yolande moreau

  • Le Nouveau Testament DVD Blu-Ray.

    testament dvd belga..jpg

    LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT DISPONIBLE EN BLU-RAY, DVD, VIDEO A LA DEMANDE A PARTIR DU 13 JANVIER.

    Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Sa fille s’appelle Ea. Pour se venger elle balance par SMS les dates de décès de tout le monde….

    Après un fabuleux accueil de la presse et du grand public lors de sa présentation au dernier Festival de Cannes, le film de JACO VAN DORMAEL sorti en salle le 2 septembre continue de séduire, devenant même LE film belge de l'année 2015.

    Rien que sur son premier mois d’exploitation, ce sont plus de 60.000 spectateurs belges - francophones et néerlandophones confondus - qui se sont rendus dans les salles obscures pour découvrir le tant attendu LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT. Pourtant déjà fort de sa place de 1er film francophone de 2015 en Belgique (près de 300.000 entrées), le succès semble ne pas vouloir s'arrêter là...

    Après une nomination aux prestigieux Golden Globes, la Belgique trépigne d’impatience de savoir si cette comédie atypique fera partie des nominés aux Oscars dans la catégorie du Meilleur Film en langue étrangère (verdict attendu le 14 janvier prochain).

    LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT sera disponible en Blu-Ray, DVD et vidéo à la demande à partir du 13 janvier prochain.

    dvd.jpg

    BONUS
    • Making of
    • SFX Featurette (Effets Spéciaux)
    • Teasers
    • Bande annonce
    DETAILS
    • Genre: Comédie
    • Audio: Français
    • Sous - titrage: Néerlandais
    • Durée : +/- 110min
  • Le Dernier Testament représentera la Belgique aux Oscars

    20150825_190106_resized.jpg

    Le comité de sélection national a choisi Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael pour représenter la Belgique aux Oscars dans la catégorie «Meilleur film en langue étrangère». 

    Composé de six professionnels du cinéma néerlandophones et francophones et présidé par Jan Temmerman (De Morgen), le jury a unanimement salué l’inventivité et la « belgitude » du film de Jaco Van Dormael ainsi que son potentiel public et international.

    Présenté en première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en mai, le film cumule depuis sa sortie en salles le 2 septembre dernier d’excellents chiffres, en Belgique (157.000 spectateurs), en France (610.000 spectateurs) et en Suisse (15.000 spectateurs). A la tête du box office belge depuis sa sortie, Le Tout Nouveau Testament a réalisé le meilleur démarrage pour un film belge francophone.  

    C’est la troisième fois que la Belgique choisit Jaco Van Dormael pour la représenter, après Toto le Héro en 1991 et Le Huitième jour en 1996. On se souviendra également de son Oscar spécial du meilleur court métrage de langue étrangère pour Maedeli-La-Breche en 1980.

    Distribué à l’international par Le Pacte, le film qui rassemble notamment Benoît Poelvoorde, Yolande Moreau, François Damiens et Catherine Deneuve s’est vendu dans plus de 50 territoires. Il sort ce 22 septembre au Luxembourg,  le 16 octobre en Espagne, le 26 novembre en Grèce  et en Italie,  le 3 décembre en Allemagne. Une sortie aux Pays-Bas est également prévue d’ici la fin de l’année. La distribution au Benelux est assurée par Belga Films.

    oscars,benoit peolvoorde,yolande moreau,jaco van dormal,le nouveau testament,bruxelles,austin,usa,los anegles,european film awards,religionLe Tout Nouveau Testament fera sa première américaine au Festival du film fantastique d’Austin. Il fait également partie des 52 films en lice pour les European Films Awards.

    La cérémonie des Oscars aura lieu le 28 février 2016 au Dolby Theatre de Los Angeles. Les films nominés seront connus le 14 janvier

  • Démarrage exceptionnel pour Le Tout Nouveau Testament

     

    20150825_190106_resized.jpgPlus de 60.000 spectateurs belges, francophones et néerlandophones confondus,  se sont rendus dans les salles en ce début du mois de septembre pour voir le tant attendu Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael.

    Pas de règles d’emmerdement pour la sortie de ce film puisque les résultats obtenus lui permettent d’atteindre plusieurs records :

    - Nr 1 au box-office du weekend dernier

    - Meilleur premier week-end pour un film francophone en 2015

    - Meilleure recette de tous les temps pour un film belge francophone

    Le Tout Nouveau Testament séduit un public très large et la recette accomplie en ce premier week-end dépasse de loin les chiffres d’ouverture de quelques-unes des comédies à succès des derniers mois :

    + 102% vs. Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu

    + 104% vs. Samba

    + 123% vs. Le Prénom

    + 133% vs. Le Volcan

    + 172% vs. La Famille Bélier

    En Flandre aussi, le film accomplit d’excellents résultats en se positionnant dans le top des films des grandes villes comme Gand, Leuven, Hasselt, Kortrijk ou encore Ostende.  Sur la totalité de la recette du film à date, 19% ont été accomplis sur la Flandre.

    Enfin, en France, le film démarre en 1ère position également le we dernier avec 259.132 entrées sur 387 copies.

    Le Tout Nouveau Testament - Un film de Jaco Van Dormael, co-écrit par Thomas Gunzig, avec notamment Benoit Poelvoorde, Catherine Deneuve, François Damiens, Yolande Moreau,  Pili Groyne, Johan Heldenbergh et Laura Verlinden.

    Produit par Climax & Terra Incognita, le film est financé en partie grâce au Tax Shelter, notamment via Belga Films Fund.

  • Tapis rouge avant première Le Tout Nouveau Testament à Bruxelles

    20150825_190106_resized.jpgC'était la cohue mardi soir sur la place De Brouckère à Bruxelles. Malgré la pluie, le public est venu en masse pour espérer admirer "Dieu"...et il fut comblé. Le comédien jamais à court de pitreries fut le roi de la soirée. Déjà sur le Tapis-rouge, déroulé jusqu'aux pieds des marches, il fut à la hauteur de sa réputation, parlant plus fort que tous les autres comédiens réunis, on l'entendait jusqu'en face à l'Hôtel Métropole où une soirée spéciale était également prévue.

    Le film "Le Nouveau Testament"  vient de se voir décerner deux prix au Festival international du Film de Haugesund qui se tenait du 15 au 21 août dans l’ouest de la Norvège. Tout d’abord le Ray of Sunshine Award remis par le jury qui a trouvé le film « absurde, intelligent, extrêmement original et qui mérite de rencontrer un large public (…) Il est impossible de rentrer du cinéma sans avoir été profondément touché par Le Tout Nouveau Testament ». Ensuite, le très convoité Prix du Public justement. 

    C'est donc un casting "à tiroirs"- il y manquait François Damiens ayant annulé tous ses rendez-vous pour raisons privées et Yolande Moreau-  qui a pris la pose pour les journalistes..Cependant, alors qu'il avait réussi à attirer tous les projecteurs sur sa personne à son arrivée fort chahutée,  Poelvoorde s'est fait tout "petit" pour la photo officielle. Allez comprendre..

     

    Le dernier Jaco Van Dormael avait déjà connu un très bon accueil à Cannes dernièrement, où il fut projeté en première mondiale, la liste des prix s'allonge avec le Prix du Public au Biografilm Festival de Bologne et sa troisième place à Karlovy Vary . Le Dernier Testament sera à l'affiche du Festival d'Angoulême le 30 Août, celui d'Hambourg le premier octobre, sans oublier à celui de Montréal le 7 octobre...

     

    2015-08-27 21.54.35.jpg20150825_185720_resized.jpg20150825_173714-1.jpg20150825_190122_resized.jpg20150825_190029_resized.jpgjaco van dormael,françois damiens,yolande moreau,benoit peolvoorde,le tout nouveau testament,bruxelles,ugc de brouckèrejaco van dormael,françois damiens,yolande moreau,benoit peolvoorde,le tout nouveau testament,bruxelles,ugc de brouckèrejaco van dormael,françois damiens,yolande moreau,benoit peolvoorde,le tout nouveau testament,bruxelles,ugc de brouckèrejaco van dormael,françois damiens,yolande moreau,benoit peolvoorde,le tout nouveau testament,bruxelles,ugc de brouckèrejaco van dormael,françois damiens,yolande moreau,benoit peolvoorde,le tout nouveau testament,bruxelles,ugc de brouckèrejaco van dormael,françois damiens,yolande moreau,benoit peolvoorde,le tout nouveau testament,bruxelles,ugc de brouckère

     

     

     

     

     

  • Le Nouveau testament.

