silence on tourne

  • 7 ans et....3 millions de visiteurs..

                                                                  

     

     Hellow tous et toutes.

    dyn003_original_93_80_gif_2553649_d3a5b9d9f18420036efb7e69111ad635

    Le cinéma est depuis mon enfance, une véritable passion, voir une obsession. Quand j'étais gosse, ma grand'mère, chez qui je passais toutes mes vacances, grandes ou petites, m'enmenait dans l'unique petite salle de cinéma à l'arrière d'une brasserie sise sur la place communale de Diegem (Brabant).... En ces temps là, il y avait les chaises coiffeurs qui trônaient à côté du zinc, et derrière celui-ci, à côté des pompes à biere....une ouverture menant à la petite épicerie attenante et appartenant au même propriétaire... .... La campagne quoi! Et... la salle en question n'ouvrait que le dimanche, pour une seule séance à 14h.. Fallait avoir été très sage pour obtenir le précieux sésame qui donnait droit aux aventures des Comedy Capers, Harold Lloyd, Laurel et Hardy, et parfois des westerns. Ben oui, en ce temps là, les cinémas de quartier, comme celui niché au fin fond de cette commune qui sentait bon le foin, avant son urbanisation, n'avaient pas encore les reins assez solides pour proposer les films que l'on pouvait voir en ville..et puis..  avec le bus vicinal qui allait par monts et par vaux, c'était toute une expédition..la ville semblait si lointaine. Aujourd'hui cette salle et toutes les autres a fait place à des grandes surfaces,  des sites industriels, et si on veut aujourd'hui aller au cinoche, faut se rendre en ville et croiser toute une faune qui prend possession des 20 salles froides et impersonnelles que comptent les grands mastodontes dédiés au 7eme art. Tu parles d'un gai...surtout au son de tous ceux qui grignotent du popcorn . Lorsque je repense à "ma" petite salle dans l'arrière boutique...... le claquement du siège en bois, bruit si particulier, reconnaissable entre tous, un peu comme celui des briquets Dupont (pub gratuite)   les bonbons-caramels-eskimaus-chocolat criés par l'ouvreuse, tout me revient en mémoire.  Si j'avais été sage, ma grand'mère me gratifiait de 2 sous pour un frisko. Oui , oui.c'était chouette.

    dyn003_original_103_80_gif_2543688_f9fff9477de8adb03e2d0edc3389ff69A cette même époque, la télévision belge n'offrait quant à celle, que deux chaînes nationales, Rtb et Brt...et encore les programmes ne commencaient que vers 20h., du très figé avec des images cahotantes. Fallait faire avec, et la radio souvent branchée sur Europe1 ou Rtl complètaient la monotonie du paysage. Donc, le cinéma dans mes yeux d'enfant, représentait le monde extérieur, et la forme la plus "vraie" et la plus belle pour plonger dans le rêve.  Autrement mieux que tous les bouquins qu'on m'obligeait à lire et dans lesquels sans images, je n'aimais pas m'aventurer.

    x1pk64-9H0OKxSNQYK4oZs_dxL0Z7d9OK4z-rjkUYrn_PtAIYXhOww06KuTkAq4bUXIweHPCRKdyxgFIGTkgrgZPPXFhyBbZsPJg-LhYqa3yyzZzhmXPhUYCFyex_mVxqx05iv091sUc5LG7nyVQuelques années plus tard, je devais avoir 10/12 ans, ma tante du côté de mon papa, caissière au cinéma Victory, rue Neuve, juste en face du Métropole,  me faisait régulièrement passer entre les mailles du contrôleur (chut il y a prescription), et j'assistais les yeux ébahis aux échanges de John Wayne avec les indiens. Ce cinéma avait la particularité de, en dehors d'être un superbe exemple d'Art Déco,  proposer de nombreux westerns, genre à la mode à la fin des années cinquante, sous la forme de "Grindhouse" pour reprendre un terme fort à la mode ces temps çi.  Deux films pour le prix d'un, et en guise d'intermède, Stan Laurel et Oliver Hardy faisaient eux aussi, quoique déjà largement sur le retour, les beaux jours de ce cinéma. Je me rappelle aussi des "réclames". Qu'est-ce-qu'elles étaient marrantes...présentées par le petit Groom tout de rouge vêtu qui commencait par ces mots "publicité VanDamme KH" et faisant rouler des grands yeux écarquillés... Petite différence avec les cinéma de patelin, ici on avait droit à des bons fauteils bien moëlleux. A cette époque, j'étais émue par le sourire de la vedette, et j'imaginais l'histoire qui se cachait derrière les traits des nombreuses stars à l'affiche en ces temps là.
    decoration
    Bogart, Bacall, Mitchum, Turner, Martine Carol, Dietrich, Von Stroheim, Gloria Swanson, Tyrone Power, M. Monroe, Garbo, James Steward, Cary Grant, James Dean, E.G. Robinson, Hayworth, Susan Haywart, Joan Crawford, Bette Davies, Lana Turner, Henry Fonda, se retrouvaient l'espace d'une quinzaine à l'affiche des nombreuses salles bruxelloises. A l'époque la capitale en recencait plus d'une centaine...Rien qu'à la rue Neuve au centre ville, il y en avait une dizaine..Quant aux comédies musicales, les pas de danse d' Ann Miller, Fred Astaire , Nicholas Brothers Gene Kelly, Donald O'Connor, Cyd Charisse, Ginger Rogers, Judy Garland et Mickey Rooney, n'avaient plus aucun secrets pour moi.... Le cinéma d'alors avait tout pour capter une émotion, un instant de vérité sans tous les artifices utilisés aujourd'hui. Bien sûr, certains longs-métrages présentaient de grosses lacunes...et les "trucages" étaient bidouillés, mais qu'importe, le rêve  était bien présent..... j' eu la chance de pouvoir les vivre toute éveillée, une expérience qui a marqué ma vie. Et souvent la nostalgie m'emporte. john wayne,lairel et hardy,comedy capers,humphrey bogart  lauren bacall,marilyn monroe,actualite,actualite cinema,cine,cinema,moteur on tourne,movie,news,info,info cine,silence on tourne,actualite cine,photo,photosQu'elles étaient belles les salles des années 50 et 60, véritables chefs-d'oeuvres, des joyaux d'Art-Nouveau...Des murs africains pour certaines, art-déco made in the roaring thirtees pour d'autres, mais toutes avaient une âme, même lorsqu'elles étaient vides..et malgré le grand rideau rouge encore fermé . Ces salles étaient chaleureuses et accueillantes...surtout lorsque le  sourire des aimables "ouvreuses" lampe de poche à la main, nous guidaient vers nos sièges, après avoir déchiré une partie du ticket....A l'époque, pas d'horaire, le va et vient était permanent, comme les séances. Et pas de frisko, ni de popcorn et autres sodas....avant l'entracte. D'ailleurs entre les bâtons de glace avec ou sans chocolat, les 6 minis pralines chocolatées et glacées, et les petits paquets de bonbons, le choix était restreint, mais nous nous en contentions...Une fois les réclames passées, on n'entendait plus, contrairement à aujourd'hui, le moindre crunch crunch. En ces temps là Madame, les spectateurs se respectaient....

    dyn006_original_115_200_gif_2543688_33cfedf8db6996f79b1857c451755363[1]Je ne pouvais pas trouver de moment plus propice, maintenant que j'approche des trois millions de visiteurs, pour vous faire partager ces quelques moments d'intense émotion et, profite de l'occasion pour dire merci à tous ceux qui depuis le début continuent à me suivre , et ce malgré l'apport des réseaux sociaux qui petit à petit ont bouffé les blogs...Le mien vivote encore, mais même pour 10 visiteurs, je continuerai à l'alimenter chaque jour....BOn c'est moins drôle qu'au début, mais cela me permet de rester active dans le circuit..   A défaut de faire partager ma passion sur une grande échelle aujourd'hui, j'espère que mes avis tranchés et mes chroniques continueront à donner envie ou pas d'aller voir certains films...Mais je forme le voeux qu'il restera toujours quelque chose de MichCiné, quand j'aurai fermé boutique dans quelques années. D'ici là.... j'espère rester une bonne petite banque de données.

    mixedfeed

     

     

    mix2

     Mise au point Importante......

