

Mitchum_1.jpgMitchum_3.jpgMitchum_5.jpgMitchum_7.jpgMitchum_10.jpg

Pour le clin d'œil, un clip, interprété par Olivier Gourmet, révélateur de l'ambiance du film. Drôle!

 

 

21 mai 2011

Olivier Gourmet dans "Robert Mitchum est mort"

rob est mort.jpgBientôt sur nos écrans....Olivier Gourmet dans "Robert Mitchum est mort". Un titre bizarre pour un film qui ne l'est pas moins. Un road-movie décalé récompensé dans plusieurs festivals....Malgré un casting de débutants, hormis Gourmet, le film d'Olivier Babinet et Fred Kuhn a séduit les membre du  jury à Varsovie, Cleveland, Mar del Plata, Namur, Milan Angers et Namur l'année dernière. Séduira-t-il le public tout court??

Mini synopsis: Franck est un acteur de seconde zône en pleine dépression. Arsène, son manager, croit en son potentiel de star, et l'embarque sur la route d'une Europe improbable, à la recherche d'un cinéaste mythique, direction le Cercle Polaire. Une Odyssée "mélancolique" entre vitamines et somnifère, r'n'r et femmes fatales..

 

rob.jpgrobert mitchim est mort2.jpgrobert mitchu.jpgrobert m.jpgrobert mitchum est.jpgrobert mitchum est mo.jpgrobert mitchum est m.jpgrobert mitchum.jpgrobert mitchum est mort 1.jpg

http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.robertmitchumestmort-lefilm.com%2F&h=0bc8e

http://www.robertmitchumestmort-lefilm.com/

04 octobre 2010

FIFF. 25 Ans. Cela se fête!

 ‘25 ans, 25 talents’

Samedi 02 octobre 2010 – Ils étaient tous là !

 

Notre Président d’Honneur

Olivier Gourmet (Belgique – Comédien)

 

Cinq Parrains

Anne Consigny (Belgique – Comédienne)

Louise Portal (Québec - Comédienne – Écrivaine/Chanteuse)

Patrick Timsit (France – Comédien/Réalisateur)

Jonathan Zaccaï (Belgique – Comédien)

 

Quinze jeunes comédiens belges

Julie Bernard (Rien à déclarer)

Christelle Cornil (Illégal, Le vélo de Ghislain Lambert, Sœur Sourire, My Queen Karo, La Maison du Lucchese)

Thomas Coumans (Elève Libre)

Aïssatou Diop (Odette Toutlemonde, Miss Mouche)

Catherine Grosjean (Meilleurs Vœux, L’heure bleue)

Hande Kodja Une affaire de famille, Marieke Marieke)

Marie Kremer (St Jacques La Mecque, Caché, Dikkenek, La Maison du Lucchese)

Vincent Lécuyer (Alice et moi, Ultranova)

Circé Lethem (Les Destinées sentimentales, Diamant 13, Maternelle, Rapt, Rundskop)

Pierre Lognay (Get Born, Vampires)

Maaike Neuville (Get Born, Avec ma mère à la mer)

Pierre Nisse (Cannibal, La Maison du Lucchese)

Joffrey Verbruggen (La Régate, Krach)

Marie Vinck (De Kus, Adem)

Mourade Zeguendi (Dikkenek, Taxi 4, Go Fast, JCVD, Les Barons)

 

Les  « Echanges de Talent(s) »  Francophones & Francophiles

Felipe Castro  (Suisse)

Merce Llorens (Espagne)

Benoit McGinnis (Québec)

Ruth Niréré (Rwanda)

Jean-Jacques Rausin (Belgique)



guillaume-canet.jpgAujourd'hui, je vais assister à la conférence de Presse de Guillaume Canet, présent pour la promotion du film "Les petis Mouchoirs" et après 15 minutes de photos-shoot. Une belle après-midi en perspective, et mercredi, j'irai à la rencontre de Jane Birkin. Bref, en dehors des suprises de dernières minutes, le 25ème anniversaire a belle allure.

birkin j.jpg

25 Ans.JPG

fiff_pass.jpg

09 mars 2010

Francois Cluzet à Bruxelles Mercredi!

Avis aux amateurs d'autographes.

Les acteurs François Cluzet, Olivier Gourmet, Jonathan Zaccai

et le réalisateur Christophe Blanc

assisteront à la pose de leur étoile avant de présenter leur film BLANC COMME NEIGE en avant-première à Kinepolis

 

23771_thumb

http://www.blanccommeneige-lefilm.mk2.com/
 

déroulement de la soirée

mercredi 10 mars à Kinepolis Bruxelles

19h30 arrivée de l'équipe à Kinepolis

19h40 pose de l'étoile !!!