     

    Poelvoorde.png

     

    Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille.

    On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille.

    Sa fille s’appelle Ea. Pour se venger elle balance par SMS les dates de décès de tout le monde….

     

    Après avoir reçu un fabuleux accueil à Cannes de la part de la presse et du public Cannois , Belga Films a le plaisir d’annoncer que

    LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT de JACO VAN DORMAEL sortira dans les salles belges le 2 SEPTEMBRE prochain.

     

    La comédie délirante et surréaliste réunit un cast exceptionnel avec entre autres

    Benoit Poelvoorde, Yolande Moreau, Catherine Deneuve et François Damiens.

  • Le Nouveau Testament de Jaco Van Dormael La sensation de Berlin..


    actualité cinéma,berlin,jaco van dormael a réuni autour de  benoît poelvoorde (dieu),belga,belga films,pili groyne,françois damiens,yolande moreau,catherine deneuve,serge larivière,didier de neck,laura verlinden,romain gelin,marco lorenzini,allemagne,belgique,jaco van dormael,mr nobody,insoliteLe Tout Nouveau Testament, nouveau film de Jaco Van Dormael (Mr Nobody-Toto le Héros-Le Huitième jour) a fait l'événement au Marché du Film de Berlin qui s'est clôturé ce vendredi. Actuellement le films qui a été en partie tourné à Bruxelles, est en cours de montage, et sera terminé début mai. Les ventes à l’étranger sont assurées par Le Pacte qui a projeté en début de marché un promoreel de six minutes. Particulièrement appréciée des acheteurs, les premières images du film ont permis au vendeur de réaliser des préventes dans 15 pays : Allemagne, Autriche, Suisse République Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Norvège, Suède, ex-Yougoslavie, Pologne, Grèce, Turquie, Colombie et Hong Kong.
    D'autres territoires sont par ailleurs en cours de négociation avancée.


    Jaco van Dormael a réuni autour de  Benoît Poelvoorde (Dieu) et Pili Groyne (la fille de Dieu) ainsi qu'un casting cinq étoiles: François Damiens, Yolande Moreau, Catherine Deneuve, Serge Larivière, Didier de Neck, Laura Verlinden, Romain Gelin, Marco Lorenzini.

    Le Tout Nouveau Testament raconte l'histoire de Ea, la fille de Dieu. Dieu existe. Il habite à Bruxelles. C’est un salaud. Il est odieux avec sa femme et sa fille de onze ans. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Pour se venger de son père, elle balance sur Internet les dates de décès de tout le monde…

    Produit par Terra Incognita Films et Climax en Belgique, Après le Déluge en France et Juliette Films au Luxembourg, Le tout nouveau testament a reçu le soutien du Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie Bruxelles, de Wallimage, la RTBF, Casa Kafka, le VAF, Screen Flanders, le Fortis film fund et Orange Studio.

    Le film sera distribué au Benelux par Belga films et en France par Le Pacte. Aucune date de sortie n'a encore été annoncée.

    Le Marché européen du Film de Berlin est un des rendez-vous majeurs de l’industrie du cinéma qui se tient en marge de la Berlinale. Plus de 1.500 acheteurs du monde entier y étaient présents cette année.

    http://youtu.be/xpxjvRK1BwE

     

  • Brèves de Comptoir...UN casting à rallonge!!

    , actualité cinéma, France, Brèves de comptoir, Jean-Michel Ribes, Chantal Neuwirth, Didier Bénureau, Christian Pereira, Laurent Gamelon, Annie Grégorio, Régis Laspalès, Yolande Moreau, Valérie Mairesse, Olivier Saladin, André Dussolier, François Morel, Bruno Solo, Alexie Ribes, Marcel Philippot,Michel Fau, Grégory Gadebois, Dominique Pinon, Daniel Russo, Christine Murillo…

     

     

     

     

     

     

    Brèves de comptoir, film de Jean-Michel Ribes avec avec Chantal Neuwirth, Didier Bénureau, Christian Pereira, Laurent Gamelon, Annie Grégorio, Régis Laspalès, Yolande Moreau, Valérie Mairesse, Olivier Saladin, André Dussolier, François Morel, Bruno Solo, Alexie Ribes, Marcel Philippot,Michel Fau, Grégory Gadebois, Dominique Pinon, Daniel Russo, Christine Murillo…

     

    SYNOPSIS :
    Une journée de la vie du Café L’Hirondelle, sur une petite place de banlieue, en face d’un cimetière. De l’ouverture à 6h30 jusqu’à la fermeture à 22h30, les clients entrent, boivent, parlent, sortent, rerentrent, re-boivent et reparlent de plus belle. Ils composent un drôle d’opéra parlé, une musique tendre et cocasse, un cantique de pensées frappées au coin du plaisir d’être ensemble, un verre de vin blanc à la main. Le génie populaire danse.

     

    Adapté de Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio © Editions Robert Laffont – Paris, France

     https://www.youtube.com/watch?v=-t_Mltnag1s&feature=youtu.be 

     au cinéma le 24 septembre 2014.

    actualité cinéma,france,brèves de comptoir,jean-michel ribes,chantal neuwirth,didier bénureau,christian pereira,laurent gamelon,annie grégorio,régis laspalès,yolande moreau,valérie mairesse,olivier saladin,andré dussolier,françois morel,bruno solo,alexie ribes,marcel philippot,michel fau,grégory gadebois,dominique pinon,daniel russo,christine murillo…actualité cinéma,france,brèves de comptoir,jean-michel ribes,chantal neuwirth,didier bénureau,christian pereira,laurent gamelon,annie grégorio,régis laspalès,yolande moreau,valérie mairesse,olivier saladin,andré dussolier,françois morel,bruno solo,alexie ribes,marcel philippot,michel fau,grégory gadebois,dominique pinon,daniel russo,christine murillo…

     

     

     

     

     

  • Henry De Yolande Moreau programmé au Fiff de Namur.

     

    henry1.jpgHENRI de Yolande Moreau (France/Belgique)

    Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, « La Cantina ». Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un « papillon blanc », comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de « La Cantina ». Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu « décalée ». Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise.

    henry9.jpg

    Aussi émouvante devant que derrière la caméra, l’actrice belge Yolande Moreau coréalisait son premier film, Quand la mer monte en 2004, remportant le César de la meilleure première oeuvre, le César de la meilleure actrice, le Prix Louis Delluc du premier film et le Bayard d’Or de la meilleure comédienne à Namur, tandis que Wim Willaert recevait le Bayard d’Or du meilleur comédien ! Interprétée par Pippo Delbono, Candy Ming et Jackie Berroyer, sa nouvelle réalisation, Henri, clôturait la Quinzaine des Réalisateurs cette année à Cannes. Produit par Christmas in July (France), Versus Production (Belgique), France 3 Cinéma, F comme Film (France), en coproduction avec RTBF, Prime Time et Belgacom, le film sera distribué en Belgique par O’brother.

    Jacky Berroyer, Wim Williaert, Yolande Moreau, Quand la mer Monte, Cannes, Henry, actualité cinéma, cinéma, Belgique, Jacky Berroyer, Wim Williaert, Yolande Moreau, Quand la mer Monte, Cannes, Henry, actualité cinéma, cinéma, Belgique,

    Jacky Berroyer, Wim Williaert, Yolande Moreau, Quand la mer Monte, Cannes, Henry, actualité cinéma, cinéma, Belgique,

  • Après Quand la mer Monte", revoiçi Yolande Moreau derrière la caméra!

    henry cannes.jpgHenri" de Yolande Moreau (France/Belgique) au Festival du film de Namur bientôt!..

    Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, « La Cantina ». Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un « papillon blanc », comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de « La Cantina ». Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu « décalée ». Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise. 


