wizzard of oz

  • The Wizzard of Oz remasterisé ce soir à Central park N.Y!

    wizoz coverAfin de fêter comme il se doit le 70ème anniversaire du classiquue "Wizzard of Oz" de 1939   Le Rumsey Playfield de Central Park, au coin de Central Park West et la 72ème rue à New.York sera ce soir le théâtre d'une projection exceptionnelle du film de Victor Fleming entièrement remastérisé en haute définition. La projection sera précédée d'un concert de l'Oscarisée et Grammy award winner Jennifer Hudson et de la chanteuse country Julianne Hough. Une belle façon de profiter de l'Eté Indien. Le concert gratuit proposera des versions contemporaines des chansons du film, interprètées  par Judy Garland. 

    L'entrée est gratuite  

    Sources : http://centralparkblogger.com/?p=435

    WizofOz_NEWheader
    Warner Bros a remastérisé l'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood. Vous savez ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur souvent assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue, compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes.  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses de scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement fermer les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bon ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représenté par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir!

    Visitez le site du 70th Anniversary!



    oz
    Avec Jack Haley, Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.
    Sources dossiers pros persos.

  • THE WIZZARD OF OZ REMASTERISE!!!

    WizofOz_NEWheader
    Warner Bros a remastérisé l'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood. Vous savez ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur souvent assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue, compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes.  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses de scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement fermer les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bon ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représenté par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir!

    Visitez le site du 70th Anniversary!



    oz
    Avec Jack Haley, Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.
  • AFI'S 100 American best movies of all time

    Copie (3) de ghThe American Film Institute a  révisé sa liste des 100 meilleurs films de tous les temps. Les directeurs, réalisateurs, scénaristes, acteurs, éditeurs, journalistes,  accrédités du privé, critiques et historiens, ont du faire un choix parmi 400 films....Afin de remettre au goût du jour, une liste datant de 1998. Cette nouvelle liste reflète bien la tendance amorçée par tous les films sortis depuis lors. citizen_kaneDans une liste ou Citizen Kane est toujours bien solidement installé à la première place, seuls Titanic, Saving Private Ryan, The Sixth Sense et Lord of the Rings, ont su trouver grâce aux yeux des spécialistes. Petit changement "The Godfather" est passé à la deuxième place, en dépassant in-extremis  Casablanca.  Selon les puristes, la nouvelles liste de l'AFI' est aussi "incongrue" que la précédente, O'Neil du  Los Angeles Times: pourquoi ont-ils supprimé  Doctor Zhivago, The Third Man, The Manchurian Candidate, Amadeus et Fantasia pour pouvoir y ajouter The Sixth Sense? Sans parler de  Rocky. Et "All About Eve" l'un des films cultes, souvent cité aux premières places, qui redescend de la place 16 vers la 28.  Insensé!  Ils n'auraient pas osé si Bette Davis était toujours de ce monde.  Lyric Theatre Library of congressNéanmoins, quelques films ajoutés redonnent de belles couleurs au classement: The General, Intolerance, Nashville, Sullivan's Travels, Cabaret, Who's Afraid of Virginia Woolf?, The Shawshank Redemption, In The Heat of the Night, All the President's Men, Spartacus, Sunrise, A Night at the Opera, 12 Angry Men, Swing Time, Sophie's Choice, The Last Picture Show, Blade Runner, Toy Story et Do the Right Thing. Je terminerai sur une note décevante, car les spécialistes ont quand même osé éliminer :Birth of a Nation, From Here to Eternity, All Quiet on the Western Front, Rebel Without a Cause, Stagecoach, Close Encounters of the Third Kind, An American in Paris, Wuthering Heights, Dances With Wolves, Giant, Mutiny on the Bounty, Frankenstein (1931), The Jazz Singer, My Fair Lady, A Place in the Sun, Guess Who's Coming To Dinner  Fargo. Incroyable, mais vrai....Voici donc les 10 premiers: Citizen Kane (Orson Welles, 1941) 2. The Godfather (Francis Ford Coppola, 1972) 3. Casablanca(Michael Curtiz, 1942) 4. Raging Bull (Martin Scorsese, 1980) 5. Singin' in the Rain (Stanley Donen and Gene Kelly, 1952) 6. Gone with the Wind (Victor Fleming, 1939) 7. Lawrence of Arabia (David Lean, 1962) 8. Schindler's List (Steven Spielberg, 1993) 9. Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958) 10. Wizard of Oz (Victor Fleming, 1939) Sources AFI moviecans

    Un clic sur et une visite virtuelle de 100: http://connect.afi.com/site/PageServer?pagename=micro_take_tour

