30 juin 2015

Irrational Man de Woody Allen.

woody.jpgProfesseur de philosophie, Abe Lucas est un homme dévasté sur le plan affectif, qui a perdu toute joie de vivre. Il a le sentiment que quoi qu’il ait entrepris - militantisme politique ou enseignement - n’a servi à rien.Peu de temps après son arrivée dans l’université d’une petite ville, Abe entame deux liaisons. D’abord, avec Rita Richards, collègue en manque de compagnie qui compte sur lui pour lui faire oublier son mariage désastreux. Ensuite, avec Jill Pollard, sa meilleure étudiante, qui devient aussi sa meilleure amie. Si Jill est amoureuse de son petit copain Roy, elle trouve irrésistibles le tempérament torturé et fantasque d’Abe, comme son passé exotique. Et tandis que les troubles psychologiques de ce dernier s’intensifient, Jill est de plus en plus fascinée par lui. Mais quand elle commence à lui témoigner ses sentiments, il la rejette. C’est alors que le hasard le plus total bouscule le destin de nos personnages dès lors qu’Abe et Jill surprennent la conversation d’un étranger et s’y intéressent tout particulièrement. Après avoir pris une décision cruciale, Abe est de nouveau à même de jouir pleinement de la vie. Mais ce choix déclenche une série d’événements qui le marqueront, lui, Jill et Rita à tout jamais.

15 avril 2015

Première image du dernier Woody Allen

 

Découvrez une première image de

Un homme irrationnel
 

de Woody Allen avec Jamie Blackley, Joaquin Phoenix, Parker Posey, Emma Stone

Sortie au cinéma le 14 octobre
 
 

woody.jpg

13 janvier 2015

Woody Allen passe au petit écran..

annie7.jpgLe réalisateur de Annie Hall, Bananas, et Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe (sans jamais oser le demander), passe au petit écran.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/01/13/woody-allen-va-creer-sa-premiere-serie-tv-pour-amazon_4555303_3246.html#5huRce1IubEAcH4o.99

16:26 Publié dans Télévision | Tags : amazon, actualité cinéma, woody allen, annie hall, diane keaton, usa, manhattan | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

02 novembre 2014

France Magic in the Moonlight : déjà plus de 500 000 spectateurs sous le charme

 

 
Déjà plus de 500 000 spectateurs sous le charme !
Suivez l'actualité du film sur Facebook
 
 
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
YouTube
YouTube
Instagram
Instagram
Website
Website

12 septembre 2014

Deauville le verdict ce soir.

 

actualité cinéma,france,deauville,christine and the queens,love is strange,the november man,pierce brosnan,magic is the moonlught,woody allen

Longs métrages (en compétition) :

"Whiplash" de Damien Chazelle

"A Girl Walks Home Alone At Night" de Ana Lily Amirpour

"It Follows" de David Robert Mitchell

"I Origins" de Mike Cahill

"Jamie Marks Is Dead" de Carter Smith

"Juillet De Sang" (Cold In July) de Jim Mickle

"Love Is Strange" de Ira Sachs

"The Better Angels" de A.J. Edwards

"Un Homme Très Recherché" (A Most Wanted Man) de Anton Corbijn

"The Good Lie" de Philippe Falardeau

"Things People Do" de Saar Klein

"Uncertain Terms" de Nathan Silver

"War Story" de Mark Jackson

"White Bird" de Gregg Araki

 

Les Premières (hors-compétition):

"Deepsea Challenge 3D : L'Aventure D'Une Vie" de John Bruno, Andrew Wight & Ray Quint

"Sin City : J’Ai Tué Pour Elle" de Roberto Rodriguez & Frank Miller

"Magic In The Moonlight" de Woody Allen

"Chef" de Jon Favreau

"Anchorman 2" de Adam Mckay

"Les Recettes Du Bonheur" de Lasse Hallström

"Avant d’Aller Dormir" de Rowan Joffre

"Get On Up" de Tate Taylor

"Infinitely Polar Bear" de Maya Forbes

"Les Boxtrolls" de Anthony Stacchi & Graham Annable

"Land Ho!" de Martha Stephens & Aaron Katz

"Alex Of Venice" de Chris Messina

"Camp X-Ray" de Peter Sattler

"Pasolini" de Abel Ferrara

"The Disappearance Of Eleanor Rigby : Them" de Ned Benson

"The November Man" de Roger Donaldson

 

Les Docs de l’Oncle Sam :

"Last Days In Vietnam" de Rory Kennedy

"National Gallery" de Frederick Wiseman

"Red Army" de Gabe Polsky

"Life Itself" de Steve James

"The Go-Go Boys" de Hilla Medalia

 

 

 

02 juillet 2014

Magic is the Moonlight Woody Allen le poster exclusif!

Magic in the Moonlight - Poster.JPGC’est avec grand plaisir que PARADISO FILMED ENTERTAINMENT dévoile l’affiche du nouveau film de Woody Allen, MAGIC IN THE MOONLIGHT, qui a été créée spécialement pour le Benelux.Cette affiche (créée par Locust Entertainment BV sur base du visuel américain) montreles deux protagonistes, Emma Stone et Colin Firth, ensemble dans l’observatoire d’étoiles.

 Synopsis:

Dans les années 20, Stanley (colin Firth) est un prestidigitateur qui donne un spectacle grimé en Chinois. Il est chargé d'aller démasquer Sophie (Emma Stone), une jeune fille qui se vante d'être une grande médium et dépouille les riches héritiers de leur fortune dans le sud de la France. Sophie a-t-elle de vrais pouvoirs ? Stanley va tomber sous son charme.

 

https://www.youtube.com/watch?v=MG71z-AP524

 

 

 

16 mai 2014

New York's film locations

Hollywood est The Place to be pour le bling bling et les fameux Red-Carpets...Los Angeles, cité des Anges pour certains, cité de tous les excès pour d'autres, où l'on recence le plus grand nombre de stars et d'agencies au m3e n'en détient pas pour autant le monopole des tournages de films.

Depuis longtemps déjà, New York est la ville où de très grosses productions voient le jour. Ce qui pour ceux et celles qui n'y ont jamais mis les pieds, représente de belles cartes postales, surtout filmé avec les technologies actuelles. Celles qui permettent de voir Big Apple d'en haut, comme dans Spiderman par exemple...pour n'en citer qu'un..

Cependant bien avant la déferlante d'effets spéciaux, pour les gros producteurs et réalisateurs, filmer dans New York était le must. Ainsi un très grand nombre de films des années 60 à 1980 et qui furent tout autant de succès ont eu le NYC de Mr et Mme tout le monde comme décors. Alors, voici un bref regard dans le rétro, sur quelques-un des blockbusters de l'époque. Et si nous n'avions pas affaire à de fins cinéphiles, recensant ces endroits, nous aurions bien du mal à remettre certains endroits sur la carte de Manhattan..