    Avec : Pippo Delbono, Candy Ming et Jackie Berroyer,

     

    hen ry.jpgtourné dans le Hainaut en Blegique, Aussi émouvante devant que derrière la caméra, l’actrice belge Yolande Moreau coréalisait son premier film, Quand la mer monte en 2004, remportant le César de la meilleure première oeuvre, le César de la meilleure actrice, le Prix Louis Delluc du premier film et le Bayard d’Or de la meilleure comédienne à Namur, tandis que Wim Willaert recevait le Bayard d’Or du meilleur comédien ! Sa nouvelle réalisation, Henri, clôturait la Quinzaine des Réalisateurs cette année à Cannes. Produit par Christmas in July (France), Versus Production (Belgique), France 3 Cinéma, F comme Film (France), en coproduction avec RTBF, Prime Time et Belgacom, le film sera distribué en Belgique par O’Brotherh e n ry.jpg

    henr.jpg

  • Festival du film de Namur 6 nouveaux films

    Fiff, Namur, Belgique, actualité cinéma, Marion Hansel, Yolande Moreau, actualité cinéma, cinéma, La Tendresse, Henry, Comme déjà annoncé, c’est le film LA VIE D’ADELE - Chapitres 1 et 2 d’Abdellatif Kechiche qui fera l’ouverture officielle du Festival le vendredi 27 septembre, en présence du réalisateur. Palme d’Or du récent Festival de Cannes, le film est interprété par Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos

     DIEGO STAR de Frédérick Pelletier (Québec/Belgique)

    Un cargo sur le fleuve Saint-Laurent. Dans la salle des machines, un incident majeur se produit. Traoré, un mécanicien ivoirien, est injustement accusé. Le bateau est remorqué au chantier maritime de Lévis pour être réparé. Dans l'intervalle, l'équipage est hébergé par les habitants. Loin des siens et de ses repères,

    LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE ! de Guillaume Gallienne (France/Belgique)

    Le premier souvenir que j’ai de ma mère, c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : ‘Les garçons et Guillaume, à table !’ et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : ‘Je t’embrasse ma chérie’. Eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

     

    LES GRANDES ONDES (A L’OUEST) de Lionel Baier (Suisse/France/Portugal)

    Avril 1974. Deux journalistes de la radio suisse sont envoyés au Portugal pour y réaliser un reportage sur l’aide helvétique dans ce pays. Bob, technicien proche de la retraite, les accompagne à bord de son fidèle Combi VW. Mais sur place, rien ne se passe comme prévu: la tension est à son comble entre Julie, la féministe, et Cauvin, le reporter de guerre roublard. La bonne volonté de Pelé, le jeune traducteur portugais, n’y fait rien: la petite équipe déclare forfait. Mais le vent de l’Histoire finit par pousser le Combi VW en plein cœur de la révolution des Œillets.

    HENRI de Yolande Moreau (France/Belgique)

    Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, « La Cantina ». Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un « papillon blanc », comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de « La Cantina ». Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu « décalée ». Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise.

    SDEROT, SECONDE CLASSE de Osvalde Lewat (France/Belgique/Cameroun)

    L’école de cinéma de Sdérot. Créée par un ancien soldat de l’armée israélienne. À deux kilomètre de la frontière avec Gaza. Une école qui se veut un modèle d’intégration, de cohabitation des communautés qui vivent en Israël. Un microcosme, laboratoire sociologique d’Israël, où se confrontent des idéologies, des positionnements politiques complexes, paradoxaux... Le lieu d’une géopolitique culturelle qui entend faire bouger les lignes...
    Un espace clos où la vie quotidienne entre juifs, musulmans, chrétiens, Palestiniens, Israéliens, radicaux de gauche, colons ultranationalistes, sans être un long fleuve tranquille, réussit tant bien que mal à se construire...

     

    LA TENDRESSE de Marion Hänsel (Belgique/France/Allemagne)

     

    Un couple séparé depuis quinze ans se retrouve le temps d’un voyage de deux jours pour aller chercher leur fils hospitalisé à l’étranger suite à un grave accident de ski.
    Que ressentent-ils encore l’un pour l’autre; de l’indifférence, de la rancœur, de la jalousie ? Ou peut-être de la connivence, de l’amitié, qui sait de l’amour. Ce road-movie léger, qui nous emmène de Bruxelles au sommet des Alpes, nous fera découvrir Frans et Lisa deux êtres profondément sincères pour qui nous ne pourrons ressentir que de la tendresse

     

     

     

  • Yolande Moreau dans Ablation!

    DSCF4551.JPGLa généreuse actrice belgo-normande s’est mise au service d’un tout jeune cinéaste de 24 ans, Arnold de Parscau qui tourne son premier long métrage, Ablation. Percutant ! 

    Filmé dans le Nord-Pas-Calais (la gare de Lille a notamment été relookée en aéroport), Ablation réunit un casting alléchant. Aux côtés de Yolande, on retrouvera Denis Menochet (Inglorious Basterdts-Grand Central), Virginie Ledoyen (Les Adieux à la Reine), Julie Delpy (Deux Jours à New-York-Before Sunsrise) et…Olivier Gourmet.

    La suite http://www.cinevox.be/ablation-pour-yolande-moreau/

     

    Lors de ma rencontre avec cette immense actrice en mai 2011, j'avais remarqué un changement, Yolande portait une perruque...pourtant personne, sa distrètion étant notoire,  n'avait pu deviner jusque là qu'elle avait subi un traitement spécifique..parce que Yolande à enchaîné les tournages comme si de rien n'était...Donc, qu'elle ne fut ma surprise  de lire en gros titre dans un communiqué de presse" Ablation pour Yolande Moreau"... J'ai eu un choc....jusqu'au moment où je découvris la teneur...Ouf. mais j'ai eu peur pour elle quand même..

     

  • Cocorico à Cannes pour la Belgique

    DSCF4550.JPGLa comédienne-réalisatrice belge Yolande Moreau, multi-récompensée, a éclaboussé la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes avec Henry, qui n'est pas un film sur les handicapés, comme elle le souligne....Une standing ovation a clôturé la projection du film . Après avoir réçu on Cesar super mérité pour "Quand la Mer Monte" sa première réalisation, YOlande renoue avec le succès avec son deuxième opus "Henry"....Entre les deux, la comédienne a également participé au gros succès commercial de "Séraphine"...avec un second César à la clé...

    Je suis particulièrement fière d'être belge aujourd'hui. Les petits voisins d'à côté prouvent aux français que le cinéma belge vaut largement le leur...et ensuite, parce que j'ai eu l'occasion par deux fois de rencontrer l'actrice, et croyez-moi, en dehors de ce côté "sacré personnage" qu'elle est assurément, il y a aussi l'autre facette...celle d'une personne d'une simplicité désarmante, au timbre de voix très doux. Celui qui rassure et vous met directement à l'aise lors d'une interview en tête-à-tête...même si sur la table, un bon café est partagé...Vous savez, même avec le plus grand cru, si le courant entre le journaliste et l'artiste ne passe pas.... rien n'y fera.. Avec Yolande, j'aurai même bu un verre d'eau que je me serai sentie super à l'aise.

      y.png                     

    L'actrice belge Yolande Moreau a présenté vendredi à Cannes, en clôture de la Quinzaine des réalisateurs, son deuxième film comme réalisatrice, "Henri", l'histoire d'un homme "réveillé par une autre solitude". "Henri", présenté en clôture de la Quinzaine des réalisateurs, raconte l'histoire d'un homme d'origine italienne, la cinquantaine, qui tient un bar-restaurant avec sa femme dans la région de Charleroi. Assez apathique, cet homme "qui a été brillant et s'est petit à petit éteint", selon la réalisatrice, voit sa vie égayée seulement par les bières avec ses amis et sa passion pour les pigeons voyageurs. Henri, incarné par le comédien et metteur en scène de théâtre Pippo Delbono, se retrouve seul quand sa femme meurt brutalement. Il va alors se faire aider au restaurant par Rosette, une jeune femme légèrement handicapée mentale qui va peu à peu transformer sa vie. Elle est interprétée par Candy Ming, artiste multicarte souffrant elle-même d'autisme. "Ce n'est pas un film sur les handicapés mentaux. Rosette est légèrement handicapée et c'est son handicap qui me sert à dire qu'elle rêve de normalité, d'avoir un appartement, une sexualité, un enfant, d'être comme tout le monde. Ce qui m'intéressait, c'est cette rencontre, cette ressemblance" entre deux personnages "qui n'ont pas les clés pour fonctionner socialement", explique la réalisatrice. La comédienne de 60 ans, récompensée deux fois par le César de la meilleure actrice pour "Quand la mer monte" en 2005 et "Séraphine" en 2009, estime que son film est plutôt "tragi-comique". "Henri" sortira début décembre en Belgique.

