14 janvier 2016

Money Monster Bande-annonce.

mon.png

 

 

 

money monster,new york,jodie foster,julia roberts,télévision,; sony picture,wall street,otages,george clooney

 

Money-M.jpg

money m6.jpg

In the taut and tense thriller Money Monster, Lee Gates (George Clooney) is a bombastic TV personality whose popular financial network show has made him the money wiz of Wall Street. But after he hawks a high tech stock that mysteriously crashes, an irate investor (Jack O'Connell) takes Gates, his crew, and his ace producer Patty Fenn (Julia Roberts) hostage live on air. Unfolding in real time, Gates and Fenn must find a way to keep themselves alive while simultaneously uncovering the truth behind a tangle of big money lies

 

 

 

 

MONEY MONSTER - TRAILER 
Youtube streaming: CLIQUEZ ICI

 

Sous la direction de Jodie Foster et avec également Julia Roberts!

16 février 2014

Capitaine Phillips Bafta Meilleur Second rôle pour Barkhad Abdi

 

CAPITAINE PHILLIPS:
9 Nominations aux BAFTA !
 
Après de multiples nominations dont 4 Golden Globes, CAPITAINE PHILLIPS vient d'être reconnu par la British Academy of Film and Television Arts (BAFTA) qui lui a décerné pas moins de 9 nominations:
 
MEILLEUR FILM
MEILLEUR REALISATEUR: Paul Greengrass
MEILLEUR ACTEUR PRINCIPAL: Tom Hanks
MEILLEUR 2nd RÔLE MASCULIN : Barkhad Abdi
MEILLEUR SCENARIO ADAPTE:
Billy Ray
MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE: Henry Jackman
MEILLEURE PHOTOGRAPHIE: Barry Ackroyd
MEILLEUR MONTAGE: Christopher Rouse
MEILLEUR SON

 
Equivalents britanniques des Oscars, les BAFTA honorent l'excellence en matière de cinéma et de télévision. La cérémonie des BAFTA se tiendra le 16 février prochain au Royal Opera House de Londres.

Inspiré d'une histoire vraie, Capitaine Phillips est LA révélation de la fin d'année 2013: avec un rythme soutenu de bout en bout, ce film d'action se révèle un véritable thriller en haute mer!
 
Visible partout en Belgique: ne ratez pas ce film dont la presse ne tarit pas d'éloges!
 
Copyright © 2014 Sony Pictures Releasing Belgium, All rights reserved.

Le pirate somalien Afweyne, soupçonné d'avoir orchestré la prise d'otage du Pompéï en 2011, a été piégé  par les autorités belges avec un projet bidon de film.

Découvrez ici toutes les infos sur cette arrestation digne des plus grands scénarios d'Hollywood.

La piraterie est un sujet traité avec maestria par Paul Greengrass (The Bourne Ultimatum, Green Zone) dans CAPITAINE PHILLIPS. Ce film, véritable thriller, est inspiré d'une histoire vraie: celle de la prise d'assaut en 2009 du cargo américain MV Maersk Alabama par des pirates somaliens. en tête d'affiche: Tom Hanks, au sommet de sa forme.

 

La presse est unanime: il s'agit d'un des meilleurs films de cette année!

 

Piraterie, Tom Hanks, Paul Greengrass, actualité cinéma, cinéma, Somalie, pirates, Captain Philips, Usa, Cependant, l'équipage qui fut pris en otage ne partage pas cet avis..Même si,Tom Hanks dans la peau du Capitaine,  propose ici l'une de ses meilleures interprétation en ne prononçant pratiquement aucune parole, il est loin de la vraie personnalité du capitaine décrit comme fier et arrogant et avec lequel peu de marins aimaient naviguer...(oups)

 

A lire ici : http://nypost.com/2013/10/13/crew-members-deny-captain-ph...

 

Piraterie, Tom Hanks, Paul Greengrass, actualité cinéma, cinéma, Somalie, pirates, Captain Philips, Usa,  la bande annonce.

  

 

Un autre film avait déjà été tourné sur la piraterie en mer..."Hijacking de Tobias Lindholm....à découvrir ici : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/dar+salim

14 mai 2013

Captain Phillips avec Tom Hanks B.A.


    captain....jpg

SYNOPSIS

 

 

 

 

Inspiré de faits réels, le thriller d’action ‘Captain Phillips’ raconte l’histoire de la prise d’assaut par des pirates somaliens du cargo américain MV Maersk Alabama en 2009.Le rôle du Capitaine Richard Phillips est joué par Tom Hanks (oscarisé à 2 reprises).Le film est réalisé par Paul Greengrass (nominé aux Oscars) d’après un scénario de Billy Ray, et est produit par Scott Rudin, Dana Brunetti et Michael De Luca.Il est basé sur le livre ‘A Captain’s Duty: Somali Pirates, Navy SEALs, and Dangerous Days at Sea’ de Richard Phillips et Stephan Talty.

 

Découvrez ici la toute première bande-annonce du film.

Le film sortira dans les salles belges le 20 novembre 2013.

 

 

 

22 février 2013

Les notes d'Argo rendues publiques..

lord of light.jpg

Le dernier opus de Ben Affleck est super favoris aux Oscars® qui se dérouleront dans 48hrs...Tous les médias réunis le pace en tête de leurs votes..  Ceux qui ont vu Argo, le thriller de Ben Affleck, retraçant l'histoire des otages américains libérés en Iran savent que des esquisses d'un faux storyboard d'un film d'action avaient été présentées aux autorités Iraniennes, en vue de mettre sur pied une incroyable opération de sauvetage. Ces dessins représentaient une histoire complètement fictionnelle sur le tournage d'un film en iran et produit par une société de production bidon...
Aujourd'hui, la presse publie ces fameuses planches que l'on doit à Jack Kiry déjà auteur de X-Men à qui Barry Ira Geller un aspirant producteur de l'époque avait demandé d'illustrer un livre dont il avait acheté les droits. Ce livre "Lord of Light" de Roger Zelazny  raconte une histoire futuriste sur une planète éloignée....Cette adaptation fut à la base de "ARGO" Le film retrace très bien la génèse du film en reprenant presque à la scène près, les idées mises en place dans l'adaptation de Geller.