Serpico-.jpgSerpico.jpg Photo 1 et 2 Serpico 1973 - 86 7th Avenue South

 

 

 

Photo 3 et 4 French Connection 1971- 188 Grand Street

FrenchConnection.jpgFrench-Connection-.jpg

 

 

 

 

Photos 5 et 6 Broadway Dany Rose de Woody Allen 1983 - 842 7th avenue

BroadwayDany20Rose1.jpgBroadwayDanny20Rose2.jpg

 

 

 

 

 

Photo  7 et 8 Rat Race 42nd Street

RatRace.jpgRat-Race.jpg

 

 

 

 

Naked City 1947 - 223 West 20th streetNaketCity.jpgNaked City.jpg

 

 

 

 

 

Photos 7 et 8 Hannah and her Sisters 1985 Green Street

HannahandHerSisters1.jpgHannahHerSistersGreene.jpg

 

 

 

 

Photos 7 et 8 Taxi Driver 1975 - 1886 Broadway

 TaxiDriver.jpgTaxi-Driver-.jpg

 

 

09:02 Publié dans INSOLITE!!!!! | Tags : new york, manhattan, woody allen, usa, film locations, insolite | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05 mai 2014

FADING GIGOLO bientôt dans nos salles

 comédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolo

FADING GIGOLO

réalisé par John Turturro
avec Woody Allen, John Turturro, Sofía Vergara,
Sharon Stone, Vanessa Paradis & Liev Schreiber

--
 

fading_gigolo_press.jpgWoody Allen joue le rôle de Murray, un bouquiniste sans cesse sans le sou. Mais quand sa charmante dermatologue (Sharon Stone) lui demande s'il a parmi ses connaissances une personne à lui présenter, il échafaude un astucieux stratagème. Il parvient à convaincre son ami Fioravante (John Turturro) de jouer le rôle de gigolo – en prenant sa commission au passage, bien entendu -, rôle loin d'être désagréable, surtout avec des clientes comme la sensuelle Selima (Sofia Vergara). Mais le faux gigolo craque alors pour Avigal (Vanessa Paradis), une juive orthodoxe veuve, qui n'a pas la moindre idée de la profession de Fioravante.

comédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolo
Tourné dans le quartier hassidique de Williamsburgh à Brooklyn, la quatrième réalisation de Turturro quoique pleins de bons mots et une réelle complicité entre les deux principaux héros, peine à terminer son histoire...J'ajoute que Turturro nous fait propose une réalisation façon Allen...avec de longs verbiages, et un tapis-rouge à ce dernier....égal à lui-même. On raconte qu'il aurait aidé en peaufinant l'écriture avec Turturro. Ceci explique donc cela...

comédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolocomédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolocomédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolo

http://youtu.be/t2epX4tXfic

 

17 janvier 2014

Cate Blanchett et Lupita awardés au Critics choice Awards

cri.jpgarticle-2541001-1ABA378D00000578-494_634x822.jpgThe Critics’ Choice Awards kicked off on Thursday night which saw, Best Actress awarded to Cate Blanchett for Blue Jasmine, who was no doubt still reeling from her Golden Globe win and Oscar nomination for the role While Lupita Nyongo is facing a standing ovation as she wins the Best supporting actress Awards for "12 years a slave"  

http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2541001/AS-I...

 

05 janvier 2014

Cate Blanchett Awardée aux Film Critics et Woody aux Producers Guild awards

blue jasmine.jpgLa valse des Awards est déclenchée...Dans le billet précédent, je vous faisait part de la belle moisson de prix récolté par "Inside Llewyn Davis" des frères Coen.  Cependant, même s'ils ont trusté les principaux Awards décernés par les Critiques Us" où un hommage particulier a été rendu à Egbert, l'un des plus grands critiques cinéma, disparu dernièrement...je ne peux oublier la sublime Cate Blanchett qui, a remporté fort méritoirement, la statuette de la Meilleure Actrice pour "Blue Jasmine " de Woody Allen, dans lequel elle offre une prestation quatre carat d'une personne que l'on pourrait qualifiée de bi-polaire...Blanchett dévance  Adèle Exarchopoulos (La Vie d'Adèle) avec 57 votes contre 36... et July Delpy 26.  Mardi dernier le film de Woody Allen avait déjà remporté le Prix du Meilleur film aux Producers Guild of América (la Guilde des producteurs) en attendant un prix du Meilleur réalisateur aux Oscars? Who knowns!

 

actualité cinéma,cinéma,woody alle,paris,france,berci,avant-première,blue jasmine,cate blanchett,sally hawkins,dépression,alec baldwinAvec Blue Jasmine, fini le tour d'Europe de Woody Allen , place à la comédie dramatique...Une fois n'est pas coutûme.  Avec son dernier opus, Woody Allen nous conte une histoire, une vraie, même si  à première vue elle semble banale, et réchauffée.  Les amours ratées, les couples volant en éclat, les remises en question, la rédemption,  cela fait partie des thèmes de prédilections d'Allen, qui la plupart du temps, y joint ses peurs, ses appréhension et son côté parano. Dans Bleu Jasmine, Allen quoique absent physiquement, n'en imprime pas sa signature, au travers de sa principale interprète...Cate Blanchett,  exceptionnelle. Tout le poids du film repose sur ses épaules et elle délivre un jeu d'acteur absolument fabuleux. Ses états d'âme, tout en subtilité mais magistralement contrôlés font que le dernier Allen ne tombe pas dans la caricature..A ses côtés, Baldwin nous fait penser à Bernard Madoff et Sally Hawkins , vue dans "Made In Daggenham - We want Sex, lui donne une réplique tellement juste elle aussi qu'elle en sublime celle de Blanchett.

 

 b j.jpg Synopsis: Alors qu’elle touche le fond, et que son mariage avec le riche homme d’affaires Hal bat de l’aile, Jasmine, New-yorkaise aussi snobe qu’élégante, décide de s’installer chez sa sœur Ginger, qui vit dans un modeste appartement de San Francisco, pour tenter de surmonter la crise.

 


Lorsque Jasmine arrive en Californie, elle est profondément perturbée, sous l’effet des antidépresseurs, elle parle toute seule, se lance dans de longs soliloques, et se sent complètement inutile dans ce monde là.  Si pour faire bien, elle arbore toujours sa classe naturelle,  psychologiquement fragile, de ne plus pouvoir faire son shopping, inviter ses copines pour des garden-parties de rêve, elle déprime de plus en plus...D'autre part, venant d'un monde complètement à l'ouest de celui de sa sœur, qui passe d'un mec à l'autre, la plupart du temps des loosers,    et n’ayant aucune qualification lui permettant de trouver du travail., le futur semble complètement bouché.  Ginger lui suggère d'étudier  la décoration d’intérieur, via internet en d'accepter en attendant des jours meilleurs, un emploi chez un dentiste.. qui ne tardera pas à la séduire malgré elle... 

 

 Bleu jasmine1.jpgDe son côté, Jasmine fait la rencontre de Dwight, diplomate attiré par sa beauté, son élégance, son élocution, sa culture et sa distinction, lequel ne tardera pas à la demander en mariage. Cependant, il ne faudra pas longtemps à Dwigth pour se rendre compte que Jasmine ne vit que pour le paraître et le regard des autres... tout en refusant de voir la réalité en face....la suite à l'écran..

Suivez l'actualité du film sur :
Page Facebook : https://www.facebook.com/BlueJasmine.lefilm

 

08 décembre 2013

New York Films Critics...palmarès..

1Z.jpg

 C'est parti...Les cérémonies des remises des récompenses cinématographiques ont débuté, et il y en aura une pléiade....avant la grand messe des Oscars début 2014.

Et la première association a dévoilé son palmarès.

