thailand

  • Festival Asiatique de Deauville

    deauville.jpgLe Festival du film Asiatique de Deauville s'ouvre dans quelques heures, et pour cinq jours.......Le festival qui fête son quinzième anniversaire, sera haut en couleurs au vu de la programmation..le cinéma asiatique dans toute sa diversité..

    Avec neuf films en compètition venus de Malaisie, Thailande, Chine, Inde,Japon, Iran, Philippines  Corée du Sud,  le jury composé de Julie Gayet, Evelyne Bouix, Geraldine Maillet, Djamel Bensallah, Michel Lelcerc et Atiq Ramini sous la présidence de Jérome Clement, aura fort à faire. Mais cette année, il sera secondé si je puis dire par les spectateurs. En effet, un" Prix du Public" récompensant le film plébiscité par les spectateurs  fera son apparition ,   

    Il y en aura pour tous les goûts.... Arts martiaux, films de sabres en passant par toute la panoplie des films d'action made in Asia seront au programme...en compèt et hors compèt
    deau.jpgdeauv.jpgEnfin, deux immenses réalisateurs seront mis à l'honneur. Le festival rendra hommage à Sono Sion, déjà deux fois awardé à Deauville avec Cold Fish et Himizu, et  Wong Kar-Wai  à qui l'on doit "2046 - In The Mood for Love" pour n'en citer que deux..mais non des moindres! Ce dernier viendra présenter son dernier long-mètrage  "The Grandmaster"

     

    http://www.deauvilleasia.com/

       

     

     

    r

  • Ca plane " au BIFFF + Palmarès 13 Beloved Corbeau d'Orà

    dep

    Hier soir avait lieu la présentation à la presse de la biographie de Lou Deprijck "Ca plane pour moi (The original Voice) dans le cadre prestigieux du site Tour et Taxis. Sans doute est-ce par les liens qui unissent certains organisateurs du Bifff (Festival du film Fantastique de Bruxelles), que ce mini show-case s'est déroulé en ces lieux mythiques.

    Pour rappel Deprijck a connu un immense succès fin 80ties avec son groupe "Lou And The Hollywood bananas". Qui ne se souvient pas de" Kingston Kingston" le premier Ska sur le sol belge? Depuis des lustres, un litige, que dis-je, une sérieuse embrouille l'oppose à Platic Bertand.  Lou Depryck a présenté son livre "Ca plane pour moi", qui est sorti mercredi en Belgique. Dans cette biographie, il raconte des tranches de vies et des anecdotes sur sa carrière professionnelle. Seul un chapitre raconte sa version de l'histoire concernant le litige qui l'oppose depuis longtemps à Plastic Bertrand concernant l'interprétation de la chanson "Ca plane pour moi".

    deprikFrancis Deprijck de son véritable nom, compositeur et producteur de la chanson, est en effet allé en justice pour réclamer d'être également reconnu comme l'interprète du titre et de quatre albums de Plastic Bertrand entre 1977 et 1981. Il a finalement perdu son procès car Plastic Bertand fut le seul à avoir pu montrer un contrat le liant au producteur original RKM. "La décision légale est que Plastic Bertrand a le droit de toucher les Royalties. Aucun juge n'a jamais dit qu'il était le chanteur original", précise Lou Depryck. "J'écrivais déjà ma biographie, et j'ai entendu que Plastic allait sortir la sienne, je me suis donc dépêché et j'ai fini le bouquin en trois semaines pour l'empêcher de raconter des saloperies sur moi. Je l'ai fait sans animosité personnelle, mais comme un état de fait. Il y a vraiment de quoi rendre fou quelqu'un, être dans l'ombre comme ça à espérer d'être reconnu. Ca ne m'intéresse pas de récupérer les royalties, simplement j'aimerais qu'il avoue la vérité", explique-t-il. "Ca plane pour moi", sa biographie, est conçue comme un cd, chaque chapitre est une plage qui raconte des épisodes de sa vie.
    Photo-reportage MichCiné (Mich Claes)
     dyn003_original_532_24_gif_2543688_7a5164a7e332cbf439688336a5b07a79
    bifff large

    Aujourd'hui avait lieu la réception de clôture du Bifff à l'Hôtel de ville de Bruxelles, en présence des membres du jury et quelques  invités..
    jury bxl
    Brett Leonard la producteur américain et Madame goûtant aux délices des pâtisseries Bruxelloises.
    jury recep
    Stuck Gordon (crédit photos MichCiné)
     
