tours et taxis

  • Ozark Henry et Stephan Streker "Le Monde leur Appartient" A VOIR!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

     

    streker8.jpg

    Il y a des jours comme ça où on sent verni(e)....Alors que la presse francophone commence seulement à parler du film "Le Monde Nous Appartient" du réalisateur belge Stephan Streker,  j'ai eu l'occasion de le visionner en avant-avant-première à Gand....Non seulement, le film m'a scotchée, mais la bande musicale que l'on doit au très talentueux compositeur belge Ozark Henry m'a littéralement emportée.  streker2.jpg

     

    streker1.jpgstreker4.jpgstreker11.jpgstreker15.jpg

    Une nuit, sur un pont… un coup de couteau. Il y a Pouga. Et il y a Julien.

    Le film montre le destin parallèle de ces deux jeunes hommes qui se ressemblent sans se connaître.

    Ils partagent les mêmes valeurs et un même désir d’absolu. Ils pourraient être amis.

    Pouga et Julien sont deux jeunes d’une vingtaine d’années qui vivent dans la banlieue de Bruxelles. Très différents l’un de l’autre, ils ont tout de même une chose en commun : un avenir incertain. Alors que Julien aspire à être un joueur de football professionnel, Pouga vit, quant à lui, du trafic de vols de voitures luxueuses. Lorsque leurs chemins se croisent, c’est une toute autre tournure que leur destin va prendre….Streker signe avec "Le Monde Nous Appartient" un vrai film, ceux qui sont la base du cinéma, le vrai, la dure loi de la vie, et qui pourrait très bien le situer dans le "cinéma d'Auteur" cher aux Frères Dardenne et Leos Carax de qui il s'inspire dans sa manière de réaliser. Mais ce deuxième opus après "Michael Blanco"  ce sont également des lignes fluides, du linéaires comme pour suggérer l'éternelle fuite devant ses responsabilités du principal héros, mais encore des plans crus....et un petit traît de génie avec la scène du début qui très perturbante car elle arrive en pleine face après quelques secondes à peine, n'est expliquée qu'à la fin......du grand cinéma d'un "petit" réalisateur belge promis à un bel avenir.  Je ne passerai pas sous silence, la bande musicale d'Ozak Henry qui telle une onde fluide accompagne le film d'une manière sublime... Même si la plupart des comédiens nous sont inconnus, Streker à quand même réussi à attirer Olivier Goumet en père incapable de donner l'attention et l'amour paternel qu'un fils est en droit d'attendre de son géniteur.....trop occupé par son emploi de secouriste-ambulancier.....et il en payera de lourdes conséquences. Et Reda Kateb vu dans Zero Dark Thirty.. Si Gourmet est excellent, tout le casting est exceptionnel, de Dirana Drukanova en passant par Sam Louwijk, et Laura Davidt la petite fiancée! ..Rottiers et son regard bleu dans laquelle se voit toute la détresse du monde,  pourrait enfin connaître la consécration, quant à Imanol Perset, il ne devrait pas tarder à faire son trou. L'un et l'autre sont touchants, émouvants et sincères. Petite frappe d'un côté, footballeur prometteur mais barré pas son entraîneur de l'autre....Au fait, Albert Cartier bien connu des supporters de feu le RWDM y incarne un coach un peu bourru, rentre dedans, mais efficace quand même.....comme quand il officiait à Molenbeek. Cette séquence longue de 5 minutes et en gros plan svp.... ainsi que celle où l'on retrouve Jacques teugels et Maurice Martens, autres glorieux joueurs de cette équipe, fera certainement plaisir aux nostalgiques de cette belle équipe.....dont je fais partie....et Streker aussi..... la boucle est bouclée.

    Détails.. Tout le film a été tourné à Bruxelles et alentours. Que ce soit dans le tram, l'arrière de Tour et Taxis dans la quartier Maritime de Molenbeek, et ailleurs .Sauf la longue séquence nocturne des couloirs et escalators réalisée à Amsterdam, et l'entraînement des joueurs et les vestiares du FC Tubize.

