01 juin 2016

JUILLET AOÛT

ja.jpgJUILLET AOÛT
un film de Diastème
avec Patrick Chesnais, Pascale Arbillot, Thierry Godard.
Le 13 juillet 2016 au cinéma.
 
 
C’est l’été. Les familles migrent et se recomposent.
Laura, 14 ans, et Joséphine, 18 ans, partent en juillet avec leur mère dans le Sud, puis en août chez leur père en Bretagne.
La cohabitation entre ados et adultes ne manque ni de tendresse, souvent non-dite, ni d’exaspération, parfois bruyante…
Car les filles ont leurs secrets, qui n’ont pas grand-chose à envier aux problèmes de leurs parents et de leurs beaux-parents.
C’est l’été de tous les dangers ? Pas tout à fait. Quoique.

13:49 Publié dans comédies | Tags : juillet août, comédie, vacancces, patrick chesnais, diaphane | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

31 mai 2014

La Liste de Mes Envies.

 

envies.jpg

Lorsque Jocelyne, petite mercière d'Arras découvre qu'elle a gagné 18 millions à la loterie et qu'elle peut désormais s'offrir tout ce qu'elle veut, elle n'a qu'une crainte : perdre cette vie modeste faite de bonheurs simples qu'elle chérit par-dessus tout. Mais le destin est obstiné, et c'est en renonçant trop longtemps à cette bonne fortune qu'elle va déclencher, bien malgré elle, un ouragan qui va tout changer. Tout, sauf elle.

Un film de Didier Le Pêcheur, avec : Mathilde Seigner, Marc Lavoine, Virginie Hocq, Frédérique Bel, Patrick Chesnais, Tiphaine Haas, Cécile Rebboah, Julie Ferrier, Julien Boisselier et Michel Vuillermoz

" A voir pour le superbe Mathilde Seigner" Silence On Tourne

" Un conte de fées moderne " TELE 7 JOURS

" Mathilde Seigner se glisse avec un naturel désarmant
dans la robe de Jocelyne "
VERSION FEMINA


" Une ode aux bonheurs simples de la vie " COTE CINE

" Un vrai bol d'air frais " MELTY.FR

" Un film qui relativise l'importance de la réussite matérielle et
qui donne envie de profiter de l'amour, de la vie "
JOURNALDESFEMMES.COM

 

http://youtu.be/eAGvrjg0BZI

 

 

17 janvier 2012

Patrick Chesnais à Mons!

sans-titre1.pngCette année, le Festival du Film D'Amour de Mons (fief de notre premier Ministre Elio Di Rupo) mettra Patrick Chesnais à l’honneur, un coup de cœur qui coïncide avec la sortie de son dernier film, Fils unique de Miel Van Hoogembemt.

Biographie :

Né en banlieue parisienne, Patrick Chesnais choisit d'entrer au Conservatoire d'Art Dramatique après l'obtention de son bac. Il suit alors les cours de René Simon et de Lise Delamare et obtient un premier prix en comédie. Il a tout juste 20 ans.

Dès lors et pendant les dix années qui vont suivre, le jeune comédien va accumuler les rôles au théâtre. Eclectique, insatiable, Chesnais endosse des rôles tellement contrastés sur scène que la reconnaissance tarde. Et ce sera à peu près le même schéma au cinéma, où il apparaît dès 1976, accumulant les seconds rôles pendant plus de dix ans. Homme d'affaires suicidaire dans La provinciale, gitan avenant dans Les sacrifiés, chef de chantier trompé par un escroc dans Monsieur Albert, contremaître intraitable dans L'empreinte des géants, journaliste idéaliste dans L'œil du maître, flic entêté dans Ras le cœur, marquis libertin dans Corentin, coiffeur résistant dans Blanche et Marie, restaurateur dans Les cigognes n'en font qu'à leur tête, médecin violent dans Il y a des jours... et des lunes, Patrick Chesnais est partout.

C’est son ami Michel Deville qui lui offre un des premiers rôles de La Lectrice. Le comédien obtient pour ce rôle non seulement une reconnaissance publique (le film est un très grand succès commercial) mais aussi le César du Meilleur acteur dans un second rôle.

