picture

  • 2.834+1

    cameronCameron Diaz a son étoile sur le fameux Walk of Fame de Hollywood boulevard de Los Angeles. Avoir son étoile au temple du cinéma lui a inspiré une réflexion profonde : "Ce sera cool d'être sous les pieds des gens ! C'est vraiment à cet endroit précis qu'ils prennent conscience que les acteurs ne sont pas vraiment des stars. Ils n'existent pas dans le ciel mais par terre, au sol, comme tous les autres êtres humains."

    Une étoile pour une carrière bien remplie selon la presse spécialisée. Ah bon? Où sont les blockbusters, les films où la Diaz à laissé une empreinte? Il me semble que depuis la rénovation du fameux boulevard (voir plus bas) c'est  tout, et n'importe quoi, au sujet de la sélection. Les vraies stars doivent se retourner dans la tombe, à voir qui dorénavant, à le privilège d'être pietiné par le monde entier. Détail: les stars "étoilées" doivent verser une somme de 25.000$, et s'engager à entretenir leur étoile.

    Rénovation du Walk Of fame:

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/5994048/the-walk-of-fame-que-beau-monde-aupres-des-an

  • Offscreen. Pour les Films Geeks!

    offscreen
    First Off-screenings

    Chaque année, de nombreux films, fort intéressants mais pour lesquels les distributeurs ne voient pas de potentiel commercial, n'ont pas droit à une sortie en salle. Offscreen veut offrir au public la possibilité de découvrir quelques unes de ces perles sur le grand écran du Cinéma Nova.

    Food for film freaks

    Après une première édition très réussie,  la 2ième édition du Festival du Film Offscreen pointe le bout du nez. Du 5 au 22 mars 2009, durant trois longs week-ends, le Cinéma Nova, qui sera le point de ralliement du festival, la Cinematek (Musée du Cinéma) ainsi que le Bozar. Trois lieux incontournables seront les lieux de rendez-vous  des amateurs de cinéma authentique et insolite. Films geeks, à vos postes! En collaboration avec l’asbl Marcel, Offscreen proposera des films indépendants, des films inédits, des avant-premières, des films cultes classiques et des films de genre « offbeat » du monde entier.
     
    Tout cela sera réparti au travers de différents modules thématiques tels que 
    :

    Le cinéma interactif

    Kinoautomat est le nom de l’un des premiers et surtout de l’un des plus célèbres systèmes de cinéma interactif au monde. Ce système, qui permet aux spectateurs d'intervenir durant le déroulement du film afin d’en modifier son contenu, a été présenté pour la première fois à l’Exposition Universelle de Montréal en 1967.  Le principe est simple : à des moments décisifs de l’action, le film s’arrête et le modérateur propose au public de choisir, par un vote, entre deux versions différentes de la suite à donner à l’intrigue. Récemment,  Alena Cincerova, la fille de l’auteur et inventeur du procédé Kinoatomat, Raduz Cincera,  a fait restaurer et renaître ce projet. 40 ans après sa création, ce spectacle interactif, mélange extraordinaire entre performance théâtrale et cinéma,  passera par Bruxelles, le samedi 7 mars au Bozar, en exclusivité et grâce à une collaboration entre le Festival, le Bozar Cinéma et le Centre Tchèque.
     

    Le vendredi 6 mars, le public du Nova aura l’occasion de découvrir notre programmation Cause and Effect, une performance contemporaine et expérimentale de courts métrages dans lesquels le public est amené à participer au moyen de différents modules interactifs. Ces performances cherchent de nouvelles manières de présenter un contenu filmé à un public. Le show est signé Chris Hales et Teijo Pellinen et s’inspire, entre autre, du mouvement de la “Lanterna Magika” de Prague, mais aussi et surtout du projet “Kinoautomat”.

    William Castle: le roi du gimmick

    castle3Le réalisateur et producteur américain William Castle est le maître incontesté des « gimmicks ». En marge des grosses productions Hollywoodiennes des années 50 et 60, il a fait du cinéma une attraction de foire et a réussi à vendre ses films B bon marché, grâce à des campagnes publicitaires des plus originales. castle02Au programme, plusieurs films pour lesquels ls différents « gimmicks »vont-être recréés,  tels que: “The Tingler “de 1959 (gimmick “Percepto” : quelques personnes du public auront la surprise de recevoir un léger choc électrique!) ou “13 Ghosts” de 1960 (gimmick “Illusion-O”: grâce à ces lunettes très spéciales vous pourrez vraiment voir des fantômes !). Cet hommage à l’un des plus grand « showman » aura lieu à la Cinematek ainsi qu’au Cinéma Novapour une projection spéciale.  Un site super intéressant sur le sujet. William Castle était un réalisateur et producteur de talent. Grâce à lui Roman Polansky a pu tourner Rosemary's Baby avec la suite que l'on connaît! Un clic sur: http://www.horror-wood.com/castle.htm

    Doomsday:  films post-apocalyptiques

    Le film post-apocalyptique est un sous-genre du cinéma de science-fiction qui dépeint la vie après une catastrophe ayant rasé la civilisation : guerre nucléaire, épidémie, crise économique et énergétique… Ce genre fut très populaire après la deuxième guerre mondiale et surtout durant la guerre froide, lorsque la menace d’une guerre nucléaire semblait très réelle. Il connut également un regain d’intérêt intéressant et momentané lié aux menaces de catastrophes écologiques qui pèsent sur notre milieu de vie. Offscreen  a sélectionné, pour le Cinéma Nova,  un ensemble de films cultes classiques et de belles découvertes.

     
    Giallo : films italiens de genre

    Au départ d’un concert, le vendredi 13 mars au Cinéma Nova, du groupe « Calibro35 », un quartet qui nous vient de Milan et qui s’est spécialisé dans l’exécution des musiques de films d’exploitations italiens des années 60 -70, nous avons construit un module de programmation qui permettra au public de découvrir une partie de l’énorme choix de films, issus de l’âge d’or des films italiens de genre. Au programme du Cinéma Nova : des “Giallo”,  thrillers italiens, mélange stylisé entre horreur et érotisme

     
                                         Ozploitation

    A l’occasion de l’avant-première du documentaire de Mark Hartley, “Not Quite Hollywood”, sur le cinéma d’exploitation australien des années 70 et 80, dit « ozploitation », nous vous proposons de venir découvrir, au Cinéma Nova, quelques-uns de ces films d’actions vintages délirants.
     

     

     

  • The Expendables- Machete....Casting 5 étoiles!

    Machette Danny Trejo
    The Expendables, le prochain film réalisé par Sylvester Stallone s'étoffe de jour en jour. Alors  que  Forest Whitaker, Randy Couture, Jason Statham,  Dolph Lungdren, Jet Li, Arnold Schwarzenegger, Ben Kingsley Eric Roberts et Mickey Rourke (***)ont donné leur accord, aujourd'hui on annonce l'arrivée de Danny Trejo. Ce nom ne dira certainement pas grand'chose à la plupart des cinéphiles. Mais lorsqu'on regarde la photo ici, on se dit "Mince, bien sûr que je le connait"  Et oui, il y a de ces gueules qui marquent, de celles que l'on oublie pas, mais sur lesquelles on ne peut coller un nom. La plupart du temps, parce que ces tronches sont ce que l'on appele "des seconds rôles de poids", mais qui n'en sortent jamais...Vous allez me retorquer à raison, qu'il en faut des gueules cassées, et moi je vous réponds que sans elles, les vedettes ne seraient pas ce qu'elles sont.  '

    (***à confirmer encore)

    On a pu voir Trejo dans une fausse bande-annonce de Machete réalisée par Eli Roth (Hostel) en préambule au Grindhouse de Tarantino-Rodriguez.

    Une gueule hein que ce Machete? Un rien de Bronson, un zeste de Eli Wallach, et une pincée de Lee Van Cleef. le tout sous un paquet de rides.

    .... il me semble avoir reconnu Jeff Fahey (le barbu)? Quelqu'un peut-il me confirmer, ou me dire de qui il s'agit dans le cas contraire (merci). 

