r n r

  • Liberace, le virtuose revisité par Michael Douglas!!! B.A Officielle!

     

    Décidément, Hollywood en panne sèche de bons scénariï, soit puise dans son vieux catalogue de films, soit accouche de biopics retraçant la vie de personnes célèbres. Et Michael Douglas  s'y coltine à son tour, en incarnant Liberace, un pianiste qui s'est fait remarquer à la télévision et est devenu une des figures de proue des spectacles de Las Vegas durant les sixties et seventies. Hormis son talent fou au clavier, Liberace était également connu pour ses tenues vestimentaires excentriques ainsi que son attirance sexuelle pour les hommes. Il tenta d'ailleurs tant bien que mal de cacher son homosexualité avant de décéder du sida à la fin des années 80. Cet extravageant personnage est en outre devenu une véritable légende, et l'objet d'un culte démesuré chez les Gays!
    lib pudeum_museumSon musée fondé en 79  est un modèle de Kitch. Plus Kitch que cela tu meurs. Une aile est entièrement consacrée à ses nombreuses voitures, les unes plus délirantes que les autres. L'autre partie est consacrée à sa passion, ou disons plutôt sa folie...les pianos, faut les voir pour se dire que ce mec était quand même un petit peu "félé". Le musée est par ailleurs rempli d'objets hétéroclites, mais ayant tout une touche de Kitch accentuée, bijoux, bagues en forme de piano, on s'en serait douté, une garde-robe qui aurait fait pâlir Céline Dion et Elvis réunis.  

     

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,cine,cinema,p

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,cine,cinema,p

     

     

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite,actualite cinema,actualite cinema,cine,cine,cinema,cinema,p

    Steven Soderbergh (Magic Mike) a adapté du livre de mémoires Behind the Candelabra : My life with Liberace de Scott Thorson.. avec Richard Gravanese au scénario et Jerry Weintraub à la production. Matt Damon  incarne Scott Thorson. Ce dernier poursuivit Liberace en 1982 pour la somme de 113 m de $ de pension alimentaire....aruguant qu'il avait été le compagnon pendant 5 ans. Et même si Liberace a toujours nié être gay, Thorson a quand même obtenu 95.000 $ en 1986.

    liberace2

    Détail:  Liberace était capable non seulement de jouer du boogie comme personne, mais excellait dans tous les genres, y compris le piano classique! 

     

    Liberacebathroom

     

     

  • Hommage à Elvis 16 Août 1977-2009!

    el micro
    Il y a 32 ans, disparaissaît Elvis Pesley, l'un des pionniers du R'N'R, Tout comme Marilyn Monroe et James Dean auparavant, foudroyés en pleine gloire eux aussi,...Au délà du drame, ces disparitions dans la fleur de l'âge et de la renommée, procure cet énorme avantage, celui de rester éternellement jeune aux yeux des fans....Et pour Elvis, même si à la fin de sa vie, il n'était pas des plus présentable, il restera toujours un chanteur exceptionnel. Marilyn, Dean et Elvis font partie des personnages dont l'aura est toujours intact, et qui sont l'objet d'un véritable culte.  ep young Elvis a révolutionné la musique des années 50, souvent imité, jamais égalé, sa voix (3 octaves) reconnaissable entre mille, avait su nous émouvoir avec ses ballades, ses Gospels des débuts, jusqu'aux trépignements du r'n'r'   Aujourd'hui de nombreux artistes se réclament de son influence, mais aucun n'atteindra  jamais son aura. Même si cerrtains affirment que Michael Jackson à fait mieux depuis....Mwais, mais je dirais dans un autre régistre quand même. Si, Elvis, n'avait  balancé son corps dans des déhanchements lascifs et prococants jugés obcènes pour l'époque, à telle enseigne qu'il fut interdit d'antenne télévisée en dessous de la ceinture, la génération suivante aurait-elle évolué à ce point, pour devenir le grand show scénique d'aujourd'hui?  Rappelez-vous dans les années 50, les crooners Franck Sinatra, Tony Bennet, Mel Torme, Bing Crosby, Eddy Arnold, Jim Reeves  etc etc..se tenaient raides-stiffs derrière leurs micros....tout était fade, sirupeux, guimauve à souhait....Heureusement qu'Elvis a oser apporter le mouvement qui fera de nombreux émules., dont James Brown...Et Jackson n'est en fait que leur "fils" spirituel"...Détail Elvis et Jackson sont les champions des meilleures ventes de disques de leur vivant...et sont devenus, triste ironie du sort, les meilleurs en termes de ventes posthumes...