Parallèlement, Chesnais poursuit son travail sur scène, obtenant notamment le Grand Prix de la Critique en 1982 pour Le bleu de l'eau de vie de Jorge Semprun. Plus récemment, il triomphait aux côtés de Zabou dans la pièce Skylight, pour lequel il était une fois de plus nominé aux Molières.

On le voit aussi à la télévision, notamment depuis le milieu des années 90 où il est un père de famille régulier dans des productions familiales sympathiques. A noter qu'il a reçu un Sept d'Or pour son rôle dans Jacques le fataliste, et qu'il a été un commissaire récurrent dans la série Brigade mondaine.

Au cinéma, son travail de fond dans le registre du second rôle se poursuit de plus belle, notamment dans Post coïtum, animal triste de Brigitte Roüan, où il compose un mari trompé et blessé.


En 2000, Patrick Chesnais passe de l'autre côté de la caméra avec Charmant garçon, une comédie réussie pour laquelle il obtient le prix Alain Poiré du Meilleur réalisateur au Festival de St Jean-de-Luz.

Sa carrière cinématographique trouve alors un second souffle sous la houlette d'une nouvelle génération de cinéastes au talent prometteur : Manuel Poirier (Te Quiero), Eric Assous (Sexes très opposés) ou encore Rémy Waterhouse (Mille millièmes, fantaisie immobilière). Père de la fausse ingénue Judith Godrèche dans la comédie de Philippe Harel Tu vas rire mais je te quitte (2004), il retrouve des rôles de tout premier ordre, ceux d'un huissier passionné de tango dans Je ne suis pas là pour être aimé (2005) et d'un chanteur has been sur le retour dans Une chanson dans la tête (2008). On le retrouve également aux côtés de Nathalie Baye dans Le Prix à payer (2006), de Michaël Youn dans Héros (2007) et de Mathieu Amalric dans Le Scaphandre et le papillon.

Oscillant entre drame (La Jeune Fille et les loups) et comédie (Une chanson dans la tête), Patrick Chesnais enchaîne trois films traitant des relations complexes entre les amis et la famille dans Home Sweet Home (2008), Quelque chose à te dire (2009) et Le Code A Changé de Danièle Thompson. On le retrouve en 2010 en Guyanne, perdu en pleine jungle aux côtés de Clovis Cornillac et de Bruno Solo dans 600 kilos d'or pur.

Cette année, il revient avec le film belge Fils unique de Miel Van Hoogembemt présenté lors de cette 28e édition du Festival International du Film d’Amour de Mons.


Filmographie sélective :

Bienvenue parmi nous (2012)
Fils unique (2012)
Tu seras mon fils (2011)
600 kilos d'or pur (2010)
Quelque chose à te dire (2009)
Le Code a changé (2009)
Home Sweet Home (2008)
La Jeune fille et les loups (2008)
Le Scaphandre et le papillon (2007)
Le Prix à payer (2007)
J'invente rien (2006)
Tu vas rire mais je te quitte (2005))
Mariage mixte (2004)
Irène (2002)
Jeu de Cons (2001)
Te quiero (2001)
Charmant Garçon (2001)
Kennedy et moi (1999)
L'homme de ma vie (1999)
Aux petits bonheurs (1994)
Pas d'amour sans amour (1993)
Coup de jeune (1993)
Drôles d'oiseaux (1993)
La belle histoire (1992)
La Pagaille (1991)
Triplex (1991)
Promotion canapé (1990)
Il y a des jours... et des lunes (1990)
Les cigognes n'en font qu'à leur tête (1989)
Corentin ou les infortunes Blanche et Marie (1985)
Femmes de personne (1984)
Cap Canaille (1983)
Neige (1981)
La provinciale (1981)
Au bout du bout du banc (1979)
Le dossier 51 (1978)
Les Naufragés de l'île de la Tortue (1976)

12 février 2008

Festival du Film d'Amour de Mons. Photos exclusives

banniere
jeunefilleloupInvités de marque pour la soirée de gala à Mons. Leatitia Casta et Patrick Chesnais, venus présenter le film "La jeune fille et les loups", le réalisateur Andrejzv Zularevsky, et la marraine, Bernadette Lafont, l'égérie de la Nouvelle Vague, vue dernièrement dans "Prête-moi ta main", en toute décontraction.