New York Film Critics Circle has announced the 2013 winners:

 

BEST PICTURE – AMERICAN HUSTLE de David O Russel..( Les rois du désert, Fighter et Happiness Therapy.) 

BEST SUPPORTING ACTRESS – JENNIFER LAWRENCE, AMERICAN HUSTLE

BEST SCREENPLAY  - AMERICAN HUSTLE.  Eric Singer & David O. Russell  

Juste une petite interrogation...pourquoi American Bluff chez nos voisins français et amis canadiens???

Un escroc, Irving Rosenfeld et sa complice se retrouvent obligés par un agent du FBI de nager dans les eaux troubles de la mafia pour piéger un homme politique corrompu.

 

D'après une histoire vraie.

111Z.jpg

actualité cinéma,usa,new york,christian bale,bradley cooper,jennifer lawrence,jeremy renner 

 

 bande-annonce : http://youtu.be/o5zfgs0F620

 

La suite du palmarès :

Best Actress - Cate Blanchett - Blue Jasmine    Tout sur Cate Blanchett un clic sur : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/blue+jas...

Best Actor -Robert Redford-  All Is Lost    

 Best Supporting Actor - Jared Leto -Dallas Buyers Club

 Best Cinematographer - Bruno Delbonnel - Inside Llewyn Davis   http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/llewyn+d...

Best Animated Film - The Wind Rises

Best Non-Fiction Film (Documentary)Stories We Tell  http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2013...

Best Foreign Film - Blue is the Warmest Color  

Best First Film - Ryan Coogler - Fruitvale Station  http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2013...

Special Award - Frederick Wiseman

15 juillet 2013

Frances Ha...une petite perle en noir et blanc et Greta Gerwich amazing!!

 

 

frha.jpg

Très inspirés par la Nouvelle Vague,  et un certain John Cassavetes, Noah Baumbach le réalisateur et Greta Gerwich  co-scénariste et également compagne, proposent avec Frances Ha une belle carte-postale de New York sur fond de chronique douce-amère, tantôt dramatique, tantôt drôle avec un personnage perpétuellement en mouvement, qui se cherche, qui ne sait pas où la vie va la mener, et qui change d'endroit comme on change de vêtements...

 

Frances Ha 01.jpg

Frances est danseuse, enfin presque, et elle aimerait ne plus rester dans le rôle obscur d'une apprentie toujours en retrait,  France croque la vie à belle dents, ou presque, Frances voit sa meilleure amie avec laquelle elle partage un appart, la quitter pour se marier. Au sortir de l'université à 27 ans, Frances  toujours pas en phase avec elle-même...dans un monde inadapté pour elle, doit désormais se prendre en main, toute seule comme une grande!  Tout en finesse, mais également empreint de maladresse, Frances arrivera au bout de son parcours initiatique non sans s'être jetée à corps perdu dans ses rêves, alors même que leur réalisation semble improbable. Frances vaut tellement plus que ce qu'elle a, mais elle vit sa vie avec une joie et une légèreté inexplicable..Même dans les maladresses de son personnage, Frances elle a la grâce que le film possède aussi..

frh01.jpgfrances Ha 4.jpg

Frances Ha n'est pas à proprement parlé un biopic, quoique pour écrire le scénario, Greta Gerwing s'est quelque peu inspiré de sa propre expérience de vie d'artiste, comme tous ceux qui glandent à New York, qui pour survivre, passent de petits boulots en petits boulots. " Il est vrai que tourner à New York où je vis  et puisser dans mes expériences personnelles ,tout comme utiliser, mais d'une manière plus subtile et de façon enfouie, le vécu de Noah, nous avait donné de bons repères"  A ma question de savoir comment elle s'y est prise pour avoir l'air si naturelle, sans se départir, Greta confie  " c'est drôle que la plupart des journalistes nous disent cela, pourtant, Noah et moi avons tourné certaines scènes plusieurs fois, tout devait être au milimètre près jusqu'à obtenir la scène parfaite, tournée en un seul plan, sans pulitplier les différents angles de prises de vues" Pourtant, tout paraît si simple, si naturel,  "oui vous avez raison mais en tant que couple à la ville comme à l'écran, nous nous sommes encore plus impliqués dans l'écriture.." Comment avez-vous procédé? Y a t-il des idées de l'un qui ont été gommées pour faire valoir sa propre vision du scénario. Y a t-il eu des divergences?

"Nous étions souvent dans une pièce différente, mais lorsque l'un de nous avait une idée, il la proposait à l'autre, et ensemble on voyait comment l'améliorer. Parfois cela donnait lieu a des dicussions, mais au final  nous étions assez proches dans notre façon de décrire Frances"

Je me suis laissez dire qu'au départ, vous aviez une petite liste d'évènements???? "oui, c'est vrai, j'avais déjà quelques idées de situations qui pouvaient faire l'objet d'un film, et au fur et à mesure de l'écriture, elles semblaient en adhéquation avec le personnage de Frances. Et chose étonnante, Noah a eu pour certaines scènes, les mêmes idées que moi...

frances ha,greta gerwig,noah baumbach,new york,feel good movie,manhattan,woody allen,mickey sumnerMême dans l'écriture sur l'amitié entre deux filles? "Oui! nous l'avons écrite en pensant à ce que me disait la maman d'une de mes amies, -profites de ces amitiés tant qu'elles sont là, car plus tard, à l'âge adulte elles n'existeront plus-  J'ai retenu la leçon et nous avons essayé Noah et moi, de montrer une amitié féminine, qui je le sais au début du film, peut prêter à confusion, de la plus belle manière qui soit.

Mais encore, parce que finalement, même si l'héroine se disperse un peu, le film ne parle que de cela. "Vous avez raison, même si par moment, Frances galère seule dans cette immense métropole New Yorkaise,  elle garde toujours son amie en filligrane, et vous savez, j'accorde beaucoup d'importance aux amies, parce que comme je viens de le dire,  une fois mariées, vers 30 ou 40 ans, les femmes doivent faire face à des tas d'obligations qui l'es éloignent progressivement de leurs copines" 

 

frances ha,greta gerwig,noah baumbach,new york,feel good movie,manhattan,woody allen,mickey sumner

 

Parlez-nous de Frances " une jeune femme de 27 ans, qui en est encore restée à ses rêves de jeune fille, lorsqu'elle avait 21 ans. Son personnage est ce que j'appelle "an Anthem" sur l'amitié, les relations entre filles, et sa quète de grand changement. Et le fait de tourner sa journey en noir et blanc ajoute la dramaturgie nécessaire pour faire de Frances, un personnage à prendre au sérieux malgré les côtés rigolos dont elle parsème sa vie. Le noir et blanc s'est imposé à nous dès les premiers jours,  et donne un cachet  plus "cinématographique" au sujet que n'aurait donné l'utilisation classique de la couleur"

 

Que voulez-vous dire par là?  " Frances Ha vit dans son monde à elle, et ne parviendra à se poser qu'à la fin. Donc le noir et blanc sied parfaitement.

N'est-ce pas difficile de tourner sous la direction de son compagnon? "Non, car comme j'ai également écrit le scénario, je savais parfaitement où je voulais aller, et ce que lui attendait de moi. J'aime jouer, et une fois devant la caméra, j'oubliais Noah. il n'y a jamais eu de "rivalité" entre nous...ET puis, il faut aussi que je vous dise qu'une fois écrit, un scénario passe par plusieurs personnes, afin d'être peaufinés par des pros de l'écriture....et qui ne sont pas toujours sur la même longueur d'onde. Ce qui ne fut pas le cas chez nous!"