     

    dyn001_original_282_162_pjpeg_2563256_1d890f5458fe22c41aae39a942afa092Maintenant, je vais vite passer à un petit détail, mais important pour moi. Je sais qu'il y a des fautes d'orthographe par çi par là. Mes faiblesses, je ne les ai jamais cachées...je ne suis pas une encyclopédie vivante, et je ne fais pas partie des meilleures plumes du royaume, mais je reste pleine de tendresse, non pas pour les cancres, mais pour tous ceux qui comme moi, faute de n''avoir pu terminer de grandes études, n'en continuent pas moins de fureter partout, sur les sites internet, et dans les bibliothèques communales, pour continuer à se cultiver.. Pour tous ceux, et j'en fais partie, qui se bagarrent amoureusement avec les mots, qui craignent d'avoir commis 3/4 erreurs dans un article...mais qui pris par leur passion, sont un peu dissipés et distraits....  Je pourrais, à défaut d'avoir une syntaxe irréprochable, poster un texte au moins vide de fautes, suffit lors d'une hésitation; soit consulter le dico pôsé sur mon bureau, soit utiliser un correcteur dans le traitement de texte. Et bien non! Je laisse à dessein quelques couacs pour prouver aux esprits à la critique facile, que mes textes ne sont pas de vulgaires copiés/collés. Et s'il m'arrive de le faire, c'est d'après des communiqués de presse professionnels, et par manque de temps.....je gère ce blog toute seule... mais comme je suis une boulimique du travail, et tellement passionnée dans ce que je fais, il m'arrive de confondre vitesse et  précipitation. La seule vertu qui m'importe, c'est de présenter des articles biens faits, mais surtout récoupés..afin de ne pas être à côté de la plaque.....même si quelques "coquilles" orthographiques subsistent.

    Merci pour votre fidélité!

    Michciné (67)

     

  • Golden Door....Un film à voir ou à revoir

     

     

    images contact

    Golden door, Est une fable moderne qui racontre l'histoire de cet homme qui abandonne tout pour émigrer vers cette nouvelle terre, dont il reçoit régulièrement des images (truquées) Propagande qui arrive d'Amérique, pour encourager les paysans à quitter leurs fermes arides pour une terre d'abondance assurée. En Italie, on voit d'un bon oeil ces départs massifs. Ils soulagent le pays d'hommes réclamant le droit de propriété et, qui ne supportent plus d'avoir faim. Les premières grandes compagnies maritimes se constituent, les passeports sont délivrés à la préfecture...et c'est un bon revenu pour le gouvernement. Le temps qui acompagne cette métamorphose, c'est le temps suspendu au dessus de la traversée dres océans. Quatre épouvantables semaines, entassés tels des marchandises dans des dortoirs improvisés, en dessous du niveau de la mer, sans fenêtres, sans hygiène, ces émigrants siciliens se voient débarqués sur l'île des larmes, où ils sont immédiatement inspectés par les services de la Marine américaine. Elis Island, île de la quarantaine, première étape où les citoyens venus d'ailleurs rencontraient pour la première fois les gardiens du nouveau monde qui, examineront cas par cas,millimètre par millimètre, les corps et les esprits des futurs citoyens et c'est alors que de nombreuses familles devront se résoudre à se séparer pour toujours, car tous ne peuvent pas voir le privilège de franchir les portes de ce paradis. On y procédait à la détection d'handicaps...cécité, surdité, et ceux qui démontraient qu'ils étaient en parfaite condition physique, étaient soumis ensuite à des tests d'intélligence, car les gardiens du nouveau  monde, étaient convaincus que les défauts d'intélligence se transmettaient comme la couleurs des yeux et des cheveux.....les autres refoulés. Malgré le côté intimiste de certaines scènes dans les cales du bateau, et le côté suffocant de ces scènes, ce film c'est le choc de la grâce. Un peu confus au départ, Golden Door s'élance dès l'ancre levé,  pour nous offrir de superbe images d'une grande beauté, à la fois saissisantes et pénétrantes. Sans oublier que tout au long du film, les relations humaines entre les différentes couches de la société sont pleines d'émotion contenues.  Et puis que dire, de ces plans- où seul par des regards échangés, les héros, des rêves plein les yeux, parviennent à faire passer leurs émotions.
    Grand prix au festival de Venise 2006.

    Film d'Emanuele Crialese, déjà récompensé au Festival de Cannes en 2002 pour "Respiro" Superbe prestation pour Charlotte Gainsbourg.
    5 Etoiles sans hésitations... A voir!!!

    GoldenDoor_04

    www.goldendoor-lefilm.com


     

  • L'un des Buzz du Net!! A voir! Les plus beaux topless au cinéma

    !

    Pour le plaisir, juste pour le plaisir des yeux!

    Rappel d'une vidéo que j'ai publié en 2007, et qui visiblement plaît!

    Donc, je la reposte une fois de plus...

    Juste pour le plaisir, et pour ceux qui l'auraient raté ici l'année dernière, et vu l'énorme succès en termes de visiteurs sur le net, voici à nouveau cette vidéo absolûment "géniale", qui fait défiler tout ce qu'il y a de plus beaux en topless au cinéma. Et tant pis pour les frustrés du Q, les coincés, et tous les offusqués. JAyant par la suite fait l'objet d'une superbe mise à la une sur la platte-form Skyneblogs..Ne boudons pas notre plaisir, surtout le vôtre. La revoilà!  Cependant, faut avoir l'oeil vif et aguisé, et en plus être connaisseur pour reconnaître toutes les stars qui défilent devant vos yeux. Pour ma gouverne, j'ai reconnu Demi Moore,Angelina Jolie, Jayne Mansfield, Rosanna Arquette, Lauren Hutton, Gena Gerson, Pamela Anderson et Renée Richards. Peu, en regard des 4'30 que dure le clip, superbement accompagné par la chanson "Show 'em to me" interprètée par Rodney Carington!

    Une fidèle m'a signalé avoir reconnu Madonna. c'est possible! Et vous? En reconnaissez-vous d'autres?

    Et pour que le plaisir soit complèt, je vous ajoute en "fichier joint" la séance photos de Angelina Jolie qui a servi à sa séquence dans cette vidéo. Gâtés les mecs hein?

     

    Un internaute me fait remarquer ce jour 20 avril 2011, que la vidéo avait disparu, alors que dans les outils qui permettent la publication des notes, je la vois toujours!!!!?!?!? Bizarre ça. Désolé, mais je vais essayer de la retrouver, car elle est vraiment trop belle!

    Une heure plus tard. On y est, mais cela ne fut pas sans peine. J'ai daller au plus loin dans google et par des petites astuces....

    f3

     

     

     

  • HAIRSPRAY Nostalgie France lance un immense Casting

    casting-hairspray.jpgAprès avoir triomphé à Broadway à New York, et dans le West-End de Londres, la comédie musicale Hairspray débarque à Paris. Le spectacle adapté du film de John Waters sera joué à partir du 26 avril 2011 au Casino de Paris. Alors envie de suivre les traces de Nikky Blonsky? Elle aussi a été castée avant d'être engagée dans le film avec John Travolta, Michele Pfeiffer, Amanda Bynes, Queen Latifah  et Christopher Walken. Le rêve est à la portée de tous, suffit d'y croire et.....de foncer.