 


mons2mons4Mons 3mons7


Le bourgmestre de Mons, et Président du festival à qui on présente la Marraine Bernadette Lafont.

Programme du jour:

À l'occasion de l'anniversaire des 60 ans de l'indépendance de l'Etat d'Israël, la 24ème édition du Festival International du Film d'Amour de Mons mettra en évidence à la fois le cinéma israélien mais aussi des œuvres dans lesquelles se retrouvent des personnages dont le destin est lié à l'histoire de ce pays.

Les films présentés dans la section « Images d'Israël dans le cinéma contemporain » ont tous en commun de porter un regard original sur la question israélienne.

Les films dans cette catégorie sont Tout est illuminé de Liev Schreiber, (Painted Veil)

Mardi 12/02 à 20h30 au Plaza Art salle 2 : Foul Gesture *

Mardi 12/02 à 21h30, complexe Imagix salle 13 : Les méduses

Mercredi 13/02 à 17h, Plaza Art salle 3 : La visite de la fanfare *

Mercredi 13/02 à 18h30, complexe Imagix salle 14 : Dans la vie *

Jeudi 14/02 à 20h, Auditorium Abel Dubois : Modus Operandi *

Jeudi 14/02 à 20h30, Plaza Art salle 2: Désengagement

http://www.fifa-mons.be/

20 juin 2007

sorties salles 20 juin.



13619_thumbShrek est maintenant marié à la douce Fiona, mais se trouve confronté à la mort de Roi harold, son beau-père. Il devra dès lors partir à la recherche du prétendant au royaume, en compagnie de ses fidèles complices, L'âne, le Chat Poté..matou un rien persifleur. A la base, l'histoire ressemble à s'y méprendre à celle de Cendrillon et son Prince charmant (enfin presque charmant). Néanmoins, malgré une animation 3D majestueuse, et un soucis du détail étonnant, le film pêche par spn côté réchauffé.
http://www.shrek.com/main.html


L'avocat de la Terreur. avocatCommuniste, anticolonialiste, d'extrême droite ?
Quelle conviction guide Jacques Vergès ?
Barbet Schroeder mène l'enquête pour élucider le " mystère ". Au départ de la carrière de cet avocat énigmatique : la guerre d'Algérie et Djamilah Bouhired, la pasionaria qui porte la volonté de libération de son peuple. Le jeune homme de loi épouse la cause anticolonialiste, et la femme. Puis disparaît huit ans. A son retour, Vergès défend les terroristes de tous horizons (Magdalena Kopp, Anis Naccache, Carlos) et des monstres historiques tels que Barbie.
D'affaires sulfureuses en déflagrations terroristes, Barbet Schroeder suit les méandres empruntés par " L'avocat de la terreur ", aux confins du politique et du judiciaire. Le cinéaste explore, questionne l'histoire du " terrorisme aveugle " et met à jour des connexions qui donnent le vertige.
Site officiel : http://www.lavocatdelaterreur.com/


HEROS. De Bruno Merle vec Michael Youn et Patrick Chesnais. Heros YounPierre Forêt est drôle et c'est son drame. C'est aussi son métier : il est chauffeur de salle pour la télé. Il est drôle mais il aurait préféré être beau. Ou alors comédien. Ou bien chanteur. Question de crédibilité...
Pierre Forêt n'en peut plus. Ca fait six nuits qu'il ne dort plus. Il a enlevé Clovis Costa, son idole, son héros, et le séquestre dans l'appartement de son enfance. Aucune issue. Michael Youn, bien lojn des Fatal Bazooka, mais à force de se disperser, reste-t'il crédible?  