20h00 présentation du film

10 février 2010

Un Ange à la mer Sortie Belgique


ange murs

Venez découvrir dans les salles belges

"Un ange à la mer" avec Olivier Gourmet et Anne Consigny. Ce film de Frédéric Dumont, coproduction belgo-québécoise (Dragons Films et Palomar), a participé en 2005 à l'Atelier d'expertises - Forum francophone de la production. Lauréat de trois prix au dernier Festival international du film de Karlovy Vary (dont Grand Prix du Meilleur film et Prix du meilleur acteur pour Olivier Gourmet), il a été présenté au sein de la Compétition officielle et de la Compétition Emile Cantillon - 1ère oeuvre de fiction.

 

ange gourmet

Synopsis:

Louis vit heureux, sa mère et son grand' frère à Sidi Ifni, une petite ville du sud du Maroc jusqu'au jour où son père maniaco-dépressif lui confie un secret : il va mettre fin à ses jours, cette nuit. Le père ne passe pas à l'acte, et le jour d'après non plus... Depuis ce jour, Louis a oublié son enfance, ses amis. Il se consacre corps et âme à une mission impossible : empêcher son père de mourir...

ange sidi ifni

ange
Les deux principaux comédiens, auxquels il faut ajouter le petit Martin Nissen sont absolûment parfaits, alors que le casting canadien patine solidement. Réduit à du simple remplissage d'écran inutile. Librement inspiré de son vécu, Frederic Dumont propose un film coup de poing sur la lente dégradation des rapports entre un père mentalement irritable, pour ne pas dire instable, et son fils qui fait tout ce qu'il peut pour faire de ce face-à-face une rencontre empreinte d'amour. Mais au coeur du maroc, les choses ne sont pas aussi simples, et le film débouche vite sur une espèce de "violence psychologique et harcèlement moral, où le petit Martin va tout doucement perdre le charme qui fait l'innoncence enfantine. Récompensé d'un Globe de Cristal l'année dernière...
Le film sera projeté au cinéma Caméo à Namur, au Churchill à Liège et au cinéma Vendôme à Bruxelles.

ange arbre

ange consigny

ange gourmet consigny

12 août 2009

Sortie Belge 12/8 Bancs Publics

 

 


bancs publics posterLucie arrive à son bureau et découvre, accrochée sous une fenêtre de l'immeuble d'en face, une banderole noire avec écrit : "HOMME SEUL". Est-ce un gag, un cri du cœur, un appel au secours ? Lucie et ses deux collègues s'interrogent et décident de mener leur enquête... A midi, elles pique-niquent à côté, au "SQUARE DES FRANCINE". Là, les amoureux graves, les solitaires enjoués, joueurs de tous âges, tournent autour du joyeux jet d'eau.

La ronde continue en face, au magasin "BRICO-DREAM" où, sous les conseils plus ou moins compétents d'une équipe de vendeurs en sur-effectif, les clients calculent, échafaudent, tendus, angoissés, ayant peur de repartir avec des étagères trop courtes, des vis trop longues... A la fin du jour, aurons-nous croisé l"'homme seul" parmi la multitude de ces personnages affairés ?

 

César du meilleur court métrage en 1993, Bruno Podalydès avait séduit public et critique avec cet étonnant moyen métrage intitulé Versailles, rive gauche, dans lequel il mettait en scène son frère Denis, pour refaire le coup 4 ans plus tard avec Dieu Seul me voit - Versailles Chantier.  Il était donc tout naturel, aujourd'hui, qu'il continue sa vision exploratrice et de réaliser l'autre côté de la Seine : Versailles rive droite ! Entre les deux, Bruno Podalydès n'a pas perdu son temps puisqu'il est l'auteur d'une série de films tous interprétés par son frère : Voilà (Festival de Venise 1994), Dieu seul me voit (César du meilleur premier film 1999), Liberté-Oléron (1999) et les deux adaptations de romans de Gaston Leroux : Le mystère de la chambre jaune (2002) et Le parfum de la dame en noir (2005).