    Hairspray c'est plus de 2500 représentations à Broadway, 8 Tony Awards, l'équivalent des Oscars au cinéma, 1.200.000 spectateurs à Londres, The Laurence Olivier Award de la meilleure comédie musicale de 2010.

    Inscription jusqu'au 3 décembre prochain. Hâtez-vous..

    castinghairspray@nostalgie.com <castinghairspray@nostalgie.com>

    Dossier complèt Hairspray sur Moteur on tourne+ survol des principales comédies musicales, un clic sur : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/hairspray

    hairspray.gif

  • On ne sait plus à quel Pirate (saint) se vouer!

    keith depp pirates.jpgLa semaine dernière, les rumeurs allaient bon train. Exit Keith Richard suite à sa biographie où il ne cache pas sa consommation de drogues, remplacé par Richard Griffits (28 oct)...et hier, surprise, Disney dément catégoriquement avoir "viré" la star . Il  sera bien à l’affiche de Pirates des Caraïbes : Fontaine de jouvence.. Lu sur  la page Facebook officielle du film : « N’ayez crainte fans des Pirates, nous sommes heureux de confirmer que Keith Richards sera de retour en tant que Capitaine Teague " 

     Keith incarnera le père de Jack Sparrow Johnny Depp.  Et à propos de Johnny Depp justement. Il vient de se voir offrir le premier rôle dans  Snow White and the Huntsman sous la direction de Ruppert Sanders pour le compte d'Universal, en lieu et place de Tom Hardy, lequel préfère se concentrer sur "The Dark Knight Rises" dont le début de tournage est prévu en avril 2011..
    Johhny Depp encore et toujours, pour rappel sera bientôt à l'affiche du film "The Tourist" avec Angelina Jolie, qui n'est autre que le remake de "Anthony Zimmer" avec Sophie Marceau. Décidémment, ces yankees aiment de plus en plus le cinéma français.. 

    Bon, toutes ces news ressemblent un peu à un melting-pot......mais mieux vaut les publier en vrac que pas du tout.



    .

  • James Mac Arthur Décès!

    mac.jpgMacArthur.jpgEtre célèbre et le rester grâce à un seul rôle? Oui, cela existe. Hormis "Hawai-Five 0", James Mac Arthur, au physique avantageux (pour l'époque) n'a que peu ou prou figuré au génériques de films. Son seul fait d'arme, restera ce feuilleton à grande écoute, qui fit la joie des télépectacteurs des années 80. Le comédien est décédé à l'âge de 73 ans.

    Biographie sur http://www.jamesmacarthur.com/

  • Festival du Film Méditerranéen Claude Brasseur président du jury!

                                     

                                       med.jpg

            Le Festival du Film Méditerranéen de Bruxelles accueille une très grosses pointure cette année. Le grand comédien français, Claude Brasseur , fils de Pierre Brasseur et Odette Joyeux rehaussera la 11ème édition du festival le Plus Pimenté de la capitale!

           

    cl.jpgClaude Brasseur issu d'une grande famille de comédien, débute en 1956 en tournant avec les plus grands, notamment Marcel Carné et Jean Renoir. Il se fait connaître du public avec la série télévisée Les Nouvelles Aventures de Vidocq. En 1977, il obtient le César du Meilleur second rôle pour Un éléphant, ça trompe énormément et 3 ans plus tard, celui du Meilleur acteur pour son rôle dans La Guerre des polices. La même année, il est le père de Sophie Marceau dans La Boum enchaînant des grands rôles comme La crime (1983), L’orchestre rouge (1989) ou Sale comme un ange (1990). Dernièrement, on l’a vu  dans Fauteuils d'orchestre, Camping ou Le héros de la famille. Il a tourné en mai dernier avec Jean-Paul Rouve et Olivier Gourmet dans Pour solde de tout compte de Pierre Lacan.

    Le comédien présidera le jury composé de Arta Dobroshi vue dans "Le Silence de Lorna", Nabil Ben Nadir réalisateur du film "Les barons" avec lequel il a connu un succès retentissant,  Samir Gesmi (Hors-la-loi de Rachid Bouchareb) et José Luis Peñafuerte, créateur du Festival du cinéma Hispanique à Bruxelles.

    Cinéma Méditerranéen du 3 au 13 novembre.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Brasseur

    http://www.cinemamed.be/

  • Code 37 va devenir un film!

    37.jpgCode 37 la célèbre série criminelle qui fit les beaux jours des chaînes flamandes en Belgique, va faire l'objet d'une adaptation pour le grand écran.

    Alors que le premier tour de manivelle doit encore être donné, la date de sortie est déjà arrêtée, ce sera le 26 octobre 2011, et le trailer teaser sera visible dès la semaine prochaine dans les salles belges.

    CODE 37 - le film est basé sur la série classique qui a été diffusée l'année dernière sur VTM, mais bénéficiera d'un scénario original, développé par une toute nouvelle équipe. Cette série qui suit les enquètes d'une brigade policière de Gand, a immédiatement rencontré un très gros succès pour être reconnue comme série de référence chez nos voisins du nord..L'actrice flamande Veerle Maes était épatante, bien secondée par Michael Pas et Gilles De Schrijver. Ils seront tous bien entendu de la partie dans la version filmée produite par celui qui est derrière l'autre grand succès du cinéma flamand en 2010 Dirk Impens....La Merditude des Choses. TOut est dit!

    La sortie sera précédée d'une grande avant-première.

     Archive : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2010/04/06/code-37-dans-les-prix-et-recherche-des-figurants-pour-la-sai.html


  • Fanboys. Nouvelle bande-annonce!




    fanboysposter
    Fanboys de Kyle Newman.  En 1998, les fans de "Star Wars" attendent avec impatience la sortie de l'«Épisode I». Rongés par l'impatience et leur amour pour la science-fiction, des anciens amis du secondaire se réuniront pour entreprendre un périple qui devrait les conduire au Skywalker Ranch de George Lucas. Ils prévoient y entrer par infraction, voler le film et être les premiers fans à le voir. Au fil de leur aventure, ils devront toutefois composer avec des motards étranges, un proxénète cinglé, des Trekkies déséquilibrés et William Shatner lui-même!

    Fanboys   foglerAvec Seth Rogen, Dan Fogler, Kristen Bell, Sam Huntington, Chris Marquette, Jay Baruchel, Carrie Fisher, Ray Park, Joe Lo Truglio, Danny Trejo, Billy Dee Williams et Christopher McDonald   

    Sortie  février 2009.

    Voyez cette bande-annonce (QuickTime/Flash Player, variés):

    source. Showbizz




  • Festival du Film Indépendant de Bruxelles. Programme!

    bannière festival film indépendant.

     Le festival du Film indépendant de Bruxelles qui démarre demain mardi 4 novembre,  soufflera ses 35 bougies en novembre 2008. Un parcours ascendant pour une manifestation qui bénéficie aujourd’hui de la reconnaissance générale. Toujours plus international et plus créatif, le Festival a su traverser les modes et les courants pour arriver jusqu’à vous intact. Dans son esprit et dans sa vocation, il reste fidèle au credo des pionniers : permettre à chacun de montrer sa création filmée et permettre à tous de découvrir les cinéastes de demain, et ce à l’échelle planétaire. C’est dire qu’il a du s’adapter, rester sans cesse en alerte, guetter dans l’air du temps les sources nouvelles d’aventures visuelles. Tantôt tourné vers l’Asie, tantôt vers d'autres continents il a balisé les horizons pour offrir à son public le meilleur de la découverte et le plus inédit. Résultat, une fréquentation en augmentation permanente et un succès populaire accru.  Voilà sans doute quelques unes des raisons qui font de ce Festival un rendez-vous unique. A travers le monde, ceux qui l'ont fréquenté le recommandent chaleureusement dans leur entourage et y reviennent, parfois des années plus tard, lorsque l'occasion se présente. Cette consécration là s'ajoutant à celle du temps fait du Festival International du Film Indépendant de Bruxelles l'un des festivals les plus intéressants au monde. Et pourtant, chaque année, tout reste à réinventer. C’est là le défi des animateurs futurs et de ceux qui poursuivent l’aventure et la font évoluer sans cesse.