    (Belga)

    © BELGA
    CANNES 25/05 (BELGA/AG) 

     http://www.rtbf.be/video/detail_yolande-moreau-tres-applaudie-lors-de-la-cloture-de-la-quinzaine-des-realisateurs-a-cannes?id=1826544

    cc.jpg

  • Les réalisateurs belges à l'honneur à BXL!

    Du vendredi 15/03/2013 au samedi 23/03/2013

    th_1129.jpgQui n’a pas entendu parler des Barons de Nabil Ben Yadir ou des Géants de Bouli Lanners ? Le cinéma belge francophone connait un essor particulier ces dernières années et dépasse largement nos frontières.
    De François Pirot à Yolande Moreau en passant par Boris Lehman, venez découvrir des séquences filmées concernant les grands noms du cinéma de la Fédération Wallonie- Bruxelles.

    Tout public - Gratuit
    Infos / réservations > mdlf@maisondelafrancite.be > 02 / 219. 49. 33 > www.maisondelafrancite.be 19f Avenue des ARTS - 1050 Ixelles

  • Les Magritte consacrent Joachim Lafosse

    magritte[1].jpgA perdre la raison" est le grand gagnant des "Magritte du cinéma" 2013. Le long métrage de Joachim Lafosse, librement inspiré de l'affaire Geneviève Lhermitte, a remporté 4 "Magritte": meilleur film, meilleure réalisation, meilleur montage et de la meilleure actrice pour Emilie Dequenne.

     N'ayant pu assister à cette soirée de gala, je vais donc vous la relayer bien calée au fond de ma couette. Le résultat n'est pas celui auquel je m'attendais...et les comédiens lauréats du prix second-rôle méritaient mieux....Soit,  en tant que petit "scriboulliard" du net ne faisant pas partie des 700 "pros" (??? qui sont-ils au fait?) du métier, je n'ai pas eu droit au châpitre. Si tel avait été le cas, il est certain que je n'aurait pas choisi les mêmes films...Décerner un second-rôle à Yolande Moreau, alors qu'elle vampirise l'écran dans chacune de ses apparitions, est un non-sens. Pourquoi n'est-elle pas reprise dans la catégorie-reine? Idem pour Bouli Lanners...Je dois sans doute ne rien comprendre aux arcanes du 7ème art belge et de tout ce qui se trame en coulisses.540481_416656405078416_1749563285_n.jpg.Alors, avant de continuer avec le palmarès, j'ouvre une parenthèse....qu'en sera-t'il l'année prochaine avec les superbes productions belges qui "croupissent" à l'ombre des longs-mètrages plébiscités parce que comme à Cannes, le président et son jury ont des préférences bien marquées????? Je parle ici du film "Le Monde nous Appartient" de Stephan Streker....Fera-t'il au pire, partie des prénominés? J'en doute, car il pourrait faire de l'ombre aux Frères Dardenne, de tous temps présentés comme les fers de lance du cinéma belge, alors que Bouli Lanners, Stephan Streker et Patrick Ridremont proposent une bien plus belle approche du cinéma dit social. Mais ça, c'est mon avis..A moins qu'avec Olivier Gourmet au générique, Streker pourrait malgré tout,  remporter quelques prix annèxes à gauche et à droite! (Prix du Public à Toronto 2012)

    Le palmarès ici : http://www.rtl.be/info/belgique/societe/977851/-a-perdre-la-raison-grand-gagnant-des-magritte-du-cin-ma-2013-avec-quatre-r-compenses?utm_source=newsletter_rtlinfo&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter_RTLinfo_13_02_03

  • Cinéart et Cannes..on prends le mêmes et on recommence!

    cannes.jpgLe distributeur belge Cinéart a une fois de plus récolté un max de prix au dernier festival de Cannes. Même si certains ne sont que des prix accéssoires, il n'en reste pas moins que la moisson est toujours très belle, et que l'on retrouve pratiquement toujours la Palme ou le Prix du Jury parmi les lauréats. Cette année, "Amour" de Michael Haneke a été sacré. Cependant, petit bémol en ce qui me concerne....j'ai la conviction que des copinages existent, et que ce film avec Jean-Louis Trintignant et Emmmanuelle Riva a été couronnée pour rendre hommage aux deux monstres sacrés du cinéma français, une forme de "Pour l'ensemble de la carrière" déguisée....parce que Haneke commence à se la jouer Frères Dardenne, en repartant régulièrement avec un prix prestigieux. Maintenant je dis ça, et je ne dis rien. Il ne reste plus qu'à attendre pour savoir si le public va accrocher à cette histoire "d'amour" entre deux vieux dont les journées s'égrènent en huis-clos! Pas très réjouissant que tout ça.

    Et puis, c'est sur la pointe des pieds que le film " Camille Redouble" (1) de Noéamie Lvovsky clôturant la semaine des Réalisateurs est reparti avec le Prix SACD....Dans lequel on découve Yolande Moreau avec un look différent. Mais ça chut, c'est une autre histoire......

    1. http://www.lemonde.fr/festival-de-cannes/article/2012/05/26/camille-redouble-noemie-lvovsky-retour-a-la-classe-depart_1707808_766360.html

    sacd,croisette,cannes,france,palme d'or,amour michael haneke,jean-louis trintignant,emmanuelle riva,actualité cinéma,ciné,cinéma,yolande moreau,camille redouble,the angel's share,ken loach,cinéart,françois chalais,les chevaux de dieu


     

     

  • A l'occasion de la sortie de "Où Va La Nuit" Yolande Moreau se confie à MichCiné!

    moreau 3 MichCiné

    Comédienne belge, née à Bruxelles, Yolande Moreau est un sacré personnage...qui ne se dément pas quand on l'a en face de soi!

    Après avoir vécu à Woluwé "à deux pas"  de chez moi dans le quartier des Constellations,  ensuite à Holleken (en français dans le texte) à quelques jets de pierre de cRhode où j'habite aujourd'hui, la comédienne  s'est installéée en Normandie où elle coule des jours heureux depuis 17 ans, entourées de ses enfants et petits enfants, quand elle ne tourne pas.  "Où mes 3 Césars et mon Critics Awards (Meilleure actrice pour Quand la mer Monte en 2009, devant Meryl Streep) trônent dans une grange attenante à la fermette principale, c'est leur compagnie que je me  détend lorsque je me retire là pour peindre ou écrire". Ben oui, certains mettent leurs trophées sur la cheminée, d'autres les "planquent" dans les toilettes, Yolande elle, elle les mets auprès de ses nombreux nains de jardin, et tout ce petit monde lui permet de se resourcer. ! Issue de la troupe des "Deschiens"  sur le défunt Canal+, elle est la seule à avoir vraiment pu se démarquer de la télévision pour faire une très belle carrière au cinéma..J'avais  déjà eu l'immense plaisir de la rencontrer il y a 5 ans,  lorsque à l'invitation de la bourgmestre et de la Ministre Fadila Laanan; elle vint en toute décontraction à l'espace Delvaux à Watermael, près de Bruxelles, pour la promotion belge de son premier film   "Quand la mer Monte" . en tant que réalisatrice.

    Vêtements amples, cheveux en bataille, un cabas servant à faire ses courses au marché local, duquel sortait un poireau au bras, elle mit de suite tout l'auditoire dans sa poche, surtout lorsque en guise de boutade, le légume en question, fut transformé en micro improvisé pour la soirée..!!

    Un personnage vous dis-je... rigolote, drôle, et très simple. Pourtant, elle venait de se mettre en poche son premier  Cesar   Humble jusqu'au bout!...