original Argo.jpg

Au final, l'opération, quoique très risquée, car le pays était sous le joug de révolutionnaires très près de la gachette, fut une totale réussite. Tous les dignitaires, les terroristes et les révolutionnaires tombèrent dans le panneau, et la "société de Production"  pu obtenir tous les visas nécéssaires pour commencer le tournage..Même plus tard, le grand Spielberg a proposé un scènario à cette société bidon, c'est dire à quel point, toute la mission avait parfaitement été mise sur pied!!!!!! Détail....Geller n'apprit qu'en 2001 que son script avait été utilisé pour la libération des otages iraniens....et, c'est normal, quand on sait que cette opération de foutage de G....si bien huilée se devait de rester secret afin d'aviter des représailles..

original Argo 1.jpg

Le 4 Novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six américains réussissent à s'échapper et à se réfugier au domicile de l'ambassadeur canadien. Sachant qu'ils seront inévitablement découverts et tués, un spécialiste de l'exfiltration de la CIA du nom de Tony Mendez (Ben Affleck) monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable, aussi brilant qu'extravageant, qu'il ne pourrait exister qu'au cinéma. Tellement irréel que c'est justement le cinéma qui servira de base au plan machiavélique, un "film" au scénario improbable, et qui relève de la plus haute incertitude quant à son résultat final..Pourtant, ce script digne des plus purs thrillers révèlera finalement un beau coup dans le derrière donné aux services de renseignements iranien, ainsi qu'aux "purgeurs" liés au régime mis en place par Khommeny. Très nerveux de la gachette et aimant les exécutions sommaires et les pendaisons dans les lieux publics. Là, ils ne verront rien venir! En 1980 le fictif Studio Six productions - subtile allusion aux 6 otages- et créé de toutes pièces pour l'opération, annonce fièrement un nouveau projet du film réunissant les ingrédients d'une super production de science-fiction, au programme: des navettes spatiales, des extra-terrestres, des scènes d'actions et d'aventures, le tout se déroulant sur une lointaine planète désertique. Présenté comme "une explosion cosmique", ce projet gigantesque ne verra vous vous en doutez jamais le jour, mais sera utilisé par Mendez aidé par son meilleur ami, le maquilleur ciné John Chambers. Ce dernier sait se montrer persuasif quant il affirme aux Iraniens allèchés par l'idée que ce "beau pays" sera mis en avant dans le projet, et que les professionnels du cinéma, effectuent toujours des repérages, et que leur présence ainsi qu'une équipe est donc nécèssaire... C'est donc à deux, avec "l'aval" d'un producteur resté au pays, incroyable Alan Arkin qu'ils élaborèrent un plan machiavélique, celui d'envoyer sur place, une équipe de "cinéastes" composée du même nombre que les otages....pour essayer de les ramener sains et saufs dans leurs bagages. Ces six hommes et femmes ont été recueillis par l'ambassadeur canadien Ken Taylor, lequel à mis sa vie en péril sa vie et celle de sa femme, pour aider ces américains. Il faut faire vite, car la tension est trop vive, et les putchistes très nerveux de la gachetteargo kirby.jpg

Vu comme ça, ce scénario paraît utopique, décalé et juste digne d'une série B, pourtant Ben Affleck y croit et en réalise une adaptation 30 ans plus tard avec "Argo", long mètrage qui s'inspire largement, de la véritable opération secrète de sauvetage des six américains retenus en Iran.argo c.jpg Affaire qui en son temps avait ébranlé le monde entier! L'assaut de l'amabassade a été un évènement cataclysmique géopolitique. Personne ne savait vraiment comment réagir à cette prise d'otages ainsi qu'au sort des six "invités" du Canada...Le problème de ces dernier était encore plus complexe car il était impossible de passer par la voie diplomatique habituelle pour négocier...Avec le plan de Mendez, ils avaient une petite chance de s'en sortir vivant...eux et l'ambassadeur ainsi que sa femme. C'est d'ailleurs la canada qui fournira aux 6 américains de faux passeports canadiens au nom de leurs personnages fictifs, membres d'une équipe de tournage, envoyés par la valise diplomatique . argo j.jpgGrâce à ses talents de faussaire, Mendez y apposa les bons visas iraniens et les dates indiquant que les six étaient rentrés dans le pays la veille. Cette opération très peu connue du grand public, s'inscrit dans un épisode délicat de l'histoire. Le public savait que six personnes avaient réussi à s'échapper grâce aux canadiens pendant quelques mois après le déclenchement de la crise, mais jusqu'au moment ou l'opération a été déclassifiée par le président Clinton en 1997, personne ne savait que la CIA avait orchestré le sauvetage grâce à une opération d'une rare audace. Car il faut savoir que même réussie, cette mission ne pouvait-être mise en avant pour ne pas envenimer les relations déjà fort tendues entre les deux pays. Imaginez une stratégie qu'aucun scénariste de studio américain n'aurait osé rêver, une réussite totale in finé, et devoir garder cela pour soi. Frustrant non??? Même s'il n'est pas rare d'associer Hollywood avec la Cia, - quoique l'espionnage se prête de toute évidence à un dispositif scènique- réussir ce plan là tenait de la gageure, et pourtant, il a été réussi au delà de tout espèrance...mais ce ne fut pas sans mal. argo l.jpgDans le film Ben qui reprend trait pour trait la trame, joue sur le suspense, car les enjeux sont considérables. Il a consulté le principal intéressé afin de coller au plus près du personnage . Il a essayé de comprendre le quotidien et les aspects concrèts de la vie d'un agent de la Cia à cette époque, et en cernant bien le personnage il apporte une certaine dramaturgie à sa mise en scène, qui ne se contente pas que d'action et de suspense, mais apporte une certaine dose d'humour lorsqu'il visite son copain, chef maquilleur de stars. J'en veux pour preuve, le parfait découpage du storyboard, qui pour ne pas lasser le spectateur, passe aisément d'un plan dramatique à un plan plus drôle dans les studios hollywoodien. argo D.jpgSur ce plan là, (sans jeu de mots) Ben Affleck démontre qu'il a l'étoffe d'un grand réalisateur, ce que j'avais déjà remarqué avec "The Town" son précédent opus. Argo est à la base une histoire extraordinaire, et cela c'est déjà la garantie d'avoir un film passionnant, mais avec sa façon de jouer des mouvements d'appareils, il donne à Argo une dimension de thriller haletant! ARGO un super bon film! A ses côtés John Goodman et Alan Arkin sont extras. Quant à ceux qui personn ifient les otages, ils sont comment dire "the Spiting images" des vrais. Et là encore, l'équipe qui entoure Affleck à fait du tout bon boulot; ils sont criants de ressemblance!