    Quelques films en compétition.

    opéra Jawa

    Gala d'Ouverture Opéra Jawa. Indonésie, en présence du réalisateur

    off the Black

    Off The Block de James Ansholdt avec Nick Nolte et Rosemarie Dewitt.

    modus opérandi

    Le documentaire Modus Operandi sur les juifs et la déportation, film qui a déjà rencontré l'estime du public dans de nombreux festivals et Centres Culturels.

    Baby doll night

    The Baby Doll Night en première Européenne, en présence du réalisateur Adel Adeeb et de l'acteur Nour El Sherif, star en Egypte.

    the visitor

    Et enfin, le très "The Visitor" de Thomas McCarthy, avec Richard Jenkins et Haaz Sleiman.

    Pour le programme complèt, un clic sur:

    http://www.centremultimedia.org/Programme.83.0.html

  • Gran Torino avec Clint Eastwood sous la loupe!

    gran torino

    Apparaissant très peu à l'écran pour le moment, il est très surprenant de découvrir Clint Eastwood, la colère dans les yeux. Le très prolifique et réalisateur à succès,         a rarement trouve des rôles à sa pointure dans ses propres oeuvres, si l'on excepte celui d'entraîneur dans "Million Dollar baby" et encore plus rarement des rôles impliquant la rage, la vengeance dans sa longue carrière. Dans la série-culte des "Il était une fois, et Le Bon la brute etc, il était certes un mauvais, mais un mauvais au regard impassible.  Aujourd'hui, à 76 ans, il doit être plus facile de paraître méchant, avec un visage plus buriné et plus marqué avec les années...et c'est ainsi qu'il apparaît dans "Gran Torino, qui sortira vers le 7 décembre dans les salles américaines...et jamais depuis "The Outlaw Josey Wales" sorti en 1976, il n'est apparu aussi furieux et mauvais que dans ce thriller..

     torinox

    Le film réalisé produit, interprété et mis en musique  par Clint Estwood est encore en post-prod, mais apparaît  comme un  candidat sérieux pour les prochains Oscars....Le premier trailer pourra-être vu en préambule à Changeling... Dans Gran Torino il est  Walt Kowalski, un vétéran raciste  de la guerre de Corée, qui n'a que deux choses auxquelles il tient plus que tout, sa voiture, une old-timer qui attire le regard et que convoitent les membres d'une bande des environs de Detroit, et son fusil M-1 rifle...L'un des jeunes qui s'intéresse à la bagnole, est un jeune voisin  asiatique issu  d'une famile d'immigrants de Hmonga pour laquelle Kowalsky a un profond ressentiment... Dans ce thriller, toute l'action tourne autour de ces deux choses, une Ford de 1972, et un fusil, mais avec le regard noir de Clintie en prime. Coïncidence, Clintie a eu la même arme durant son service militaire en Corée et c'est l'arme qu'il reçoit dans le film, lorsqu'il sera démobilisé, donc en clair, sachant comment manipuler cette arme, on se dit que Eastwood sera à la hauteur du personnage, la rage en plus...Là, s'arrête la comparaisoin, car Eastwood n'a rien en commun avec son héros. Ce dernier  a travaillé  dans la chaîne de montage de chez Ford, et part à la retraite avec la bagnole qu'il a acheté. Pour Kowalsky, prendre sa retraite au volant de cette bagno le, dont il a certainement aidé au montage, représente tout un symbôle, tout autant que lorsqu'il a été démobilisé et a pu emporter ce fameux fusil M-Rifle. A ses côtés, le jeune Bee Van à peine âgé de 17 ans, originaire de Minneapolis lui fait face dans la peau du jeune voisin qui sera entraîné dans une relation de voisinage dont il n'a vraiment pas envie.

    "Obligé" en guise d'initiation pour entrer dans la bande, de voler la voiture, il sera plus d'une fois mis en joue au bout du fusil M-1. Entre défi et vie, le choix est cornélien. Kowalski qui n'aime pas du tout le jeune gars, se dit qu'il n'y a qu'une chose à faire s'il veut s'en débarasser au plus vite...collaborer?!?! Malgré son ressentiment envers le jeune asiaique, il va  lui  trouver du boulot auprès d'un ami de longue date, lequel va l'initier aux valeurs de la vie.  
    Ce qui amènera ce "vieux" à la volonté de fer, à confrontrer ses préjugés de longue date et à se poser des questions, quant à savoir pourquoi il est  isolé aujourd'hui....Du grand cinéma, où en dépit des nombreux moments sombres, le rire n'est pas absent.

     Bande-annonce très prometteuse.

  • Brad Pitt qui danse sur Let's dance. Oui! Ici!

    La qualité n'est pas très bonne, mais cela vaut le coup d'oeil quand même.

    quoique assez confus, ce clip c'est 4'09 de plaisir pour les fans de Brad...et il doit y en avoir beaucoup....et Let's dance de David Bowie, un truc indémodable non?

  • Bonnie and Clyde remasterisé par Warner Bros!

    Le film-culte Bonnie and Clyde, entièrement remasterisé, en haute définition, ou en superbe coffret collector, avec des pistes audio 5.1, avec 2heures d'extras.

    Une sortie américaine très réussie!

    En cliquant sur les divers liens dans la bannière de tête, soyez les premiers à découvrir ces superbes images, et des clips, sans oublier la bande-annonce qui on peut le dire, pour l'époque était une des plus réussies et abouties de la décénie.



    Bonnie and Clyde (BD)
    BonnieClyde_box
    Formule
    Blu-ray
    Special Offers:Buy 2 Hi-Def DVD's Get a Third Free! Enter WBRNHD at Check Out! Ends 3/31
    Genre: Action/Adventure, Drama, Suspense/Thriller
    Runtime: 111 mins
    Original Product Release Date: 03/25/2008
    Video Clips:
  • Trailer
    • Studio: Warner Bros.
      Theatrical Release Date: 08/13/1967
      Actors:
      Faye Dunaway, Estelle Parsons, Warren Beatty
      Director:
      Arthur Penn
      Synopsis:
      Warren Beatty and Faye Dunaway are the legendary Depression-era bandits and lovers in this landmark film that won two Academy Awards and triggered a revolution in screen violence. Year: 1967
      Critic Quote:
      "A milestone in the history of American movies, a work of truth and brilliance'' - Roger Ebert, Chicago Sun-Times

      Awards:
      ACADEMY AWARD - BEST CINEMATOGRAPHY
      ACADEMY AWARD - BEST SUPPORTING ACTRESS
      AFI - TOP 100 MOVIE
      AFI - TOP 100 PASSIONS
      AFI - TOP 100 THRILLS
      ZAGAT SURVEY MOVIE SELECTION

      Sources Warner Bros. Dossiers pros!

    • Topless. les plus beaux du cinéma défilent sous vos yeux. Rediffusion!