bancs publics VI

bancs Publics VIII

 bancs publics IO

bancs publics IX

Avec Florence Muller, Denis Podalydès, Samir Guesmi, Bruno Podalydès, Bruno Solo, Olivier Gourmet, Hippolyte Girardot, Michel Vuillermoz, Josiane Balasko, Chantal Lauby, Thierry Lhermitte, Bernard Campan, Julie Depardieu, Claude Rich, Mathieu Amalric, Pierre Arditi, Michel Aumont, Didier Bourdon, Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Benoît Poelvoorde, Pascal Légitimus, Nicole Garcia, Michael Lonsdale, Emmanuelle Devos, Amira Casar, Elie Semoun, Vincent Elbaz. Désolé pour ceux que j'oublie...Ah oui, le film s'ouvre sur "Bancs Publics" interprèté par le chanteur engagé Redan, un grand fan de George Brassens, auquel le titre du film fait référence!

bancs publics IIIDistribution Imagine. Présenté au dernier festival du Film de Bruxelles

21 juillet 2009

Home collectionne les Prix et Un ange àà la Mer décroche son premier!

homeFilm français, belge, suisse
Genre : Drame
Réalisé par Ursula Meier, Thierry Spicher
Avec Isabelle Huppert, Olivier Gourmet, Adélaïde Leroux
Durée : 1h 37min.
Année de production : 2008
Au milieu d'une campagne calme et désertique s'étend à perte de vue une autoroute inactive, laissée à l'abandon depuis sa construction. Au bord du bitume, à quelques mètres seulement des barrières de sécurité, se trouve une maison isolée dans laquelle vit une famille.
Ce film "belgo-helvète, "  a participé à 34 festivals et vient de récolter son 19eme prix:

 • Valois de la Mise en scène  et Mention Spéciale du jury pour Kacey Mottet Klein - Film Francophone d'Angoulême 2008

• Bayard d’Or de la Meilleure Photographie à Agnès Godard - et Bayard d'Honneur à Isabelle Huppert Festival International du Film Francophone de Namur 2008

• Prix FIPRESCI au Ve Festival International du film de Reykjavik 2008

• Prix SILVER ASTOR à Isabelle Huppert - Prix ADF (Argentinean Photography Authors Association) à Agnes GOdard Festival Internacional de Cine de Mar Del Plata  2008

• GRAND PRIX du long-métrage et Prix de la Critique au Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart  2008

• Prix de la jeunesse franco-allemande - Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart 2008

• Prix du Meilleur Film  et Prix du Meilleur Scéario - Prix du Cinéma Suisse Quartz 2009

• Prix du Meilleur Espoir (Kacey Mottet Klein) - Prix du Cinéma Suisse Quartz 2009

• Prix de la ville d'Athènes - 10ème Festival du film francophone de Grèce 2009

• Prix Nouveau Talent Cinéma -  SACD 2009

• Prix du Public du meilleur long-métrage - Festival International du film de Femmes de Barcelone 2009

• Prix du scénario - Festival International du cinéma d'auteur de Rabat 2009

• Grand Prix - GOLDEN ANGEL du  et Prix d'interprètation à Isabelle Huppert Festival International du film Tofifest 2009

 Sources : http://www.wbimages.be/

 

12 novembre 2008

HOME Un très beau " anti-road-Movie" décalé d'Ursula Meier!

Home affiche
Avec Isabelle Huppert, Olivier Gourmet, Adélaïde Leroux, Madeleine Budd, Kacey Mottet
Au milieu d'une campagne calme et désertique s'étend à perte de vue une autoroute inactive, laissée à l'abandon depuis sa construction. Au bord du bitume, à quelques mètres seulement des barrières de sécurité, se trouve une maison isolée dans laquelle vit une famille. Les travaux vont reprendre et annonce l'ouverture prochaine de l'autoroute à la circulation.Les relations familiales vont se détériorer en même temps que les voitures passent de plus en plus nombreuses devant les fenêtres de la cuisine.