argo F.jpgBrèves : ARGO est le troisième long métrage réalisé par Ben Affleck, après GONE BABY GONE en 2007 et THE TOWN en 2010.
.

ARGO est produit par Ben Affleck, mais aussi par George Clooney et George Heslov, le réalisateur des CHÊVRES DU PENTAGONE.

argo p.jpgargo,téhéran,otages,exfiltrés,ben affleck,john goodman,alan arkin,bryan cranston,usa,vitor garber,cea duvall,kyle chandler,warner brosAvant le tournage, Ben Affleck a enfermé les acteurs qui incarnent les six otages américains à l'intérieur de la maison utilisée pour recréer la propriété de l'ambassadeur. Ils sont restés là une semaine, en costume et sans moyens de communication avec l'extérieur.

Ironie de l'histoire: une fois le «Studio Six» fermé, quelques semaines après l'opération «Argo», il reçut 26 scripts. «L'un deux venait de Steven Spielberg»

http://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_Caper

 

 

29 janvier 2013

ARGO futur Oscarisé??

politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagAffleck_PGA.jpgTout semble l'indiquer. Le film de Ben Affleck produit par George Clooney rafle tout ce qu'il y a à rafler depuis la fin 2012. Après les Golden Globes, les PGA (Producers) ce sont les SAG (screen actors guild) qui ont décerné l'Award du Meilleur film à Argo, qui relate la mise sur pied d'une mission complètement rocambolesque, afin de libérer une poignée de rescapés de l'invasion de l'Amabassade Us à Téhéran en 1979, et qui quoique réfugiés à  l'ambassade du Canada, n'en étaient pas moins convaincus que, tôt ou tard, ils seraient débusqués et assassinés..... L'un des plus fins limiers de l'exfiltration et faussaire de génie, avait réussi à convaincre un ami à Hollywood de créer une société de production et d'envoyer une équipe de 6 personnes, exactement le même nombre que les américains sur place, sensés réaliser un film dans la région.....Munis de tous les faux visas et autorisations, la mission fut une réussite totale. Et quoiqu'elle dut rester secrète (jusqu'il y a peu) la fausse société de production Six Prod, qui n'a existé que l'instant de la mission reçu par la suite une demande Steven Spielberg himself....même le grand réalisateur y a cru!

Argo a également remporté le Prix du meilleur casting d'ensemble....Mérité, tant John Goodman et surtout Alan Arkin sont exceptionnels eux aussi...Sans oublier de mentionner les autres....dans la peau des américains...Plus vrais que nature..

politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sag

Outstanding Performance by a Cast in a Motion Picture
ARGO (Warner Bros. Pictures)
BEN AFFLECK / Tony Mendez
ALAN ARKIN / Lester Siegel
KERRY BISHÉ / Kathy Stafford
KYLE CHANDLER / Hamilton Jordan
RORY COCHRANE / Lee Schatz
BRYAN CRANSTON / Jack O’Donnell
CHRISTOPHER DENHAM / Mark Lijek
TATE DONOVAN / Bob Anders
CLEA DUVALL / Cora Lijek
VICTOR GARBER / Ken Taylor
JOHN GOODMAN / John Chambers
SCOOT McNAIRY / Joe Stafford
CHRIS MESSINA / Malinov

La suite du palmarès:

Daniel Day-Lewis Meilleur acteur Lincoln

politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagpolitique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagJennifer Lawrence Meilleur actrice Silver Linings Playbook

Meilleur second rôle M. Tommy Lee Jones Lincoln

Meilleur second rôle F. Anne Hathaway Les Misérables

Stunt ensemble Skyfall

Télévision

Movie or miniseries M. Kevin Costner Hatfields and McCoys

                                  F. Julianne Moore Game Change

Actor in a drama series Bryan Cranston Breaking Bad

Actress in a drama serie  Claires Danes Homeland

Actor in a comedy series  Alec baldwin 30 Rocks

 

politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sag

27 janvier 2013

Argo de Ben Affleck Meilleur film pour les Producteurs USa. Sous la loupe!

ar go.jpg La PGA, autrement dit, la guilde des producteurs américains à remis le Prix du meilleur film à  "Argo" de Ben Affleck...lequel dévançe des poids-lourds tels que Lincoln et Zero dark Thirty.....Pour rappel, la PGA ne décerne ses prix qu'aux seuls films, car les membres ne produisent jamais des comédiens . Pour Ben, c'est un carton plein avec un Golden Globe et un Critics Choice Awards. Argo va-t'il damner le pion aux  grands favoris que sont Lincoln, Zero Dark Thirty et Silver linings Playbook aux Oscars???