  • Slumdog Millionaire Le plein depuis 2008!!

     
    slumdog bookslumdog256BDepuis quelques jours, avec la pléthore de films à sortir ou déjà sortis en ce début 2009, on ne parle plus que de "The Curious Case of Benjamin Button" avec Brad Pitt, "Milk" avec Sean Pean, "Frost/Nixon" avec Franck Lagella, "Revolutionary Road" avec Kate Winslet, "Doubt" avec Merryl Streep, The Wrestler" avec Mickey Rourke...et j'en passe et sans doute des meilleurs. Cependant, un film vient de mettre tout le monde d'accord aux Oscars, "Slumdog Millionaire" le dernier Opus de Danny Boyle., en remportant pas moins de 8 statuettes...Le talentueux réalisateur à qui l'on doit déjà les cultissimes "Trainspsotting" et "Sunshine" revient avec un film complètement inatendu, et dans un régistre émotionnel à couper le soufle. Moi qui l'ai vu en vision-presse il y a plusieurs semaine, , je peux vous assurer que c'est le genre de long-mètrage pour lequel je vais acheter un ticket et courir le revoir très rapidement. sorti en sallles en Belgique depuis le 14 janvier, il est certain que les nombreux Oscars remportés cette nuit à Hollywood, vont à coup sûr "rebooster" un film au scénario original, au montage nerveux, aux belles images façon documentaire, et à la musique étonnante. Rebooster? En a-t-il vraiment besoin le millionaire des bidonville? Oui, sans aucun doute, parce que même si les yankees l'ont inondé de prix, le public belge et peut-être européen n'est pas encore friands de long-mètrages innovants. Non, il préfère les grosses productions aux effets spéciaux explosifs...Slumdog Millionaire devrait donner au public européen l'occasion de découvrir un Autre film... slumdog_globes_341x182
    Déjà lors de la présentation au Festival du Film de Toronto en 2008, (photo) "le pauvre de Mombaï" avait ému le jury au point de repartir avec l'award du Meilleur film.  Entretemps, Danny Boyle a rafflé tout ce qu'il y avait comme prestigieux prix dans les galerie des Awards:  Toronto Meilleur film. NBR: Meilleur film. Golden Globes: Meilleur film, scénario, musique et meilleur réalisateur. Boston Films Critics Meilleur film. Los Angeles Critics Meilleur film. British Independant Films (Bifas) Meilleur Film, Meilleur réalisateur, Meilleur acteur pour Dev Patel. Australian Awards: Meilleur film, Meilleur acteur. Satellites Awards: Meilleur film, Meilleur réalisateur, meilleure chanson....ET aujourd'hui 8 Oscars....

    Que dire de plus? Vous conseiller de  visiter tous mes précédents billets sur "Slumdog Millionaire" en cliquant ici :

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6402248/slumdog-millionaire-who-wants-to-be-a-million

    site officiel http://www.foxsearchlight.com/slumdogmillionaire/

     

  • Taking of Pelham One Two Three. Dossier complèt.

    pelham

    Le remake de ce fabuleux thriller bientôt sur nos écrans, et à ne râter sous aucun prétexte. Avec James Gandolfi (The Sopranos à la télé) Denzel Washington, JohnTravolta, John Turturo et Ramon Rodriguez. Un casting cinq étoiles pour un film 5 étoiles!

    Ci-dessous, un copié/collé de mon premier post sur le sujet en septembre 2007.....

    Le fabuleux thriller de Joseph Sargent "The taking of Pelham 1-2-3" (74) va faire l'objet d'un remake, sous la direction de Tony Scott, avec Denzel washington dans le rôle du lieutenant de police Zachary. Z. Garber, incarné par Walter Mathau dans la première version. En ce qui concerne Denzel et Scott,  ce film scellera leur quatrième collaboration, après Man On Fire, Us Alabama et Déjà Vu! Il est à espérer que le remake sera à la hauteur de l'autre. C'est un des meilleurs thrillers que j'ai eu l'occasion de voir, où la prise d'otage d'une rame de métro minutieusement mise au point par un quatuor de bandits, est si bien ficelée, qu'on regrette le minuscule "grain de sable" qui vient tout fouttre en l'air dans les dernières minutes. Chut, je ne vous en dirai pas plus, sauf qu'il ne faut jamais commettre un délit lorsqu'on est enrhumé! Il est cependant dommage que dans la pléthore des films débiles que le petit écran, autrement dit la télévision nous propose chaque jour, Pelham 1 2 3,  film-culte n'ait jamais trouvé un petit créneau-horaire.  On nous ressasse sans cesse  les même navets, alors que de véritable pépites dorment dans leurs boites.  The taking of Pelham One two three, est un thriller à la Fritz Lang, avec une pincée d'Alfred Hitchcock. Du très grand art!

    Bande-annonce originale,

    taking_of_pelham_one_two_three oneExtraits du scénario en exclusivité. Les quatre preneurs d'otages ne se parlent que par leurs sobriquets, Blue, green, brown et grey...Le début d'un thriller halletant,
    The Taking of Pelham 123:

    Dans les sous-sols du métro de new-York, Mr Blue, un barbu bizarre à la peau grasse et foncée, est assis, et regarde défiler en ce début d'après-midi, le va-et-vient de la foule, en s'attardant parfois sur l'un et l'autre, tout en regardant sa montre.

    Alors qu'une rame de métro approche, il fixe son choix sur une jeune étudiante qu'il précipite devant la rame.

    Pendant que la foule hurle, il sort un AK-47 den dessous  de son pantalon et crie " ALLAH AKHBAR!” en tirant des coups de feu en l'air, provoquant un énorme chaos dans la station.

    Il enlève alors calmement sa fausse barbe, retourne sa veste ,et fait disparaître le maquillage gras qui recouvrait son visage, pour se montrer sous son vrai jour. Blue regarde une seconde fois sa montre, cet homme aime la précision!  


    Au quartier général MTA,  ZACH GERBER, la quarantaine, personnage assez taciturne, n'aimant pas l'autorité, fait une légère sieste sur le coin de son bureau...Un flic, qui n'a pas grand'chose à faire en somme....Sur ce, arrive un officier qui le sort de sa torpeur pour lui enjoindre de prendre en charge un groupe d'employés Chinois de la société, et leur faire visiter les lieux.  Gerber s'en va donc expliquer les us et coutûmes de la société des transport New-Yorkais.

    Quelques minutes après l'attaque terroriste du métro, des véhicules policiers, des curieux, une foule énorme, envahissent les lieux, alors que des hélicoptères survolent la zone. Et puis, l'action se détourne, et le spectateur est amené à l'opposé, là où personne ne prête attention à quoi que ce soit!.

    Mr Blue, affublé d'une moustache, et verres teintés, entre dans une nouvelle station de métro. Petit à petit, on découvre les pièces d'un plan, pendant qu'un homme dans un déguisement similaire, montre à bord du  PELHAM 123. et complète une bande de "tronches" prêtes à tout. Le sus-nommé Mr Blue, Mr Green, un personnage un tantinet nerveux et éternuant à tout va, Mr Brown le bègue, et Mr Grey, le sadique! 

    Les conducteurs à 'l'avant et à l'arrière s'appêtent à démarrer  l'énorme rame en sens inverse, lorsque la bande de pirates du rail, les enjoignent de partir vers l'avant.
    Pendant ce temps, les passagers ignorent qu'ils viennent d'être pris en otage.

    pelham clock
    Au quartier général MTA, Garber continue a mission, et enmène les chinois à la tour de contrôle, un endroit généralement calme, où l'on s'ennuie ferme...sauf quand l'officier Petrone informe Gerber qu'un attaque vient d'avoir lieu!

    Dans le compartiment "conduite" Bleu et Green tiennent Denny Doyle le conducteur en joue. Green lui demande s'il a déjà commis une faute dans sa vie, Doyle répond que oui et lui explique sa "faute"  Afin de briser la glaçe, Doyle demande à Green si lui aussi a déjà été surpris en faute dans sa vie, ce dernier réponds oui. Soudain surgit Blue, exigeant de ne plus échanger le moindre détail privé avec quiconque 

    Quelques instants plus tard, les pirates séparent le devant de la rame du reste du convoi, laissant tous les passagers sauf 16 livrés à leur sort..

    pelham matthau
    A la MTA, Gerber et Correll, l'employé en charge du réseau, suivent le parcours du Pelham 1-2-3 sur le tablau et sur les moniteurs de contrôle, en se demandant ce qu'ils peuvent bien faire, et pourquoi le conducteur de Pelham ne répond plus..


    Correll prends contacts avec les  ouvriers travaillant sur les voies en sous-sols, afin qu'ils essayent de savoir ce qui se passe. Un certain Wukovits répond!

    Sur la rame, Blue explique aux otages qu'ils ne sont pas des terroristes, ce qui un court instant, provoque un sentiment de soulagement, tout en ajoutant peu après qu'ils ne visent que  l'argent, beaucoup d'argent, et qu'ils sont néamoins prêts à tuuer   l'un d'entres eux, si pas tous, si la Société des Transports de New-York n'obtempère pas.
    En surface, toute le périmètre est protégé, les hélicoptères continuent le survol de la zone, et soudain, une explosion se fait entendre..



