york

  • New York me voici. Burlesque me voilà!

     
    Burlesque
    • Christina Aguilera
    • Burlesque
    Ali (Christina Aguilera) is a small-town girl with a big voice who escapes hardship and an uncertain future to follow her dreams to LA. After (more...)
    80% want to see it

    PG-13, 1 hr. 40 min.

    Director: Steve Antin

    Release: Nov 24, 2010

    Découvrez tout l'univers de Burlesque, la Bio entière de Cher et de Christina Aguilera, en cliquant sur les noms..
    CHER.jpg
     
     
     
     
    Et le dossier complèt Cher et Burlesque sur silence on tourne:
     
    Sur ce , je vous quitte pour quelques jours.
    Je serai à la Grosse Pomme cette semaine, et je me réjouis de voir ce film sur place. En espèrant, alors qu'il y a de nombreux tournages en cours à New.York, croiser quelques stars. A défaut, il me restera le Balloons Parade, organisé chaque année par le grand magasin Macy's à l'occasion du Thanksgiving Day.
    Le blog continuera avec les billets programmés.
     
    @ très bientôt !
     
  • L'Apprenti Sorcier Nicolas Cage en forme!

    apprenti sorcier Disney

     Un film aux visuels étonants, mais la mayonnaise va-t'elle prendre? Avec Nicolas Cage, personne n'est sûr de rien. Ce comédien à l'art ces dernières années, de se planter avec chacun de ses films.Knowing-Benjamin Gates, Numbers etc etc..

     

    sorcener apprentice1

    sorcener apprentice04

     

    sorcener apprentice2 Jay baruchel

  • Sex and the City Première New-Yorkaise. SJP en beauté!

    satc première quatuor
    'Sex and the City 2' , le compte à rebours a commencé. Plus que quelques semaines de patience, et à nous le strass, les paillettes, le glamour, le bling bling façon fashionistas. En attendant, les 4 copines de New York ont commencé l'immense promotion de "Sex and the City 2" par une avant-première de choix à New York. Le quatuor composé de Sarah Jessica Parker, Kim Catrall, Kristin Davis et Cynthia Nixon respendissait sur le tapis-rouge! Plus particulièrement SJP, qui arborait une robe  jaune fluo créée par le grand couturier Valentino. Sjp: je voulais que cette robe symbolise toutes les émotions des mois passés; le plaisir, la peur, la tension, les secrets et Valentino y est arrivé avec talent"  Cendant, et vous le verrez plus bas..;il y eut un petit "incident" bien vite fixé pour la postérité par un paparazzo astucieux.

    satc catrall ocreKim Catrall quant à elle, arborait une magnifique robe dorée créée par Naeem Khan, qui n'avait rien a envier à la précédente, même si comme à son habitude, ce fut SJP qui a volé la vedette à toutes. " De la robe aux bjoux....il n'y a pas une pièce ce soir  que le public puisse se permettre, pas même mes sous-vêtements...heureusement, le tout estbien assuré, confia-t'elle.

    satc davies pinkKristin Davis était également resplendissante dans une superbe robe rose de Jean Desses. "Je suis super ravie de pouvoir enfin partager ce film avec le grand public, et pouvoir remercier les milleirs de fans qui suivent nos aventures depuis tant d'années. Ma tenue d'aujourd'hui vaut une petite fortune, mais fort heureusement, la mienne comme celle des mes copines a été prêtée par une très grande marque et les assureurs y ont mis le paquet!"

      satc nixon black
    Cynthia Nixon fidèle à sa réputation dans la série, est apparue plus discrète dans une robe de Carolina Herrera. Comme ses cops, tenue assurée un max, mais contrairement à SJP: "peut-être que chez moi, les sous-vêtements sont à la portée du grand public. Quant aux bijoux n'en parlons pas!"

    satc liza miPar contre...qu'elle mouche a piqué Liza Minnelli, qui fait d'ailleurs une apparition caméo très remarquée dans SATC2, pour venir afûblée d'une tenue à mi-chemin entre sacs poubelles et emballage cadeau de mauvais goût???

    satc sjp yellow

    satc oups

     satc oups2

    satc premiere trump and Melania

    Donald Trump et sa femme Melania!