      Vidéo absolûment "géniale". Et tant pis pour les frustrés du Q, les coincés, et tous les offusqués. Je la place encore une fois. Pour le plaisir des yeux, pour les souvenirs qu'elle va rappeler, et pour la superbe musique d'accompagnement.  Cette vidéo fait défiler ce qu'il y a de plus beau en matière topless au cinéma, cependant, faut avoir l'oeil vif et aguisé, et en plus être connaisseur pour reconnaître toutes les stars qui défilent devant vos yeux. Pour ma gouverne, j'ai reconnu Demi Moore,Angelina Jolie, Jayne mansfield, Rosanna Arquette, Lauren Hutton, Gena Gerson, Pamela Anderson et Renée Richards, Madonna.. Peu, en regard des 4'30 que dure le clip, superbement accompagné par la chanson "Show 'em to me" interprètée par Rodney Carington!

      Si vous avez des difficultés à visionner...

      un clic sur: http://madeinalgeria.free.fr/index.php?

       

    • Tom Cruise et la scientologie

      Une vidéo-interview de Tom Cruise circule sur le net depuis quelques jours, et en moins de deux, une parodie a été mise en ligne aussi.
      Voici les deux vidéo en anglais, car cela ne peut être croustillant qu'en V.O. Vidéo originale

       

      L'imitation par le comédien Jerry O'Connell

      Sources http://funnyordie.com/video

    • Marilyn Monroe. Hommage!

      20-10-2007

      Marilyn Monroe Her Last Days. Superbe vidéo.

      dyn003_original_49_170_gif_2543688_c91a37252fe1498152e092a93b062f27Une superbe vidéo réalisée par David Lachapelle, le très talentueux réalisateur de clips de stars et réalisateur de films, le dernier en date "Rize"le magnifique documentaire sur les danses de rues façon tribales.
       
       
       
      dyn003_original_28_39_gif_2543688_ed93a1815b990fb2d3d75069a9613043Savourez de superbes images sur fond d''Elton John, de l'une des Icônes du 7ème Art. Prises sur le vif, certaines dégagent une émotion indéfinissable, voir une "Star" telle que Marilyn essuyer une larme seule dans un coin vous fout les boules.

    • across the universe Mon coup de coeur de la semaine!


      accrUne vision-presse n'est pas l'autre. Ici je n'ai pas eu à me poser la question de savoir si Across the Universe est un très bon film. Il l'est! C'est un film magistral, une comédie musicale réinventée, qui évoque autant l'ovni de The Wall  (Pink Floyd) que l'opéra rock Tommy des Who, ou le musical Moulin Rouge. Autour des succès les plus connus des Beatles, Julie Taymor (Frida) a bâti un récit classique, qui tient la route sans révolutionner le genre. Le génie de son film est ailleurs. Dans une mise en scène inspirée, forte en trouvailles, dans des chorégraphies inventives et une relecture enthousiasmante de certaines des chansons les plus entendues du répertoire pop.

      thumb3Across the Universe s'annonce presque comme une bluette sentimentale. Il s'agit plutôt d'un trip sonore et visuel qui soulage de la torpeur de l'hiver. Un vidéoclip déjanté de 133 minutes, à une époque où l'on ne trouve plus guère de vidéoclips que sur les chaînes musicales.
      Julie Taymor ne se contente toutefois pas d'aligner les diamants des Fab Four en construisant en filigrane un semblant de récit. L'histoire de Jude, un docker de Liverpool parti en Amérique à la recherche de ses racines, et de Lucy, belle idéaliste issue de la bourgeoisie, sert à merveille (trop parfois) l'oeuvre de John, Paul, George et Ringo. Le résultat offre une réjouissante symbiose, que certains compareront sans doute au Love du Cirque du Soleil.

      sadie twiceEn dehors de toutes ses prouesses visuelles et scénographiques qui éclaboussent l'écran d'une manière très originale,  la musique reste au coeur, elle est la vedette de ce film pluridisciplinaire, foncièrement original, qui titillera la fibre nostalgique de tous ceux qui ont grandi avec les Beatles ou auprès de parents fans des Beatles. Mais, contrairement o beaucoup de films musicaux où les chansons sont utilisées pour illustrer l'action, elles sont ici à l'origine même de l'histoire. Parmi les 200 chansons écrites par les Beatles, la production en a choisi 33, qui leur paraissaient les plus capables de raconter l'histoire d'une génération et d'une époque, de faire passer les émotions des personnages, et faire passer leurs pensées intimes.  (Comme dans Mama Mia de Abba).  Jim Sturgess (Jude) et Evan Rachel Wood (Lucy) prêtent leurs jolies voix à des réinterprétations parfois étonnantes d'un répertoire archi connu. Les pièces ont été minutieusement choisies; elles embrassent le récit du tumulte des années 60, plutôt que d'y être plaquées.

      joe CockerJoe Cocker méconnaissable!!!


      Let it Be est chantée par une chorale gospel aux funérailles d'un enfant. It Won't Be Long, pour l'attente d'un fiancé parti au front. I Want You hante un jeune rebelle conscrit par l'armée américaine, sur fond de la célèbre affiche de l'appel de l'Oncle sam, le doigt pointé vers l'avant. Cette séquence là, est l'une des plus fortes avec Strawberry Fields D'une part, parce qu'elle se rapproche autant des Pink Floyd, que de Madonna ....et que la mise en boite de centaines de personnages clônés est absolûment stupéfiantes.....  While My Guitar Gently Weeps souligne l'assassinat de Martin Luther King. La musique n'est pas que le fil conducteur, mais l'assise du film, moi j'appelarai cela plutôt apparition "alimentaire" : Joe Cocker qui chante Come Together dans la peau d'un itinérant, d'un maquereau et d'un chanteur de rue, est resé 3 jours sur place, et offre une galerie de protrait étonnante.  Salma Hayek en infirmière aguichante, qui apparaît multiple à un jeune vétéran de la guerre du Vietnam en plein délire, au son de Happiness is À Warm Gun. acrosstheuniverse_desktop_md_1 On regrettera la performance empesée de Bono, en sorte de «docteur Folamour» californien, qui tranche avec la fluidité du récit, et les quelques effets psychédéliques  dans un ensemble visuel parfait .J'en veux pour preuve,  "Strawberry Fieds Forever, ( toile de fond à l'affiche), où le héros voit son tableau de fraises s'évanouir dans un vrai délire LsD.  Un superbe tableau suréaliste que n'aurait renié Warhol...psychedelicAll My Loving, Revolution, Across the Universe, With À Little Help From My Friends, Hey Jude, I Want To Hold Your Hand, If I Fell, Girl, I Am The Walrus, Being for the Benefit of Mr Kite, I've Just Seen a Face: en tout, 33 chansons des Beatles, pour une orgie psychédelique de mélodies sans pareille. Le tournage de Across the Universe a été réalisé en soixante jours et presque entièrement en extérieurs dans une cinquantaine de lieux de New-York. Tout en restant dans cette région, les cinéastes sont parvenus avec beaucoup de maitrise, à recréer plusieurs univers pour le film: la ville de détroit, celle de Wasdhington, le Vietnam, une balieue du Massachusetts, la ferme Muscoot etc etc...