     

    lmna_19.jpg

    lmna_02.jpg

    lmna_04.jpg

    lmna_13.jpg

    lmna_16.jpg

    lmna_08.jpg

    lmna_09.jpg

    lmna_20.jpg

    01. Ozark Henry-Stephan Streker©Alice Pacaud.jpg

     

     

    http://www.revuesequences.org/2012/08/ffm-2012-coup-de-coeur/#more-19453

    Lien vers la critique publiée dans la Revue du cinéma suite à la projection au Festival du Monde l'année dernière. C'est la première d'une très longue série.

     

    Avan-première avec tout le casting le 20 février à l'UGC Toison d'Or de Bruxelles.

    24/1/2013.....je republie et ajoute les  retours presse!

    « Vincent Rottiers est LA révélation du Festival de Montréal. »
    (The Huffington Post)

    « Coup de cœur ! (…) Une mise en scène brillante, soutenue par la musique envoutante d’Ozark Henry » ***1/2 (La revue de cinéma

    « Déjà un des plus beaux films de l’année. » *** (Moustique)

    « Fureur de vivre à Bruxelles. Un grand film ! » **** (Le Vif/L’Express)

     

     

     

  • Le BIFFF Change de lieu!

    biff.jpgCela a été annoncé cette semaine, et c'est une excellente nouvelle. Fini le site de Tours et taxis, pas si facile d'accès , mais surtout froid et impersonnel, malgré le décors. Place au centre ville, où désormais le Palais des Beaux-Arts, magnifique édifice architectural accueillera pour 5 ans le Brussels International Fantastic Film Festival à partir  du 2 au 13 avril 2013 . Le nouvel emplacement, plus central, proposera des nouvelles sections et une programmation de plus de cent films. Le changement de lieu est acté pour cinq ans.
    L'endroit, outre la salle Henry Le Bœuf qui sera ramenée à 1200 places, est doté d'une deuxième salle de quelque 500 places. Le nouvel espace permettra donc de projeter plus d'une centaine de films, courts et longs-métrages compris, soit une augmentation de trente à quarante films.
    Le palais des Beaux-Arts, situé au coeur de Bruxelles, offrira également la possibilité de nouer des partenariats, avec la Cinematek notamment. Le prix du ticket restera inchangé. Les événements faisant le succès du BIFFF (Zombie Day, Bal des Vampires, concours de peinture corporelle) resteront au rendez-vous. La 31ème édition proposera toutefois des inédits, une belgorama (diffusion de productions belges), etc...Sources: Septième Art.be

    http://www.festivalfantastique.org/festival/fr/

  • Le BIFFF Se prépare..

      biff.jpg

      

    D'ici peu, nous dépasserons l'Irak en terme de gouvernement fantôme, alors évidemment, en ce début d'année, on se sent un peu orphelin, et on pense avec effroi aux générations futures...vouée à grandir avec une béquille institutionnelle...C’est pourquoi l’équipe du BIFFF a pris une grande résolution : la

    29  Edition du BIFFF  qui se tiendra une fois de plus dans l'immense site de Tours Et Taxis à Bruxelles, sera pédagogique ou ne sera pas ! (Rassurez-vous, c’était  juste pour la forme).

     

    Dans les actes, cela se traduit par une collaboration avec Yapaka, qui organise  un concours vidéo sur la thématique « Les enfants nous observent, quel exemple leur donnons-nous ? ». 

     

    La Confédération    Parascolaire,    de son côté, organise    un   concours   de  nouvelles fantastiques permettant aux gagnants de faire partie d’un Jury Jeune pour la compétition des Courts-métrages belges du BIFFF.   Autre nouveauté : le Babifff-Sitting, une garderie à Tour &Taxis pour que les  rase-tapis mignons tout pleins de nos fidèles spectateurs ne soient pas en reste !   Pour les garnisons studieuses du 7  art (esprit pédagogique toujours !), le  Workshop 2011 sera dirigé par Jake West, artisan de Razor Blade Smile, Evil  Aliens ou plus récemment Doghouse. D’ailleurs, en parlant de films, on ne va pas vous gâcher la surprise de notre  programmation. Juste vous allécher en succombant à ce teasing à la mode qu’est le name-dropping :

     

    John Landis… Alex de la Iglesia… Takashi Miike…

     

    Et ce n’est que le début des hostilités !  