Le 4 Novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six américains réussissent à s'échapper et à se réfugier au domicile de l'ambassadeur canadien. Sachant qu'ils seront inévitablement découverts et tués, un spécialiste de l'exfiltration de la CIA du nom de Tony Mendez (Ben Affleck) monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable, aussi brilant qu'extravageant,  qu'il ne pourrait exister qu'au cinéma. Tellement irréel que c'est justement le cinéma qui servira de base au plan machiavélique, un "film" au scénario improbable, et qui relève de la plus haute incertitude quant à son résultat final..

.-argo a.jpgPourtant, ce script digne des plus purs thrillers révèlera finalement un beau coup dans le derrière donné aux services de renseignements iranien, ainsi qu'aux "purgeurs" liés au régime mis en place par Khommeny. Très nerveux de la gachette et aimant les exécutions sommaires et les pendaisons dans les lieux publics. Là, ils ne verront rien venir!

.

Avec Ben Affleck, Bryan Cranston, Alan Arkin, John Goodman, Taylor Schilling, Kyle Chandler, Chris Messina, Clea DuVall, Tate Donovan.

En 1980 le fictif Studio Six productions - subtile allusion aux 6 otages- et créé de toutes pièces pour l'opération, annonce fièrement un nouveau projet du film réunissant les ingrédients d'une super production de science-fiction, au programme: des navettes spatiales, des extra-terrestres, des scènes d'actions et d'aventures, le tout se déroulant sur une lointaine planète désertique. Présenté comme "une explosion cosmique", ce projet gigantesque ne verra vous vous en doutez jamais le jour, mais sera  utilisé par Mendez aidé par son meilleur ami, le maquilleur ciné John Chambers. Ce dernier sait se montrer persuasif quant il affirme aux Iraniens allèchés par l'idée que ce "beau pays" sera mis en avant dans le projet, et que les professionnels du cinéma, effectuent toujours des repérages, et que leur présence ainsi qu'une équipe est donc nécèssaire... C'est donc à deux, avec "l'aval" d'un producteur resté au pays, incroyable Alan Arkin qu'ils élaborèrent un plan machiavélique, celui d'envoyer sur place, une équipe de "cinéastes" composée du même nombre que les otages....pour essayer de les ramener sains et saufs  dans leurs bagages. Ces six hommes et femmes ont été recueillis par l'ambassadeur canadien Ken Taylor, lequel à mis sa vie en péril sa vie et celle de sa femme, pour aider ces américains. Il faut faire vite, car la tension est trop vive, et les putchistes très nerveux de la gachette. Vu comme ça, ce scénario paraît utopique, décalé et juste digne d'une série B, pourtant Ben Affleck y croit et en réalise une adaptation 30 ans plus tard  avec "Argo", long mètrage qui s'inspire largement, de la véritable opération secrète de sauvetage des six américains retenus en Iran.argo c.jpg Affaire qui en son temps avait ébranlé le monde entier! L'assaut de l'amabassade a été un évènement cataclysmique géopolitique. Personne ne savait vraiment comment réagir à cette prise d'otages ainsi qu'au sort des six "invités" du Canada...Le problème de ces dernier était encore plus complexe car il était impossible de passer par la voie diplomatique habituelle pour négocier...Avec le plan de Mendez, ils avaient une petite chance de s'en sortir vivant...eux et l'ambassadeur ainsi que sa femme. C'est d'ailleurs la canada qui fournira aux 6 américains de faux passeports canadiens au nom de leurs personnages fictifs, membres d'une équipe de tournage, envoyés par la valise diplomatique . argo j.jpgGrâce à ses talents de faussaire, Mendez y apposa les bons visas iraniens et les dates indiquant que les six étaient rentrés dans le pays la veille. Cette opération très peu connue du grand public, s'inscrit dans un épisode délicat de l'histoire. Le public savait que six personnes avaient réussi à s'échapper grâce aux canadiens pendant quelques mois après le déclenchement de la crise, mais jusqu'au moment ou l'opération a été déclassifiée par le président Clinton en 1997, personne ne savait que la CIA avait orchestré le sauvetage grâce à une opération d'une rare audace. Car il faut savoir que même réussie, cette mission ne pouvait-être mise en avant pour ne pas envenimer les relations déjà fort tendues entre les deux pays. Imaginez une stratégie qu'aucun scénariste de studio américain n'aurait osé rêver, une réussite totale in finé, et devoir garder cela pour soi. Frustrant non??? Même s'il n'est pas rare d'associer  Hollywood avec la Cia, - quoique l'espionnage se prête de toute évidence à un dispositif scènique- réussir ce plan là tenait de la gageure, et pourtant, il a été réussi au delà de tout espèrance...mais ce ne fut pas sans mal. argo l.jpgDans le film  Ben qui reprend trait pour trait la trame, joue sur le suspense, car les enjeux sont considérables. Il a consulté le principal intéressé afin de coller au plus près du personnage . Il a essayé de comprendre le quotidien et les aspects concrèts de la vie d'un agent de la Cia à cette époque, et en cernant bien le personnage il apporte une certaine dramaturgie à sa mise en scène, qui ne se contente pas que d'action et de suspense, mais apporte une certaine dose d'humour lorsqu'il visite son copain, chef maquilleur de stars. J'en veux pour preuve, le parfait découpage du storyboard, qui pour ne pas lasser le spectateur, passe aisément d'un plan dramatique à un plan plus drôle dans les studios hollywoodien. argo D.jpgSur ce plan là, (sans jeu de mots) Ben Affleck démontre qu'il a l'étoffe d'un grand réalisateur, ce que j'avais déjà remarqué avec "The Town" son précédent opus. Argo est à la base une histoire extraordinaire, et cela c'est déjà la garantie d'avoir un film passionnant, mais avec sa façon de jouer des mouvements d'appareils, il donne à Argo une dimension de thriller haletant! ARGO un super bon film! A ses côtés John Goodman et Alan Arkin sont extras. Quant à ceux qui personn ifient les otages, ils sont comment dire "the Spiting images" des vrais. Et là encore, l'équipe qui entoure Affleck à fait du tout bon boulot; ils sont criants de ressemblance!

argo F.jpgBrèves : ARGO est le troisième long métrage réalisé par Ben Affleck, après GONE BABY GONE en 2007 et THE TOWN en 2010.