    Dans la NYC  “Hot Room” du NYC Police Department, sous le commandement de Mike Gionfro, full équipée de monitors, de stations hertziennes, de radios, d'ordinateurs, de lignes téléphoniques, Linda Esposito le député-maire son entrée.
    .

    Sur le  Pelham, Mr. Blue prend contact avec le centre de commandement, via les interphones..Correll demande pourquoi le train n'arrive pas, sur quoi Mr Blue lui annonce que le train a été détourné. .Correll insiste pour savoir si les "kidnapeurs" sont des terroristes, et à la réponse négative reçue, pousse un soupir de soulagement.  

    Blue  explique la situation, comment ils ont réussi à capturer les otages, à se fournir en armes, et que leurs instructions devront -être suivies à la lettre..sinon!

    Gerber envoie un message radio , et alerte Patrone sur la situation en lui demandant d'alerter les autres services de sécurité...  En bas, Wukowitz suit les voies du train 1-2-3, dans le tunnet, en cherchant à savoir ce qui se passe exactement!

    Sur le Pelham, Blue assure Green qu'avant que les autorités ne se rendent vraiment compte de ce qui se passe, ils seront tous loin!
    Blue commande à Green de retourner auprès des passagers, car il ne veut pas de Grey et Brown restent seuls avec eux.  Tout en rétorquant à Green, qu'il a un peu plus confiance en Brown.

    Gerber rappeler Blue et tente un début de négociations. Blue lui enjoint d'utiliser une tactique moins éaborée, de parler simple, car il lui avoue avoir étudié tous les manuels d'entraînement, et de décodage. Gerber est étonné, tiens pense-t'il, ce n'est pas voleur ordinaire...

    Blue annonce à Gerber qu'il sait de surcroît que le député- maire est déjà présente sur les lieux, et que tous devront se mobilier  pour  rassembler la somme de 10 millions de $..en une heure, pas une de plus..Si un des points du plan n'est pas suivi ou dérape, les otages seront abattus..

    Et enfin Denzel washington dans le remake!

    pelham1(D.Washington)


    Gerber réflechi comment il va s'y prendre, lorsqu'il réalise que Wukovitz est en route vers le train par le tunnel et qu'il n'a pas de radio...

    Réunir 10 millions de $ ne sera pas facile, et malgré la difficulté, Gerber se trouve devant un Blue refusant tout compromis et rallonge de temps.  Il parvient à convaincre la député Maire Esposito de débloquer la rançon, tout en ajoutant que ce sera à fonds perdus...Cependant, Esposito s'intérroge quant au délais, qu'elle trouve trop court! 

    Peu après, quelques pièces du puzzle se "détachent",  des coups de feu se font entendre..............et des innocents sont tués.

     

    A partir du moment où l'on prend la rame en marche, on va de surprises en suprises, jusqu'au final. Avec entre les deux, un climat lourd lors de l'échange de l'argent, et lorsque  les autorités voulant prendre les affaires en main, font en sorte que Gerber décide d'en faire une affaire personnelle, et quitte la wire room très mécontent!

    Le remake est très "close" de l'original. le réalisateur à simplement un peu réfraichi l'histoire, tout en gardent  la fameuse fin, celle dont je ne vous dit rien, mais où j'insinue que les gens malades n'ont pas intérêt de commettre un délit. .

    Voilà, j'espère ne pas vous avoir ennuyé avec ce début de script, et que vous ne rirez pas jaune  après lecture !! 

    Brèves: Le film adapté du roman de Morton Freedgood, avait déjà fait l'objet d'un remake en 1998, avec Edward James Olmos, Vincent d'Onofrio, Richard Schiff.
    Details: les métros fonctionnent toujours en circuit fermé. Il existe une "Dead's man Switch" cad, pédale du mort, qui requièrt une personne vivante pour garder le train en mouvement. Alors comment feront-ils pour sortir de la gare de métro?  La suite à l'écran.....pelham


    taking_of_pelham_one_two_three_ver3taking_of_pelham_one_two_threetaking_of_pelham_one_two_three_ver2

  • Whatever Works de Woody Allen

    allen

    Après l'Espagne et Barcelone, et quelques tours en Angleterre, retour aux sources pour Woody Allen avec Whatever Works, cette comédie noire avec Larry David (Curb Your Enthusiasm) dans le rôle d'un homme excentrique qui se retrouve pris dans une série d'imbroglios amoureux impliquant ses amis de Greenwich Village, une jeune fille originaire du Sud des États-Unis (Evan Rachel Wood) et les parents de cette dernière. Sony Pictures en a déjà acquis les droits pour une distribution américaine, avec une sortie programmée à la mi 2009.

    Woody Allen en a écrit le scénario, et se dit extrêmement content de revenir pour un film tourné à New-York avec un casting étincellant. Pour rappel sa dernière réalisation à Big Apple  pour le compte de Sony Pictures date de 1999 avec Sweet and Lowdonw avec Sean Penn (Milk) et Samatha Morton.

    Whaterver allenwhaterver allen 2

  • Benjamin Button Sortie belge 4/2

    button 4the curious case of bbNeuf ans après "Fight Club", Brad Pitt renoue avec David Fincher sur un sujet étrange, et qui est pour le réalisateur un changement radical, lui qui a l'habitude de "naviguer" parmi les tueurs.

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
    bb le poster qui n'a jamais existé. Beau!
    Curieux destin que le mien

    Ainsi commence l'histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l'envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Situé à la Nouvelle Orléans, et adapté d'une nouvelle de F.Scott Fitzgerald écrite en 1920, et qui avait été inspirée par une pensée de Mark Twain "La vie serait bien plus heureuse si nous naissions à 80 ans et nous approchions graduellement de nos 18 ans".

    Cette pure fantaisie, et son adaptation à l'écran sembla relever longtemps du phantasme. Le projet, jugé trop ambitieux, resta dans les limbes pendant une bonne quarantaine d'années jusqu'à ce que les producteurs Kathleen Kennedy et Frank Marshall s'en emparent. 

    Pour Roth le scénariste, Benjamin Button était l'occasion de refléter le cours entier d'une vie à travers une vaste gamme d'expériences personnelles, allant des drames planétaires, comme une guerre, à des évènements aussi ordinaires qu'un simple baiser. 

    bb brad babyVotre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.Du bébé progéria jusqu'au magnifique jeune homme qui déambule dans les années 50, la transformation de Brad Pitt est stupéfiante. Les moyens utilisés pour lui permettre de traverser les époques "sans prendre une ride'  (Qui n'aimerait pas vivre une telle expérience?)que du contraire sont époustouflants. Je n'ai qu'un conseil à vous donner, allez voir ce ce film qui  évoque des aspects intemporels de la condition humaine, le bonheur de vivre, d'aimer, la douleur de perdre un être cher. Benjamin c'est encore,  un scénario original, des effets spéciaux étonnants qui permettent à Brad Pitt de vivre sa vie à l'envers sous vos yeux, une belle histoire d'amour, de fidélité à sa "mère", à sa patrie, de belles images, une photographie lèchée, un musique envoûtante, et de belles scènes de ballets.....Bref, un film sortant des sentiers battus. Bien sûr, un sexagénaire ou septuagénaire le percevra certainement d'un autre manière qu'un adolescent, mais l'important sera ce que chacun en  retirera comme message. Et Brad Pitt?  En général, entrer dans la peau d'un personnage qui vieillit au fur et à mesure que l'histoire avance, c'est déjà une gageure pour rester crédible, quand l'âge original ne correspond pas à l'âge du héros, alors quel beau challenge pour ce dernier que Benjmain Button lui apporte  Le Rôle de sa carrière, un de ceux qu'on n'oublie pas.   Non seulement Brad l'a ce rôle, mais à reculons, ce qui rend la performance d'autant plus belle.  

    Un Oscar en vue? Sans nul doute!

    bb inédit blanchett
    Brad Pitt :

    J'aimais cette idée de vivre à l'envers, parce que les émotions à transmettre au public sont très différentes, et parce que Benjamin ne sortait pas indemne de ses aventures, de ses rencontres. Nous sommes tous marqués par nos contacts. Cela ne signifie pas que nous restons passifs, que nous capitulons face aux autres. Cela veut seulement dire que nous acceptons l'idée que les gens entrent et sortent de votre vie, soit par choix, soit parce que la mort nous les enlève. Un jour vous partirez, c'est inévitable. Toute la question est de savoir comment s'en accommoder. Nous sommes responsables de notre propre vie, de nos succès comme de nos échecs. Nous ne pouvons pas les attribuer à personne d'autre. Le destin à certainement son rôle à jouer, mais finalement c'est nous qui le façonnons" 

    button one

    bb pitt toys

    bb inédit blanchett old

    bb inédit pitt boat


    Vivre sa vie à l'envers serait pour beaucoup de gens...un rêve. L'hypothèse a de quoi fasciner. Ce serait une autre vie assurément, mais l'important n'est pas tellement de savoir dans quel sens vous vivez votre vie, ce qui compte, c'est comment vous la vivez. 