    Même si à, l'époque, son talent était déjà reconnu, je pense que personne ce jour là, n'aurait parié un kopek que, plus tard, Yolande mettrait également le cinéma américain dans l'autre poche. (voir plus haut)

    Quelques années ont passé, martin provost,belgique,bruxelles,marolles,woluwé,seraphine,ou va la nuit,edith scob,drame,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,yolande moreau,où va la nuiten je la retrouve...comme "avant" même pas changée par un beau matin de mai! La comédienne me reçoit dans le superbe salon  cosy d'un grand hôtel de l'avenue Louise (Bruxelles) L'entretien à bâtons rompus, fut un régal pour moi, non seulement parce que j'eus droit à une bonne tasse de café, mais aussi et surtout que, pas avare de son temps, Yolande m'a accordé près d'une demi-heure d'entretien....les yeux dans les yeux. Et,les siens pétillèrent lorsqu'elle évoqua l'endroit où elle vit, et de l'émotion qui l'étreint lorsqu'elle revient sur ses terres. "Quelques fois par an pour tourner... Bruxelles à quand même fort changé.... "Où va la nuit" son dernier film, y a été partiellement tourné ( Marolles)  et Yolande m'a avoué que tout en se sentant encore belge, elle n'a pas reconnu les alentours de la garedu midi.... Au fait vous ai-je dit qu'elle est une "echte Zinneke" avec des parents Flamand et francophone...?

    Crédits photos 1 et 2..MichCiné Yolande en 2005 à Watermael-Boitsfort. 3. Dossier presse Cinéart

    _ContactPhotos_OuVaLaNuit.jpgAprès ces cinq minutes de mise en jambes, nous abordons le sujet Martin Povot,  et comment tout  a commencé.   "Nous sommes voisins, séparés par  5 kms seulement, et à l'époque de norre première rencontre,  j'avais un entrepreneur qui venait de terminer des travaux chez lui, et qui me confia qu'un petit jeune voulait me rencontrer".. (tel quel dans l'interview) ...Et la rencontre s'est faite, et je fut  tout de suite emballée, tant par le scénario que par l'histoire...Celle de Séraphine."  Ensuite il m'à recontactée une seconde fois pour tourner dans  "Où Va la Nuit"  Tout en sirotant son deuxième café..... " je suis loin d'être le personnage que j'incarne, et à vrai dire je ne sais même pas comment je réagirais si j'étais confrontée à la violence conjugale...... Sans doute  Martin a-t'il pensé à moi après m'avoir jugée sur pièce dans Seraphine...Pour lui, je devais être Rose!  (rires) La première surprise passée, j'ai dit oui. un oui franc.

    A la question de savoir, si elle envisageait une troisième collaboration avec son réalisateur fétiche: "peut-être, mais en ce moment je termine l'écriture de mon prochain scénario, l'histoire d'une rencontre entre un alcoolique qui vient de perdre sa femme et une handicapée..Et si le projet abouti, je pense le réaliser moi-même aussi....D'autre part, j'ai quelques petits détails à règler dans ma vie de tous les jours, mais nous en avons déjà parlé"  Sur ce la comédienne m'a quand  même confié un petit scoop, à savoir que quand Provost aura  terminé son prochain long mètrage, ils vont refaire équipe ensemble.... En voilà une bonne nouvelle. Mais au fait, comment  parvient-elle à à gèrer de concert, sa ferme, son potager, dans lequel elle puise pour faire des tajines... la peinture, l'écriture de scénarï,  et les tournages? A cette question.... un large sourire illumine son visage."Vous savez" me dit-elle, quand on aime ce qu'on fait, tout est facile... En effet, chez Yolande tout paraît facile, et ce que j'ai particulièrement apprécié dans "Où va La Nuit"  c'est l'immense palette d'émotions dégagées, une femme en souffrance, alors que son rôle est pratiquement "muet, et son visage quasi impassible. Je me surprend à oser lui dire "Tout à l'air si simple à vous voir?"   " Simple? Si vous voulez, mais lorsqu'un sujet me plaît, je rentre dedans à fond...J'avais lu Mauvaise Pente de Keith Ridgway (Prix Femina) et j'ai tout de suite accroché à l'histoire, dramatique il est vrai, mais qui m'a vraiment interpellée, car l'univers des femmes battues me touche. Ensuite, parce que "les gens" et leurs problèmes m'intéressent aussi , et parce que les nons-dits ont  quelques chose de fascinant.!  Et j'aime la façon de travailler de Martin. De plus, le personnage que j'incarne est même assez complèxe car il suscite la compassion...Le spectateur prend fait et cause pour elle, alors qu'il ne devrait pas....c'est quand même une criminelle  qui agit avec sans froid et détermination"  J'avoue moi aussi avoir "flanché" pour son personnage.."Faut pas" me dit-elle d'un ton très sérieux. "A première vue, on ne s'en rend pas compte, mais non seulement tout est prémedité,  mais c'est également une manipulatrice qui essaye de s'en sortir en voulant récupérer son fils....alors qu'il y avait d'autres moyens pour mettre fin à son calvaire...et recouvrer un liberté bien méritée, alors que la liberté qu'elle a sorti de son forfait, n'est qu'une liberté apparente, qui n'éfface pas la culpabilité..." Il est vrai qu'une fois son forfait accompli...sous la forme "d'accident" l'héroine quitte sa ferme en croyant pouvoir laisser tout son passé derrière elle,  pour s'installer à Bruxelles, où chez son fils...en couple avec un homme, et qui ne se doute de rien, .... elle ne ne sent pas à l'aise. D'autant qu'un inspecteur zèlé et un journaliste d'investigation assez bizarre, deux personnages qui vont et viennent tels des Zombies, ne font qu'accentuer la fracture, au point que Rose prendra une chambre en ville.....A propos de personnages, lorsqu'on aborde le sujet de l'énigmatique hôtelière jouée par Edith Scob, et que lui avoue ne pas avoir bien saisi le pourquoi du comment, Yolande sans hésitation aucune me dit   "Il est normal que le spectateur se pose des tas de questions sur son attitude. Pourquoi agit-elle avec tant de complaisance avec RoseEt si elle aussi avait un lourd secret". Même dans la scène finale en route vers  l'arrière port d'Ostende, on est pris d'un doute. On a peur, peur que cela ne se termine mal.. Cela  se termine mal en effet, mais chut, je ne dévoilerai rien de plus, sauf que le film se termine sur un espoir de lumière...Petit bémol quand même. Là où le roman prenait aux tripes, le film pèche par ses longueurs, et par le jeu inconsistant des autres comédiens..trop caricaturaux à mon goût! Ce qui n'enlève rien au talent de Yolande Moreau, qui, est immense, mais à elle seul, elle ne parvient pas à relever le niveau du film. Je me demande ce que cela aurait donné si elle avait eu en face d'elle des acteurs d'une autre trempe?

    ovln2.jpgovln4.jpgovln.jpgTout au long de l'entretien, malgré l'aura qui l'entoure, j'ai eu en face de moi une dame assez timide, aussi sensible qu'un sysmographe (excusez la comparaison)  sensibilité qu'elle fait si bien passer dans chacun de ses personnages...J'ai aussi appris qu'en dehors des points communs évoqués en préambule.....nous en partageons un autre  (chut) ....Alors, je me dis que c'est sans doute là qu'il faut trouver la réponse  à la sensibilité que Yolande dégage, et à la fascination qu'elle exerce sur moi. Elle incarne à la perfection Madame tout le monde, avec ses joies, ses peines, ses bobos, ses maladies, tous ces "petits" détails qui permettent à tout un chacune, de retrouver un petit quelque chose de sa propre vie. Et loin des canons "préfabriqués" pour le grand écran, elle irradie tout enrestant  elle-même, à  l'écran comme à la ville....Une femme toute simple. Qui ne se fait pas de films, qui ne se prends pas la tête, et mène sa carrière comme elle l'entend.  On dit que les acteurs sont souvent tenus pour responsable lors de l'échec d'un film, c'est un des risques du métier...Pourtant, alors que jusqu'à présent, toutes ses apparitions sont des réussites,  au lieu de s'asseoir sur son succès, elle  continue à offrir une prestation 224 carats au film suivant!  "Quand la Mer Monte"  " Louise Michel" "Séraphine""Mamouth"  De véritables petites perles.

     Je n'ai qu'un conseil à donner, allez voir le film de Martin Provost. Il contient tous les ingrédients pour passer un bon moment de cinéma, ( même avec les longueurs ). dans le chef de Yolande...sauf si ne l'aimez pas ....mais de cela je doute. Faudrait être à côté de la plaque pour ne pas apprécier une telle comédienne, atypique certes mais si attachante. Je sais de quoi je parle.. et suis fière qu'elle soit belge..