Le film s'inspire à la fois du roman « The Master of Disguise », d'Antonio J. Mendez, ancien opérateur de la CIA et instigateur de l'affaire ARGO lors de la prise d'otage en Iran en 1979, et de l'article « The Great Escape » de Joshuah Bearman, paru dans Wired Magazine.

ARGO est produit par Ben Affleck, mais aussi par George Clooney et George Heslov, le réalisateur des CHÊVRES DU PENTAGONE.

argo p.jpgargo,téhéran,otages,exfiltrés,ben affleck,john goodman,alan arkin,bryan cranston,usa,vitor garber,cea duvall,kyle chandler,warner brosAvant le tournage, Ben Affleck a enfermé les acteurs qui incarnent les six otages américains à l'intérieur de la maison utilisée pour recréer la propriété de l'ambassadeur. Ils sont restés là une semaine, en costume et sans moyens de communication avec l'extérieur.

Ironie de l'histoire: une fois le «Studio Six» fermé, quelques semaines après l'opération «Argo», il reçut 26 scripts. «L'un deux venait de Steven Spielberg»

http://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_Caper

18 janvier 2013

WARNER BROS ARGO CARTONNE AUX OSCARS!

.
Warner Bros.
2 films warner bros. nommés aux oscars® !
ARGO - 7 Nominations
Hobbit - 3 Nominations
Retrouvez aussi tous nos films qui ont marqué l’histoire des Oscars® - Voir la sélection
  TM & ©2013 Warner Bros. Entertainment France SAS

 

12 décembre 2012

L'AFI (American Film Institute) propose son top-ten 2012

best-picture-collage.jpgComme chaque année, la prestigieuse académie a présenté sa liste des Dix meilleurs films de 2012 selon ses membres.

Je ne suis pas loin de partager ces choix, car la plupart des films cités sont ou ont été mes films préférés del'année qui se termine....Surtout "The Beast of the Southern Wild" de Breith Zeitling. J'espère que cette citation lui apportera le succès auquel ce film magistral a droit! Dans ce top-ten, je suis quand même étonnée d'y découvrir"The Dark Knight" qui a part ses effets spéciaux détruisant une partie de New.York complètement réalistes,  prend la place de "The Master" avec Philip Seymour Hofman et Joaquin Phoenix...Quant à la dixiéme place de Zero Dark Thirty, elle m'étonne un peu...Mais soit, le film est reconnu par la plus grande académie réunissant les pros de Hollywood, que je ne peux qu'être satisfaite...J'ai les invits presse déjà dans mon agenda....Prochains films à visionner, Zero, Lincoln....De beaux moments en perspective!

Sources dossiers persos et GoldDerby

TOP 10 FILMS OF 2012
"Argo"
"Beasts of the Southern Wild"
"The Dark Knight Rises"
"Les Miserables"
"Life of Pi"
"Lincoln"
"Moonrise Kingdom"
"Silver Linings Playbook"
"Zero Dark Thirty"

19 septembre 2012

Isabelle Huppert impériale dans "Captive"

c a p t ive.jpgInspiré d’un fait divers survenu il y a quelques années aux Philippines, reflétant l’actualité (les prises d’otages de touristes ou de travailleurs occidentaux qui se multiplient dans les zones de révolte et de guérilla), Captive s’inscrit dans un genre très ancien et très codifié du cinéma (Key Largo ; La Maison des otages ; Un après-midi de chien ; Piège de cristal ; Buongiorno, notte, sans oublier le presque homonyme Captive du désert de Depardon…) mais le renouvelle, d’une part en mêlant “huis clos en extérieur” et déplacements, d’autre part en l’inscrivant dans le contexte politique postcolonial qui est le nôtre.

Connu pour ancrer ses fictions dans un puissant humus documentaire (John John, Serbis, Lola…), Mendoza ne trahit pas ce qui demeure un des marqueurs de son cinéma.

captive604-159x138.jpgCaptive est extrêmement crédible, efficace, et de la virulence
fruste du bataillon preneur d’otages (ici, des djihadistes affiliés à Al-Qaeda) aux conditions de vie dans la jungle, tout sonne puissamment juste et vrai.

Sans la présence d’Isabelle Huppert, on pourrait presque se croire embedded dans une réelle équipée, un reality-show avec de véritables guérilleros, du snuff Koh-Lanta. Hypothèse qui pourrait s’avérer potentiellement crédible, comme le montre une séquence vers la fin du film où l’on voit une équipe de télévision autorisée par les rebelles à venir interviewer les otages !

La suite sur http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/captive/

captive.jpg

ca pti ve.jpg

c aptiv e.jpg

23 mars 2009

La Journée de la Jupe supprimé sur Arte!

adjani
"Alors que la plupart des salles françaises, boycottent le dernier film d'Adjani, le programmation de "La Journée de la Jupe" sur Arte le 20 mars dernier, avec 2.245.000 téléspectateurs, à été un franc succès. Aux dernières nouvelles, le film sortira la semaine prochaine dans 50 salles à pein een France....ET SERA PROJETE CE SOIR SUR Arte!  Bizarre, vous avez-dit bizarre?
"Voilà ce que j'écrivais ce matin. (scroll down the mouse)
Aujourd'hui, toute la presse fait de ce film ses choux gras. Tourné au départ pour le petit écrane et rien que pour la télé,  "La Journée de la Jupe" qui annonce le grand retour de Isabelle Adjani est en passe de devenir un buzz.
Faut-il voir le succès de la soirée du 20 mars dernier comme explication à l'annulation de la rediffusion programmée sur la même chaîne ce soir?
Oui, sans doute. Arte ne s'attendait pas à un tel intérêt.
Ce volte-face s'explique donc pleinement, et même si d'aucun médisent en arguant que la chaîne, aujourd'hui se mords les doigts, je répondrai que le film a été tourné d'abord pour la petite lucarne, et qu'ensuite avec 2.245.000 téléspectateurs, la chaîne culturelle n'a certainement pas à rougir!