home 2home 3

Entre comédie, fantastique, satyre grinçante, thriller burlesque et science-fiction, la petite tribu installée par la réalisatrice dans Home vit son quotidien loin des aléas de la ville. Sur une petite partie d'autoroute désaffectée et qui qui ne mène nulle part, en pleine campagne, la mère (Huppert) attend le retour de son mari (Gourmet) pendant que, le fils Julien (Kacey Mottet Klein-une révélation) farceur comme tous les gamins de son âge, joue dans le bain bientôt rejoint par sa jeune soeur (Madelein Budd). Tout ce petit monde  joue au "hockey"  sur cette petite portion de route quasi neuve, mais non terminée., voir se déplace avec la petite trotinette metallique du petit, même maman!  Des rêveries de Gourmet goûtant le soir venu, aux joie d'un repos bien mérité, le regard porté vers les étoiles, assis entre un vieux B.B.Q rouillé, et une vieille piscine vide en urgente instance de réparation, le bronzage que la fille aînée  (A.Leroux) alanguie dans son transat, entretient au son de la musique hard délivrée par ses écouteurs d'un autre monde posés sur sa tête, et la maman qui s'en en donner l'impréssion règne sur ce petit monde façon branquignols, la vie s'écoule paisiblement au jour le jour!  La matin le père part au boulot dans ce qui ressemble à un vieux break rouillé, tandis que sa femme, chaussant ses talons aiguilles, parce que même à la campagne, on n'oublie pas les habitudes de la ville, celle d'être toujours bien habillée dès qu'on sort de chez soi.... franchit en vascillant, mais la vie n'est-elle pas en perpétuel déséquilibre,  la barrière d'en face, avec ses deux ados, afin  qu'ils puissent se rendre à l'école.  Au retour, elle s'occupera du linge, en veillant à bien séparer le blanc des couleurs. Une vie toute simple quoi, rythmée par les quelques flash infos délivrés par la radio, un petit luxe quand même dans cette semi-retraite....Voilà planté le décors de ce qui au départ donne l'impression d'un beau portrait de famille bien lisse, baba-cool et bien brossé. Ce ne sera bientôt plus qu'illusion! Ne vient-on pas d'apprendre via le transistor, que l'autoroute va être très bientôt ré-ouverte à la circulation? Evènement qui va bouleverser complètement la donne, même si la famile dans un premier temps essayera tant bien que mal de le prendre du bon côté en pariant sur la couleur de la première voiture qui franchira leur seuil. Mais au fil des vrombissements de bagnoles défilants telles un festival de Rio en folie, les boules quies seront bientôt de rigueur. C'est dans ce capharnaum que  les premières fissures vont faire leur apparition, montrant les limites de la solidité familiale.... Après avoir choisi "l'exil" voilà la famille plongée dans l'enfer de la ville à la campagne, avec tout ce que cela comporte comme inconvénients, le bruit des bagnoles, le va et vient obsédant, les gaz d'échappements, les bouchons devant la porte, et les détritus abandonnés, comme aux plus beaux jours des migrations estivales.  Bref, elle aura beau s'accrocher à leur Home, la famille ne va pas tarder à être envahie par une dangereuse résignation, allant jusqu'à se murer à l'intérieur de la maison, en guise d'abandon, mais aussi sans doute, pour échapper à tort, à tout ce qui leur rappelle la ville, et à ce qui est en train de détruire leur petit bonheur si chèrement acquis. D'une première partie drôle, réjouie, tendre, on tombe dans la seconde comme on tombe dans un mauvais rêve, mais un rêve superbement mis en scène par Ursula Meier..La famille se déchire, la colère s'installe, les enfants deviennent les témoins attérès de la dislocation du couple, et tout ce petit monde se mure, au propre comme au figuré. Cependant, alors que la détresse et l'angoise  envahissent les lieux, les longs silences dans un maison qui sent la sueur, le renfermé, la crasse et le désoeuvrement, la lente descente aux enfers par la prise de barbituriques, sont cependant magnifiquement mis en scène par la réalisatrice.  Cette dernière m'a confié que les conditions de tournages avaient été très éprouvantes, à savoir toute l'équipe, le caméraman, le cadreur, le preneur de son et les comédiens dans un espace réduit sans air et sans lumière. Le résultat n'en est que plus louable! La suite à l'écran.
homrJe vous conseille vivement d'aller voir ce film....C'est un des meilleurs  vus ces dernières semaines. Inclassable. Pas vraiment un road-movie, ou alors un road-movie à l'envers, qui tient dans un scénario hors des sentiers battus. Home c'est aussi de magnifiques paysage et le Prix de la meilleure photo au derrnier festival du film de Namur (Belgique)


home and mePrix de la mise en scène au festival du film d'Angouleme .

Bayard de la meilleure photographie au festival du film francophone de Namur.

Semaine de la Critique à Cannes 2008

   Brèves:HOME produit par  Need productions (BE) Archipel 35 (FR) et Box productions (CH), vient de dépasser les 50.000 entrées en France lors de son deuxième week-end d'exploitation et 30.000 entrées en Suisse en trois semaines."

HOME sortira ce mercredi 12 novembre en Belgique (Bruxelles UGC Toison d’Or – Liège Le Parc/Churcill – Charleroi Carollywood – Mons Imagix – Namur Cameo et Gand Sphinx).