    Bref, comme chaque année, Graceland sera le théâtre d'un grand rassemblement mondial. A propos de Graceland, ce lieu mythique est l'une des deux résidences privées les plus visités aux Etats-Unis après la Maison Blanche, (650.000 visites/an et pourrait-être partiellement détruit pour être remplacé par un autre projet : un centre encore plus grand qu'un terrain de football, avec un musée high tech où Elvis revivra en digital.  Il est aussi question de déplacer le Heartbreak Hotel '124 chambres) jugé trop loin du lieu mythique, sur un vaste terrain en face de Graceland. (coût 250 m de $)
    Depuis deux ans, ce projet est resté à l'état de projet,

    graceland

    el Lien pour un document rare. Evis 's Paternity Suit!

    Comme pour Michael Jackson et Marilyn, il y a toujours des "enfants cachés'" qui sortent d'une boite à surprises.

    http://www.elvis.com.au/presley/books/book_paternity_suit.htm

    Et un autre avec des images privées, filmées à Graceland.

    http://www.elvispresleymusic.com.au/video/elvis_graceland.html#

    Merci à www.elvis.com.au

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Elvis_Presley

  • Chuck Berry un biopic sur le roi du r'n'r en tournage

    cadillac records
    Mos Def
      le talentueux rappeur/acteur américain va interprèter le légendaire guitariste et chanteur Chuck Berry dans un film écrit et réalisé par Darnell Martin au titre évocateur de " Cadillac Records"

     Le film raconte l'histoire du label-culte Chess Records, créé dans les années 50, et, qui vit l'éclosion de Muddy Waters, Chuck Berry et Howlin' Wolf entre autres. Def rejoint un casting avec Adrien Brody (The darjeeling limited) qui sera Chess, lequel avec son frère Phill, vendait des disques stockés dans le coffre de leur Cadillac. Jeffrey Wright sera Muddy Waters et Beyoncé Knowles (Dreamgirls) la diva Etta James.

    Chuck Berry est un des pionniers du R'N'R, avec des titre tels "Roll Over Beethoven, Maybellene, Johnny B. Good" et encore You Never Cant tell, à la base de ce son nouveau. Berry avait la particularité d'écrire des textes simple avec des situations issues du quotidien, dans lesquelles certains pouvaient se reconnaître.

    Pourtant, tout ne fut pas simple au début, la plupart des Dj de l'époque caissaient les disques en direct sur les ondes, et les télévisions avaient interdiction de montrer le King Elvis autrement que jusqu'à la ceinture. Il fut un temps où la censure n'était pas tendre. (alors qu'aujourd'hui, certaines stars lancent leurs petites culottes dans le public....) 

    Sources Jam. 

  • Jack White est Elvis Presley!

    epLe Rocker Jack White leader du groupe "White Stripes, a mis fin à des à des mois de spéculations, en confirmant hier, qu'il allait bien incarner Elvis Presley dans la prochaine comédie "Walk Hard". A ses côtés Jenna Fischer and John C. Reilly.  La sortie est déjà prévue pour le début 2008. Le filme couvrira la période la plus faste du King, cad, les années 55/58.. Mmmmm, je suis impatiente.
    Souces World Entertertainment...

  • Pirates of the Carribean3 un nouveau clip....

    pirates3posterLe 25 mai approche à grands pas, et la fièvre monte. Alors, de quoi en rajouter une couche, certains sites us proposent encore de nouvelles "featurettes". Ne me demandez pas pourquoi, les yankees appelent comme cela un "clip"....Jusqu'à présent, je pensais que les featurettes ne concernaient que des supers bonus aux Dvd, maintenant il va falloir se familiariser avec ce terme au grand écran aussi.
    Voilà le lien d'une très chouette featurette, de très bonne qualité: http://www.totaleclips.com/Player/Bounce.aspx?eclipid=b10077&bitrateid=341&vendorid=782