    Le jury de la compétition internationale du long métrage du Festival du film fantastique de Bruxelles (BIFFF) a attribué le "Corbeau d'or" au film "13 Beloved" de Chookiat Sakveerakul (Thaïlande) Oups j'ai avalé mon chewing-Gum.... et deux "Corbeau d'argent" ex-aequo à "Stuck" de Stuart Gordon (Etats-Unis)" et "[REC]" de Jaume Balaguero et Paco Plaza (Espagne), qui a également remporté le prix du public, le "Pégase". Le jury de la compétition européenne a attribué quant à lui le "Mélies d'argent" à "Frontière(s)" de Xavier Gens (France). . Le prix du 7e Parallèle, la section découvertes du BIFF, a été décerné à "The Aerial" d'Esteban Sapir (Argentine). Plusieurs courts métrages ont par ailleurs été récompensés: "Berni's Doll" du Français Yann J. (Grand prix des télévisions et prix du public), "The Boxed" de l'Australien Bryn Rhys Chainey (Prix spécial du Jury/Prix Sabam et prix BeTV), "Of Cats & Women" du Belge Jonas Govaerts (finaliste aux Mélies d'or). Dans la compétition belge, "Les Deux Soeurs" de Emmanuel Jespers a remporté le prix SACD et le prix Michel Devillers. Le concours international de body painting a pour sa part été remporté par Houyam Hajlaoui (Belgique) pour "Sheneshta". La cérémonie du Meliès d'or qui couronne le meilleur film fantastique Européen aura lieu à Sitges (Espagne)

    13 beloved 13 BELOVED
    Si vous n’allez voir qu’un seul film fantastique cette année, 13 Beloved sera votre premier choix!  S’il vous faut graver le chiffre treize sur votre main pour ne pas oublier, faites-le! Ce film qui a également remporté le Prix du meilleur film asiatique, et le Prix du public au Fantasia Film Festival en 2007, est un assemblage fou à lier, plus exagéré que la définition de l’exagération. Mettons-le sous forme d’équation… Horreur plus Thriller multiplié par Comédie (très) noire, exposant Paranoïa, égale 13 Beloved. Voilà l’histoire débile et sanguinolente de Phuchit.

    Ce jour-là, son patron vient de l’informer qu’il est viré. Un coup de malchance. Puis, son cellulaire sonne, et une voix lui demande: « Aimeriez-vous gagner cent millions de baht? » Un coup de chance. Phuchit a été sélectionné afin de participer à un jeu de télé-réalité… La somme qu’il pourrait remporter équivaut environ à deux point sept millions de dollars! Tout ce qu’il a à faire, c’est de s’acquitter de treize tâches qui lui seront communiquées, une par une, au téléphone. Du gâteau! Tâche numéro un: tuer une mouche. Paf! C’est fait… Tâche numéro deux: faire pleurer un enfant. Pas drôle, mais Phuchit y réussit quand même… Il ne voit pas les spectateurs, mais eux peuvent le voir, grâce à une équipe technique discrète et à la magie des microcaméras. Quand Phuchit ne remplit pas bien l’une des tâches, son téléphone sonne agressivement et le rappelle à l’ordre. Les tâches deviennent de plus en plus violentes. Phuchit sillonne la ville de part en part, bondissant comme un animal de cirque au travers d’un cerceau et puis d’un autre, abandonnant une conviction morale à la fois – et l’audience en reste bouche bée.

    En Thaïlande, la télé-réalité vient tout juste de percer. Âgé de vingt-cinq ans, le réalisateur Chookiat Sakweerakul est le plus jeune cinéaste professionnel du pays. Puisqu’il adapte l’œuvre d’Ekasit Thairat (The 13th Quiz Show), il a directement impliqué l’auteur dans l’écriture du scénario. Aussi, il a convaincu le réalisateur d’Ong Bak, Prachya Pinkaew, d’être co-producteur – ce qui a rouvert les portes à davantage de budget, mais sans compromettre la terrible virulence du venin anti-establishment… C’est un film téméraire, avec des coups de théâtre qui vous feront crier, et puis des séquences loufoques qui vous feront hurler de rire "13Beloved" est l’un des films les plus délirants présenté au Festival du film Fantastique de Bruxelles, le BIFFF! (traduction artielle David Pellerin)

    dyn003_original_532_24_gif_2543688_7a5164a7e332cbf439688336a5b07a79

    PALMARES!!!!!!

    Prix orbit pour The Aerial. de Estaban Sapir.
     Prix du public à REC de Jaume Balaguero et Paco Plaza.
    Prix du Meliès d'Argent à Frontières de Xavier Gens
    Corbeau d'Or Grand prix  "13 Beloved" de Chookiat Sakveeruk
    Corbeau (x) d'Argent à Stuck de Stuart Gordon et REC