Oui, pourtant , lorsqu'enfin elle trouve un appartement, l'image finale montre une situation pas encore aboutie, puisque même son nom n'entre pas en entier dans l'endroit prévu à cet effet. Est-ce voulu afin que chacun se fasse sa propre opinion?

Nous avons pensé que cela pouvait-être drôle que seul Ha apparaisse...Mais pour Frances, cela ne change pas grand'chose, puisque que désormais le plus dur est derrière elle. Ce effet de style n'est là que pour finir en beauté et sur un clin d'oeil.

frh1.jpgfrh4.jpg

 

Si Frances Ha, dont le tournage a duré un an, se déroule dans plusieurs quartier de New York, quelques scènes ont été tournée à Sacramento, où la comédienne a réussi à convaincre sa famille, sa soeur, son frère et ses parents  de participer au tournage, et ceux-ci délivrent une interprètation quasi parfaite pour des non professionnels..Cette scène n'est pas sans rappeler le style Woody Allen

 frh6.jpgfrha2.jpg

 Frances Ha, un OVNI dans le cinéma actuel? 

Assurément si l'on en croit les critiques américains. Même si on déplore le décès réçent de Robert Egbert, la meilleure plume critique que les yankees ont connu, et qui j'en suis certaine, aurait adoré Frances Ha, il reste encore les autres qui pratiquement d'une voix unanime sont tombés sous le charme... .par la grace de sa principale interprète Greta Gerwich,  la plus exitante des comédiennes américaines d'aujourd'hui.. Frances Ha, est  une belle étude d'observation sur la vie new-Yorkaise, sur les choix à faire quand on ne sait pas où l'on en est, et sur l'amitié qui reste quand même le ciment de la vie... 

frh10.jpgMême s' il ne fera pas l'unanimité, quelques journalistes prétextant un certain ennui....si les longs verbiages ne sont pas leur tasse de thé, que l'utilisation du noir et blanc (en digital) les dérange,  le film de Baumbach  plaira à la plus grande partie des cinéphiles.. Captivant, drôle, émouvant..  Le duo Gerwich/Baumbach parvient à conférer à son message, une étonnante universalité, tout en rendant au 7ème art sa nature première...celle de raconter l'histoire par l'image, alliée à une écriture d'une exquise douceur et une mise en scène rafinée. Ils nous démontrent par ricochet que le bonheur tout simple est à la portée de tous, quelques soient les drames et les ennuis...suffit simplement de le capter au bon moment. Pour ma part, lorsque en compagnie de Frances, j'ai sillonné Manhattan, fait une incursion à Brooklyn, poussé une pointe dans le New Jersey, et fait une petite halte dans Chinatown, la liste des courses et du courrier à envoyer, sont restés loin de moi.. J'étais dans le film et je partageait ses états-d'âme, pourtant, il fallait oser sacrifier comme l'a fait Noah Baumbach, la grandeur et les lourds budget pour dire " Allez on prends la caméra et on tourne" Dans le monde actuel des requins des studios, où la rentabilité prime, c 'était un pari risqué que le réalisateur à réussi haut la main...et Gerwich est un talent à l'état brut, qui avec ce rôle établit une nouvelle référence en matière de feel-good movie!

 

fra.jpg

A noter: le film se déroule sur fond de Modern Love de David Bowie (entre autre) et Mickey Sumner, la fille de Sting apparaît pour la première fois au cinéma. Cette dernière tourne en ce moment dans

CBGB, l'histoire de ce club situé sur Bowery et qui a vu défiler les plus grandes stars de la scène underground New Yorkaise.  Ceci fera l'objet d'une autre chonique

11 mai 2013

Woody Allen termine....Blue Jasmine Premières images

bja.pngWoody Allen continue son tour du monde avec Blue Jasmine"  sa nouvelle comédie romantique 
Du pitch, on ne sait pas grand chose à part qu'il s'intéressera aux "dernières étapes de la crise d'une fashionista/femme au foyer new-yorkaise", rôle interprété par Cate Blanchett. Notre héroïne se verra obliger de déménager à San Francisco à cause de problèmes financiers et d'abandonner ainsi ses habitudes bourgeoises pour un mode de vie plus simple.

Face à Cate Blanchett, Woody Allen a réuni comme à son habitude un beau casting : Alec Baldwin, Sally Hawkins, Peter Sarsgaard...Le film ne dispose pas encore de date de sortie française.

Sources : https://www.facebook.com/home.php#!/SundanceFrancophone?h...

blue jasmine,cate blanchett,woody allen,tournage,sally hawkins,alec baldwin,usa,san franciscoblue jasmine,cate blanchett,woody allen,tournage,sally hawkins,alec baldwin,usa,san francisco

blue jasmine,cate blanchett,woody allen,tournage,sally hawkins,alec baldwin,usa,san francisco

27 janvier 2013

Sur le front hollywoodien et ailleurs....

wood.jpgEvan Rachel-Wood vaient de commencer le tournage de "The Necessary Death of Charlie Countryman" avec Shia LaBeouf, ensuite elle fera "The romance It Is What It Is" avec Sigourney Weaver, pour enchaîner ensuite avec "18 Wheel Butterfly" de Michael Polish, où elle incarnera une conductrice de poids-lourds...Pendant ce temps là, son mari Jamie Bell (Billy Elliot-Tintin) pas en reste, tournera succèssivement avec James McAvoy( Wanted) dans "Filth" avec Tilda Swinton (Kevin) dans "Snowpiercer" et enfin, dans le prochain Lars Von Trier, le real-sex drama Nymphomaniac....En voilà deux qui ne sont pas prêts de passer de belles soirées au coin du feu!

 

houdini,escape,stephan streker,reda kateb,une histoire d'amour,zero dark thirty,vanessa paradis,benjamin biolay,woody allen,sharon stone,john turturro,fading gigolo,brian seznick,paramount,hugo cabret,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,biopics,tom hanks,walt disney,gaspard ulliel,tilda swinton,rache evan-wood,jamie bell,tintin,spielberg,the houdini box,the secret life of houdini,martin scorsese,chernin entertainment,pathé,yves saint-laurent,twentieh century fox,adventure,fantasyMichel Gondry vient de terminer Mood Indigo d'après la nouvelle de Boris Vian "L'Ecûme des jours" écrite en 1947.....avecu n casting exclusivement français, Romain Duris, Audrey Tautou, Omar Sy (Les intouchables) et Gad Elmaleh...

 

h anks.jpgTom Hanks termine un biopic sur Walt Disney intitulé "Saving Mr Banks" à Los Angeles, et ses partenaires sont Emma Thompson et Paul Giamatti.