    Magnum-Franck_Cart-Bresson_2_SIZE195Ainsi, comme vous pouvez le constater, les goûts et les couleurs en Europe et Outre-Atlantique ne sont pas vraiment les mêmes.  Il est tout aussi navrant de voir disparaître de superbes grosses pointures dans les différents sondages de par le monde. L'objectifs de ces sondages n'a pas d'autre but que, celui de reflèter les tendances au fil des ans, et d'apporter un peu de clarté quant aux prochaines réalisations à mettre en boite....En effèt, j'ai peur de voir s'installer dans le futur, une émergence de réalisations à grands budgets et effets spéciaux à la pelle, au détriment du bon cinéma naturel, et que petit à petit, les blockbusters à tiroirs, cad prequels et sequels, vont désormais envahir les listes officielles, et par delà, nous enlever, nous les gens de "ces années là" nos beaux souvenirs...Car je persiste à dire, que même si ces listes donnent un aperçu des préférences du  "public cinéphile", elles ne sont pas l'exacte baromètre des films de qualité. Ce que vous citerez comme un bon film, ne le sera pas forcemment pour moi et inversémment. Et puis, on ne peut comparer les bons vieux standards d'avant et de juste après guerre, avec les films d'aujourd'hui. Finalement, il faudra pour garder une certaine équité, que les classements officiels soient divisés...Et ne pas mettre en balance Citizen Kane, avec Cars, Lord of The Rings, et autres Harry Potter. Cela n' a rien à voir. Et puis comment aimer Laurence d'Arabie et Pulp Fiction?

    Qu'en pensez-vous?dyn002_original_1011_108_pjpeg_2566638_66e6eaa0437cca311e3d3f74a69fb2e6[1]

     

    Après les américains, place aux anglais.

    clapje viens de découvrir la liste de préférences des lecteurs du Telegraph version U.K. Et je suis très étonnée de son contenu. Cela ne correspond pas, mais alors pas du tout au classement mondial édité par l'Académie américaine. Ici pas de traces de quelques grands standards du cinéma, mais 3 films que je suis très étonnée de retrouver dans cette liste. Heureusement que quelques monuments du 7ième art figurent en bonne place.. 
    1. Blade Runner (Ridley Scott, 1982) 2. Amelie (Jean-Pierre Jeunet, 2001)Gladiator (Ridley Scott, 2000) Psycho (Alfred Hitchcock, 1960) Taxi Driver (Martin Scorsese, 1976) 3.Ex aequo:  The Good, the Bad and the Ugly (Sergio Leone, 1966) Labyrinth (Jim Henson, 1986) Pulp Fiction (Quentin Tarantino, 1994) The Shawshank Redemption (Frank Darabont, 1994) The Third Man (Carol Reed, 1949) 4. Ex-aequo: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola, 1979) A Clockwork Orange (Stanley Kubrick, 1971) Ghostbusters (Ivan Reitman, 1984) The Godfather (Francis Ford Coppola, 1972) The Remains of the Day (James Ivory, 1993)Some Like It Hot (Billy Wilder, 1959) Withnail & I (Bruce Robinson, 1987)Zulu (Cy Endfield, 1964).
    Ensuite à la cinquième place, une flopée de films dont certains ne devraient même pas y figurer. Décidemment, ces Anglais, déjà qu'ils persistent à vouloir rouler à gauche, ont vraiment des goûts très spéciaux. Je me suis limitée à cette cinquième position, parce que après, cela devient un peu du n'importe quoi. Figurez-vous que ils ne citent même pas :  "Autant en emporte le vent"  omprenne qui pourra......
    x1pk64-9H0OKxSNQYK4oZs_dxL0Z7d9OK4z-rjkUYrn_PsV92QGY3E1CNyEagcUFsqK4sQ5boin66r3VoPKPH6u7VQZ34MnxE41cT4OOla_szfpCj0Dp6ZnK18SL4LXkkddEPDs8hUhaMl0-9J55
    . 12 Angry Men, Crocodile Dundee, Snow White and the Seven Dwarves, Tokyo Story, All Quiet on the Western Front, The Sound of Music, The Life of Brian, Nikita, Dangerous Liaisons, Amadeus, Rebecca, Dr Strangelove, The Graduate, The Royal Tenenbaums, Ed Wood, Sin City, Star Wars, Laurence of Arabia, ET, Willow, Jaws, Casablanca, Kind Hearts and Coronets, The Italian Job, Midnight Cowboy, The Bridge Over the River Kwai, A Night at the Opera, Jean de Florette, Modern Times, Stagecoach, In the Name of the Father, Seven, Fight Club, Alien, Das Boot, The Lord of the Rings.

    Dans cette liste non-exhaustive, je retrouve quand même quelques films qui figurent dans mes préférences. (En jaune). Mais j'aimerai  connaître les vôtres. Et.....allez-y, même si devait paraître saugrenu. Après tout, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, n'est-ce-pas?

    Bonne journée...