     

     

    http://lexemplecestnous.org/  

    www.confederationparascolaire.org  

    www.bifff.net 

     

     

     

    Mais encore !!!

     

    Exposition de Squidlab: «CREATURE »  24th International Body Painting Contest

    28th Make Up Contest  

    26th Bal des Vampires - 16/04/2011  8th Japanimation Day - 17/04/2011

    4th Zombie Parade - 9/04/2011  1st Zombifff Night - 9/04/2011   

  • Coraline en ouverture du Fantastique à Bruxelles

    coraline pixLes parents de Coraline sont aux anges. Depuis qu’ils ont trouvé cette magnifique vieille maison, loin des tracas de la ville, ils peuvent enfin faire ce qui leur plaît : le père se remet à écrire, pendant que la mère passe son temps à la cuisine. Et Coraline, elle, s’ennuie ferme, à compter les gouttes de pluie sur les carreaux de sa chambre. Mais, comme dans toutes les vieilles maisons qui se respectent, celle de Coraline a son passage secret : une minuscule porte qui mène vers un monde parallèle. Un monde où tout est plus drôle, plus coloré, où ses parents ont tout le temps de jouer avec elle. Bien sûr, ce monde aussi a ses petits défauts. Là-bas, par exemple, tout le monde a des boutons. A la place des yeux. Si elle veut s’intégrer, elle aussi va devoir se coudre les yeux. Et si elle ne veut pas, on s’en chargera pour elle !

     

    Petit rappel de circonstance pour les quelques burtonolâtres du fond. Le vrai réalisateur de "The Night Before Christmas"  c’est Henri Selick, l’un des derniers maîtres de l’animation image par image, qui nous avait ensuite régalé avec le magnifique James and the Giant Peach. Travaillant sur base d’un best-seller de Neil Gaiman, Selick propose une fois encore un univers féerique, bourré d’idées visuelles, où la prouesse technique - allez voir le site officiel afin de découvrir le travail de titan derrière le film - se fait oublier au profit d’une beauté époustouflante. Coraline est déjà bien parti pour figurer parmi les plus beaux films de l’année. L'univers disjoncté rappelle instantanément «Alice aux pays des merveilles» de Carroll et «Le voyage de Chihiro» de Miyazaki.

    1$_AW_[18497] Coraline copy:1$_V?_Job NameDirector and writer : Henry Selick
    Genre: Animation, Fantasy
    Section: Compétition Internationale
    Competition: Compétition Internationale 2009
    Website: http://coraline.com/
    Cast: Dakota Fanning, Teri Hatcher, Jennifer Saunders,…
    Producer: Claire Jennings and Mary Sandell
    Distributor: Universal Pictures Intl Belgium
    Length: 100’
    Format: 35 mm

    coraline abnner

  • BIFFF Festival du Film fantastique....demain!

    bifff poster Evènement incontournable dans le paysage bruxellois, avec Couleurs Café, le Festival du Film Fantastique de Bruxelles propose cette année quelques évènements de choix. Des premières belges, européennes et mondiales. Avec quelques films intéressants tels "Doomsday- Penelope-I Kniw Who Killed me- Joshua-REC- The broken" Mais encore le film décrié et controversé dont Uwe Boll le réalisateur avait présenté une bande-annonce l'année dernière "Postal"...un film jouissif (voir chroniques 2007:  Us Postal   -  Uwe Boll        ).Applessed-Ex Machina un manga techniquement époustouflant produit par John Woo, "Black water" où quand un croco très territorial ayant pris goût à la viande humaine fait preuve d'une patience et d'une ingéniosité qui vous laisse pourrir sur place. Mais encore "Beloved" - A l'Intérieur-Diary of a death" et surtout, le dernier Michael Haneke "Funny Games" un thème classique dont il s'est fait le porte-parole: la violence. Remake de son film polémique de 1998.
    Ceci n'est qu'un survol, et le reste est visible sur le site. Le festival c'est encore quelques invités prestigieux tels:

    cloviscornillac

    Clovis Cornillac, acteur né en 1967 à Lyon. Césarisé pour "Mensonges et trahisons et plus si affinités.
    Filmo:
    Astérix aux jeux olympiques (2008)
    Eden Log (2007)
    Brice de Nice (2005)
    Un long dimanche de fiançailles (2004)
    Mensonges et trahisons et plus si affinités… (2004)
    Karnaval (1999)
    Hors-la-loi (1985)

    alexdelaiglesiaAlex de la Iglesia

    Né en 1965, a étudié le philosophie au deusto university. A commencé sa carrière enr éalisant des courts-métrages "Mirindas Assassinas. Son premier film a été produit par Pedro Almodovar (Accion mutante) . Est l'enfant terrible du cinéma espagnol: The Day of the Beast, Perdita Durango, Dying of Laughter, Commonwealth, 800 Bullets .
    Filmo:
    The Oxford Murders (2008)
    Ferpect Crime (2004)
    Dying of Laughter (1998)
    Perdita Durango (1997)
    El Dìa De La Bestia (1995)
    Acciòn Mutante (1993)

    lio

    Né en 1962 au Portugal, Lio la plus belgo/française des artistes, dont le vrai nom est Wanda De Vasconcelos, est devenue star à 17 ans Banana Split, le mégahit des années 80. Artistes écclectique  avec du théâtre, de la chanson, de la mode, et dernièrement en tant que jury à la "Nouvelle Star"..Titre de son dernier album ’’Dites Au Prince charmant’’(2007).
    Détail amusant, la similitude entre l'abum et le titre du film...

    Filmo:
    Prince De Ce Monde (2008)
    Personne ne m’Aime (1995)
    Sans Un Cri (1991)
    Chambre à Part (1990)
    Elsa Elsa (1985)

    neilmarshallNeil Marshall

    Né en 1970 à Newcastle. Diplômé de la Newcastle Film Scholl. Lauréat du Bifff Golden Raven en 2001 Pour Dog Soldier.  Filmo: Doomsday (2008) The Descent (2005) Dog Soldiers (2002)

    bongjoonho-2

    Joon-ho Bong réalisateur et scénariste est né Seoul en 1969. Diplômé de The Korean Academy of Film Arts.  Est devenu célèbre avec de nombreux courts-métrages:  “White Man”  Premier long  “Barking Dogs Never Bite” en 2000. “Memories of Murder” ( 2003)  a gagné le Grand bell Award en Corée  Quant à "The Host" c'est le film qui a glâné le plus de prix internationaux et qui a tout fait pour la renommée du cinéma Coréen dont il est désormais le fleuron...

    Filmo:
    The Host (2006)
    Memories of Murder (2004)
    Barking Dogs never Bite (2003)

    Tickets online at www.bifff.org and www.sherpa.be (0,25€ service charges par ticket


     

  • Star Wars à Tour et taxis à Bruxelles


    star wars turn und taxisAprès un gros succès à Londres, et 700.000 visiteurs sur Paris, une exposition consacrée à la légendaire saga de science-fiction " Star Wars " envahira le site de Tour et Taxis  à Bruxelles (rénové)du 16 février au 1er juin 2008.

    Cette exposition présentera 280 objets originaux, issus des studios du réalisateur George Lucas en Californie : maquettes, costumes, éléments de décor, ainsi qu'un engin spatial ( un Naboo N-1 Starfighter ) grandeur nature, ayant été utilisé dans les 6 films de la double trilogie Star Wars. L'exposition est un périple dans l'univers créatif des films de science-fi, au travers d'un itinéraire qui conduit le visiteur dans l'ambiance de chacune des planètes de la galaxie, imaginée par Goerge Lucas.

    Une montgolfière "Dark Vador de 26 mètres de haut, survolera Bruxelles dans les prochaines semaines. Et ls fans de la saga pourront s'initier au maniement du sabre laser devant un écran vert qui permettra aux amateurs de se positionner dans "un film" . Certains chanceux pourront même aller à la encontre de quelques personnages.

    www.starwars-theexhibition.com/brussels.html