Tom Hanks rcrute aussi. Il a casté son fils Colin pour tourner dans "Parkland" (Mad men) ,le long-mètrage consacré à l'assassinat de JFK dont il est le producteur.  Il a confié la réalistion à Peter Landesman. Le reste du casting n'est pas mal non plus, Billy Bob Thornton, Jackie Weaver (Silver Lingings Paybook) Jackie Earle Haley (Lincoln)  et Jeremy Strong (Zeo Dark Thirty) A propos de Zero dark Thirty, dans la longue séquence d'ouverture et qui montre les séances de tortures psychologiques des américains, on retrouve Reda Kateb, un comédien vu dans "Un Prohpète" d'Audiart, "Une Histoire d'Amour" avec Poelvoorde et Laetitia Casta, mais également dans "Le Monde nous Appartient" de Stephan Streker....A suivre de plus près...

wood.jpgEn France le biopic Yves Saint-Laurent est sur les rails depuis un mois. Le réalisateur Bertand Bonello (l'Apollonide) a engagé  Gaspard Ulliel (Egérie Chanel et Lonchamps) pour incarner le prestigieux couturier. Quid de son ami??? Début de tournage au printemps.

Chernin Entertainment, filiale des studios Fox, a acheté les droits The Houdini Box, un roman publié en 1991 par Brian Selznick visant à faire revivre la légende du magicien Harry Houdini au cinéma. Selznick avait déjà fait l'objet d'une adaptation cinématogrphique par le biais de Martin Scorsese, lequel avait adapté Hugo Cabret.

Houdini, escape, Brian Sesnick, Paramount, Hugo Cabret, actualité cinéma, ciné, cinéma, Usa, biopics, Tom Hanks, Walt Disney, Gaspard Ulliel, Tilda Swinton, Rache Evan-wood, Jamie Bell, Tintin, Spielberg,,The Houdini Box, The secret life of Houdini, Martin Scorsese, Hugo Cabret,Chernin Entertainment,Pathé, Yves Saint-Laurent,Twentieh century fox,adventure, fantasy, Dans "The Houdini Box" un jeune garçon s'essaye aux tours de magie du célèbre Houdini. Après eu la chance de rencontrer son "maître", il reçoit une invitation à se rendre chez le célèbre magicien. Sur place, il découvre avec stupeur que le magicien est mort, mais qu'il lui a laissé une mystérieuse boite..Je trouve qu'il y à des similitudes entre Cabret et Houdini. Les deux héros croisent leurs idoles et tous deux détiennent une chose, l'un une boite, l'autre une clé....

Un deuxième biopic réalisé par Joe Wright.... devrait également voir le jour!   "The Secret Life of Houdini" se focalisera particulièrement sur son rôle en tant qu'Agent Secret au service des renseignements anglais avant la première guerre mondiale..En tout cas, cet américain d'origine hongroise ne laisse personne indifférent depuis son décès en 1926. Ne fut-il pas intronisé "Le Roi de l'Evasion"?? (Houdini avait été incarné par Tony Curtis dans un faux biopic de 1953). Sur ce lien, http://www.answers.com/topic/harry-houdini l'extraordinaire parcours de ce personnage exceptionnel. Il est à espèrer que les deux biopics seront à la hauteur.

Tom Hanks recrute

houdini,escape,brian sesnick,paramount,hugo cabret,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,biopics,tom hanks,walt disney,gaspard ulliel,tilda swinton,rache evan-wood,jamie bell,tintin,spielberg,the houdini box,the secret life of houdini,martin scorsese,chernin entertainment,pathé,yves saint-laurent,twentieh century fox,adventure,fantasyVanessa Paradis, loin de se laisser abattre par sa réçente séparation d'avec Johnny Depp, à plein de projets. Le premier, continuer le tournage du troisième Opus de John  John Turturro, Fading Gigolo"  lequel a réussi à réunir Woody Allen, Sharon Stone, et Sofia Vergara (excusez du peu)  pour conter les aventures de deux amis fauchés contraints de devenir gigolos. Pour la petite frenchie, ce sera le premier grand rôle à Hollywood..Ensuite elle fera équipe avec Biolay pour son prochain album...

 



 

04 août 2012

Woody Allen dans tous ses états! Sortie Belge!

woody.jpg

 Ce ne fut pas facile d'obtenir son accord, car Allen a toujours estimé que cela ne valait pas la peine de faire un documentaire sur lui. Il a vraiment la tendance à l'autodépréciation, et estime ne pas être un vrai artiste qui mérite une rétrospective. Cependant une fois l'accord signé, il est très facile de travailler avec lui. Beaucoup de gens font preuve de déférence et de manières en sa présence, pourtant si on le titille un peu, il a du répondant. Le réalisateur à pu entrer dans la pièce où Woody Allen travaille, et chose surprenante,on découvre qu' il tape ses scénarï¨sur une très vieille machine à écrire et, à la question de savoir comment il fait pour décaler, insérer et déplacer ses notes sans ordinateur...il sort des post-it, une paire de ciseau et une agrafeuse. Et ma foi, même si cela prête à sourire, le résultat est là. Allen s'y retrouve dans tous ses brouillons... même dans ceux sens dessus-dessous au fond d'un troir. Après, c'est avec une certaine émotion qu'il déambule dans son Brooklyn natal et note au passage, combien les choses ont changé depuis son enfance, à commencer par l'unes des plus belles salles de cinéma de l'époque transformée en centre commercial...Le spectateur a également droit à de nombreux extraits de ses nombreux stand-ups au Bitter-End bar dans le Village...et aux souvenirs des actrices qui ont tourné sous ses ordres...Diane Keaton, Penelope Cruz, Scarlett Johansson, Mia Farrow. Voilà donc un bref aperçu de ce qui vous attends dans ce superbe documentaire, puisant dans un vaste vivier d'archives où malgré tout, j'ai encore appris des choses sur Allen..Petit bémol mais alors tout petit, le documentaire est un peu trop condescendant à mon goût. Les seuls instants où des critiques apparaisent, c'est quand elle sortent de la bouche de Woody himself!

 

.Woody-Allen-A-Documentary-3.jpg

 

Dans le cadre du tournage de "Woody Allen- A documentary" de Robert W. Beide, (1) un regard intime sur la vie, la carrière et le processus créatif de W.A., le réalisateur le plus prolifique des Etats-Unis, de sa plus tendre enfance à Brooklyn jusqu'à la sortie de son 41ème film "Midnight In Paris".(2) ..neuf questions insolites et drôles lui ont été posées par le réalisateur.  Voici ce que cela donne quand c'est un spécialiste du Stand-up  qui s'y coltine....Du Allen pur jus!

1. Nommez trois actrices pour lesquelles vous avez eu un coup de foudre, gamin ou adulte?

W.A. Rita Hayworth, Vivien Leigh et Ava Gardner.

2. Si vous étiez ami de Woody Allen , qu'est-ce que vous trouveriez de plus pénble chez lui?

W.A. Le fait qu'il se plaigne tout le temps!

3. Qu'avez-vous fait dans votre jeunesse que vous seriez fureux de voir vos enfants répéter?

W.A. Voler, tricher et provoquer des incendies.

4. Avec quelle personne décédée, que vous ne connaissez pas, aimeriez-vous dîner?

W.A. Il n'y a vraiment personne avec qui j'aimerai dîner....

....Et si il ou elle payait l'addition?  Alors peut-être Sydney Bechet (Woody est un excellent musicien de jazz)

5. Citez un film que vous aimez et que vous devez toujours défendre, et un autre que vous devez vous jutifier de ne pas aimer

W.A. La premier serait "La Grande Nuit de Casanova (1954) de Norman Z. McLeod, et le second "Certains l'aiment chaud"

6. Si vous ne deviez ne plus jamais voir de films ou d'évènements sportifs, lequel sacrifieriez-vous?

W.A. A ce stade de ma vie, les films! Le cinéma ne ressemble plus à ce que je voyais quand j'étais gamin. Par contre, un évènement sportif reste toujours palpitant.