     


    OÙ VA LA NUIT : BANDE-ANNONCE de Martin Provost... par baryla

  • Yolande Moreau à Mons!

    moreau 3 MichCiné


    Chaque année, le Festival International du Film d'Amour de Mons (FIFA – 19 au 26 février) propose de découvrir des films engagés et interpellants. Cette 26ème édition ne dérogera pas à la règle, avec plus de 80 longs et 26 courts métrages venus de tous horizons. De la Bulgarie au Burundi, de la Slovaquie au Québec, la sélection de films fera découvrir des contrées lointaines, des cultures différentes, des histoires de vie qui, malgré la distance, traitent de l'Amour en tant que valeur universelle.
    Le Festival dédie également un coup de cœur à Yolande Moreau, comédienne, scénariste et réalisatrice belge de talent ainsi qu’à Eli Chouraqui, producteur, réalisateur et scénariste français. Cette année, un focus spécial sera consacré au cinéma roumain. A cette occasion, le FIFA présentera plusieurs longs métrages tels que L’Autre Irène d’Andrei Gruzsnicki ou WebSiteStory de Dan Chisu, mais également des courts métrages, des leçons de cinéma et bien d’autres activités.

    thelma_louise_et_chantal_thumb
    Le Festival International du Film d’Amour débutera officiellement le vendredi 19 février 2010 au Théâtre Royal de Mons avec la projection du film Thelma, Louise et Chantal de Benoit Pétré.
    En présence de Thierry Lhermite, Catherine Jacob et du réalisateur, mais sans Jane Birkin, également à l'affiche.  La sélection de la Compétition Internationale rassemble un panel équilibré d’œuvres issues du monde entier et abordant la thématique de l’Amour sous des angles particulièrement intéressants et inédits.

     

    MY ONLY SUNSHINE (HAYAT VAR) de Reha Erdem (Turquie)

    L'AUTRE RIVE (THE OTHER BANK/GAGMA NAPIRI) de Georges Ovashvili (Géorgie/Kazakhstan)

    L'AUTRE IRENE (THE OTHER IRENE/CEALALTA IRINA) d'Andrei Gruzsnicki (Roumanie)

    WEBSITESTORY de Dan Chisu (Roumanie)

    PIGGIES (SWINKI) de Robert Glinski (Pologne/Allemagne)

    SI PUO FARE de Giulio Manfredonia (Italie)

    NOTHING BUT THE THRUTH John Kani - (Afrique du Sud/France)

    LE BEL AGE de Laurent Perreau  (France)

    LA DISPARITION DE GIULIA (GIULIAS VERSCHWINDEN) de Christoph Schaub  (Suisse)

    FORBIDDEN FRUIT  de Dome Karukoski  (Finlande)

    LES GARS DU BLED (TOWNFOLKS) de Mohamed Ismail (Maroc)

     

    Un Jury composé de jeunes cinéphiles européens attribuera le Prix du Meilleur Film Européen. Cette récompense est valorisée d’une somme de 10 000 € et comprend les droits de diffusion prioritaires sur les chaînes de la RTBF et la mise à disposition d’une BETA digitale sous-titrée en français.

     

    UN ALTRO PIANETA de Stefano Tummolini (Italie)

    SOUL AT PEACE de Vladimir Balko (Slovaquie)

    HONEYMOONS de Goran Paskaljevic (Serbie/Albanie)

    EASTERN PLAYS de Kamen Kalev (Bulgarie)

    TEARS OF APRIL de Aku Louhimies (Finlande/Allemagne/Grèce)

    FRANCESCA de Bobby Paunescu (Roumanie)

    FOCACCIA BLUES de Nico Cirasola (Italie)

    ALIVE ! d'Artan Minarolli (Albanie/Autriche/France)

    LA RELIGIEUSE PORTUGAISE (A RELIGIOSA PORTUGUESA) d’Eugène Green (Portugal / France)

    L’ACADEMIE DE PLATON (AKADIMIA PLATONOS) de Filippos Tsitos (Grèce)

  • Yolande Moreau Star aux States!

    moreau 3 MichCiné

    COCORICO. Une comédienne belge, née à Bruxelles,  à l'honneur aux Usa. Yolande Moreau qu'on ne présente plus après ses deux Césars pour Quand la mer monte et Seraphine, vient de se voir décerner le prestigieux prix de la "Meilleure actrice"  aux American Critics après celui dans la même catégorie enlevé

     aux prestigieux Los Angeles Critics Awards où elle dévançait Merryl Streep en personne. BRAVO!

    Même si les Oscars et les Golden Globes tiennent le haut du pavé, à Los Angeles, les critiques ont aussi leur mot à dire.  Pourtant, lorsque cette comdienne issue de l'émission de télé  "Les Deschiens" sur Canal+ etait venue  parler de son film  "Quand le Mer Monte " en toute décontraction à l'espace Delvaux à Watermael, près de Bruxelles, comme d'habitude, elle avait les cheveux en bataille, et ses tenues hors du temps, pas star pour un sou! Un filet à commissions plein de poireaux à la main, simple, drôle, rigolote, Yolande avait mis tout l'auditoire dans sa poche en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et pourtant elle venait de reçevoir un Cesar....Même si d'aucun lui reconnaissaient un talent indéniable, je pense que ce jour là, personne n'aurait parié un kopek que quelques  années plus tard, Yolande mettrait le cinéma américain dans l'autre poche.

    moreau one MichCiné

    Crédits photos MichCiné Yolande en 2005 à Watermael-Boitsfort.

    SERAPHINE DOSSIER!

    yolande mo
    En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, bourgeois dans un petit village, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service, une femme de ménage, Séraphine, 48 ans qui se tue au turbin, et qui dérange le village. Il est vrai que grimper au arbres et parler aux osieaux à de quoi interpeller...et quand elle ne parle pas à la sainte Vierge à l'église, elle se baigne nue dans la rivière...Vraiment un cas cette Séraphine!  Seulement dans son petit monde à elle, Séraphine a encore un secret...Elle aime peindre, mais pas de manière conventionelle..Elle utilise de la boue, du sang et de l'huile pour peindre des fruits, des fleurs, des oiseaux sur des planches en bois...Lorsque quelque temps plus tard, le collectionneur-marchand d'Art remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois, sa stupéfaction sera grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation improbable entre le marchand d'art visionnaire et l'humble femme de ménage dont tout le monde se moque, et qui se méfiera dans un premier temps de son patron aussi,  ayant du mal a accepter qu'un notable puisse aimer son boulot! Cependant ce dernier va tout faire pour l'aider, avant que la grande guerre ne vienne freiner ce bel élan, et plonger Séraphine dans le plus grand dénuement. Cette histoire vraie va certainement provoquer quelques larmes chez les cinéphiles, tellement la manière de filmer du réalisateur appelle au calme. Quel beau regard sur les campagnes avec toutes les palettes de couleurs. Mais surtout qu'elle interprètation exceptionnelle de Yolande Moreau tout en humilité. Son jeu est absolûment parfait! Yolande moreau Seraphine
    Après "Quand la Mer Monte" , film pour lequel elle obtint deux César (s) Meilleur Premier film- Meilleure actrice, et  "Villa Marguerite" pour la télévision, téléfilm avec lequel elle à remporté le Prix d'interprètation au festival de Fiction télé en 2008, notre Yolande Moreau nationale (et oui, elle est belge) démontre encore une fois toute l'étendue de son talent. 

     

    seraphine moreau

    Etant donné la longueur de la liste des lauréats des Critiques américains, pour connaître tous les vainqueurs, je vous invite à cliquer  ici.

    Et Jean-Paul Belmondo a reçun un prix pour l'ensemble de sa carrière!