    adAlpha Dog de Nick Cassavetes, avec Justin Timberlake, Bruce Willis, et Sharon Stone (éblouissante) réactualise un fait divers qui a été à la base d'une incrédibilité générale à Los-Angeles, celui de l'enlèvement (pour le fun) et de la mise à mort (non prévue au départ) d'un jeune de 15 ans, Nicolas Markovitz, frère d'un homme endetté envers Jesse James Hollywood, lequel va se rendre chez ce dernier afin de récupérer son du....Hollywood,  nom prédestiné, et pourtant bien réel, pour une sordide affaire de 1200 dollars à peine si j'ose dire, liée à la drogue, et qui au départ aurait dû se règler sans bain de sang. In fine, ce sont les complices de Jesse James qui 5 jours plus tard, vont assassiner le jeune Nicolas, lequel, suite aux conflits permaments qu'il avait avec sa mère (Stone) s'amusait bien dans la peau d'un otage, et participait pour la première fois, à la vraie vie "outside", faite de beuveries, de sex parties, et de farniente au bord d'une splendide piscine, sans se douter un seul instant du funeste destin qui l'attendait. Vu la lourde peine encourue pour un rapt d'enfant aux Etats-Unis, et voyant qu'aucune issue ne leur était favorable, les complices vont amener le jeune ado sur les hauteurs de L.A. et après l'avoir baillonné, le battre à mort et l'enterrer dans un terrain vague attenant, sous quelques centimètres de terre seulement. Et la polémique dans tout cela? Bonne question. Un avocat de Jesse James, le seul a avoir pu s'enfuir (à temps) maisqui fut rattrapé par son destin, 5 ans plus tard au Bresil,  aq tout mis en oeuvre afin de faire interdire le film en Amérique, en pure perte,  arguant que des pieces importantes et confidentielles du dossier juridique avaient été transmises à Nick Cassavetes et Michael Nehas.060412_jesseJamesHollywood_vsmall_vsmall Et le principal accusé conteste l'image que l'on fait de lui dans ce long-métrage, a toujours plaidé non-coupable, accusant le réalisateur de montrer son personnage sous un éclairage sombre et en totale contradiction avec certains faits..

    .Entretemps Universal a rajouté son grain de sel: "priver le public américain de ce film est contraire au premier amendement."..Ah bon.
    Donc pour en revenir à Sharon Stone, elle est surprenante, mais surtout éblouissante dans le rôle de la mère du jeune otage. Sa performance dans le dernier quart-d'heure est carrément surréaliste, bien loin de Basic Instinct, dont il fallait absolûment qu'elle sorte. Elle n'a pas hésité à passer 5 heures par jour au maquillage pour s'enlaidir, et parfaire sa complète transformation,   Et on reste pantois, non seulement pour le changement, mais aussi et surtout pour le magnifique jeu d'actrice. Je ne soupçonnais pas un tel talent chez le Stone.....Elle va vous arracher des larmes, et des intérrogations...
    Quant au film, c'est une succèssion de plans, où l'on voit la jeunesse américaine, enfin une certaine frange aisée, branchée, vivant à West Hills, pas loin de Hollywood, et totalement "délaissée " par des parents trop occupés en affaires, se défouler dans des parties, partir en raid, jouer les casseurs, fumer des joints, pour finallement commettre l'irréparable. Nick Cassavetes a parfaitement planté le décors, avec une mise en scène efficace, un réalisme poignant, sans avalanche d'effets racoleurs,  mais avec un découpage nerveux, qui colle bien à la manière de vivre des ados branchés, et une belle bande son, c'est parti pour un "Trip" made in Los Angeles. Seul bémol, en ce qui me concerne; les nombreux F.....off, mais paraît que c'est normal là-bàs. Ah bon?
     So, I enjoyed a fucking good movie......

     

    alpha dog 4

     

    alpha dog 5
    alpha dog Nicolasphoto 1:Anton Yelchin playing Nicolas- Ph 2 The real Nicolas;

    alpha dog 3

    Bruce Willis - Justin Timberlake....qui pourrait bien faire taire les mauvaises langues, qui disent trop facilement que tous les chanteurs s'essayant au cinéma sont mauvais, et plein de jeunes acteurs de talent, complètent le générique.

    Quelques liens utiles: http://www.unsolved.com/0122-Hollywood.html

                   http://www.crimelibrary.com/notorious_murders/celebrity/jesse_james_hollywoo/1.html

                   http://www.msnbc.msn.com/id/16636250/... 

    jjhollywood2Sur ce dernier lien, une chronique us et plusieurs trailers.....

    A épingler: Ben Foster, qui incarne le frère aîné de Nicholas. Une révélation! Par moments, il n'est pas sans rappeler Edward Norton dans American HistoryX. Je lui souhaite une même carrière.

    4 Etoiles, à voir, pour tous les acteurs, qui éclaboussent et "vampirisent" le film