7. Quel don auriez-vous souhaité avoir et que vous n'avez pas?

W.A. Quelle peur je n'ai pas? Ah non....quel don....(NDT Woody comprend "fear" au lieu de skill!...J'aurais adoré être un grand musicien, mais ce n'est pas le cas, je joue juste de la clarinette. Je me fiche de m'améliorer dans ce domaine, j'aurais préféré être un génie du piano.

8. Vous êtes dans le couoir de la mort, et c'est le "grand jour". Quels plats commabderiez-vous pour votre dernier repas?

W.A. Franchement, lorsque vous vivez des expériences atroces, vous perdez votre appétit. Je serais probablement assis, regardant fixement devant moi et incapable de manger quoique ce soit!

9. Un ange vient vous voir et vous offre de vivre en bonne forme jusqu'à  100 ans, mais il faut proposer un marché : enlever deux ans au compteur avec en échange la certitude de réaliser le grand film dont vous rêvez, votre "Voleur de bicyclette ou votre "Grande Illusion..

W.A. Je n'accepte pas le marché. Je ne suis pas si dévoué au cela que cela. Ou alors, je demande deux mois au lieu de deux ans pour le faire (rires) . Les films, vous savez, ce ne sont que des films....

1. Distribué par Imagine en Belgique!

2. Woody Allen n'avait pas encore commencé To Rome With Love à cette époque

 

05 juillet 2012

To Rome with Love from Woody Allen! Dans les salles belges

 

woody allen penelope cruz,jesse eisenberg,alec baldwin,usa,itale,rome,the bop decameron,actualité,ciné,cinéma,tournage 2011,united states,ellen page,europe

Après Barcelone (Vicky Cristina Barcelona) Londres (You will Meet A Dark Stranger-Match Point) et Paris (Midnight in Paris) , le grand réalisateur a posé ses bagages à Rome..To Rome With Love (titre original."The Bop Decameron" ) rassemble un casting hétéroclite mais assez suprenant quand même; Pénelope Cruz, je dirais presque comme d'hab' en prostituée, Jesse Eisenberg (The Social Network) Ellen Page (Hard candy-Inception) Judy Davis, Alec Baldwin, Roberto Benigni (La Vie est belle), là pas de surprises, il faut un italien quand même, ensuite Greta Gerwig, Ornella Mutti dans un tout petit caméo...Sans oublier, Italia forza, une pleiade de seconds rôle du cru of course, Antonio Albanse, Fabio Armiliata, Alessandra Mastrodinardi, Flavio Parenti, Alison Pill, Riccardo Scamarcio et Alessandro Tiberi... Détail important, pour la première fois depuis longtemps, Woody Allen joue  dans son film..qui est financé par des Fonds Italiens, à savoir la société Medusa!  Woody a  tourné dans de nombreux quartiers de Rome : la place d’Espagne au Colisée, au Palais Farnese, la romantique Fontaine aux tortues du ghetto ! Et afin de rendre hommage à Federico Fellini, Allen a également posé ses caméras dans la célèbre Via Veneto, cadre de la Dolce Vita !

bob decameron6.jpg

 Comment le cinéma italien des années 50/60, celui de Vittorio De Sica, Roberto Rossellini, Michelangelo Antonioni et Frederico Fellini est-il perçu par le plus New Yorkais des réalisateurs américains? La question méritait une psychanalyse....mieux même Un film!  

Le long métrage tiré du Décaméron de Boccace, est une comédie romantique, pleine d’humour qui comprend quatre sketches, et tel un vaudeville, on passe de l'une à l'autre dans un déluge de dialogues percutants et drôles. Surtout dans le chef de Woody, éternel stressé, faisant encore et encore "appel" à son psy, et dont les nombreuses allusions à la mort tombent ici vraiment à pic.  Son histoire est celle  d’un couple américain venu à Rome rencontrer la future belle-famille de leur fille, au sein de laquelle le papa , chanteur d'opéra sous sa douche, est aussi propriétaire d'une société de pompes funêbres!!!  Quand on connait la peur "morbide"  (jeu de mot facile) de Woody Allen face à la mort, on peut dire qu'il a écrit ce rôle expressemment pour lui. Et ses répliques sont hilarantes, etjouissives. Du grand Woody! Dans la saynette suivante, on suit la "journée" de dingue de Leopoldo, incarné par Benghini ,un Mr Tout-le-Monde emporté dans l'engrenage du Star-System et toutes les dérives. qui vont avec...interviews débiles, Tapis-Rouges, et paparazis..Quant à Pénélope Cruz,  étonnante péripatéticienne bien moulée dans une robe rouge mini...un rôle qui lui va bien finalement!  Jesse Eisenberg et Ellen Page nous en apprenent encore sur la littérature..Cependant dans ce sketch là, je n'ai pas bien saisi ce que Alec Baldwin faisait là??? Un rôle alimentaire sans doute!....Quant à tous les autres, ils sont parfaits, même le mini mini caméo d'Ornella Mutti....es amours qui vont, qui viennent, on en avait déjà dans V.C.Barcelona. De même que dans avec Midnight in Paris, ce qui m'amène à dire que je préfère de loin le Woody Allen pré Européanisation...Cependant, j'ajouterai que si le premier d'entre nous, réalisait 50% du plus mauvais Allen, alors ma critique aurait du sens...Mais je l'écris quand même, ce n'est pas le meilleur Allen!

woody allen penelope cruz,jesse eisenberg,alec baldwin,usa,itale,rome,the bop decameron,actualité,ciné,cinéma,tournage 2011,united states,ellen page,europewoody allen penelope cruz,jesse eisenberg,alec baldwin,usa,itale,rome,the bop decameron,actualité,ciné,cinéma,tournage 2011,united states,ellen page,europewoody allen penelope cruz,jesse eisenberg,alec baldwin,usa,itale,rome,the bop decameron,actualité,ciné,cinéma,tournage 2011,united states,ellen page,europewoody allen penelope cruz,jesse eisenberg,alec baldwin,usa,itale,rome,the bop decameron,actualité,ciné,cinéma,tournage 2011,united states,ellen page,europe

bop d1.jpg

bob decamero.jpgbob decameron2.jpgbob decameron18.jpg

bop d.jpgbob decameron 10.jpgbob decameron15.jpgbob decameron7.jpg

 

 

 

 

 

 

bop de.jpgbop decamer.jpg

 

 

Photo Cruz: Credits: News Pictures/WENN.

A mes yeux, le film ressemble un peu "Vacances Romaines" le superbe film de William Wyler, avec Gregory peck et Audrey Hepburn....Mais en version impressionisme et palettes de couleurs saturées...

 

 

 

07 juin 2012

Tout ce qui vous avez toujours voulu savoir sur Woody Allen sans.....

woody.jpg

Comment un petit juif de Brooklyn,  au physique assez disgracieux, tour à tour acteur, dialoguiste percutant, metteur en scène,auteur de talent, musicien de jazz et humoriste stand-up est-il devenu l'immense Woody Allen?