  • Yolande Moreau Meilleure actrice à Los Angeles

    moreau 3 MichCinéCOCORICO. Une comédienne belge, née à Bruxelles,  à l'honneur aux Usa. Yolande Moreau qu'on ne présente plus après ses deux Césars pour Quand la mer monte et Seraphine, vient de se voir décerner le prestigieux prix de la "Meilleure actrice" aux Los Angeles Critics Awards. Groupement fondé en 1975 par les critiques médias des environs de Los Angeles, cad journaux, magasines et télévision ainsi qu'Internet, les LACA sont une organisation très sérieuse, il n'y a qu'à découvrir la liste des lauréats, pour se rendre compte que même si les Oscars et les Golden Globes tiennent le haut du pavé, à Los Angeles, les critiques ont aussi leur mot à dire. Donc, notre Yolande nationale est devenue pour les Yankees de l'Ouest des Etats-Unis la meilleure devant Merryl Streep excusez du peu! Bravo...Et dire qu'il ya 5 ans  cette comédienne issue de l'émission de télé de Canal+   "Les Deschiens" etait venue en toute décontraction parler de son film  "Quand le Mer Monte " à l'espace Delvaux à Watermael, près de Bruxelles, avec un filet à commissions plein de poireaux à la main. Simple, drôle, rigolote, elle avait mis tout l'auditoire dans sa poche en moins de temps qu'il faut pour le dire. En toute simplicité, et pourtant elle venait de reçevoir un Cesar....Même si d'aucun lui reconnaissaient un talent indéniable, je pense que ce jour là, personne n'aurait avançé que  années plus tard, Yolande mettrait les Us Critics dans l'autre poche.

    moreau one MichCiné

    Crédits photos MichCiné Yolande en 2005 à Watermael-Boitsfort.

    And the prize goes to.......

    Director: Kathryn Bigelow, "The Hurt Locker"
    ACTRESS: Yolande Moreau, "Séraphine"
    ACTOR: Jeff Bridges, "Crazy Heart"
    ANIMATION: "Fantastic Mr. Fox"

    FOREIGN LANGUAGE FILM: "Summer Hours"

    NEW GENERATION: Neill Blomkamp, "District 9"

    SUPPORTING ACTRESS: Mo'Nique, "Precious"

    SUPPORTING ACTOR: Christoph Waltz, "Inglourious Basterds"

    SCREENPLAY: Jason Reitman and Sheldon Turner, “Up in the Air"

    DOCUMENTARY / NON-FICTION FILM: Ex Acquo: Beach of Agnes et"The Cove"

    A noter que le film "Precious" ramasse des prix à la pelle, surtout une de ses intèrprêtes Mo'Nique.

  • European Film Awards 2009! Nominés!

    logohomeLes Awards du meilleur Film Européen se dérouleront le 12 décembre prochain à Bochum en Allemagne. L'Académie tient compte du vôte de ses 2000 membres pour décerner ses prix. L'année dernière, le très controversé Gomorra avait remporté la palme, alors que ironie du sort, Roman Polansky se voyait décerner un prix pour l'ensemble de sa carrière en 2006.... Pour cette édition 2009,, la France risque bien de repartir avec un max de trophées, puisque le superbe "Un Prophète" est nominé à quatre reprises: meilleur film, meilleur acteur pour Tahar Rahim, absolûment stupéfiant, meilleur scénario et meilleur réalisateur, tandis que Charlotte Gainsbourg, la grosse surprise de Cannes est citée comme meilleure actrice pour son interprètation assez "osée" et le mot n'est pas trop fort, dans Antichrist. Cependant, elle aura fort à faire avec Yolande Moreau, dont la prestation lumineuse dans Seraphine risque elle aussi de créer la surprise. Autre comédienne surprise dans la liste, Nommy Rapace, dont l'apparition dans Millenium est restée dans toutes les mémoires cinéphiles.

    10 documentaires ont été nominés dont Les Plages d’Agnès de la réalisatrice française Agnès Varda.

    Dans la catégorie court métrage, 13 films concourront pour le prix dont une coproduction France Belgique : Bonne nuit de Valérie Rosier.

    Enfin, dans la catégorie animation lancée en partenariat avec Cartoon pour la 1ère fois cette année, 3 films on été sélectionnés :

    - Mia et le Migou de Jacques-Rémy Girerd (France),

    - Niko & the Way to the Stars de Kari Juusonen et Michael Hegner (Finlande,

    Allemagne, Danemark, Irlande),

    - Brendan et le Secret de Kells de Tomm Moore (Irlande, France, Belgique).

    Meilleur film

    FISH TANK, UK
    Andrea Arnold

    LÅT DEN RÄTTE KOMMA IN (Let the Right One in), Sweden
    Tomas Alfredson

    UN PROPHETE (A Prophet), France
    Jacques Audiard

    THE READER (Der Vorleser), Germany, UK
    Stephen Daldry

    SLUMDOG MILLIONAIRE, UK
     Danny Boyle

    DAS WEISSE BAND (The White Ribbon), Germany, Austria, France, Italy
    Michael Haneke

    EUROPEAN DIRECTOR 2009
    Pedro Almodóvar for LOS ABRAZOS ROTOS (Broken Embraces)
    Andrea Arnold for FISH TANK
    Jacques Audiard for UN PROPHETE (A Prophet)
    Danny Boyle for SLUMDOG MILLIONAIRE
    Michael Haneke for DAS WEISSE BAND (The White Ribbon)
    Lars von Trier for ANTICHRIST

    EUROPEAN ACTOR 2009
    Moritz Bleibtreu in DER BAADER MEINHOF KOMPLEX (The Baader Meinhof Complex)
    Steve Evets in LOOKING FOR ERIC
    David Kross in THE READER (Der Vorleser)
    Dev Patel in SLUMDOG MILLIONAIRE
    Tahar Rahim in UN PROPHETE (A Prophet)
    Filippo Timi in VINCERE

    EUROPEAN ACTRESS 2009
    Penélope Cruz in LOS ABRAZOS ROTOS (Broken Embraces)
    Charlotte Gainsbourg in ANTICHRIST
    Katie Jarvis in FISH TANK
    Yolande Moreau in SERAPHINE
    Noomi Rapace in MÄN SOM HATAR KVINNOR (The Girl with the Dragon Tattoo)
    Kate Winslet in THE READER (Der Vorleser)

     

    L’ensemble des films sélectionnés est disponible sur le site de la European Film Academy. www.europeanfilmawards.eu

  • Vie Héroïque Biopic Gainsbourg. Nouvelles photos.

    Gainsbourg Vie Héroique
    De nouvelles photos du biopic "Vie Héroïque" du dessinateur Joann Sfar sur Serge Gainsbourg sont disponibles sur le net. Pour incarner ce personnage hors du commun, encore fallait-il trouver le comédien parfait. Et je pense qu'avec Eric Elmosino, la prod a trouvé le "clône "parfait. La ressemblance est stupéfiante. En ce qui concerne toutes les femmes qui ont jalonné sa vie, je serais moins catégorique.

    gainbourgonegainsbourg 2gainsbourg Eric Olsimo Joann Sfar

    Laetitia Casta est Brigitte Bardot- Anna Mouglalis Juliette Greco - Lucy Gordon (sui s'est suicidée il y a quelques semaine Jane Birkin - Sara Forestier France Gall - Mylène Jamperoi Bambou - Philippe Katrine Boris Vian - Yolande Moreau Frehel.

     

     

  • Mia et Migou en DVD Blu-Ray


    mia et Migou dvdLe DVD et le Blu-Ray respectueux de l'environnement
    de Mia et le Migrou,  que
     Jacques Rémy Girerd aura mis 6 ans à paufiner est sorti depuis le mois dernier!  
    Les packagings sont entièrement en carton et ne contiennent aucune matière non recyclable (hors la rondelle du DVD évidemment).

    Cette initiative prise par
    France Télévisions Distribution respecte ainsi le message du long-métrage d’animation sur la fragilité de l’environnement et la nécessité pour l’homme de préserver la nature.

    Plus de 545 000 spectateurs au cinéma ont pu découvrir cette oeuvre deJacques-Rémy Girerd, réalisateur de
    LA PROPHETIE DES GRENOUILLES.