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

    bb pitt armbb  big bagbb brad boatbb brad hand

    Courez vite voir ce bijou. Le realisateur est parvenu à conférer à son message, une étonnante universalité, tout en rendant au cinéma, aussi appellé 7ème Art, sa nature première, celle de raconter une histoire émouvante par l'image, l'essence même lorsqu'on évoque le Cinéma, et non pas au travers d'effets spéciaux enivrants et donnant le tournis. David Singer va à contre-courant de cette tendance. Par un maquillage réussi, et pleins de petits bonheur de la vie de tous les jours il fait opérer le charme Button dès les premières images...

      

    http://www.benjaminbutton.com/

  • Johnny chez Johnny!!!!

    Johnnie et Johnny. Un duo étonnant.Johnny Toe dirige notre Jojo national dans un thriller. Ce dernier remplace Alain Delon dans "Vengeance"  sur un scénario de Wai Kai Fai, un  thriller se déroulant à Hong Kong, ou Costello un ganster français reconverti dans la restauration (Hallyday) débarque pour venger la mort de sa fille (Sylvie Testud) assassinée en même temps que son mari chinois, membre d'une triade. Dans la même veine que certains films de Melville, ont peut dès lors dire que Johnny To offre un film noir, qui devrait selon ses dires, être prèt pour le prochain festival de Cannes. Avec encore Anthony Wong, Simon yam, Lam Bet.  Quelques photos sur ce lien 

    Dès qu'il en aura terminé avec Vengeance, To va s'éttaquer à Death of an Hostage, et plus tard au remake du "Cercle Rouge" de Jean Pierre Melville.

    A noter que pour Testud, ce sera la seconde fois qu'elle tourne chez les nippon, après Stupeur et Tremblements, d'après Amélie Nothomb.

     johnny toe umbrellasjohnny toe lift

    johnny  toe scene

  • Burn after Reading! La trilogie des pitreries à la Coen.

    burn after re maxi pix
    Il y a des réalisateurs que l'on suit de près, parce que l'on sait que la maîtrise scénaristique, les trouvailles narratives, la créativité visuelle, sont quasi immanquablement au rendez-vous.  C'est le cas avec le dernier opus des frèrots Coen. Un nouveau film de Joel et Ethan Coen constitue toujours un évènement ciné. Si vous avez vu Barton Fink, Fargo, The Big Lebowsky, et "No Country for Old men"  vous aurez reçu tous ces films comme des bonnes paires de claques en pleine figure....Après "O'Brother"  et "intolérable Cruauté" en voici une autre avec Burn After reading.  Au pays de la Cia, les frères Coen ont jeté deux loosers en pâture. Cela va saigner, d'autant que se frotter à l'humour noir, corrosif et cinglant des frères, c'est forcèmment s'y piquer. C'est l'lncontournable film de cette fin d'année. Quand dans une parodie des films d'espionnage, un sex addict au sex-toy géant, George Clooney laissant de côté son glamour et Nespresso,  croise un prof de gym manièré, à la coiffure improbable, accompagné d'une nana qui se trouve être l'unes de ses maîtresses (à George)  persuadée de trouver les fonds nécessaires pour une chirurgie esthétique, en faisant chanter un ex agent de la Cia, John Malkovitch complètement déjanté, dont la femme, Tilda Swinton, coincée de chez coincé, marivaude à gauche et à droite..avec George entre autre....Un régal du non-sens....Jubilatoire! 

    Osborne Cox, (John Malkovitch) analyste à la CIa, convoqué à une réunion ultra-secrète au quartier général de l’agence à Arlington, en Virginie, apprends qu'il est viré. Pour noyer cette mauvaise nouvelle, il s'enferme chez lui à Georgetown pour écrire ses mémoires en ne lésinant pas sur l'alcool au passage...Sa femme, (Tilda Swinton) à peine surprise, prends cela au deuxième degré, dame elle a bien d'autres chats à fouetter. Son amant Harry agent fédéral occupe toutes ses pensées,et malgré que ce dernier porte une bague au doigt, elle envisage sérieusement de quitter son mari pour son bel amant!
     brad_pitt__1221080815_6265
    A  Washington, Linda, (Frances McDormand) employée dans le club de Fitness local a du mal à se concentrer sur son travail, depuis qu'elle s'est mis en tête qu'une complète chirurgie esthétique pourraît la rendre encore plus attirante.  Elle court les banques, afin de se voir prêter la grosse somme d'argent nécessaire à sa transformation, sans grand succès, même auprès de sa banque......Mais cela ne l'empêche pas de déjà penser à  son absence avant d'avoir obtenu le moindre cent. Elle demande à son collègue  Chad Feldheimer, (Brad Pitt)pour faire son boulot à sa place. Tout à son obsession, elle ne remarque même pas que Ted le directeur de salle  est amoureux fou d'elle, fort prise qu'elle est, avec tous ses à-côtés rencontrés sur Internet.

     burnafterreadingSTILL1
    Lorsqu’un CD contenant des informations destinées au livre de Cox tombe accidentellement entre les mains de linda et Chad, tous deux décident de tirer parti de cette aubaine. C'est ici que l'on  rentre de plein-pied dans le burlesque, le loufoque, mis en place de main de maître par les frères Coen. Ces derniers ne respectent pas vraiment les règles du cinéma habituel, maniant la caméra d'une manière alerte et énergique, et, avec un style dont ils ont le secret, ils font de chacune de leurs réalisations un petit bijou!  C'est le cas dans Burn after Reading, on va de  rencontres surprises, en quiproquos et situations hilarantes, tout le régistre de la comédie de boulevard est proposé dans cette comédie déjantée, à la machine bin huilée, efficace que je vous conseille vivement. La réussite du film tient tout autant dans le savoir-faire des frères Coen, que dans les prouesses des comédiens, que nous avions l'habitude de croiser dans un tout autre régistre. Ils opèrent tous un changement radical de braquet pour oeuvrer dans le contre-emploi total, avec brio!

    Bref, Burn After reading, c'est une belle brochette de bras cassés emportée dans un vaudeville à prendre au deuxième degré... A ne SURTOUT PAS EFFACER APRES LECTURE!!!!!!

    burn-after-reading-



  • Les Golden Globes. Les nominés sont connus!

    golden globes banner
    Une des références absolues en matière de cinéma, reste sans conteste les Golden Globes, réunissant l'association de la Presse étrangère. Situés entre les différentes cérémonies de récompenses et les Oscars, les Golden Globes définissent les réelles tendances du cinéma actuel, en d'autres mots, ils en sont le baromètre. Et si l'année dernière la cérémonie avait failli ne pas avoir lieu, ou alors sans la présence des comédiens, lesquels soutenaient la grève des scénaristes, cette année pas de tempète scénaristique à l'horizon, les Golden Globes auront bien lieu! Et il faut bien se l'avouer, plus d'un acteur, plus d'un réalisateur, voir quelques gros producteurs, aimeraient voir leur nom figurer au panthéon des G.G. 2008. Parce que d'une part, la moisson de films de qualité est cette année exceptionnelle, mais la plupart des comédiens cités, sont d'énormes pointures se risquant dans des rôles totalement à contre-emploi. D'où le mérite en serait d'autant plus grand si Angelina ou Merryl Streep devaient décrocher la timbale avant la statuette. Sans oublier lafabuleuse, mais non moins délicieuse Kristin Scott Thomas, déjà lauréate aux European Film Awards ce week-end., pour son rôle dans "Il y a Longtemps que j' t'aime" !  Plusieurs films se détachent déjà du lot, ici comme ailleurs (voir mes précédents billets)  "Doubt" avec Merryl Streep , le très attendu film de Ron Howard "Frost/Nixon", et  "The Curious case of Benjamin Button" avec Brad Pitt récoltent cinq nominations chacun. Pas de surprise non plus pour "Slumdong Millionaire de Danny Boyle. Encore moins "The Wrestler" acec Mickey Rourke, et Wall-E. Des valeurs sûres ayant fait leurs preuves.

    bb4Meilleur Film

    Slumdog Millionaire  -Frost/Nixon

    The Curious Case of Benjamin Button  -The Reader

    Revolutionary Road

    Meilleure comédie ou film musical.