      42A épingler, Dana Fuchs qui fait ici ses débuts sur le grand écran. Elle a été la vedette de la pièce off-Broadway "Love Janis" et il est vrai que dans le film qui nous occupe, elle n'est pas loin de la personnifier avec talent. C'est avec Jon Diamond qu'elle a créé à 19 ans, le Dana Fuchs Band. Depuis lors, elle est devenue une figure majeure de la scène rock. Elle sortira bientôt son Cd "Dana Fuchs Live from New-York" à la suite de son premier album "Lonely for a lifetime" Clip vidéo d'une de ses apparitions à New York. Une bête de scène. Janis Joplin réincarnée. Julia Taymor m'a fait connaître une chanteuse Fab=uleuse (jeu de mot avec les fab Four cad Les Beatles)

      Détail: pour tous ceux qui n'auraient pas fait le rapprochement, La Chanson "Lucy in the sky with Diamonds" en abrégé signifie L.S.D. et est bien à propos pour faire passer le message du film......I had a Dream (Martin Luther King) Make Love Not war!


      across

      Bande-annonce

      site officiel super bien fait! http://www.acrosstheuniverse.com/
    • Box-office analyse hebdomadaire.

      drs

      Pour la onzième semaine consécutive, le top hebdo nous offre le triste spectacle d'une baisse par rapport à 2006. Malgré cela, il y quand même quelques bonnes performances. Ainsi SAW IV est le premier épisode de la franchise SAW à prendre la première place d'un box-office semaine, et CE SOIR JE DORS CHEZ TOI fait un démarrage séduisant à la troisième place du top hebdo . Auf die anderen Seite (De L'autre côté) de FAith Akin affiche une petite baisse  par rapport à la semaine dernière. Mais que dire alors de BEOWULF, sans doute du à l'absence d'un nombre suffisant de salles 3-D,  remplissent le désormais surpeuplé cimetière des échecs d'automne, malgré le 400 copies....
      Détails:  au départ , ce film a surpris les critiques ,pourtant, CE SOIR JE DORS CHEZ TOI cumule 261.300 spectaeurs sur 273 copies. pas mal, et se permet de faire mieux que Tom Cruise, Benoit Poelvoorde et Robert Zemeckis, trois habituels chouchous du box-office. La performance est donc belle et mérite d'être soulignée.
      Jean-Paul Rouve (Podium) s'affirme comme une tête d'affiche séduisante pour les spectateurs. Il fait ici un démarrage supérieur à celui de JE PREFERE QU'ON RESTE AMIS... qui avait cumulé 200 887 spectateurs sur 269 copies pour finalement n'en cumuler que 330 411. Le démarrage de CE SOIR JE DORS CHEZ TOI est également supérieur à celui de NOS JOURS HEUREUX qui avait démarré mollement sur 368 copies à 252 982 entrées cumulées. Par la suite il s'envola cependant vers 1 473 273 spectateurs.
      Alors ? Que pouvons-nous prédire pour CE SOIR JE DORS CHEZ TOI ? Une carrière "à la" NOS JOURS HEUREUX toute en longueur ou bien une carrière éphémère "à la" JE PREFERE QU'ON RESTE AMIS... ? Nous penchons plutôt pour la seconde voie, lui prédisant légèrement moins de 500 000 spectateurs. Cependant une troisième voie est toujours possible ! A n'en pas douter, Le charme de Mélanie Doutey ne laisse pas les spectateurs insensibles.
      saw4 1est le premier épisode de la franchise horrifique à prendre la première place du top hebdo, il porte cependant un coup d'arrêt aux résultats exponentiels qu'elle connaissait jusqu'à maintenant. En effet, SAW avait cumulé 215 717 spectateurs en première semaine pour finalement en cumuler 493 502, SAW II 282 270 pour en cumuler 665 709 et SAW III 398 998 pour en cumuler 767 340. SAW IV qui cumule 294 553 pour sa première semaine d'exploitation amorce donc une décélération, obtenant le deuxième démarrage de la franchise en France.
      temp-LLTom Cruise que l'on verra bientôt dans Valkyria (Rubicon dans certains pays) obtient avec LIONS For Lambs  le  le pire résultat de sa carrière. Avec 189 810 spectateurs, il fera à peine mieux que les 333 292 entrées de MAGNOLIA et il cumulera largement moins d'entrées que HORIZONS LOINTAINS, un autre échec de la star qui intéressa 694 922 spectateurs français.
       image0011
      La cote de Benoit Poelvoorde prend un petit coup de couteau avec LES DEUX MONDES qui ne cumule que 231 637 spectateurs sur 471 copies. Un sérieux revers après la performance en demi teinte de DU JOUR AU LENDEMAIN (472 736 spectateurs dont 308 489 en première semaine). ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES et LES RANDONNEURS A SAINT-TROPEZ cicatriseront tout ça. A moins que COW BOY s'en occupe dès mercredi prochain.A ce propos, Cow-boy est très bien reçu en Belgique, malgré le côté pathos poussé à l'extrème.

      LE POLE EXPRESS
      de Robert Zemeckis, le premier film où ce réalisateur a utilisé la motion capture n'avait cumulé que 278 455 spectateurs en première semaine pour finalement en cumuler 1 556 088. Est ce dire que le nouveau projet d'animation 3D/motion capture de Robert Zemeckis, BEOWULF, qui vient de cumuler 240 786 spectateurs cette semaine en cumulera plus d'1 million en fin de carrière ? Un tel raisonnement serait beaucoup trop hâtif. LE POLE EXPRESS, sorti début décembre, a largement bénéficié des vacances scolaires, sa cible étant bien sûr les enfants. En revanche BEOWULF ne pourra pas se reposer sur une telle cible. Il devrait donc à peine dépasser les 500 000 entrées. Ce n'est absolûment pas destiné aux enfants, et e plus, il est sorti bien avant les fêtes.
      Sources B.O F. Torres et dossiers persos

    • Pixar -Disney Studios Le Livre!

      pixarbookEn 1986,  John Lasseter,  Ed Catmull  et Steve Jobs fondent Pixar Animation Studios., malgré les pévisions pessimistes de spécialistes" Le but? Créer des films animations générés par ordinateurs. Quelsqes décénies plus tard, et avec un catalogue aussi gros que la Bible sous le bras, le studio vient d'éditer son succès sous la forme d'un livre en édition de luxe. Dès débuts hésitants sous la direction de George Lucas aux immenses succès tels Toy Story, en passant par la fusion avec Disney, chaque étape de l'ascension est survolée avec moults détails. Sont passés au crible, les Réalisateurs de Pixar, les producteurs, les "animateurs, les doubleurs de talent et toute l'industrie qui gravite autour du système. Le livre fait aussi la part belle aux dessinateurs, concepteurs. Bref, c'est comme je vous le disais Une Bible!  Plus de 500 reproductions de story boards, concept art, et photographies illustrent ce magnifique ouvrage de 320 pages. Avec en préface Ed Catmull, Stev'e Jacobs et John Lasseter.

      Pour l'instant, le livre n'est disponible qu'aux Etats-Unis, mais il ne tardera à être en vente chez nous, ou alors rendez-vous sur Amazon.com

    • Valkyrie (Rubicon) Bande-annonce

      Hitler Cruise
      'Valkyrie', le dernier opus de Bryan Singer (Superman Returns, X-Men, X2: X-Men United, The Usual Suspects) est un thriller réalisé de main de maître. Et un nouvau trailer est visible sur la toile via ce link. Où le spectateur a accès aux coulisses, aux interviews, et à quelques passages de Cruise dans la peau de Von Stauffenberg. cruise Claus Schenk von Stauffenberg Le scénario raconte le complot visant à faire assassiner Hiltler et à le remplacer par un  sosie. Le tournage a connu de nombreuses péripéties,  entre autre une interdiction au départ de tourner dans le Bendlerblock, site classé, et quelques figurants blessé dans certaines scènes devant le Bendlerblock justement...Mais tout semble aplani et le film touche à sa fin. Quoiqu'il y a eu d'autre réalisations sur le sujet,  la version de Brian Singer est celle qui re rapproche le plus de la vérité. 