Le documentaire intitulé "Woody Allen A Documentary" y apporte un semblant de réponse. Au détours d'' interviews, d'extraîts inédits, de rencontres et de confessions, le film de Robert B. Weide (Curb your enthousiasm) survole cinquante ans au service du cinéma. On y retrouve Pénélope Cruz, Diane Keaton ...of course, Owen Wilson, Martin Scorsese John Cusack, Sean Penn entre autres Ce long-mètrage est un superbe hommage à l'un des plus prolifiques et des plus ifluents réalisateurs du 20ème siècle!

Demain, je suis invitée à la  vision presse de "To Rome With Love" son dernier opus, dans le cadre du Festival du Film de Bruxelles....

woodyallen5.jpg

woodyallenadocumentary.jpg

Tout genre cinématographique possède ses figures emblématiques, qui permettent au cinéphile d'identifier un long-mètrage comme appartenant à un réalisateur bien précis. Avec Allen, c'est plus ardu tant tout au long de sa longue carrère, il a touché à tout avec un égal bonheur, et tous les critiques s'accordent à dire aujourd'hui que tant Roman Polansky, Stanley Kubrick et Allen ont apporté de véritables chefs-d'oeuvres au 7ème Art!

.
 

13 mai 2012

Bientôt le Festival du film de Bruxelles..

016.JPG

La 10ème édition du BRUSSELS FILM FESTIVAL se déroulera du 8 au 16 juin à Flagey et Bozar.

 

La Compétition Officielle réunit 12 films européens en lice pour des prix d’un montant total de 45.500 € dont 10.000 pour le Golden Iris Award du meilleur film. Le Jury est composé de Peter Geeenaway, Edouard Molinaro, Tania Garbarsky, Frédéric Fonteyne, Mireille Perrier, et Bernard Yerles !

Quelques superbes avant-premières, dont le dernier Woody Allen, mais ne rêvons pas, il ne sera pas présent!, A l'inverse de Jean-Paul Rouve peut-être. En Belgique on fait avec ce que l'on a....mais avec Molinaro, Peter Grenaway et Garbasky, c'est déjà pas si mal. Cependant des invités de dernière minute pourraient allonger la liste!!

 

-en gala d’ouverture, le nouveau film réalisé et interprété par Jean-Paul Rouve, QUAND JE SERAI PETIT(France). Il y est entouré de Miou-Miou, Claude Brasseur, Benoît Poelvoorde, Arly Jover, Gilles Lellouche et Xavier Beauvois.

-En gala de clôture, TRISHNA (UK) dans lequel Michael Winterbottom transpose le célèbre roman Tess of the D’Ubervilles de Thomas Hardy dans l’Inde contemporaine, avec Freida Pinto (révélée par Slumdog Millionaire).

-A découvrir également : PARIS MANHATTAN (France) de Sophie Lellouche avec Alice Taglioni, Patrick Bruel et Woody Allen, THE DEEP BLUE SEA (USA/UK) de Terence Davies avec Rachel Weisz, Tom Hiddleston, Simon Russell Beale, TO ROME WITH LOVE de Woody Allen, avec Woody Allen, Roberto Benigni, Penelope Cruz, Alec Baldwin, Ellen Page, lors d'une journée spéciale le 9 juin! A vos agendas...

Programme de la compèt!

-AMONG US (Onder Ons) de Marco van Geffen (Pays-Bas)

-BLOODY BOYS (Jävla pojkar) de Shaker K. Tahrer (Suède)

-CAN de Raşit Çelikezer (Turquie)

-CLIP (Klip) de Maja Miloš (Serbie)

-DEATH FOR SALE de Faouzi Bensaïdi (Belgique/France/Maroc)

-KAUWBOY de Boudewijn Koole (Pays-Bas)

-MERCY (Gnade) de Matthias Glasner (Allemagne/Norvège/Angleterre)

-MY BROTHER THE DEVIL de Sally El Hosaini avec James Floyd & Saïd Taghmaoui (UK)

-NO REST FOR THE WICKED (No habrá paz para los malvados) de Enrique Urbizu (Espagne)

-ROSE (Róża) de Wojciech Smarzowski (Pologne)

-TWILIGHT PORTRAIT (Portret v sumerkakh) de Angelina Nikonova (Russie)

-VOICE OF MY FATHER (Babamin Sesi) de Orhan Eskiköy & Zeynel Doğan (Turquie/Allemagne/France

Incontournable tradition, le festival présente quatre Séances en plein air, gratuites, dès 22h30 sur la Place Sainte-Croix, l’occasion de (re)savourer les excellents LES GEANTS de Bouli Lanners et HASTA LA VISTA de Geoffrey Enthoven, mais également deux ciné-concerts : LE GOLEM de Paul Wegener par NLF3 et LE PRISONNIER de George Markstein par NeirdA & Z3ro.. Les années précédentes, le festival proposait une dizaine de séances style "drive-in" et le succès allié à une bonne météo, avait rendu chacune de ses soirées..inoubliables et very successful!....Cette année, 9 voisins de la Place Sainte-Croix, ayant porté plainte pour nuisances sonores, les orgaisateurs ont du revoir leur copie pour satisfaire ces "grincheux" et le bourgmestre en place...Donc, seulement 4 films...

Les Invités

Peter Aalbaek Jensen, Carl Barât, Lucas Belvaux, Jean-Michel Bernard, Thomas Bidegain , Claude Brasseur (sous réserve), Raşit Çelikezer, Terence Davies, Ozgur Dogan, Zeynel Dogan, Frédéric Fonteyne, Tania Garbarski, Valeria Golino (sous réserve), Peter Greenaway, Gustav Hofer, Marc A. Huyghens, Elin Klinga, Boudewijn Koole, Sophie Lellouche, Edouard Molinaro, Koen Mortier, Mireille Perrier, Jean-Paul Rouve, Roger Sargent, Julien Sigalas, Alice Taglioni (sous réserve), Shaker Tahrer, Selen Uçer (sous réserve), Saul Williams, Michael Winterbottom (sous réserve), Bernard Yerlès..

 

21 mars 2012

De grands réalisateurs chez Warner Bros.

 
Warner Bros.
SPéCIAL GRAND RÉALISATEURS
Retrouvez leurs grands classiques et leurs œuvres moins connues
En DVD, Blu-ray, VOD et Téléchargement
Tim Burton - Christopher Nolan - Clint Eastwood - Stanley Kubrick
Zack Snyder - Steven Soderbergh - David Fincher - Woody Allen
 

24 janvier 2012

Midnight In Paris...4 nominations aux Oscars...

par.pngMIDNIGHT IN PARIS

La merveilleuse fable moderne de Woody Allen, qui se déroule à Paris et qui nous raconte l’histoire d’un écrivain (Owen Wilson) qui remonte dans le temps chaque nuit pour y retrouver ces idoles artistiques d’antan.

 Ce film a obtenu le box-office mondial le plus important pour un film de Woody Allen.

Nominations aux Oscars:

-Best Picture

-Best Directing (Woody Allen)

-Best Original Screenplay (Woody Allen)

-Best Art Direction (Anne Seibel)

Regardez le trailer ici

1 nomination aux BAFTA: Original Screenplay.