Arte a également retiré le film de sa plate-forme de vidéo de rattrapage Arte+7. La chaîne explique sa décision par le fait qu'elle ne veut pas diminuer l'attrait du film dans les salles obscures. La Journée de la Jupe sort en effet au cinéma mercredi 25 mars, et en DVD en septembre. 

15 août 2008

The Taking of Pelham one two three. Remake sous la loupe!

taking_of_pelham_one_two_three one
Le remake de ce fabuleux thriller bientôt sur nos écrans, et à ne râter sous aucun prétexte. Avec James Gandolfi (The Sopranos à la télé) Denzel Washington, JohnTravolta, John Turturo et Ramon Rodriguez. Un casting cinq étoiles pour un film 5 étoiles!

Ci-dessous, un copié/collé de mon premier post sur le sujet en septembre 2007.....

Le fabuleux thriller de Joseph Sargent "The taking of Pelham 1-2-3" (74) va faire l'objet d'un remake, sous la direction de Tony Scott, avec Denzel washington dans le rôle du lieutenant de police Zachary. Z. Garber, incarné par Walter Mathau dans la première version. En ce qui concerne Denzel et Scott,  ce film scellera leur quatrième collaboration, après Man On Fire, Us Alabama et Déjà Vu! Il est à espérer que le remake sera à la hauteur de l'autre. C'est un des meilleurs thrillers que j'ai eu l'occasion de voir, où la prise d'otage d'une rame de métro minutieusement mise au point par un quatuor de bandits, est si bien ficelée, qu'on regrette le minuscule "grain de sable" qui vient tout fouttre en l'air dans les dernières minutes. Chut, je ne vous en dirai pas plus, sauf qu'il ne faut jamais commettre un délit lorsqu'on est enrhumé! Il est cependant dommage que dans la pléthore des films débiles que le petit écran, autrement dit la télévision nous propose chaque jour, Pelham 1 2 3,  film-culte n'ait jamais trouvé un petit créneau-horaire,  qu'on nous ressasse toujours les même navets, alors que de véritable pépites dorment dans leurs boites.  The taking of Pelham One two three, est un thriller à la Fritz Lang, avec une pincée d'Alfred Hitchcock. Du très grand art! Fin du

Bande-annonce originale, car il n'y a pas encore de trailer pour le remake, sauf des tas de mini-clips issus de prises de vues longues et ennuyeuses.

Extraits du scénario en exclusivité. Le début d'un thriller halletant,
The Taking of Pelham 123:

Dans les sous-sols du métro de new-York, Mr Blue, un barbu bizarre à la peau grasse et foncée, est assis, et regarde défiler en ce début d'après-midi, le va-et-vient de la foule, en s'attardant parfois sur l'un et l'autre, tout en regardant sa montre.

Alors qu'une rame de métro approche, il fixe son choix sur une jeune étudiante qu'il précipite devant la rame.

Pendant que la foule hurle, il sort un AK-47 den dessous  de son pantalon et crie " ALLAH AKHBAR!” en tirant des coups de feu en l'air, provoquant un énorme chaos dans la station.

Il enlève alors calmement sa fausse barbe, retourne sa veste ,et fait disparaître le maquillage gras qui recouvrait son visage, pour se montrer sous son vrai jour. Blue regarde une seconde fois sa montre, cet homme aime la précision!  


Au quartier général MTA,  ZACH GERBER, la quarantaine, personnage assez taciturne, n'aimant pas l'autorité, fait une légère sieste sur le coin de son bureau...Un flic, qui n'a pas grand'chose à faire en somme....Sur ce, arrive un officier qui le sort de sa torpeur pour lui enjoindre de prendre en charge un groupe d'employés Chinois de la société, et leur faire visiter les lieux.  Gerber s'en va donc expliquer les us et coutûmes de la société des transport New-Yorkais.

Quelques minutes après l'attaque terroriste du métro, des véhicules policiers, des curieux, une foule énorme, envahissent les lieux, alors que des hélicoptères survolent la zone. Et puis, l'action se détourne, et le spectateur est amené à l'opposé, là où personne ne prête attention à quoi que ce soit!.

Mr Blue, affublé d'une moustache, et verres teintés, entre dans une nouvelle station de métro. Petit à petit, on découvre les pièces d'un plan, pendant qu'un homme dans un déguisement similaire, montre à bord du  PELHAM 123. et complète une bande de "tronches" prêtes à tout. Le sus-nommé Mr Blue, Mr Green, un personnage un tantinet nerveux et éternuant à tout va, Mr Brown le bègue, et Mr Grey, le sadique! 

Les conducteurs à 'l'avant et à l'arrière s'appêtent à démarrer  l'énorme rame en sens inverse, lorsque la bande de pirates du rail, les enjoignent de partir vers l'avant.
Pendant ce temps, les passagers ignorent qu'ils viennent d'être pris en otage.

Au quartier général MTA, Garber continue a mission, et enmène les chinois à la tour de contrôle, un endroit généralement calme, où l'on s'ennuie ferme...sauf quand l'officier Petrone informe Gerber qu'un attaque vient d'avoir lieu!

Dans le compartiment "conduite" Bleu et Green tiennent Denny Doyle le conducteur en joue. Green lui demande s'il a déjà commis une faute dans sa vie, Doyle répond que oui et lui explique sa "faute"  Afin de briser la glaçe, Doyle demande à Green si lui aussi a déjà été surpris en faute dans sa vie, ce dernier réponds oui. Soudain surgit Blue, exigeant de ne plus échanger le moindre détail privé avec quiconque 

Quelques instants plus tard, les pirates séparent le devant de la rame du reste du convoi, laissant tous les passagers sauf 16 livrés à leur sort..

