retro

  • Cannes, un coup d'oeil dans le rétro

    cannes.jpg

    Puisque cette année, Thierry Fromont, le directeur du festival a choisi une Icône du 7ième Art pour

    représenter son festival, j'ai eu envie de me plonger dans quelques archives et de vous faire partager

    le bonheur que j'ai eu à découvrir la période où les photographes

    opéraient en noir et blanc, ce qui donnait quand même de beaux clichés, mais surtout mon

    étonnement quant au matos utilisé....On est loin des énormes appareils et zooms d'aujourd'hui!

    Et pourtant, les photos sont magnifiques...A VOIR SUR:

     Life.com

     

  • THE WIZZARD OF OZ REMASTERISE!!!

    WizofOz_NEWheader
    Warner Bros a remastérisé l'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood. Vous savez ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur souvent assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue, compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes.  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses de scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement fermer les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bon ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représenté par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir!

    Visitez le site du 70th Anniversary!



    oz
    Avec Jack Haley, Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.