    Burn After Reading  -Mamma Mia!

    Happy-Go-Lucky  -Vicky Cristina Barcelona

    In Bruges

    Meilleur second rôle

    Robert Downey Jr. (Tropic Thunder)  -Heath Ledger (The Dark Knight)

    Tom Cruise (Tropic Thunder)  -Ralph Fiennes (The Duchess)

    Philip Seymour Hoffman (Doubt) )

    bolt duo black and whiteMeilleure chanson

    The Wrestler (The Wrestler) -Gran Torino (Gran Torino)

    Down to Earth (WALL-E) -I Thought I Lost You (Bolt)

    Once in a Lifetime (Cadillac Records)  

    Meilleure bande-originale

    The Curious Case of Benjamin Button  -Slumdog Millionaire

    Defiance  -Frost/Nixon  -Changeling

    Meilleur film d'animation

    Wall-E - Bolt  -Kung Fu Panda

    Film en langue étrangère

    800_lobbystill01I've Loved You So Long (France) -Gomorrah (Italy)

     The Baader Meinhof Complex (Germany) -Everlasting Moments (Sweden)

    Waltz with Bashir (Israel)

    Meilleur réalisateur

    Danny Boyle (Slumdog Millionaire)

    David Fincher (The Curious Case of Benjamin Button)  -Ron Howard (Frost/Nixon)

    Sam Mendes (Revolutionary Road)  -Steven Daldry (The Reader)

    Meilleur acteur

    milk256Frank Langella (Frost/Nixon)  Leonardo DiCaprio (Revolutionary Road)

    Sean Penn (Milk)  -Brad Pitt (The Curious Case of Benjamin Button)

    Mickey Rourke (The Wrestler)

     

     Best Actress

    37981_KristinScottThomasKristin Scott Thomas (I've Loved You So Long)

    Meryl Streep (Doubt) -Anne Hathaway (Rachel's Getting Married)

     Angelina Jolie (The Changeling) -Kate Winslet (Revolutionary Road)

    Meilleur acteur comédie, ou comédie musicale

    Javier Bardem (Vicky Cristina Barcelona)  -Colin Farrell (In Bruges)

    James Franco (Pineapple Express)  -Brendan Gleeson (In Bruges)

    Dustin Hoffman (Last Chance Harvey)

    Meilleure actrice comédie ou comédie musicale

    burn twoFrancis McDormand (Burn After Reading)

    Sally Hawkins (Happy Go Lucky) -Rebecca Hall (Vicky Cristina Barcelona)

    Meryl Streep (Mama Mia! The Movie) -Emma Thompson (Last Chance Harvey)

     Meilleur acteur second rôle

    Philip Seymour Hoffman - Doubt  -Tom Cruise - Tropic Thunder

    Robert Downey Jr. - Tropic Thunder  -Ralph Fiennes - The Duchess

    Heath Ledger - The Dark Knight

     Meilleure actrice second rôle

     Marisa Tomei (The Wrestler)  -Kate Winslet (The Reader)

    Amy Adams (Doubt)  -Penelope Cruz (Vicky Cristina Barcelona)

    Viola Davis (Doubt)

     Meilleur scénario

    nixonSimon Beaufoy - Slumdog Millionaire -Peter Morgan - Frost/Nixon

    David Hare - The Reader  -Eric Roth - The Curious Case of Benjamin Button

    John Patrick Shanley - Doubt

     

     

     

  • Will Smith SEVEN POUNDS avant les Cht'Is

    SevenPounds_AIM_01Will Smith est un des acteurs les plus bankable de 2008,, n'en déplaise à Eddie Murphy. Alors que ce dernier va de déconvenue en déconvenue, Will qui petit à petit délaisse les films dits d'action, va non seulement faire le remake des Cht'Is, i(l vient d'ailleurs de rencontrer Dany Boon,)mais il est à l'affiche de "Seven Pounds" Avec l'italien Gabriele Muccino aux manettes, Seven Pounds marquera leur deuxième collaboration après le très beau "A la recherche du Bonheur"  Peu de nouvelles à proposer au sujet de ce film, sauf ces quelques photos, et une bande-annonce assez déconcertante, dans la mesure, où elle ne lève aucun voile sur les mystères de ce film, qui m'a l'air profondémment déprimant. Même après le sneak-préview, je n'ai toujours pas compris où le film nous enmène, c'est le flou total. Dans "Sept Vies", Will Smith est Ben Thomas, qui un beau jour se décide à aider 7 personnes. Stop! C'est tout.

    free image host free image host free image host free image host

    http://www.sevenpounds.com/

    dany boon et Will smith

    Il est certain qu'avec les Cht'Is à la sauce Us, le public s'y retrouvera!

  • Bob et Bobette en Dvd et en 3-D pour les fêtes


    texas-rangers-filmstrip
     "Bob et Bobette", les héros de de Willy Vandersteen, sur lesquels de nombreux jeunes "sales gamins" des années 50 et 60 ont calqué leurs exploits,  sortira pour les fêtes de fin d'année 2008, et en deux versions s.v.p...une néerlandophone et une française. Cette première version cinématographique du duo sera une adaptation de l'album  "Les Diables du Texas" Le film dont le coût se situe aux alentours de 8,5 millions d'euros, dure 1h20. La production a été confiée à Wat Production et skyline( VTM) Quand à la société Wallonne Cotoon, elle a pris en charge le côté artistique du long-métrage. En réalisant une version en 3-D, il est indéniable que les héros vont prendre un coup de jeunesse et s'adapteront très clairement dans le paysage moderne de notre époque.....Pour l'instant, quoique tous les droits ont été cèdés par la Maison Vandersteen, et que tous les intervenants ont un droit de regard les 280 albums, une seule suite serait envisageable voir même une série télé, si le succès de ce premier opus est au rendez-vous. 

    bob et bob 
    Bob et Bobette (Suske en Wiske) ont été créés par Willy Vandersteen (1913-1990) en 1945 avant d'avoir leurs aventures publiées d'une manière récurentes dans les hebdomadaires  De Standaard ensuite Het Nieuwsblad. Tous les albums ont été traduits das 26 langues, dont le swahili et
    le chinois....Aujourd'hui, il n'est pas rare de voir des collectionneurs, leurs petites listes à la main, chiner dans les brocantes, et faire la chasse aux petites couvertures oranges bien connues, la marque de fabrique des albums,  grâce auxquelles, les bandes-dessinées se répèrent d'un seul coup d'oeil  dans les brics-à-bracs des brocantes... ...Certains albums se retrouvent ainsi aux quatre coins de la Belgique..(Sources belga)
    bob et bobe le site officiel des aventures de Suske en Wiske en comédie musicale:

    http://www.studiovandersteen.be/

  • Adventureland suit les pas de Superbad!

    adventurelandone
    Suite à l'énorme succès de Superbad (SuperGrave) l'année dernière, le réalisateur Greg Mottola réalise une autre comédie de la même veine. Mais cette fois, pas question de trois ados boutonneux en quète de puberté, place à Jesse Eisenberg, jeune homme obligé de travailler dans un parc d'attraction à la fin des ses études.  Quoique le pitch est différent de Superbad, on retrouve néanmoins les mêmes ingrédients à raz des paquerettes, et autres dialogues pipi-caca. ET le plus beau de l'histoire, c'est qu'il y a un public pour ce genres de comédies dite légères. Moi je dis au contraire, que ce sera comme son modèle un film lourd qui ne plaira qu'au public américain. On sait très bien ce qu'il advint de Superbad chez nous, à peine trois petites semaines et puis s'en va. Enfin tant qu'il y a de la demande Outre-Atlantique, pourquoi Greg Mottola se priverait-il? On assistera donc, entre autres, aux sautes d'humeur du patron totalement excentrique, à la rencontre amoureuse entre le jeune Jesse et la sublime Kristen Stewart (Jumper, Twilight), et à une piscine-partie en tenue d'Adam. Adventureland ddans nos salles au printemps 2009.  Mais seront-elles remplies pour autant? Big question. Néanmoins, selon certains critiques américains ayant vus quelques screeners, le film pourraît par la grâce de Kristen Stewart devenir un deuxième Juno(Ellen page) Bon s'ils le disent. Attendons pour voir. Après tour, je ne possède pas la science infuse, et je peux me tromper. Avec Ryan Reynolds, Bill Hader et Martin Star.adventureland

     

  • Sorties salles Belgique 26/11 The edge of Love. Brillant.

    edge of love
    La vie artistique et sentimentale de Dylan Thomas, poète gallois du XXème siècle, connu pour son penchant pour l'alcool, les jolies femmes et les jeunes hommes.