A la MTA, Gerber et Correll, l'employé en charge du réseau, suivent le parcours du Pelham 1-2-3 sur le tablau et sur les moniteurs de contrôle, en se demandant ce qu'ils peuvent bien faire, et pourquoi le conducteur de Pelham ne répond plus..


Correll prends contacts avec les  ouvriers travaillant sur les voies en sous-sols, afin qu'ils essayent de savoir ce qui se passe. Un certain Wukovits répond!

Sur la rame, Blue explique aux otages qu'ils ne sont pas des terroristes, ce qui un court instant, provoque un sentiment de soulagement, tout en ajoutant peu après qu'ils ne visent que  l'argent, beaucoup d'argent, et qu'ils sont néamoins prêts à tuuer   l'un d'entres eux, si pas tous, si la Société des Transports de New-York n'obtempère pas.
En surface, toute le périmètre est protégé, les hélicoptères continuent le survol de la zone, et soudain, une explosion se fait entendre..



Dans la NYC  “Hot Room” du NYC Police Department, sous le commandement de Mike Gionfro, full équipée de monitors, de stations hertziennes, de radios, d'ordinateurs, de lignes téléphoniques, Linda Esposito le député-maire son entrée.
.

Sur le  Pelham, Mr. Blue prend contact avec le centre de commandement, via les interphones..Correll demande pourquoi le train n'arrive pas, sur quoi Mr Blue lui annonce que le train a été détourné. .Correll insiste pour savoir si les "kidnapeurs" sont des terroristes, et à la réponse négative reçue, pousse un soupir de soulagement.  

Blue  explique la situation, comment ils ont réussi à capturer les otages, à se fournir en armes, et que leurs instructions devront -être suivies à la lettre..sinon!

Gerber envoie un message radio , et alerte Patrone sur la situation en lui demandant d'alerter les autres services de sécurité...  En bas, Wukowitz suit les voies du train 1-2-3, dans le tunnet, en cherchant à savoir ce qui se passe exactement!

Sur le Pelham, Blue assure Green qu'avant que les autorités ne se rendent vraiment compte de ce qui se passe, ils seront tous loin!
Blue commande à Green de retourner auprès des passagers, car il ne veut pas de Grey et Brown restent seuls avec eux.  Tout en rétorquant à Green, qu'il a un peu plus confiance en Brown.

Gerber rappeler Blue et tente un début de négociations. Blue lui enjoint d'utiliser une tactique moins éaborée, de parler simple, car il lui avoue avoir étudié tous les manuels d'entraînement, et de décodage. Gerber est étonné, tiens pense-t'il, ce n'est pas voleur ordinaire...

Blue annonce à Gerber qu'il sait de surcroît que le député- maire est déjà présente sur les lieux, et que tous devront se mobilier  pour  rassembler la somme de 10 millions de $..en une heure, pas une de plus..Si un des points du plan n'est pas suivi ou dérape, les otages seront abattus..

pelham1(D.Washington)


Gerber réflechi comment il va s'y prendre, lorsqu'il réalise que Wukovitz est en route vers le train par le tunnel et qu'il n'a pas de radio...

Réunir 10 millions de $ ne sera pas facile, et malgré la difficulté, Gerber se trouve devant un Blue refusant tout compromis et rallonge de temps.  Il parvient à convaincre la député Maire Esposito de débloquer la rançon, tout en ajoutant que ce sera à fonds perdus...Cependant, Esposito s'intérroge quant au délais, qu'elle trouve trop court! 

Peu après, quelques pièces du puzzle se "détachent",  des coups de feu se font entendre..............et des innocents sont tués.

 

A partir du moment où l'on prend la rame en marche, on va de surprises en suprises, jusqu'au final. Avec entre les deux, un climat lourd lors de l'échange de l'argent, et lorsque  les autorités voulant prendre les affaires en main, font en sorte que Gerber décide d'en faire une affaire personnelle, et quitte la wire room très mécontent!

Le remake est très "close" de l'original. le réalisateur à simplement un peu réfraichi l'histoire, tout en gardent  la fameuse fin, celle dont je ne vous dit rien, mais où j'insinue que les gens malades n'ont pas intérêt de commetre un délit. .

Voilà, j'espère ne pas vous avoir ennuyé avec ce début de script, et que vous ne rirez pas jaune  après lecture !! 

Brèves: Le film adapté du roman de Morton Freedgood, avait déjà fait l'objet d'un remake en 1998, avec Edward James Olmos, Vincent d'Onofrio, Richard Schiff.
Details: les métros fonctionnent toujours en circuit fermé. Il existe une "Dead's man Switch" cad, pédale du mort, qui requièrt une personne vivante pour garder le train en mouvement. aAors comment feront-ils pour sortir de la gare de métro, et comment ont-ils fait pour masquer cet outils? La suite à l'écran.....

28 mars 2008

The taking of Pelham 1-2-3 Remake!!

James GandolfiniLe remake de "The Taking of Pelham One, Two, Three" sous la direction de Tony Scott vient d'enregistrer l'arrivée de James Gandolfini au générique. La star des Sopranos jouera un politicien mis en demeure de mettre fin aux agissements d'une bande de criminels menés par John Travolta, qui retiennent une rame de métro avec ses usagers en otage... Denzel Washington incarne quant à lui un policier qui mettra tout en oeuvre pour les arrêter.

Ci-dessous, un copié/collé de mon premier post sur le sujet en septembre 2007.....