      Mc Nally, C Berkel, B.Nighty, T Stamp, D Schoffield, K BranaghAvec Terence Stamp (Priscilla)
      Bill Nighy (Pirates of the Caribbean: At World's End, Underworld), Carice van Houten (Zwartboek), Eddie Izzard (Ocean's Thirteen), Kenneth Branagh (Wild Wild West, Harry Potter), Stephen Fry (V For Vendetta), Tom Cruise (MImpossibleIII-Lions for lambs) en Tom Wilkinson (Batman Begins, Eternal Sunshine of the Spotless Mind- Michael Clayton.)  Sortie américaine en juin 2008. Pour la Belgique, rien ne filtre.

      Sources slashfilm et Variety

    • Festival de Films Gays et Lesbiens à Paris


      gay-d-image-3671Le 13ème Festival de Films Gays et Lesbiens vous offre cette année 8 jours d’émotions et 25 séances, du 13 au 20 NOvembre 2007.
      8 jours que nous vous invitons à partager avec enthousiasme autour de films inédits qui souvent parlent à la première personne, comme autant de parcours de vie et de rapports à l’intime. Des créations qui croisent notre époque, ses ouvertures, ses paradoxes. En témoigne XXY, primé au dernier Festival de Cannes et présenté à notre soirée d'ouverture. Mais aussi les films en avant-première : Quatre minutes, Comme des voleurs (à l’Est), Le Roi et le Clown ou bien Riparo pour lequel nous aurons l’honneur et le plaisir d’accueillir Maria de Medeiros.
      Commedesvoleurs1-petitleroietleclown-petitriparo1-petitxxy1-petit




      La part belle est faite au court métrage, espace créatif audacieux, avec le meilleur de la production nationale et internationale, une invitation au Festival Mix Brasil de Sao Paulo et "Idoles et icônes", un appel à films courts lancé par le Festival où, pour le vingtième anniversaire de la mort de Dalida, icône parmi les icônes, des réalisateurs et réalisatrices ont mis en scène leurs idoles. En outre, pour la première fois, Canal+ décernera un prix à un film court témoignant ainsi du soutien à ce format particulier.

      Le Festival, c’est aussi la Carte blanche à Didier Roth-Bettoni, le film culte A Bigger Splash, la Nuit Gay Canal+, la thématique intersexes/intergenres, une ciné-performance autour de William Burroughs par les Editions Derrière la Salle de Bains, des débats, des rencontres, des fêtes et des soirées.

      Mélange des genres cinématographiques, à l'intérieur des séances avec au même niveau tous les formats, du Super-8 au 35 mm en passant par la vidéo ; mélange des styles, du film amateur tourné à la maison au film professionnel, de la fiction au documentaire jusqu’aux films plus expérimentaux.
      Mélange des genres au-delà du tandem masculin/féminin, avec des films trans, intersexes ou fems, pour multiplier les représentations, ouvrir aux différences, décloisonner.
      Mélange entre l'acceptable et l'inacceptable, en montrant des films plus radicaux, plus osés, plus décalés… qui souvent ne trouvent pas leur place et se cognent à la frilosité, au manque d’audace parfois.
      Une façon de casser les frontières, de briser les a priori. D’aller plus loin encore dans l’expérience cinématographique et les découvertes.
      Un Festival renouvelé, enthousiaste, généreux. Mais un Festival qui reste fragile d’une année sur l’autre malgré notre désir de continuer ce rendez-vous incontournable, cet espace de rencontres multiples.

      Sources : Florence Fradelizi, Rémi Lange, et l'équipe du festival.


    • Le monde sous-marin invisible Superbe!

       

      225px-LightRefractsOf_comb-rows_of_ctenophore_Mertensia_ovumEn surfant comme je le fais pour mes news ciné, voilà que j'ai découvert un truc énorme, que je m'empresse de poster ici, tellement je trouve cela beau.
      "Tinseltown" (**) par 5000 m de fond. Un spectacle hallucinant, où grâce à des appareillages et un sous-marin unique, de nouvelles espèces d'animaux marins ont pu être découverts. Un superbe ballet aquatique et de multitudes de lumières et néons clignotent pour le plaisir de nos yeux.

      Ces animaux dégagent des lumières, grâce aux luciferines contenues dans certains de leurs organes - (Luciferine-+02-Luciferose -Oxygène + lumière)

       

       

      Tinseltown: néons et éclairages de fêtes dans les rues.

      pout tout savoir sur le sujet: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bioluminescence

      Bien sûr, vous allez me dire que ceci n'a rien à voir avec le cinéma, peut-être pas directement, mais pour moi, il me semble qu'à la lumière (sans jeu de mots) des prouesses techniques utilisées pour ramener de telles images, cela vaut tous les effets spéciaux du monde.

    • Beowulf première!

      Holly scoop présente Angelina Jolie et Brad Pitt surpris à la première américaine de Beowulf de Robert Zemeckis à quelques semaines de la sortie sur les écrans Us.  
      Une nouvelle bande annonce est visible en cliquant ici .
      180px-Beowulf_firstpageBeowulf est l'adaptation d'un vieux poëme
      épique majeur de la littérature anglo-saxonne probablement composé entre la première moitié du VIIe siècle et la fin du premier millénaire. Écrit principalement à destination d'un public de lettrés chrétiens, il s'inspire de la tradition orale anglo-saxonne et retranscrit une épopée germanique en vers, contant les exploits du héros Beowulf qui donna son nom au poème.(Wikipedia)beowulf

    • Remakes tournages et bruits de coulisses 7/11

      21779Michelle Pfeiffer et Ashton Kutcher (Mr Demi Moore)dans "Personal Effects "
      Inspiré de Mansion on the Hill", une histoire écrite par Rick Moody, le film suivra les aventures du narrateur Andrew Wakefield qui essaie de surmonter la mort de sa sœur. Cette dernière a été tuée dans un accident juste avant son mariage.  Par coïncidence, Wakefield trouve de l'embauche dans une société spécialisée dans les préparatifs de mariage, et il pourra ainsi utiliser son travail avec les méoires de son passé.  Début de tournage le 26 novembre à Vancouver (Canada) Coming soon.

       

       77122544_MK_3363_794B53F884C9EC6DDDA7CE6FD0B15E46 Le réalisateur canadien David Cronenberg réalisera "The Talking Cure»" l'adaptation cinématographique d'une pièce de théâtre du dramaturge et scénariste Christopher Hampton (Atonement)  dont l'histoire suivra les deux pères fondateurs de la psychanalyse Carl Jung et Sigmund Freud, et leurs relations compliquées avec une brillante patiente, Sabina Speilrein.  Ce projet dont le plus gros sera tourné en Allemagne vers la mi 2008, réunira à nouveau Cronenberg avec le producteur du film "Crash", Jeremy Thomas, après que le réalisateur en aura fini avec "The Fly" On ne sait encore rien à propos de la distribution. La pièce dont sera tirée le film, a été présentée pour la première fois à Londres en 2003. Ralph Fiennes, qui a joué dans le film «Spider» de Cronenberg, incarnait le personnage de Jung sur la scène londonienne. (ScreenDaily) Photo copyrights ImageNet:  Vincent Cassel, Naomi Watts et Croneberg à la première de Eastern Promises.
      Toujours à propos de Cronenberg, Spyglass entertainment vient d'acquérir les droits pour un remake du film "The Brood", (La Clinique de la terreur) de Cronenberg. Il en a confié la réalisation à Cory Goodman. Dans le film de 1979, un psychiatre (encore un) a mis au point uné thérapie révolutionnaire qu'il applique sur ses patients. Il n'avait pas prévu les effets secondaires particulièrement destructeurs...ligne_2_054