Employee of the Month. De Greg Coolidge, avec Jessica Simpson, et Dane Cock. employeeZack travaille dans le supermarché Super Club. Ce qui ne devait être qu'un travail d'appoint,est devenu sa carrière. Pourtant, après plus de 10 ans, il se trouve toujours tout au bas de l’échelle du supermarché. L’ennemi mortel de Zack est le caissier Vince, qui est le préféré de la direction et qui a gagné L’Employé du Mois 17 fois successivement.


 

GomezTavares

GOmez contre Tavares. De Gilles-Paquet Bremer, avec Titoff, Stomy Bugsy et Noémie Lenoir

Si Tavares affronte Gomez, Titoff et Stomy se nourrissent de leur complicité. Ils se reflètent l’un dans l’autre, leur personnalité et leur amitié transparaissent sur l’écran . Le film repose sur ce face à face auquel ils apportent chacun un côté irrévérencieux, nonchalant pour Tavares et dur pour Stomy. Gilles a su parfaitement utiliser ce qu’ils sont tous les deux dans la vie. Ce sont des personnages attachants, plus bad guys ici, leur insolence devient plus violente, notamment envers les institutions. Ce qui me plait c’est que ce sont des personnages qui, même s’ils sont loin de nous, ont des failles. Ils font penser à des héros de bande dessinée, drôles, excessifs, tout aussi tendres qu’insupportables. Et les nouveaux venus, comme la Veuve noire ou le père de Tavares, se fondent dans cette même verve

http://www.snd-films.com/film/fichefilm_gen_cfilm=51899.h...


20 novembre 2006

La course aux Oscars version docu est sur les starting-blocks!

1159774223_story_oscars-thumbL'Académie of Art and Motions Pictures vient de dévoiler la liste des films pré-sélectionnés pour  figurer parmi les 5 nominés dans la catégorie "Documentaire". Et dans cette liste de 15 films figure, et personne ne s'en étonnera  "An Inconvenient Truth" le marathon planétaire de Al Gore filmé par Davis Guggenheim (pour rappel, ce même Gore était présent à Bruxelles au Bozarts pour parler de son docu)
Mais il aura fort à faire, afin de figurer dans le dernier carré, les autres docus ne sont pas mal non plus_.
"Blind Sights" de Lucy Walker.

"Can Mr Smith get to Washington anymore"  de Frank Popper.

"Deliver Us from Evil"  de Amy Berg

"The Ground truth- After the killings ends"  de Patricia Folkrod

"Iraq in fragment"   de James Longley.

"Jesus comes"   de Rachel Grady and Heidi Ewing.

"Jonestown-The life and death of people's temple.

"My Country-My country"   de Laura Poitras

"An unreasonable man"   de Henriette Maritel.

"The trials of Darryl Hunt"   de Rick Stein and Anne Sundberg.

"Storm of emotions "   de Yack Klopman

"The War Tapes"  de Deborah Scranlo

"Sisters in law"   de Florence Ayisi and Kim Longinotto.

"Shut- up and sing"  de Barbara Koppel-Cecilia Peck.

Il est frappant de constater que les réalisateurs opérent souvent en duo.

Les noms des 5 derniers seront connus le 27 janvier prochain. Comme tous les nominés dans les différentes catégories.  La Belgique sera représentée par Fien Troch  "avec "Een ander zijn geluk" dans la catégorie meilleur film étranger.

dyn005_original_50_38_gif_2543688_799c239c2912ac40336a87ed47ec8576Cecilia Peck est la fille du regretté Gregory Peck. Elle fit ses premiers pas devant la caméra en 1988 "My Best friend is a vampire". Elle donna la réplique à son père dans un téléfilm réalisé par Arthur Penn en 1993 "The Portrait". Elle figure aussi, et cela est vraiment surprenant dans un film français
"Tous mes maris" avec Patrick Chesnais......
 
peck

Cecilia avec son frère Anthony aux funérailles de papa Peck..

Sources : Academy. et site internet de C.Peck.

dyn002_original_1011_108_pjpeg_2566638_66e6eaa0437cca311e3d3f74a69fb2e6[1]