16 janvier 2012

AACTA Australian Awards nominés

international-awards-nominees1.jpg

On prend les mêmes et on recommence....Les AACTA ont à leur tour dévoilé la liste des nominés élus par ce qui s'appelait encore l'année dernière l'AFI...Australian films Industry..J'aurais pu faire un copié/collé parce qu'il y a peu ou prou de différence d'avec les Oscars et Les Golden Globes.....Sauf celle que les votant australiens élisent également leurs pairs.....donc il y a toujours une sous-catégorie dans chaque catégorie....les talents anglais et les réalisations et acteurs internationaux! Les vainqueurs seront connus lors de la cérominie présidée par l'acteur Geoffrey Rush,  27 janvier prochain The Artist, We need to talk about Kevin, Dujardin, Glenn Close sont mes favoris...

NOMINEES FOR THE INAUGURAL AACTA INTERNATIONAL AWARDS

AACTA INTERNATIONAL AWARD FOR BEST SCREENPLAY

  • Aacta, Australien, Afis, actualité, actualité cinéma, The Artist, The Help, The Descendentant, Merryl Sreep, Jean Dujardin, Oscars, Golden Globes, The Artist - Michel Hazanavicius
  • The Descendants Alexander Payne, Nat Faxon, Jim Rash
  • The Ides Of March - George Clooney, Grant Heslov, Beau Willimon
  • Margin Call - J.C. Chandor
  • Melancholia - Lars von Trier
  • Midnight In Paris - Woody Allen
  • Moneyball - Steven Zaillian, Aaron Sorkin, Stan Chervin
  • We Need To Talk About Kevin - Lynne Ramsay, Rory Kinnear

AACTA INTERNATIONAL AWARD FOR BEST DIRECTION

  • Aacta, Australien, Afis, actualité, actualité cinéma, The Artist, The Help, The Descendentant, Merryl Sreep, Jean Dujardin, Oscars, Golden Globes, The Artist - Michel Hazanavicius
  • Drive - Nicolas Winding Refn
  • Hugo - Martin Scorsese
  • Margin Call - J.C. Chandor
  • Melancholia - Lars von Trier
  • Midnight In Paris - Woody Allen
  • The Tree Of Life - Terrence Malick
  • We Need To Talk About Kevin - Lynne Ramsay

AACTA INTERNATIONAL AWARD FOR BEST ACTOR

  • George Clooney – The Descendants
  • Leonardo DiCaprio – J. Edgar
  • Jean Dujardin – The Artist
  • Michael Fassbender – Shame
  • Ryan Gosling – The Ides Of March
  • Brad Pitt - Moneyball

AACTA INTERNATIONAL AWARD FOR BEST ACTRESS

  • Aacta, Australien, Afis, actualité, actualité cinéma, The Artist, The Help, The Descendentant, Merryl Sreep, Jean Dujardin, Oscars, Golden Globes, Glenn Close – Albert Nobbs
  • Kirsten Dunst – Melancholia
  • Meryl Streep – The Iron Lady
  • Tilda Swinton – We Need To Talk About Kevin
  • Mia Wasikowska – Jane Eyre
  • Michelle Williams – My Week With Marilyn

 

AACTA INTERNATIONAL AWARD FOR BEST FILM

  • The Artist
  • The Descendants
  • Hugo
  • The Ides Of March
  • Margin Call
  • Melancholia
  • Aacta, Australien, Afis, actualité, actualité cinéma, The Artist, The Help, The Descendentant, Merryl Sreep, Jean Dujardin, Oscars, Golden Globes, Midnight In Paris
  • Moneyball
  • The Tree Of Life
  • We Need To Talk About Kevin

 Tous les nominés Australiens, un clic ici http://en.wikipedia.org/wiki/2011_AACTA_Film_Awards                                                         car la liste est trop longue

 

 

22 décembre 2011

Sony acquiert les droits du dernier Allen

Woody1.jpgSony Pictures Classics vient d'obtenir les droits de "The Bop Decameron" devenu " Nero Fiddle" pour l'Amerique du Nord et l'Angleterre.

 Sony Pictures Classics avait déjà permit à "Midnight in Paris" de devenir un gros succès au box-office et d'avoir reçu 4 nominations aux Golden Globes...En achetant "Nero", Sony entérine une cinquième collaboration avec le réalisateur binoclar à succès! La comédie romantique se décline en cinq sanyettes avec Alec Baldwin, Roberto Benigni, Penelope Cruz, Jesse Eisenberg, Ornella Mutti, Allensandro Tiberi, Greta Gerwig et Ellen Page, ainsi que Allen himself!.
Les précédentes fructueuses collaborations:  "You Will Meet a Tall Dark Stranger,"   "Whatever Works,"  "Sweet and Lowdown,"

Précédents billets ici: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/woody+al...

Nero-Fiddle.jpg

24 juillet 2011

Jacky Chan tourne CHINESE ZODIAC à Paris.

jacky chan,chinese zodiac,france,paris,tournage,action,aventure,arts martiaux,insolite,woody allen,madonna,actualité,actualité cinéma,ciné,cinémaComme chaque année, la Ville Lumière sert de décors à  de nombreuses productions étrangères....Après Madonna et Woody Allen (entre autres) l'année dernière, en 2011, c'est toute la production de "Chinese Zodiac" qui a planté sa tente au coeur de la France...Chan pour qui c'est le centième film...et son co-réalisateur Stanley Tong resteront une douzaine de jours en Île-de-France,  à l'aéroport de Roissy Charles de Gaule, en terminant par le Château de Courances..Après tout ce petit monde retournera en Chine, après un crochet par l'Autriche.

14 juillet 2011

Woody Allen et Penelope Cruz en plein tournage à Rome

woody1.jpgAlors que "Midnight In Paris"  encore projeté dans de nombreuses salles de par le monde,  est en passe de devenir le film le plus rentable de toute la carrière de Woody Allen devant  "Hannah and her sisters"  ce dernier, ne croise pas les doigts pour autant. Il est déjà à pieds d'oeuvre dans la capitale italienne et a  commencé le tournage de  "Bob Decameron"....avec un casting cinq étoiles.....Alec Baldwin (30Rocks)  Jesse Eisenberg (The Social network) Ellen Page (Inception)  et Penelope Cruz, dont les premières photos sont désormais disponibles sur la toile...

 

Le film se déroule aujourd'hui, avec deux couples, l'un américain, et l'autre italien...mais n'est pas sans rappeler le Decameron de Giobvanni Boccacio, le classique écrit au treizième siècle.

woody5.jpgwoody07.jpgwoody7.jpgwoody03.jpgwoody9.jpg

Sources Variety

10 juin 2011

Carla Bruni change de métier!

Carla-Bruni-Midnight.jpgDans une interview accordée au magasine "Première", le scénariste de la série télévisée "GLEE" Ian Brennan a avoué avoir un faible pour deux personnalités françaises, à savoir d'une part, Charlotte Gainsbourg, qui n'est déjà plus une inconnue aux States, (23 Grams avec Sean Penn)  et....Carla Bruni. Il avoue avoir pensé sérieusement à la Première dame de France pour un épisode. Cependant avec un enfant à venir et les présidentielles, ce ne sera pas facile de caser cela... "J'adorerais mais elle doit être très occupée avec la campagne présidentielle. Peut-être après la campagne ?"  a-t-il dit en conclusion. En castant Bruni, la production ajouterait un autre grand nom à la prestigieuse liste de guests...Neil Patrick Harris, Gwyneth Paltrow et Britney Spears.....Tourner pour Woody Allen ouvre des portes on dirait....

Précédentes chroniques sur GLEE, un clic sur : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/glee