    Mini-synopsis: Mia est une fllette d’à peine dix ans. Alertée par un pressentiment, elle décide de quitter son village natal quelque part en Amérique du Sud pour partir à la recherche de son père.
    Ce dernier travaille sur un chantier gigantesque visant à transformer une forêt tropicale en luxueuse résidence hôtelière.
    La route est longue pour retrouver son papa. Mia doit franchir une lointaine montagne, entourée d’une forêt énigmatique et peuplée
    d’êtres mystérieux.Au cœur de ce monde de légende, la fllette
    découvre un arbre hors du commun et se confronte aux véritables forces de la nature.
    Une expérience extraordinaire…

    Film d'animation plein de poésie avec ses paysages à couper le souffle et de grands noms pour les voix...
    “Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère !”. La voix d’un acteur est une composante essentielle de son personnage, réel ou imaginaire, elle contribue pleinement
    à la déf inition de son caractère. Des célébrités se sont construites sur le timbre et la texture d’une voix. Les chanteurs comme les acteurs populaires possèdent une voix unique, ils lui doivent en partie leu
    succès. On peut se demander également si les hommes politiques de premier plan ne sont pas porté
    par le calibre de leur voix. Mitterrand, Chirac, Sarkozy : inimitables ! C’est pour çela d’ailleurs qu’ils sont tant imités. Le physique d’un acteur c’est aussi sa voix, l’hécatombe produite par
    l’avènement du cinéma sonore dans les rangs des stars du muet est un rappel cuisant. Dans un f lm d’animation, ce qui vient d’être dit est encore plus manifeste. Le cachet auditif est capit
    Piéplu, en prêtant sa voix aux Shadoks, a contribué largement au succès des stupides bestioles.
    Plus récemment, Philippe Peythieu en devenant la voix d’Homer Simpson est entré tout droit au Panthéon des Top-model-voices.
    Mia et le Migou avait à dénicher la réalité sonore de chaque personnage. Mingrous Dany Boon,  Pedro : Pierre Richard,
    Migou : Dany Boon, la sorcière, et les tantines : Yolande Moreau… Jean-Pierre Coffe, Miou-Miou, Romain Bouteille,
    Jean-François Derec,
    ils ont tous dit oui ! Quel bonheur…
    ... Sur une chanson de générique interprétée par Olivia Ruiz (La femme Chocolat) & Mickey 3D.
    Site Officiel 
    http://www.miaetlemigou.fr/

    Sources dossiers pros persos.

  • Gainsbarre-Bardot-Casta. Le film!

    Gainsbourg Vie Héroique
    La vie de Gainsbourg, du jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu'au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier.
    Le film explore son itinéraire artistique, du jeune homme épris de peinture à la consécration de sa musique dont l'avant-gardisme en a fait une véritable icône de la culture française. Mais aussi la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses.

    -Joann_SfarLa folie des biopic ne connaît pas de frein. Après La Môme, "Coluche" "Romy", voici Gainsbourg porté à l'écran par le dessinateur de bandes-dessinées Joann Sfar pour Universal, dont ce sera la première réalisation. Il en est également le scénariste.  Il s'agit là d'une première collaboration des studios Universal vers ses filiales d'Outre-Atlantique, et le premier contrat avec Studio 37, une grande maison de production française. Upi détient les droits de distribution français et home video, Studio 37 détient les droits internationaux.
    Eric Elmosnino qui affiche une ressemblance certaine avec "L'Homme à la Tête de Choux",  incarne le chanteur qui a marqué toute une époque par son style dandy décharné, ses textes innovants, ses talents de pianiste, et ses très nombreuses et très belles conquètes féminines.  Mylène Jampanoi incarnera Bambou, sa dernière compagne, quant à Brigitte Bardot, c'est la très belle et sculpturale Leatitia Casta qui lui prêtera ses traits. Le casting est complèté par Anna Mouglagis (Juliette Greco) la grande chanteuse française avec laquelle Gainsbourg à collaboré pendant quelques années, Philippe Katherine (Boris Vian)  sans oublier Yolande Moreau (Seraphone) Frehel une chanteuse de caf' conc, et Sarah Forestier dans la peau de France Gall. ...Le film retracera le parcours du jeune Lucien Ginsberg , un juif dans un Paris occupé, et sa complète transformation pour devenirle monument Gainsbourg, le génial poète, compositeur et chanteur que nous

    casta gainsbourg

  • Cesars 2009 Cérémonie glamour.

    yolande
    Soirée marquée par la belle moison de Césars pour Seraphine et notre Yolande Moreau nationale, et celui de Deborah Français pour "Le dernier jour du restant de ta vie"  Le Cesar d'honneur à Dustin Hoffman, quelques jours après été décoré de l'ordre de Commandeur des Arts et des Lettres par le Président Sarkozy. Elie Semoun avait pour l'occasion décidé de frapper un grand coup, en apparaissant en Tootsie, numéro très réussi qui à plu énormément au comédien. Julie Depardieu a ému l'assistance en rendant un vibrant hommage à Guillaume son frère disparu il y a quelque mois, alors que Vincent Cassel Césarisé pour Mesrine, n'a pas oublié son père Jean-Pierre dans ses remerciements.  cassel-1

     dustin(1)elisemoun

    Merci à : http://www.dontmiss.fr/n16511-1/les-cesar-le-palmares-les-photos-du-show-des-people.html
  • Yolande Moreau Troisème Césars! Cocorico!!

     

    cesar
    Cocorico c'est du belge!. Yolande Moreau, un César de Plus!

    Le cinéma belge prend de plus en plus ses marques en territoire français. Après le sbeaux résultats ob tenus par "Home" avec Isabelle Huppert, et eEldoradoe de et avec Bouli Lanners, sans oublier "Loft", voiçi une de nos meilleures comédiennes célébrée pour la troisième fois en France. Meilleure actrice pour son exceptionnelle interprètation dans SERAPHINE.

     

    yolande mo
    En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, bourgeois dans un petit village, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service, une femme de ménage, Séraphine, 48 ans qui se tue au turbin, et qui dérange le village. Il est vrai que grimper au arbres et parler aux osieaux à de quoi interpeller...et quand elle ne parle pas à la sainte Vierge à l'église, elle se baigne nue dans la rivière...Vraiment un cas cette Séraphine!  Seulement dans son petit monde à elle, Séraphine a encore un secret...Elle aime peindre, mais pas de manière conventionelle..Elle utilise de la boue, du sang et de l'huile pour peindre des fruits, des fleurs, des oiseaux sur des planches en bois...Lorsque quelque temps plus tard, le collectionneur-marchand d'Art remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois, sa stupéfaction sera grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation improbable entre le marchand d'art visionnaire et l'humble femme de ménage dont tout le monde se moque, et qui se méfiera dans un premier temps de son patron aussi,  ayant du mal a accepter qu'un notable puisse aimer son boulot! Cependant ce dernier va tout faire pour l'aider, avant que la grande guerre ne vienne freiner ce bel élan, et plonger Séraphine dans le plus grand dénuement. Cette histoire vraie va certainement provoquer quelques larmes chez les cinéphiles, tellement la manière de filmer du réalisateur appelle au calme. Quel beau regard sur les campagnes avec toutes les palettes de couleurs. Mais surtout qu'elle interprètation exceptionnelle de Yolande Moreau tout en humilité. Son jeu est absolûment parfait! Yolande moreau Seraphine
    Après "Quand la Mer Monte" , film pour lequel elle obtint deux César (s) Meilleur Premier film- Meilleure actrice, et  "Villa Marguerite" pour la télévision, téléfilm avec lequel elle à remporté le Prix d'interprètation au festival de Fiction télé cette année, notre Yolande Moreau nationale (et oui, elle est belge) démontre encore une fois toute l'étendue de son talent. A tel point que, son nom revient souvent dans la liste des probables nominé(e)s aux Césars 2009.

     

    seraphine moreau

     

    maillol2

    http://www.museemaillol.com/index2.html

    Et pour les institutions dans l'Enseignement, il existe également un dossier pédagogique sur la peinture.

    http://www.seraphine-lefilm.com/enseignants.html

    • Synopsis du film
    • Repères biographiques et chronologiques
    • La peinture de Séraphine, sa "révélation" à l'art
    • Wilhelm Uhde, premier collectionneur des "naïfs"
    • La naissance de l'art moderne
    • Ces peintres qu'on dit "naïfs"
    • Des femmes peintres
    • De l'écrit à l'écran : exemple de travail de mise en scène à partir d'un court extrait du scénario

    Chers Amateurs d’Art,
    Le dossier d’Accompagnement Pédagogique téléchargeable vous permettra de mieux connaître l’œuvre et le personnage de Séraphine de Senlis. Il est à votre disposition pour toute utilisation personnelle ou professionnelle