  • New York I Love You sous la loupe

    newyorkiloveyou

    Souvenez-vous, en 2007,  "I love Paris" un film choral, avec une brochette de stars, et un commando de grands réalisateurs, avait fait l'effet d'une bombe de par sa conception. Chaque directeur avait reçu pour mission de réaliser une petite sanyète à la gloire de la ville lumière. Ce film marquât les esprits par la présence de grosses pointures au générique; Elijah Wood, Steve Buscemi, Natalie Portman etc etc..Les américains, jamais en retard d'un train, en ont fait leur version,et l'une des affiches du long mètrage est le parfait reflèt du contenu!  Qui d'autre à part l'Empire State Building, que Miss Liberty pouvait au mieux accrocher le public si ce n'est Miss Liberty! . Surtout que cette dernière est quand même une céation française, juste retour des choses donc....( l'accès à la couronne est à nouveau possible) Oh, je m'égare là. Pour en revenir à l'affiche très accrocheuse, les noms des comédiens y figure en petit, normal car Miss Liberty se suffit à elle-même pour attiser la curiosité des filmgeeks.

    Distribué par  www.paradisofilms.eu

     Le casting Us n'a à envier au casting à tiroir du volet français: Bradley Cooper, Shea labeouf, Justin Bartha, Natalie Portman, Orlando Bloom, Hayden Christiansen, John Hurt, Robin Wright Penn, Ethan Hawke, James Caan, Andy Garcia, Chris Cooper, Eli wallach le vétéran, et enfin Julie Christie la revenante....Oups...pas mal hein? Quant aux réalisateurs, en voici deux trois....Faith Akin, Yvan Attal, Shekhar Kapur, Scarlett Johannsson, Mira neir, Natalie Portman (mais elle est partout elle, et Brad Reitner...

    nyily cnyily wnyilo h..New-York , I Love you ce  sont douze courts-métrages de 5 minutes chacun. Le film choral nous fait vivre l'amour dans cinq burroughs de Big Apple, dont une grande partie  au State Park sous le Brooklyn Bridge.  Quelques séquences sont de véritables rencontres pleines d'émotion, plus particulièrement celle d Eli Wallach et Cloris Leachman deux petits vieux chamailleurs, mais qui pourtant après tant d'années s'aiment encore.  Ils nous gratifient de l'un des plus beaux moments de tendresse du film. nyily pEnsuite  j'ai beaucoup apprécié le formidable "jeu de rôle" interprèté par Robin Wright (Penn) et Chris Cooper, dont  on  ne mesure tout le "sel" que dans les dernières secondes...du film superbement réalisé par Yvan Atall...

    nyilyQuant à Shea LeBeouf, il est tout simplement énorme en valet de chambre boiteux dans un luxueux hôtel...Son face-à-face tout en retenue avec Julie Christie incarnant une Diva sur le retour et suicidaire est superbe.

    Bref, vous aurez compris New-York I Love You! est un film à voir....Après on nous annonçe que Shanghai I love You est déjà dans les starting-bloks.....

    A quand Las vegas I Love you, qui avec ses très nombreuses Wedding-Chappels est quand même la capitale de "l'amour"!   Et pourquoi pas,  Hollywood I.L.Y. - Brussels I Love You.  Là, il y aurait matière aussi. Bref, je déraille un peu, mais je trouve personnellement que certains producteurs se font la vie facile. A l'avenir, nous n'aurons plus qu'à prendre un bon atlas avant de chosir un film...La nouvelle tendance est d'y inclure le nom d'une grande capitale. La dernière en date "Vicky Cristina Barcelona" de Woody Allen!

     Whttp://newyorkiloveyouthemovie.com/#/homeooy Allen.

  • The Wizzard of Oz remasterisé ce soir à Central park N.Y!

    wizoz coverAfin de fêter comme il se doit le 70ème anniversaire du classiquue "Wizzard of Oz" de 1939   Le Rumsey Playfield de Central Park, au coin de Central Park West et la 72ème rue à New.York sera ce soir le théâtre d'une projection exceptionnelle du film de Victor Fleming entièrement remastérisé en haute définition. La projection sera précédée d'un concert de l'Oscarisée et Grammy award winner Jennifer Hudson et de la chanteuse country Julianne Hough. Une belle façon de profiter de l'Eté Indien. Le concert gratuit proposera des versions contemporaines des chansons du film, interprètées  par Judy Garland. 

    L'entrée est gratuite  

    Sources : http://centralparkblogger.com/?p=435

    WizofOz_NEWheader
    Warner Bros a remastérisé l'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood. Vous savez ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur souvent assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue, compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes.  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses de scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement fermer les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bon ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représenté par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir!

    Visitez le site du 70th Anniversary!



    oz
    Avec Jack Haley, Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.
    Sources dossiers pros persos.