    Un double belle perpformance de Keira Knightley et Sienna Miller

    www.http://www.theedgeoflove.co.uk/


    babybluesDe Diane Bertrand, avec Karine Viard et Stefano Accorci. Fabrizio est acousticien, Alex dirige le service marketing d'une grande marque de sous-vêtements. La quarantaine, ils forment un couple heureux, sans enfant, avec leur vieille chienne Esperanza.
    Poursuivant sa carrière tambour battant, Alex se voit proposer un poste à New York, pour reprendre, à son retour, la présidence de la filiale française. Sentant poindre en elle un désir d'enfant, elle se trouve face à un dilemme : la maternité lui semble incompatible avec l'avenir brillant qu'on lui prédit. Si elle accepte cette promotion, elle peut faire une croix sur son désir d'enfant. Elle tente de s'en ouvrir à Fabrizio qui fait la sourde oreille. Mais déstabilisé par les changements d'attitude d'Alex, Fabrizio lui cache toutes sortes de douleurs d'origines psychosomatiques qu'il commence à ressentir chaque fois qu'elle évoque le sujet. Sur les conseils de son ami médecin, il finit par se résoudre à aller voir une psychanalyste en le cachant soigneusement à Alex, psy qui s'avère être la même que celle qu'Alex consulte en secret depuis deux ans...
    Commence alors une série de quiproquos entre Alex, Fabrizio et France Laud, la psychanalyste, prise en otage par le couple. 

  • Sorties Belgique 26/11 The Bank Job!

    Bank jobThe Bank Job. de Roger Donaldson.. avec Jason Statham. Un braqueur londonien à la petite semaine se voit embarqué dans l'un des plus gros cambriolages du siècle. A sa grande surprise, il découvre que le coffre renferme des secrets qui visent les plus puissants dignitaires du royaume. Soit, l'incroyable aventure -inspiré d'une histoire vraie- d'un cambriolage à scandale où les vrais escrocs ne sont pas forcémment ceux que l'on croit! Les braquages cartonnent au cinéma. En atteste le succès fulgurant remporté par la sage des Oceans, celui de Italian Job (avec Charlize Theron et Mark Walhberg) .

    En 1971, en plein cœur de Londres,une succursale de la Lloyds Bank le long de Baker Street est dévalisée par des cambrioleurs de fin de semaine qui pillent plus de 300 coffrets personnels. Ce qu'ils ignorent, c'est que leur butin de 6M$ a moins de valeur aux yeux des autorités que les documents compromettants contenus dans certains coffrets. Les dévoiler, c'est mettre à jour la corruption policière, les agissements de la pègre, des scandales de mœurs impliquant des politiciens de haut niveau…et la famille royale elle-même. (Lord Mountbaten himself et accessoirement la Princesse Margareth soeur de la Reine...

    bankjbankjob

    bankjo



    The Bank Job lève le voile sur ce cambriolage orchestré par les services secrets britanniques - MI5 et MI6 -, déterminés à récupérer par des voies illégales des documents vitaux portant atteinte à la famille royale. Les journaux l'avaient surnommé «The Walkie- Talkie Robbery» parce que le déroulement du vol avait été capté sur les ondes courtes par un adepte de radio amateur. Il en avait informé la police, arrivée trop tard sur les lieux du crime après avoir inspecté 750 banques susceptibles d'être la cible des voleurs. Quatre jours après la commission du plus important vol de banque dans les annales du pays, le gouvernement émettait un décret exceptionnel…et aucun média ne fit plus jamais allusion à cette affaire qui avait fait les manchettes.

    bankjobSi vous aimez le genre, allez voir The Bank Job, le réalisateur joue franchement la carte du réalisme, pointant du doigt le malaise qui entoure souvent, les affaires trop facilement estampillées "secrets d'état". Qui va faire chuter qui? suspense?

    Sources dossiers persos

    site : http://www.bankjobmovie.co.uk

     

  • New Moon, le sequel de Twilight sur les rails. Officiel!

    Twilight pattison
    Comme je l'annonçais la semaine dernière, ainsi que hier dans mon précédent billet, le sequel de Twilight est officiel. La Société Summit Entertainment dépassée par le succès considérable de "Twilight" à pris le taureau par les cornes, et a annoncé que la suite de ce film réservé aux ados et amateurs de fantaisie a déjà son titre  "New Moon" . j'espère que la nouvelle fera plaisir aux nombreux ados qui passent par mon blog. Mais cela ne change en rien les propos que j'ai écrits ce matin.....Je dois probablement faire partie des rares personnes qui n'aimeront pas. Désolée pour les autres!

     

  • Yes Man avec Jim Carrey nouveau poster, pas mal!

    yes man russian posterIl s'agit cettefois d'un poster Russe, et perso, je le trouve très réussi!

     Carl Allen (Carrey), un homme qui suit un programme spécial basé sur un principe tout simple...dire Oui à tout, y compris faire un bungie Jump, du pont Arroyo Seco dans l'état de Pasadena. Au départ, tout va bien, et sa vie est litérallement transformée, mais peu à peu, Carl va découvrir que cette façon différente de vivre a aussi ses revers de la médaille. Avec encore Zooey Deschanel, Bradley Cooper, Rhys Darby, John Michael Higgins, Danny Masterson, et Terence Stamp. Yes-Man, Carey un acteur remp

    Yes_Man_3

    Yes_Man_16Yes_Man_10

     

    tous les billets sur Yes-man: Yes Man  

  • Sortie belges 12/11 "l'Echange-The Changeling"Angelina Jolie étonnante!

    changeling banner vl

    changeling eatwood joliePour la seconde fois dans sa carrière, Clint Eastwood célèbre les loosers qui fouettent le système.., le cow-boy qui demande justice sans s'occuper du reste. Avec Hilary Swank dans "Million dollar baby", et aujourd'hui, le combat d'une mère célibataire, avec "Changeling, où Angelina Jolie incarne Christine Collins qui encaisse tous les coups, mais en sort néanmoins gagnante.  Mais le plus dur des ses combats ne se déroule pas sur un ring, mais dans un département policier corrompu jusqu'à l'os, dans les coulisses d'un asile psychiatrique, et la cour de justice, où elle n'a qu'une question: Qu'est-il arrivé à mon fils? Une histoire vraie poignante, qui balaie tous les préjugés dont certains se faisaient les gorges chaudes dans les années de dépressions vers 1928, à savoir  "l'innocence" des pouvoirs en place à LOs Angeles, cependant tous  englués jusqu'au cou dans de sordides affaires de corruption, et persuadés que la femme est un personnage hystérique et parfaitement incontrôlable, lorsqu'elle se hasarde à se mesurer aux mâles. sur leurs terrains de prédilection, leur intélligence.....(les temps ont bien changé depuis!)
    angelina One
    Changeling"
       est Inspiré de faits réels,d'une femme à la recherche de Walter son fils de 8 ans, dont elle a perdu la trace à Los Angeles dans les années 20, après avoir été appelée à remplacer une standardiste un samedi matin, et qui conteste l'enfant que lui remet la puissante et corrompue police 5 mois plus tard, avec l'aide de la LAPD, comme n'étant pas le sien.  . 
    Toutefois, lorsque  des indices démontrent que son enfant a été assassiné par un sérial-killer, et que le faux-fils admet la fausse idendité et l'escroquerie, elle procèdera à une plainte en bonne et due forme auprès des plus hautes instances de la ville, afin de demander la démission collégiale du maire du chef de la police et de plusieurs  policers corrompus.  Parce que pour faie taire l'opinion publique, et ne pas perdre la face, le capiaine Jones, lui avait demander de garder l'enfant "à l'essai".....Lorsqu'il se rend compte que la mère continuera son combat, envers et contre tout, il n'aura d'autre resources pour amener le calmedans sa juridiction que de faire enfermer Christine Collins dans un asile psychiatrique....Son cas sera pris en considération par Gustav Breigleb (Malkovitch) et ce dernier fera éclater la vérité au grand jour...ni la police, ni le maire ne seront épargnés par le scandale....

    angelina TwoJolie délivre une superbe interprètation d'une jeune femme au tempéramment émotionnel à fleur de peau, mais dotée d'une tenacité à toute épreuve, parfois vulnérable, parfois déterminée, et nous prouve avec talent que rien n'est plus qu'une mère défendant sa progéniture...En principe, la collaboration Jolie/eastwood, signifie pour reprendre le terme utilisé par un chroniqueur Us "a Boffo" cad Box-office product, cependant "Changeling" est un film délicat, qui délivrera ce pour lequel il a été abordé par Clintie, à savoir, l'immense peur des parents qu'est celle du rapt ou de la disparition d'enfants....En cela, le film décape vraiment, car il est difficile à notre époque d'imaginer que nos policiers, nos services d'aides à la recherche d'enfants disparus, et les politiques puissent agir comme tous les hommes décrit le film d'Eastwood...Clint innove dans un domaine, où la plupart du temps c'est martin Scorcese qui s'y coltine.

    jolie changeling
    Jolie incarcérée en compagnie de la l'excellente Amy Ryan  (Gone by Gone) une autre "erreur" policière,  c'est un duo qui fonctionne parfaitement. Les autres acteurs n'ont que des rôles secondaires..

    changeling adams

    changelin pix duo

     Eastwood non seulement dépeint d'une main subtile les travers du système dans les années 20/30, mais il magnifie également l'ambiance de la ville, et toute une région au bord d'un changement d'orientation radical....Le fameux Wall Street crash de sinistre mémoire, lequel changeat complètement la donne politique et commerciale à l'aube des années 30.