      verhoevenPaul Verhoeven (Total Recall, RoboCop, Zwartboek) travaille sur un remake de The "Thomas Crown Affair"  1999.Dans cette version Pierce Brosnan incarnait un miliardaire kleptomane , dérobant des oeuvres d'art. Dans la suite The Topkapi Affair se seront des diamants.  Des rumeurs persistantes font état due la belle Angelina Jolie, très sollicitée en ce moment, aurait le premier rôle. Quant au début du tournage, on nage dans le flou artistique, de par la grève des scénaristes aux Etats-Unis. diamanten. (/film)

      ligne_2_054

       Le scénariste britannique Steven Moffat (la série «Doctor Who») vient d'être engagé pour écrire "Tintin", l'adaptation cinématographique des aventures du célèbre reporter d'Hergé, pour les studios Dreamworks Steven Spielberg et Peter Jackson feront équipe pour réaliser et produire trois longs-métrages l'un à la suite de l'autre. Les deux réalisateurs dirigeront chacun un film. On ne sait pas encore qui réalisera le troisième. Les films, inspirés de l'oeuvre d'Hergé, seront produits en 3-D numérique en utilisant la technologie de performance capture, la même qui a été utilisée dans le film "The Polar Express", qui permet de recréer à la perfection les expressions et les gestes des comédiens en infographie. (Hollywood reporter)

      splash001 Le réalisateur Michael Bay fera revivre le film "Friday the 13th" via sa société de production Platinum Dunes, une filiale de New Line Cinema,  Platinum Dunes est également derrière la renaissance des films «The Texas Chainsaw Massacre» et «The Hitcher». Dans le film original, Jason ne faisait qu'une brève apparition dans la séquence finale sans tuer personne. Pour ce remake, Jason portera le masque et tuera. L'histoire se déroulera encore à «Crystal Lake». Damian Shannon et Mark Swift, les scénaristes de «Freddy vs. Jason», écriront le scénario. (Hollywood reporter)

      ligne_2_054

      cg_bondbutton[1]Le 22ème volet de la franchise James Bond sera tourné en partie au Panama dans la région de Colón. L'équipe de tournage (300 à 400 personnes) commence à arriver sur place et le tournageest en passe de démarrer dans les prochains jours.  On ne sait pas si la distribution principale sera sur place à ce moment puisque la date officielle du début de tournage est sensé être le 10 décembre. Daniel Craig reprendre le rôle de l'agent 007. ligne_2_054

      kid_gettysak Universal Pictures et Peter Berg vont réaliser d'après un scénario de Robin Susha, un drame sur le kidnapping de Jean Paul Getty III, le petit-fils du magnat du pétrole Jean Paul Getty en 1973, lequel avait été amputé d'ue oreille, afin d'éteindre les soupçons du père qui croyait à une "facéties" de P.Getty III junior. Il fût relaché après avoir versé une rançon de 17m de $. Les studios ont acquis les droits du livre de John Pearson «Painfully Rich: The Outrageous Fortune and Misfortunes of the Heirs of J. Paul Getty». (Variety)Photo: Camera press

      Détail:Junior III fut tellement traumatisé par sa détention et la mutilation, qu'il devint addict à toutes sortes de drogues. Aujourd'hui, il est pratiquement aveugle sourd et muet, suite à ces abus. (n.d.l.r.)

      ligne_2_054


      Est-ce parce qu'il y a grève des scénaristes en Amérique, que nous assistons à une recrudescence de remakes. Ou est-ce une nouvelle mode dictée par la facilité? La question reste ouverte, car on nous annonce un remake du Western-Culte "High Noon" de Fred Zinneman, 1952 (Le Train sifflera trois fois)  avec Gary Cooper qui obtint un Oscar pour son rôle de sheriff. Anecdote: High Noon est le titre le plus demandé par les différents présidents ayant séjourné à la Maison Blanche. Les droits détenus jusqu'à présent par Stanley Kramer, ont été acquis par Christopher Mitchum et le producteur Mark Hardley pour un budged de l'ordre de 20 m de $. Pour l'instant pas encore de réalisateur, ni de casting. (Hollywood reporter)

       . ligne_2_054

      Le réalisateur Peter Morgan se penchera sur le premier ministre Tony Blair et sa relation avec les présidents américains Bill Clinton et George W. Bush, dans le troisième volet de la «trilogie Blair» qui a débuté avec le téléfilm «The Deal» et qui s'est poursuivi avec «The Queen». L'acteur Michael Sheen  à ne pas confondre avec Martin Sheen, reprendra le rôle de Tony Blair.  (ShowBizz)ligne_2_054





    • Nor/way of life Coup de coeur de la semaine.

      Cette semaine, plutôt que de m'étendre sur toutes les sorties, lesquelles sont commentées en long et en large sur d'autres sites (que vous ne manquez certainement pas de consulter aussi), c'est d'un coup de coeur, un seul dont il sera question aujourd'hui.

      NorwayofLifeEst le titre que l'on découvre sur l'affiche. Pourtant, en juin 2006, ce long-métrage de Jens Lien était proposé au festival du Film de flagey sous le titre "The Bothersome man" sous entendu "L'Homme qui gène"

      Et bien ma foi, ce film ne m'a absolûment pas géné, et encore moins ennuyé, même si le propos est un peu lent.

      Minis synopsis: Une homme se réveille dans un bus, il ne sait ni d'où il vient, ni où il va. L'autobus s'arrête à une vieille station service. Andréa, y est accueilli par un petit homme amical qui le conduit en voiture vers la ville. Tout a été prép&aré pour son arrivée: emploi, vêtements, appartement, et même une épouse. Il y a uelque chose d'étrange dans cette ville. Les gens semblent éteints. Des gestionnaires rangent et cachent tout ce qui n'a pas sa place dans la bonne marche de la ville. Confronté à un monde où on ne parle qu'amicalement d'aménager et de décorer son intérieur, Andréa se sent de plus en plus mal à l'aise. Il tente de s'enfuir, mais la ville semble sans issue.

      L'univers du film une "rien" Kafkaesque, évoque d'une manière  virulente un monde semblabe au notre. The Bothersome man est une vision de la vie matériellement confortable des pays nordiques où la société à mis à plat tous ses problèmes. Telle une amabilité vide de sens, l'empathie s'est installée partout. Dans ce film, il n'y a ni mort, ni rêves, il décrit l'absolue solitude dans un monde qui possède tout, mais  qui n'a que ça à proposer. Une société qui a perdu quelque chose dans sa quète de perfection. "Nor /Way of life c'est encore un héros qui semble le seul réel dans ce monde irréel, avec ses émotions et ses besoins intacts. Au travers de son désespoir,  le public est lui, amené à  remettre en question la façon dont il mène sa propre vie. In finé, "The Bothersome Man/Nor-Way of life" est un film impéccable, basé sur la pièce radio de l'auteur, une satyre fustigeant la vie de nos jours façon Ikéa (pub gratos)

       bothersome manAvec Trond Fausa Orvag (Junkmail-Offside-The Crossing) Petronella Barker (Hawaï Oslo et dans 18 séries télévisées en Norvège) et Brigitte larsen. Distribué par Imagine en Belgique.

      Bande-annonce: width="425" height="355">

      Autre sortie de la semaine.
      lions for lambshttp://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/5150991/lions-for-lambs-de-et-avec-robert-redford-jai

      Film détaillé en long et en large sur ce lien de la semaine dernière.

      BlackSheepBlack Sheep, le "Splaterrific Fun Movie " de Jonathan King. Gedt ready to fear. Chronique du 4/3/2007, Au festival du film fantastique de Bruxelles,

      http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/4241943/black-sheep-bandeannonce---le-buzz-spiderman