Le fabuleux thriller de Joseph Sargent "The taking of Pelham 1-2-3" (74) va faire l'objet d'un remake, sous la direction de Tony Scott, avec Denzel washington dans le rôle du lieutenant de police Zachary. Z. Garber, incarné par Walter Mathau dans la première version. En ce qui concerne Denzel et Scott,  ce film scellera leur quatrième collaboration, après Man On Fire, Us Alabama et Déjà Vu! Il est à espérer que le remake sera à la hauteur de l'autre. C'est un des meilleurs thrillers que j'ai eu l'occasion de voir, où la prise d'otage d'une rame de métro minutieusement mise au point par un quatuor de bandits, est si bien ficelée, qu'on regrette le minuscule "grain de sable" qui vient tout fouttre en l'air dans les dernières minutes. Chut, je ne vous en dirai pas plus, sauf qu'il ne faut jamais commettre un délit lorsqu'on est enrhumé! Il est cependant dommage que dans la pléthore des films débiles que le petit écran, autrement dit la télévision nous propose chaque jour, Pelham 1 2 3,  film-culte n'ai jamais trouvé un petit créneau-horaire, alors qu'on nous ressasse toujours les même navets, et que de véritable pépites dorment dans leurs boites.  The taken of Pelham One two three, est un thriller à la Fritz Lang, avec une pincée d'Alfred Hitchcock. Du très grand art!

Bande-annonce avec Walter Mathau, Robert Shaw, Martin Balsam.

 

07 septembre 2007

Cow Boy, Poelvoorde. au Fiff Photos exclusives

CowBoy17

 

 

Oyez-Oyez. C'est le film Cow-Boy de Benoit Mariage qui fera l'ouverture du 22eme Festival du Film Francophone de Namur du 28 septembre au 5 octobre prochain. Avec Benoit Poelvoorde, Julie Depardieu, François Damiens (l'embrouille) Gilbert Melki, Bouli Lanners, Philippe Nahon.

sCowBoy06real
Synopsis: Ancien chroniqueur sportif et militant de gauche, Daniel Piron est "promu" dans une émission de sécurité routière. C'est là qu'il rencontre Sacchi, figure révolutionnaire qui a détourné, 25 ans plus tôt, un car scolaire pour dénoncer les injustices sociales sur les ondes. Piron saisit l'occasion pour retrouver les membres de cette prise d'otages et réaliser un film sur l'évolution de la socié&té. Malheureusement, Sacchi a perdu sa verve révolutionnaire d'antan . Piron se voit contraint de manipuler les faits, il devient preneur d'otages lors d'une reconstitution qui part en vrille.

CowBoy07

Distribution Belga Films www.belgafilms.be

CowBoy14

 

25 juillet 2007

Sorties 25 Juillet Half-Nelson-Unknown-Jean dela Fontaine,

clip_image0042de Ryan Fleck & Ann Boden, avec Ryan Gosling & Shareeka Epps

Nomination à l'Oscar du meilleur acteur (Ryan Gosling) 2007
Meilleurs film/acteur/actrice – Festival International du Film de Sundance 2006
Grand Prix du Jury - Festival International du Film de Locarno 2006
Prix du Jury - Festival International du Film de Deauville 2006
Festival International du Film de Gand 2006
Prix Signis – Festival International du Film de Las Palmas 2007. Malgré cette longue liste de prix et awards, ce film ne m'a pas accroché. Très lent à démarrer, trop de flous dans les gros plans, et un Ryan Gosling que personnellement j'ai déjà vu meilleur.....Fracture par exemple! Cependant, la critique (autre que la mienne) trouve que l'observation entre deux êtres, l'un prof d'histoire addict au crack, l'autre un élève qui sait, mais qui est tout autant paumé que lui,  est particulièrement réussie. Bon grand bien leur fasse, moi je persiste à dire que je ne conseille pas ce film aux gens qui ont tendance à s'endormir avec une boite de popcorn dans la main, pendant un film.

http://www.halfnelsonthefilm.com/
Dan Dunne est un brillant professeur dans un lycée de Brooklyn où il enseigne avec passion à des adolescents en difficulté. Cependant dans sa vie privée, Dan est au bord du gouffre. Il s'enfonce chaque jour un peu plus dans le désespoir et la drogue. Un jour après les cours, Drey, l'une de ses jeunes élèves, le surprend en train de fumer du crack. En dépit de leur différence d'âge et de situation, leurs destins se croisent à un moment crucial de leur existence, où tout peut encore basculer d'un côté comme de l'autre.


Unknown De Simon BRand. Avec Jim Caviezel, Joe Pantoliano, Greg Kinnear. Cinq hommes se réveillent enfermés dans un hangar, au milieu d'une zone industrielle. Ils ne se connaissent pas, ne se souviennent plus qui ils sont et ce qu'ils font là. Impossible de sortir... La tension monte. Peu à peu, des bribes de mémoire leur reviennent. Ils ont tous été impliqués dans une prise d'otage. Mais qui sont les otages et qui sont les ravisseurs ?
Il y a au moins une personne qui le sait : l’un des kidnappeurs, qui téléphone régulièrement pour prendre des nouvelles des otages et qui promet d’arriver bientôt. Bref, les 5 amnésiques ont très peu de temps pour savoir qui ils sont, recréer des alliances et fomenter un plan.
JeanDeLaFontaineDe Daniel Vigne, avec Lorent Deutch, Philippe Torreton et Sara Forestier. Paris résonne de mille bruits en ce matin du 5 septembre 1661 : Fouquet, le puissant conseillé du roi, est arrêté sur ordre de Colbert; le jeune Louis XIV devient le seul maître. Alors que les autres artistes, reniant leur amitié, se précipitent au service du monarque tout puissant, un homme se lève pour affirmer son soutien au surintendant déchu, le poète Jean de La Fontaine.  Colbert se jure alors de faire plier le rebelle, seul artiste du royaume à situer son art au-dessus du Roi. Dès lors, La Fontaine, même dans la misère, ne renoncera jamais à ses convictions. Sans argent, il résiste, s'amuse, observe, écrit les Fables, pamphlets assassins contre un régime despotique en pleine décadence. Un affrontement qui durera jusqu'à la mort.

http://www.jeandelafontaine-lefilm.com/



  De Michael Bay, avec Shea LaBeouf, John Voight, Michael Duncan.
http://www.transformersmovie.com/

Pour tout savoir sur Transformers. un clic sur le Tag ou dans la colonne des archives.