    Avec  John Malkovich, Jeffrey Donovan, Michael Kelly, Colm Feore, Jason Butler Harner, Amy Ryan.

     changeling pix court

    changeling pix crowd

    chengeling trio

    CHANGELING Dans la mythologie européenne, un « changeling» (changelin ou changeon en français) est une substitution d’enfants effectuée par des créatures fantastiques. Ce sont généralement des fées qui enlèvent un bébé naissant qu’elles remplacent par une de leur propre progéniture, ou encore une pièce de bois taillée et ensorcelée (genre de Pinocchio). Le leurre pouvait être identifié seulement quelques années plus tard, ce qui a probablement occasionné plusieurs drames humains, notamment au Moyen Âge, alors que les enfants frêles, handicapés physiquement ou mentalement, indisciplinés, voire même gourmands ou gauchers pouvaient être accusés d’être des « changeling ».

     

  • Sorties Belges 29 octobre.

    Seraphine banner

     

     

    Un film à voir pour l'exceptionnelle Yolande Moreau.

    Précédent et très complèt billet sur ce film, un clic:

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6361100/yolande-moreau--ex

     

     

     

     righteous KillUn duo explosif! Deux monstres sacrés réunis pour une même cause? C'est à voir! Avec une fin assez surprenant! Précédent billet très complèt, un clic:

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6264236/robert-deniro-is-talking-to-al-pacino

     

    hscm3 Nine

     

    Le film évènement du moment. Tout pour les ados et les amateurs de comédies musicales! Un succès planétaire, qui déchire le box-office américain!

    Précédent billet, un clic:

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/High%20School%20Musical

     

    vicky barcelona allen poster

     

    Le meilleur Allen depuis des lustres. Oubliés les dernières réalisations plutôt hésitantes de Woody, place à un superbe long-métrage. A Cannes déjà, les spécialistes ne s'étaient pas trompés, et depuis partout où il est projeté, Vicky and cie, est très bien accueilli. Précédent billet, un clic sur :

     

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Woody%20Allen

     

    w-l-improbable-president-2584940_39Un casting 5 étoiles. Oliver Stone dépeint  un portrait caustique , mais avec une certaine empathie, sur celui qui fut un président fantoche. Si Stone ne nous apprend rien de bien neuf, on est quand en droit de se poser la question de savoir, comment un bon à rien, se faisant souvent remonter les bretelles pas son père, a pu devenir l'homme le plus puissant de la planète? Sur fond de beuveries, de conneries et de bourdes, double W tel qu'en lui-même! Un rien stupide, et pas conscient du tout que lors des réunions avec son staff, c'est en fait ce dernier qui tire les ficelles!!!! Précédent billet très complèt, un clic sur : W 

    et sur : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6174908/w-de-oliver-stone-behind-the-scenes-coulisses

  • Box-office France.

    entrelesmurs

    Le duel franco français opposant ENTRE LES MURS à FAUBOURG 36 a tourné à l'avantage du premier alors que tout désignait le second comme potentiel vainqueur hebdomadaire, quitte à ce que le film de Laurent Cantet le dépasse sur la longueur. Nous n'aurons donc pas à attendre la longueur puisque la palme d'or à obtenu une brillante première place, alors que le nouveau film de Christophe Barratier avec quand même Gerard Jugnot, Kad Merad, et Clovis Cornillac, et surtout Clovis Cornillac,  obtient une décevante seconde place. Surtout disais-je Cornillac, qui est l'acteur que l'on voit sans doute trop, ceci explique cela...Un podium entièrement tricolore puisque PARLEZ-MOI DE LA PLUIE d'Agnès Jaoui, rétrograde à la troisième place. Parmi les nouveautés nous noterons la rencontre moyenne entre Jet Li et Jackie Chan dans LE ROYAUME INTERDIT et la très bonne moyenne par copie de MARRIED LIFE.

    Rarement Palme d'Or n'aura attiré autant de spectateurs lors de sa première semaine d'exploitation. 447 015 spectateurs. La french touch certainement. Parmi les palmes récentes, seuls FAHRENHEIT 9/11 qui avait réuni 622 659 spectateurs lors de sa première semaine (2 369 621 en fin de carrière) et PULP FICTION qui en avait réuni 474 931 (2 864 640 en fin de carrière) ont fait mieux. SOUS LE SOLEIL DE SATAN, dernière palme d'or française avait réuni 815 748 spectateurs sur toute sa carrière. Un score que dépassera largement ENTRE LES MURS, qui devrait dépasser le score exceptionnel de ETRE ET AVOIR (1 821 981) et atteindre les 2 millions de spectateurs.
    Faubourg
     
     
     Les clameurs de FAUBOURG 36 auront donc été de faible amplitude, pourtant les passages de promotions sur les plateaux de télévision ont été nombreux... Seulement 438 976 entrées malgré une visibilité sur 594 copies. Quelle déception au regard du budget (28 M€) et du score de LES CHORISTES, précédente collaboration entre Christophe Barratier et Gérard Jugnot qui avait réuni 786 220 spectateurs sur 326 copies en seulement une semaine (et 8 589 265 entrées sur toute sa carrière). Il ne sert à rien de refaire LA BELLE EQUIPE  le très beau film de Julien Duvivier avec Jean Gabin qui traite également de solidarité avec en toile de fond les années du front populaire. C'est ce que l'on, appelle des films cultes...et pas facile à imiter.. Les entrées de ce seul film suffiront cependant à Pathé Distribution  pour atteindre les 31 millions d'entrées sur l'année 2008. Et dire qu'il lui reste encore à nous présenter les deux MESRINE, que j'ai l'occasion de visionner cette semaine, et que personnellement je trouve très réussis. Pour peu, on se prendrait d'une réelle empathie pour ce personnage fascinant. Voir encore AGATHE CLERY et LES ENFANTS DE TIMPELBACH. Tous Pathé.

  • Johansson/Cruz le baiser lesbien du siècle? dans Vicky Cristina Barcelona Vu pour vous!

    vicky barcelona allen poster
    Présenté au festival du Film de Gand, le dernier film de Woody Allen surprend! Après 3 insuccès en terres anglaises, notamment 'Cassandra's Dream" Allen semble avoir retrouvé un peu de quiètude en déposant ses valises en  Espagne. . Vicky Cristina Barcelona,  premier long-métrage d'une série d'aventures ibériques, est une comédie délicieuse, l'une des meilleures depuis Bullets Over Broadway. (1994) et permet à Javier Bardem et Penelope Cruz de délivrer une composition plein de charisme et de vitalité.  L'histoire se situe en été dans la pitoresque ville de Barcelone, ou toute la fidèle équipe de Allen à tourné dans un environnement luxuriant avec comme toile de fond les merveilleuses couleurs de l'architecture chère à Gaudi...et des paysages citadins somptueux. Barcelona est certainement le script le plus abouti de ces dernières années. ET même si Scoop était une belle réussite, la comédie Barcelona réunit tous les personnages autour de la quète de l'amour et de son questionnement...même si cela doit passer par un trinagle amoureux! 
    vicky critina bardemDepuis quelques jours, le bouche-à-oreille fonctionne à merveille, et devrait permettre à Barcelona d'atteindre un très large public, et international de surcroit. Ce qui est frappant avec Woody Allen, c'est que la plupart des films ont été vus par un public de fans envers et contre tout, et bien souvent limité à quelques pays. Grâce à Cannes, l'Espagne of course, la France et l'Amérique latine, ainsi que tous les territoires anglophones s'ouvrent à lui! Cela devrait permettre à Vicky Cristina Barcelona d'obtenir une meilleure audience, que ni Cassandra's Dream, ni Scoop n'avaient atteint! D'autant qu'avec Javier Bardem l'étoile montante du cinéma, et Pénélope Cruz, l'étoile confirmée, le film à tout pour attirer le regard....sans oublier Scarlett Johansson (Scoop-The Prestige) et Rebecca Hall (The Prestige). Elles incarnent Vicky et Cristina, deux femmes se rendant à Barcelone afin de passer l'été avec des amis des parents de Vicky..Cette dernière est réaliste, sensée, et engagée au New-Yorkais Doug, alors que Cristina tout le contraire, est célibataire, et tout à fait sûre que l'amour apporte la souffrance... Lors d'une soirée dans une gallerie d'art, elle fera la connaissance d'un élégant peintre espagnol Juan Antonio (Bardem) connu pour sa relation  plutôt agitée d'avec son ex-femme Maria Elena (Penelope Cruz). Plus tard dans la soirée, leur route va à nouveau se croiser, et le peintre va leur faire une proposition plutôt saugrenue....faire un trip dans la ville la plus proche, Ovideo, et passer le week-end  à trois., Vicky n'est pas contre l'idée, mais Cristina s'y oppose violemment......la suite à l'écran...il y est question d'empoisonnement, de solitude, d'amour et.....du retour du fiancé....

    barcelona 3allenEn dehors de certains clichés, Woody Allen manie son petit monde avec une maitrise parfaite, et Cruz/Bardem entourés de figurants, des bohémiens purs-sang...et une superbe musique "Barcelona " interprèté par Guila y los Tellarini, apportent une superbe touche humoristique à l'ensemble....

    vbccvcbvbc
    En marge de l'avant-première, la bande-annonce suscite un buzz Internet!

    vicky cristina barcelonaLe baiser lesbien du siècle, celui échangé entre Scarlett Johansson et Penelope Cruz? C'est ce qu'on dit! ET Scarlett a déjà annonçé que si un prix est décerné, elle serait ravie de la reçevoir.
    Voici pour vous, la bande-annonce avec le fameux baiser. Attention dans la bande-annonce, on ne voit que 4 secondes....et oui, faut aller voir le film les gars!

     

     

  • Le 3-D est en marche. Cinq studios signent une convention d'aide aux salles.

    Cinq studios d' Hollywood ont accepté de soutenir et d'aider financièrement, à concurence de 1 billion de $ (oups), plus de 20.000 salles de cinéma, afin qu'lle puissent se doter des dernières techologies en mtière de 3-D.

    3D glasses
    Digital Cinema Implementation Partners, un consortium des principales salles de cinéma, a annonçé l'accord d'une manière officielle jeudi dernier. Les transformations aux Etats-Unis et au Canada devraient commencer début de l'année prochaine. Afin d'aider au maximum, l'aide consistera dans un premier temps, à allouer 1.000 par film et par écran, et ce dans une première estimation de 70.000 salles. Cette somme est pratiquement identique à ce que cela leur coûte lorsqu'il faut transformer un film celluloid en format 3-D. Donc même si l'inestissement, vu le nombre de sles est très lours, à long terme, cela tout bénéfice pour ces 5 grosses compagnies...Le premier pas, et le plus ardu, équiper les salles d'un matériel de projection digital.  Vu le prix affichés par ces machines là, certaines salles ne pourraient jamais se permettre un tel outil, et seraient tôt ou tard voués à la fermeture...Pour l'instant une vingtaine de film  réalisé en 3-D, vont sortir d'ici à l'an 2010, alors que seulement 873 sites tant au canada qu'aux states, avec écran 3-D sont disponibles ..Chiffres donné par The walt Disney Co, l'un des signataires du deal. A ce propos, Disney prévoir la sortie de cinq films 3-D l'année prochaine, y compris un film documentaire sur les Jonas Brothers (musical) en février. Les cinq studios sont  The Walt Disney Co., Viacom Inc.'s Paramount Pictures, News Corp.'s Twentieth Century Fox, General Electric Co.'s Universal Pictures et Lions Gate Entertainment Corp. Aux dernières nouvelles, il se pourrait (conditionnel oblige vu la crise financière qui secoue l'Amérique) que les nouveaux projecteurs digiteux soient munis de filtres polarisant, séparant les images pour l'oeil gauche et l'oeil droit, comme le font les lunettes spéciales pour l'instant....Les signataires de la convention, prévoient 3 ans, afin que tout le pays soit doté de cette nouvelle technologie, qui à coup sûr scellera l'avenir de la projection en 2-D et autre...Plusieurs grandes salles Us (8000) se préparent  à prendre la bonne vague quand le 3-D surfera près de chez elles.

     

     

  • Une Fatwa lançée contre Mickey...N'importe quoi!!!

    Mickey
    La scène s'est déroulée sur une chaîne de télévision saoudienne : un prédicateur syrien, Mohammed Al-Munjid, a lancé une fatwa contre Mickey ! Il était interrogé sur la position de la loi islamique à l'égard de la souris et s'est donc opposé à Mickey car c'est une souris. Or, la souris est jugée « impure » par la religion. Mickey doit donc être tué !

    Cette sortie a provoqué de nombreuses réactions, y compris en Arabie Saoudite, où cette déclaration a été jugée plus qu'incongrue. Mais pas facile pour les autorités religieuses de revenir sur cette polémique sachant que la souris doit bien être tuée si on suit les préceptes de l'Islam. Les jours de Mickey sont-ils en danger ?

    Sources Ozap (merci pour le mail)

  • Anges et Démons. Premier poster+ Photos.

    anges et démons;

     

     

    Malgré le relatif insuccès de Da Vinci Code, Ron Howard a remis le couvert, et s'apprête à terminer sa suite. cernlogoL'éminent scientifique de Harvard Robert Langdon est  convoqué par un établissement de recherche établi en Suisse, afin d'analyser un mystérieux symbôle incrusté dans la poitrine d'un scientifique assassiné! Langdon va découvrir la preuve de l'inimaginable, la résurgence d'une ancienne fraternité secrète connue sous le nom de Illuminati! L'organisme le plus puissant ayant jamais règné sur terre!. " Illuminati a surgi de l'ombre pour mener à bien la phase finale de sa légendaire vendetta contre son ennemi le plus détesté ... l'Eglise catholique. Et les craintes de  Langdon sont confirmées à la veille du Conclave au Vatican,  quand un messager de l'Illuminati annonce qu'il a caché une bombe à retardement imparable au cœur de la Cité du Vatican. 

    x-33Commence alors pour Langdom un compte à rebours , il va rendre à Rome en jet supersonique, et se joindre aux forces de Vittoria Vetra une belle et mystérieuse scientifique italienne, afin d'aider le Vatican dans une tentative désespérée pour sa survie.

    author_atop_vaticanAngels and demons nous embarque alors dans une chasse fénétique, par le biais de cryptes, des catacombes romains, réputés dangereux, dans les cathédrales, et même au coeur de la plus grande voûte sur la terre.  

    Ensemble, Langdon et Vetra vont remonter 400 ans d'histoire et découvrir de nombreux symbôles qui vont les mener tout droit vers le repaire des "Illuminati",  où se cache le seul espoir pour le Vatican de gagner son salût!


    greatseal


    allseeingeye
    UN thriller explosif, Angels and Demons, passe de l'épiphanie aux plus sombres vérités, lorsque la bataille entre science et religion se transforme en guerre.

     

  • Paul Newman Hommage du tout Hollywood!

    Paulpaul-newman-C'est lors d'une cérémonie très intime ne réunissant que la famille et des amis proches, que l'acteur américain Paul Newman a été incinéré, lundi près de sa propriété de Westport dans le Connecticut.

    Une simple petite réunion de remerciements a été organisée par la famille, dans un restaurant de la ville que possédait le comédien aux yeux bleus. D'autre part, il est désormais acquit que le  27 octobre prochain, une grande cérémonie d'hommage aura lieu au  Davies Symphony Hall de San Francisco, et dont tous les bénéfices iront au camp pour enfants malades "The Painted Turtle"  la fondation créée en 1999 par Paul Newman. De très grosses pointure du tout Hollywood sont déjà annonçées au gala,  telles Sean Penn, Whoopi Goldberg, Julia Roberts, Warren Beatty, Billy Cristall, Tom hanks avec lequel Newman a tourné dans "The Road to Perdition" Annette Bening, Danny DeVito, Bruce Willis, et la liste est loin d'être exhaustive. 

    Voici un screen test entre James Dean et Paul Newman.